MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite : Alaïs avant la tempête
8821
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite : Alaïs avant la tempête

La lanceuse du CA Montreuil 93 a amélioré son record personnel avec un jet à 61,49 m, lors d’une journée qui a mis les spécialistes du javelot en valeur avec également les 78,53 m de Lukas Moutarde. C’était avant que le vent et la pluie se déchaînent, lors d’un après-midi qui a vu de nombreuses épreuves être reportées à dimanche. Sous des trombes d’eau, la plupart des favoris ont tenu leur rang à l’image de Quentin Bigot au marteau, Pierre-Ambroise Bosse sur 800 m, Djilali Bedrani sur 3000 m steeple, ou encore Hilary Kpatcha à la longueur.

L'épreuve du jour

Le javelot prend la lumière

Placés en début de programme, car leur terrain de jeu exige beaucoup de place pour des raisons de sécurité, les concours de javelot ont parfaitement profité de leur positionnement horaire ce samedi. Et pour cause, ils ont (presque) réussi à éviter le déluge. « J'ai eu le temps de faire mon record personnel au quatrième jet, avant que la pluie tombe trop fort », souriait Alexie Alaïs en zone mixte. La Guyanaise du CA Montreuil 93 a bien fait de ne pas trop tarder à se mettre en route, car les deux derniers essais de la finale féminine ont ensuite été gâchés par la pluie, comme la suite du programme. Ses 61,49 m, nouveau record des championnats, avaient le goût d'une « belle récompense après beaucoup de sacrifices », mais la finaliste des derniers championnats d'Europe ne pouvait s'empêcher de croire qu'elle aurait pu aller titiller le record de France si les intempéries n'avaient pas douché l'ambiance en fin de concours.

A ce moment-là, Lukas Moutarde ne se posait pas ce genre de questions. L'espoir d'Athlé Metz Métropole en avait terminé depuis une heure, et pouvait savourer son premier titre national chez les Elite, agrémenté d'un record personnel explosé de plus de quatre mètres. 78,53 m : voilà près de six ans qu'un Français n'avait lancé aussi loin, depuis les 79,98 m de Killian Durechou en septembre 2013. « Je suis très heureux mais pas surpris, soufflait le champion olympique de la jeunesse 2014. Je savais qu’une grosse perf' allait sortir, j'ai lancé toute la saison à 72-73 m, avec beaucoup d'énergie mais avec une mauvaise technique. Je suis aussi très content de montrer aux milliers de spectateurs qui étaient dans la tribune que le javelot, et les lancers, c'est beau. » Prochain objectif pour le nouveau taulier de la discipline dans l'Hexagone : « faire péter la ligne des 80 m aux championnats d'Europe par équipes ».

La Perf'

Mayer se sent hurdler

Premier de sa série du 110 m haies en 13’’60 (+1,5m/s) avant l’arrivée de la pluie, le champion du monde du décathlon a fait forte impression et retranché treize centièmes à son record personnel. Tranchant sur les obstacles, il a relégué son dauphin Ludovic Payen (Bordeaux Athlé) à trente-quatre centièmes. On l’imaginait ravi à l’issue de sa course. Et on avait tout faux.
Le sociétaire du Montpellier Athletic Méditerranée Métropole a en effet préféré pointer de nombreux axes d’amélioration : « Il y avait beaucoup de vent dans le dos. C’était très difficile pour moi, qui suis normalement déjà près des haies. Je les ai beaucoup touchées. » Des difficultés dues à ses progrès. « Ça n’a plus rien à voir avec l’an dernier, estime-t-il. Je me sens vraiment un hurdler. Je crois que j’ai passé un cap au niveau physique. C’est pour ça que je n’arrive pas à être heureux de ma course. Je n’ai pas réussi à dompter ma forme. »
Un perfectionnisme de bon augure pour la suite de l’été et d’abord pour dimanche, où il retrouvera tous les ténors de la spécialité en demi-finales et peut-être en finale. « J’ai rarement été aussi stressé avant un 110 m haies. Je me suis mis énormément de pression », reconnaissait après sa course celui qui avait, plus tôt dans la journée, « les jambes flageolantes » et déjà la tête aux obstacles pendant le disque du décathlon (48,90 m). Suite à la suppression des qualifications de la perche en raison des conditions météo, l’élève de Bertrand Valcin est déjà en finale dans cette discipline. Sur les obstacles, le top 8 semble dans ses cordes. Voire encore mieux…

Le Chiffre

25

C'est le nombre de finales qui figurent au programme de la journée de dimanche. Quatre d'entre elles étaient prévues ce samedi dans l'enceinte du stade Henri-Lux, mais le principe de précaution a poussé les directeurs de la compétition à repousser l'échéance en raison des conditions météorologiques extrêmes du début de soirée dans le Forez. La pluie qui s’est massivement abattue à partir de 16h30 sur Saint-Etienne a, en effet, contraint les organisateurs à arrêter la compétition pendant plusieurs minutes, pendant que les spectateurs se massaient dans la partie couverte des tribunes et les bénévoles sous les quelques parapluies disponibles sur la piste. Si la finale de la longueur féminine a pu reprendre plusieurs heures plus tard, celles du triple saut masculin, de la perche féminine, de la hauteur masculine, ainsi que les demi-finales du 100 m haies féminin ont été remises au lendemain. Le menu du dimanche sera donc aussi dense que la couche nuageuse dans le ciel ce samedi.

La Décla

« J'ai plus de médailles aux Europe qu'aux championnats de France ! »

Triple médaillé individuel aux championnats d'Europe chez les espoirs (2017 et 2018 en cross, 2019 sur 5000 m), Hugo Hay n'a pas boudé son plaisir après avoir remporté son premier titre de champion de France Elite, pour sa première participation à ce niveau. Après avoir déjà été couronné en cross chez les espoirs en 2018, il a cette fois « passé la ligne en tête, et ça n'est vraiment pas pareil », après 14'10''65 d'un 5 000 m très tactique, qu'il a maîtrisé avec roublardise. De quoi lui donner du baume au cœur après avoir raté le gros chrono qu'il espérait la semaine dernière à Heusden Zolder.

Et Aussi

Bigot sans trembler

Son entraîneur Pierre-Jean Vazel et le référent national Gilles Dupray lui avaient fixé un objectif : réaliser un bon premier essai. Bon élève, le lanceur de marteau d’Athlétisme Metz Métropole a appliqué à la lettre les consignes, en pliant le concours dès le premier jet avec 75,73 m. Il donne déjà rendez-vous à Bydgoszcz : « Je pense que j'aurais pu lancer à 77 mètres. Cela ira probablement mieux aux championnats d'Europe par équipes qui ont lieu en Pologne, le pays du marteau en plus. »
Tout comme lui, la plupart des têtes d’affiche ont tenu leur rang à Saint-Etienne malgré des conditions météo compliquées. A l’image de Pierre-Ambroise Bosse (Lille Métropole Athlétisme), vainqueur sur 800 m en 1’48’’82, qui a dû s’employer pour repousser les assauts du prometteur Gabriel Tual (US Talence), deuxième en 1’49’’13. Toujours en demi-fond, Djilali Bedrani (SA Toulouse UC) et Emma Oudiou (Adidas Runners Paris) sur 3000 m steeple (respectivement 8’34’’00 et 9’51’’80) ont fait parler leur finish.
Les 100 m sont revenus à Carolle Zahi (CA Montreuil 93) en 11’’29 (+0,3m/s, deux centièmes devant Orlann Ombissa-Dzangue de la SCO Sainte-Marguerite Marseille, dans une course survolée par l'Ivoirienne du Stade Français Marie-Josée Ta Lou en 11''06) et à Amaury Golitin (EC Orléans Cercle Jules Ferry) en 10’’45 (+0,3m/s, dans une course remportée par l'Ivoirien Gué-Arthur Cissé en 10''38). Chez les garçons, Jimmy Vicaut (SCO Sainte-Marguerite Marseille) a préféré renoncer à la finale par précaution, alors que Mouhamadou Fall (EFCVO) a été disqualifié pour faux-départ.
A la longueur, la championne d’Europe espoirs Hilary Kpatcha (CA Balma) a su faire preuve d’un joli sang-froid pour l’emporter grâce à un bond à 6,44 m (+1,2m/s), après que le concours a été interrompu pendant trois heures dès la fin du premier essai en raison des trombes d’eau.
Enfin, les épreuves combinées ont sacré des athlètes d’expérience, en la personne d’Antoinette Nana djimou (CA Montreuil 93) à l’heptathlon (5944 pts) et Bastien Auzeil (EA Grenoble 38) au décathlon (7656 pts).

A Saint-Etienne, Florian Gaudin-Winer et Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : © JM Hervio - M. Chapelle / FFA

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Tous les résultats de ces championnats en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
11/08 >  
10/08 >  
30/07 >  
28/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
18/07 >  
09/07 > (4)
07/07 >  
07/07 > (1)
le reste de l'actualité
18/08 >  
16/08 > (2)
16/08 >  
14/08 > (2)
13/08 >  
13/08 > (4)
11/08 >  
10/08 >  
09/08 >  
09/08 >  
08/08 >  
08/08 >  
05/08 >  
05/08 > (7)
02/08 >  
31/07 > (3)
30/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
25/07 >  
25/07 >  
24/07 >  
24/07 > (1)
24/07 > (1)
23/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS