MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Mouhamadou Fall : « Comme si un gros poids s’envolait »
5522
Commentez cette actualité
Mouhamadou Fall : « Comme si un gros poids s’envolait »

Disqualifié pour faux-départ en finale du 100 m des championnats de France Elite de Saint-Etienne, une course qu’il abordait en favori après avoir amélioré son record en séries (10’’12), Mouhamadou Fall s’est vite rattrapé. Il a été sacré le lendemain sur 200 m en 20’’34, soit un centième de moins que le niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha. Personnage à part dans le milieu de l’athlé, le sprinter de l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise venu du football commence à se plier aux exigences du haut niveau. Et ça paye.

Commençons par un mauvais souvenir. Que vous est-il arrivé dans les starting-blocks en finale du 100 m ?

Je ne sais pas du tout. Je ne pensais à rien et, d’un coup, ça a été comme s j’avais entendu un coup de pétard. Ce n’est pas une histoire de pression. Je suis parti sans rien contrôler. Et je me suis tout de suite dit : « Mais pourquoi tu as fait ça ? » J’étais dégoûté. J’espérais un carton vert ou jaune, mais c’était trop gros. Le titre et le niveau de performance pour Doha se sont envolés d’un coup.

A quoi ont ressemblé les heures qui ont suivi ?

Le coach (Mickael Hanany) m’a dit : « Ce sont des choses qui arrivent, reste dans ton championnat. Ça va peut-être t’aider pour le 200 m (les séries étaient programmées le soir-même, ndlr). C’est du passé. Ta saison n’est pas terminée. » J’ai reçu plein de messages de soutien, qui m’ont fait énormément plaisir. La nuit a été dure, comme celle du vendredi. La veille, j’étais excité, je m’étais endormi sous les coups de 3h30. Là, c’étaient les nerfs. J’ai réussi fermer les yeux vers 4h.

Dans quel état d’esprit avez-vous abordé le 200 m ?

Je ne me suis pas laissé prendre par les émotions. Quand je me suis réveillé le dimanche matin, ça allait mieux que je le pensais. J’avais pris des bains froids à l’hôtel, porté des bottes de récupération. Ça a porté ses fruits. Je me suis dit : « Ne laisse pas passer ta chance. En demie, tu assures. Et en finale, tu lâches tout. » Après la demi-finale, j’avais des crampes aux ischios et aux mollets. Mais je savais que si ça tenait, c’était bon. Tout était réuni pour que je batte mon record personnel. Malgré la fatigue, les jambes tournaient. En sortie de virage, j’ai vu que Mickael (Meba-Mickael Zeze) était à côté de moi sur la gauche. J’ai tout donné dans la ligne droite et j’ai senti que ça craquait derrière. Je n’avais pourtant plus de jambes. C’est le mental qui a joué.

Qu’avez-vous ressenti en découvrant le chrono ?

Je me suis dit : « Tu l’as fait ! Aujourd’hui, tu es récompensé ! » C’était un soulagement, une délivrance, comme si un gros poids s’envolait.

Vous allez retrouver le 200 m lors des championnats d’Europe par équipes…

C’est une chance en plus de travailler la distance, en se confrontant au niveau au-dessus. Ce sera un bon test grandeur nature avant les Mondiaux, surtout qu’ensuite je vais partir aux Etats-Unis pour poursuivre ma préparation à El Paso (Texas) auprès de mon entraîneur. Je n’aurai plus de compétition, ce sera peut-être mon seul 200 m avant Doha. Je vais pouvoir prendre des indicateurs.

Mickael Hanany vous entraîne à distance une bonne partie de l’année…

Je vais rester un mois à El Paso, jusqu’à la mi-septembre, avant de rejoindre le stage de préparation pour Doha à Boulouris. Ça change tout d’être avec lui, même si on arrive à travailler à distance. Il est super présent, tout le temps connecté par le biais de la vidéo ou de la visio : d’une série à l’autre, avant et après l’entraînement. Mais sa présence me fait du bien. Ça me donne plus de motivation, je suis un peu plus dedans.

Sur 100 m, vous pensez à la barrière des 10’’ ?

Je pense juste à descendre mon chrono. Mais c’est clair que pour les gens, ça parle beaucoup plus. Je ne suis pas quelqu’un qui prend les choses trop au sérieux. Plus j’ai des mecs bons en face de moi, plus j’ai envie de réaliser le meilleur chrono possible. Je les vois comme une aide pour moi. Je ne suis pas dans un esprit de confrontation pure et dure. C’est d’abord un défi personnel.

L’an dernier, vous nous expliquiez que vous ne maîtrisiez pas forcément les codes de l’athlé, vous qui avez commencé tardivement ce sport à 23 ans. Ça a changé depuis ?

Pas vraiment. C’est un bon plus d’être en dehors de ces codes. Il y a plein de trucs un peu surprenants qu’il m’arrive encore de faire. Je peux, par exemple, parler au téléphone pendant mon échauffement ou en chambre d’appel. Un pote m’appelle et me demande à quelle heure et sur quelle chaîne passe ma course. Je réponds. Un autre me demande de lui envoyer une vidéo. Je décroche et je lui dis que je lui enverrai plus tard car je suis en compétition. Il me lance : « Mais t’es fou, raccroche ! » (rires). C’est ma manière de me mettre dans ma bulle. Ça ne me fait pas sortir de ma course.

Vous avez depuis quelques mois une meilleure hygiène de vie…

Je suis quelqu’un qui aime bien sortir et voir du monde, sans forcément faire la fête d’ailleurs. Le côté sérieux de l’athlé, c’est dur pour moi. Ce n’était pas du tout ma vie d’avant. Je me couchais à 6h du matin et je me réveillais à 16h avec une pizza. Je gagnais bien ma vie (il était gérant d’un bar de nuit, ndlr). Je me suis lancé un défi personnel avec l’athlétisme. Mon but est de faire du haut niveau. Je commence à le toucher du doigt. J’ai débuté tard, mon corps n’est pas endommagé. J’ai encore du temps. Pour l’instant, tout se passe comme prévu. Ma mère et mon père sont super heureux. Je vois que mes sœurs sont touchées, elles ont eu les larmes aux yeux. Le soutien de mes proches, ça me donne beaucoup de force.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Mouhamadou Fall
Age / Sél.27 ans / 6 A
ClubEntente franconville cesame
Spécialité100 m - 200 m - 4 x 100 m
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/11 >  
20/11 > (1)
13/11 > (2)
07/11 > (1)
16/10 > (3)
12/09 >  
04/09 >  
20/08 > (3)
16/08 >  
14/08 > (2)
le reste de l'actualité
07/12 >  
06/12 >  
05/12 >  
02/12 > (1)
29/11 > (2)
27/11 >  
25/11 > (1)
22/11 > (1)
22/11 > (1)
18/11 > (1)
16/11 >  
16/11 >  
15/11 >  
15/11 > (1)
14/11 >  
13/11 > (1)
12/11 > (1)
08/11 > (2)
07/11 >  
04/11 >  
03/11 >  
01/11 >  
31/10 >  
31/10 > (1)
28/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS