MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Thomas Cardin : « Une belle case cochée sur la liste de mes rêves »
3918
Commentez cette actualité
Thomas Cardin : « Une belle case cochée sur la liste de mes rêves »

Entre deux sessions de récolte des foins, dans la ferme d’amis à qui il donne un coup de main pendant ses vacances, dans le massif de la Chartreuse, Thomas Cardin a pris le temps de revenir sur sa victoire aux championnats de France de trail dimanche dernier à Méribel. Un succès que le professeur des écoles a obtenu sur la distance courte, qui n’est pourtant pas sa spécialité, et avec une préparation pas comme les autres.

Thomas, avec le recul, avez-vous vécu la course parfaite dimanche dernier ?

Je crois que la course parfaite n’existe pas, mais ce dimanche, c’était le bon jour pour moi. J’étais en bonne forme physique et dans les bonnes dispositions mentales. Les jambes ont été au top tout au long du parcours. J'ai eu quelques douleurs à l'estomac sur le début de course, mais je pense que c'est dû à un départ un peu rapide. Je ne suis pas habitué à partir aussi vite, donc j'ai eu des crampes d'estomac, mais elles ont disparu à la mi-course.

Vous avez donc fait le choix de vous élancer au contact immédiat de la tête de course...

La stratégie était de garder en ligne de mire les gens qui étaient devant. Moi, je suis plutôt spécialistes des courses longues, jusqu'à 60-70 kilomètres, alors que mes adversaires étaient sur leur format de prédilection. Je voulais donc me caler sur leur allure pour gérer et maitriser la course à ma main.

Saviez-vous à l'avance à quoi vous attendre ?

Je n'avais pas eu le temps de reconnaître le parcours. Je suis rentré de vacances une semaine avant la course, et j'avais prévu de le faire à ce moment-là mais la météo ne l'a pas permis. Avant cela, je suis parti trois semaines en vacances en Turquie avec ma fiancée, à faire du trek avec un gros sac à dos. Au programme, cinq à dix heures de rando par jour, dans des conditions diverses et variées, dans le désert, en haute montagne. Pour l'endurance, ça n'a pas pu me faire de mal, et pour une course très montagneuse comme celle de Méribel, ça n'était pas trop problématique. En complément, j'ai fait des séances qualitatives envoyées par le coach, d'une durée aux alentours d'une heure, environ un jour sur deux.

Pourquoi avoir choisi de vous aligner sur l'épreuve courte, alors que vous êtes plus à l'aise sur le format supérieur ?

Il y avait deux raisons. D'abord, mon entraînement au cours du mois dernier ne permettait pas d'envisager de m'aligner sur l'épreuve de 50 km. Je n'ai pas eu le temps de faire de sorties longues. La deuxième raison, c'est que c'est mon coach, Philippe Propage, qui m'a poussé à faire le court, pour me confronter au plateau élite conséquent, avec éventuellement la possibilité de me qualifier pour les championnats du monde de course en montagne en Patagonie.

Ces Mondiaux, prévus en Argentine au mois de novembre constituent donc un objectif important pour vous ?

J'attends la décision de la direction technique nationale, mais au-delà de la Patagonie, c'est la perspective de porter le maillot de l'équipe de France qui m'attire. C'est un rêve de gamin ! Si je suis dans l'équipe, je vais me préparer très sérieusement pour être à mon meilleur niveau là-bas.

Que représente pour vous ce premier titre de champion de France ?

Oh, je n'ai pas vraiment changé de vie (rires). C'est vrai que j'ai été beaucoup sollicité sur les réseaux sociaux, mais je suis rapidement rentré dans ma famille et dans mon quotidien au lendemain de l'épreuve. Mais je ne peux pas nier que j'ai pris beaucoup de plaisir dans cette course, et c'est un titre qu'on garde toute sa vie. J'ai fait rêver beaucoup de monde, j'ai réussi mes objectifs, et j'en suis très heureux. C'était une grosse échéance de la saison, parce que pour moi c'est une compétition qui fait sens. Avec mon club, le Taillefer Trail Team, on joue le classement par équipes depuis trois ans, donc on était particulièrement motivés.

Peu nombreux sont les traileurs aussi attachés au classement par équipes avec leur club lors des championnats de France...

J'ai été repéré par les membres du TTT sur des toutes petites courses autour de Grenoble, peu de temps après avoir commencé le trail en compétition. Ils m'ont emmené sur des courses de plus grandes envergures, et c'est vraiment grâce à eux que j'ai pu tout doucement monter vers le haut-niveau. Sinon je serais sans doute resté à faire des courses à saucisson dans mon coin.

Quelles sont désormais les courses qui vous font rêver pour la suite de la saison et de votre carrière ?

Je me fixe des objectifs au jour le jour, en essayant de me faire plaisir. Là, en devenant champion de France, c'est une belle case cochée dans la liste de mes rêves. Pour l'instant, je ne pense pas trop à la suite, mais j'ai sans doute d'autres rêves qui vont arriver, en course à pied bien sûr. Je crois que j'aimerais bien aller courir aux Etats-Unis. J'y suis déjà allé en vacances, et j'ai très envie d'y retourner pour quelques belles courses.

Vous connaissez déjà la Pastourelle, l'épreuve qui servira de support aux prochains championnats de France en mai 2020...

Je l'ai gagnée en 2018, sur le 53 km. J'y retournerai avec grand plaisir, pour jouer le titre sur le long. C'est une excellente idée d'aller faire des France là-bas. C'est une très belle course, avec une organisation au top. Le profil sera complètement des deux dernières éditions, avec des parcours moins montagneux et beaucoup plus roulants, mais une nature tout aussi magnifique dans les alpages du Cantal. L'an passé, j'étais blessé à l'arrivée de la course, donc je n'ai pas pu participer à la fête du samedi soir, mais je peux quand même témoigner que l'ambiance est vraiment dingue. Les Auvergnats savent faire les choses en grand ! 

Propos recueillis par Etienne Nappey

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/09 >  
04/09 >  
20/08 > (3)
16/08 >  
14/08 > (2)
02/08 >  
31/07 > (3)
18/06 > (3)
05/06 >  
22/05 >  
le reste de l'actualité
19/09 >  
18/09 >  
17/09 >  
16/09 >  
15/09 >  
13/09 >  
11/09 >  
10/09 >  
09/09 >  
06/09 > (2)
05/09 > (2)
04/09 >  
02/09 >  
30/08 >  
29/08 > (2)
28/08 > (1)
28/08 >  
28/08 >  
27/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
26/08 >  
24/08 >  
24/08 > (2)
23/08 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS