MON ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de trail : Cardin et L'hirondel à l'arraché
4217
Commentez cette actualité
Championnats de France de trail : Cardin et L'hirondel à l'arraché

Thomas Cardin (Taillefer Trail Team) et Blandine L'hirondel (Bordeaux Athlé) ont remporté les championnats de France de trail court ce dimanche à Méribel, au terme d'une course de toute beauté et pleine de rebondissements.

On annonçait la course la plus relevée de l'histoire des championnats de France de trail, et le suspense a été au rendez-vous des attentes ce dimanche à Méribel, dans une épreuve où les tenants du titre Alexandre Fine et Adeline Roche ont vite vu leurs espoirs de doublé s'envoler. Alors que Sylvain Cachard (EA Grenoble 38) et Christel Dewalle (Athlé Saint-Julien 74) semblaient se diriger vers la couronne nationale au passage au dernier ravito, l'ultime côte placée en conclusion du très exigeant parcours de 25 km pour 1900 m de dénivelé positif a totalement rebattu les cartes.
Et c'est bien Thomas Cardin qui a débouché en tête dans la longue ligne droite d'arrivée, alors que les speakers n'osaient plus se risquer à un quelconque pronostic. Parti en tête dans la première montée avant de temporiser au sein d'un petit groupe en embuscade jusqu'à la mi-course, le sociétaire du Taillefer Trail Team a embrayé « dans les parties techniques, où je suis le plus à l'aise. J'ai remonté les concurrents un par un pour me retrouver deuxième. Je suis descendu fort jusqu'au dernier petit coup de cul, où j'avais encore des forces. Jusqu'à la fin, je n'y croyais pas, mais quand j'ai vu Sylvain (Cachard) qui trébuchait et n'avançait plus devant moi, le rêve s'est réalisé. » Compétiteur depuis trois ans, le jeune Grenoblois, 25 ans à la fin de l'année, pouvait savourer sa plus belle victoire en carrière à ce jour, quelques mois après avoir remporté le trail des Forts de Besançon.
Malgré une fin de parcours plus que chaotique, et une arrivée en zigzaguant sous les applaudissements du public conscient de son état d'épuisement avancé, Cachard a réussi à garder la médaille d'argent, à 1'38'' du vainqueur. « Je n'ai que 20 ans, donc ce podium est une énorme satisfaction pour moi, avançait le jeune homme de l'EA Grenoble 38, après avoir repris ses esprits. A chaque fois que j'accroche un dossard, c'est pour essayer de repousser mes limites, et aujourd'hui, j'ai réussi à en trouver de nouvelles. Je suis content pour Thomas qui a mérité sa victoire, mais je vais me préparer pour être capable d'aller chercher le titre en 2020. » En attendant, il est reparti avec l'or dans la catégorie des espoirs.

Court se fait plaisir

Au lendemain du doublé des hommes de Méribel Sport Montagne sur la course longue, un autre coureur au maillot bleu et rouge a pris la médaille de bronze. Venu pour tester sa vitesse en vue de l'UTMB dans trois semaines, tout en jouant la carte de son club, organisateur de l'épreuve, Sylvain Court a retrouvé le chemin du podium aux France, trois ans après son titre à Buis-les-Baronnies. « Je me suis retrouvé à quatre minutes de la tête au sommet de la première bosse, et je n'arrivais vraiment pas à suivre alors que j'étais à fond. Mais je me suis bien relancé dans les parties techniques, et je me suis mis à croire à un top 10 en voyant que je remontais bien. Et quand on m'a dit à cinq bornes de l'arrivée que celui que je voyais devant moi était deuxième et que le premier n'était pas loin, j'ai cru à une blague », avouait, ravi mais fatigué par la violence de l'effort le champion du monde 2015. Signe que malgré l'émergence de la nouvelle génération, comme lors de l'épreuve longue de samedi, il fallait quand même un taulier sur la boîte en fin de journée.

L'hirondel revient de loin

Sur un petit nuage en début de saison, Blandine L'hirondel avait, elle aussi, les ailes coupées dans la première difficulté du parcours ce dimanche. Pointée à six minutes de Christel Dewalle, la championne du monde de Bordeaux Athlé a « hésité à bâcher au quatrième kilomètre, mais abandonner juste parce qu'on n’a pas les jambes, ça n'est pas une option possible pour moi.  Et finalement, les forces sont revenues lors de la première descente. J'ai fait une course qui change pas mal de mes habitudes, à savoir à bloc du début à la fin, et en étant rapide en descentes mais moins bien en montées. Je descends de mieux en mieux, ce qui me permet de récupérer, et de soigner mon mental, et ça, ça fait tout ! » Championne du monde pour sa première sortie internationale, la pétillante gynéco bordelaise a ajouté un titre national à son palmarès, pour sa première participation aux championnats de France.
Dans sa foulée ou presque, à une petite minute, Lucille Germain s'est parée d'argent après une course régulière et maitrisée. « Même si je savais que je serais à l'aise dans les pierriers et sur les crêtes, je ne suis pas habituée à jouer avec des filles comme Blandine ou Christel Dewalle, donc mentalement, ça n'a pas été simple à gérer pour moi, reconnaissait l'athlète du CO Haute Moselotte. Je suis super heureuse de cette deuxième place, d'autant que je sentais la pression monter tout au long de la semaine, pour ce qui était mon grand objectif de la saison. »
Plombée par « une barre au diaphragme qui bloque la respiration » dans les descentes, Christel Dewalle (Athlé Saint-Julien 74) s'est classée troisième, après avoir mené pendant plus de vingt kilomètres. « En montée, j'arrivais à gérer, mais dès que ça descendait, c'était la galère. J'ai fait appel au système D pour continuer, en sachant que les filles derrière allaient en profiter. Ca n'est pas la première fois que ça m'arrive, ça fait partie du jeu. Blandine et Lucille me sont passées devant comme des avions de chasse, bravo à elles, c'était une belle course ! », relevait très sportivement la championne de France du kilomètre vertical, qui pourrait tenter sa chance à la course de sélection pour les Mondiaux de course en montagne le 15 septembre à Orcines. La couronne des masters est revenue à Céline Jeannier (UO Albertville Tarentaise), dixième au scratch. Chez les hommes, c'est l'éternel Raymond Fontaine (CO Petite-Île) qui est monté sur la plus haute marche du podium, avec à la clef une belle neuvième place au scratch.

Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : © Photorunning / A. Dachez

Tous les résultats des championnats de France de trail en cliquant ici

Blandine Lhirondel
Age / Sél.28 ans / 2 A
ClubBordeaux athle*
SpécialitéTrail
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
11/08 >  
10/08 >  
30/07 >  
28/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
18/07 >  
09/07 > (4)
07/07 >  
07/07 > (1)
le reste de l'actualité
18/08 >  
16/08 > (2)
16/08 >  
14/08 > (2)
13/08 >  
13/08 > (4)
11/08 >  
10/08 >  
09/08 >  
09/08 >  
08/08 >  
08/08 >  
05/08 >  
05/08 > (7)
02/08 >  
31/07 > (3)
30/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
25/07 >  
25/07 >  
24/07 >  
24/07 > (1)
24/07 > (1)
23/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS