MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting de Paris indoor : Zango, triple sauteur capital
5052
Commentez cette actualité
Meeting de Paris indoor : Zango, triple sauteur capital

Hugues-Fabrice Zango a éclaboussé une nouvelle fois de toute sa classe le meeting de Paris indoor, ce dimanche à l’AccorHotels Arena. Après avoir battu l’an dernier le record d’Afrique, le Burkinabé d’Artois Athlétisme est retombé cette fois à 17,77 m et devient le quatrième meilleur performeur mondial de tous les temps en salle. Dans la même épreuve, Melvin Raffin signe son retour au premier plan avec une performance prometteuse à 16,91 m. La soirée a été belle pour les athlètes français, avec les victoires de Cynthia Leduc sur 60 m en 7’’25 et de Ninon Guillon-Romarin à la perche avec 4,61 m, même si Kevin Mayer a finalement renoncé par précaution à prendre part au 60 m haies.

La Perf'

Zango, bête de compétition

« Hugues-Fabrice est un faux calme. » La confidence, signée de son entraîneur Teddy Tamgho, explique peut-être en partie le niveau incroyable que le médaillé de bronze des Mondiaux de Doha arrive à atteindre sur le sautoir de l’AccorHotels Arena. Derrière le côté sage et posé d’Hugues-Fabrice Zango se cache en effet une bête de compétition, qui ne demande qu’à être réveillée. « Les gens m’attendaient et m’ont encore plus poussé », confie le triple sauteur burkinabé d’Artois Athlétisme, qui avait déjà marqué les esprits en 2019 dans cette même enceinte en portant le record d’Afrique à 17,58 m. Résultat : une entame très costaude à 17,42 m, une deuxième tentative piano à 15,47 m, puis un troisième essai exceptionnel à 17,77 m. Soit son propre record d’Afrique amélioré de onze centimètres et surtout un triple saut qui lui permet de devenir le quatrième meilleur performeur indoor de tous les temps, derrière son recordman du monde de coach (17,92 m), le Cubain Aliecer Urrutia (17,83 m) et le Suédois Christian Olsson (17,83 m). « Quatrième ? C’est encore au pied du podium, il n’y a pas de quoi se réjouir, réagit l’athlète de 26 ans, pas du genre à cacher ses ambitions et qui a conclu son concours par un envol à 17,47 m. Je ne suis pas encore au sommet de tout ce que je dois montrer. Le record du monde en salle va venir, c’est évident. »

Lors d’un concours disputé sous la forme de trois essais de qualifications, suivis de demi-finales et d’une finale, Hugues-Fabrice Zango s’est retrouvé en duel, pour conclure, face à son camarade d’entraînement Melvin Raffin. « On en avait discuté en stage à Tenerife en janvier et on avait planifié que la finale les opposerait », retrace Teddy Tamgho. Si l’espoir de Bordeaux Athlé n’a pas réussi à inquiéter son aîné, il a signé un retour au premier plan très prometteur, plus d’un an après une rupture des ligaments croisés et du ligament latéral du genou. Auteur d’une rentrée à 16,39 m à Eaubonne le 26 janvier, il a cette fois décollé à 16,91 m au cinquième essai. « Je suis très content de moi et très surpris de mon résultat, savourait-il à l’issue du concours, un grand sourire aux lèvres. Ça montre que je n’ai pas beaucoup perdu malgré une année blanche. Pendant ma convalescence, je voyais les athlètes perfer, ça m’a motivé. » Le concours des championnats de France Elite le dimanche 1er mars à Liévin s’annonce passionnant. Surtout que Benjamin Compaoré (16,58 m, CA Montreuil 93), Yoann Rapinier (16,52 m, Entente Franconville Cesame Val d’Oise) et Jean-Marc Pontvianne (16,48 m, Entente Nîmes Athlétisme) n’ont pas dit leur dernier mot.

Et Aussi

Guillon-Romarin et Leduc font la paire

Deux Françaises ont réussi à décrocher une victoire de prestige ce dimanche soir à l’AccorHotels Arena : Ninon Guillon-Romarin et Cynthia Leduc. La perchiste de l’EA Cergy Pontoise s’est amusée avec la Britannique Holly Bradshaw, elle aussi impeccable jusqu’à 4,61 m avant de buter sur 4,71 m. Les deux ont choisi de démarrer un barrage, pour le plaisir, enchaîner les barres et se régler pour les prochaines échéances, avant d’opter pour une victoire partagée suite à deux échecs chacune et une fatigue qui se faisait grandissante. « J’ai retrouvé de bonnes hauteurs et de bons sauts, en ne reproduisant pas les erreurs des concours précédents », s’est félicitée la recordwoman de France à sa sortie du sautoir.
La sprinteuse de la Sco Sainte-Marguerite Marseille a profité du bon départ de ses voisines de couloir sur 60 m pour prendre l’aspiration avant de passer la vitesse supérieure dans la deuxième moitié de l’épreuve. A l’arrivée, elle s’est imposée en 7’’25, son nouveau record personnel. « Très contente » d’abaisser sa marque chronométrique, la Marseillaise peut se dire qu’elle a encore de la marge, puisqu’avec un temps de réaction plus vif (0’’244), et d’autres courses dans les jambes, elle devrait pouvoir passer rapidement sous les 7’’20.

Ses collègues Laura Valette (Nantes Métropole Athlétisme) et Solenn Compper (US Talence) sont également reparties avec un nouveau chrono de référence, respectivement 8’’11 et 8’’12, à l’occasion du 60 m haies remporté par l’Américaine Christina Clemons en 7’’91. Sur l’épreuve masculine des haies hautes, Pascal Martinot-Lagarde et Aurel Manga ont subi la loi implacable du Britannique Andrew Pozzi, lauréat dans l’excellent chrono de 7’’52. Mais le sociétaire de l’ES Montgeron (7’’66) et la recrue de l’US Créteil (7’’68) ont montré qu’ils étaient dans le bon rythme à quatre semaines des championnats de France. Comme eux, Marvin René a réussi à se hisser sur le podium de son épreuve, le 60 m masculin, son chrono de 6’’68 lui offrant une troisième place, à bonne distance de Brandon Carnes, l’Américain vainqueur en 6’’61.

Le Chiffre

7018

Le meeting de Paris indoor confirme son statut de rendez-vous numéro un indoor en France, au niveau de l’affluence. Pour la deuxième année consécutive, plus de 7000 spectateurs ont en effet été comptabilisés dans les travées de l’AccorHotels Arena, avec exactement 7018 personnes présentes dans l’enceinte. La compétition organisée par la Fédération Française d’Athlétisme, tournée vers le show avec un concert en ouverture et des animations “son et lumière“ impressionnantes, continue à séduire.

Le Coup Dur

Mayer a sagement renoncé

Attendu en héros par le public de l’AccorHotels Arena, Kevin Mayer (Montpellier Athletic Méditerranée Métropole) a bien participé à la présentation des athlètes, en préambule du meeting. Mais pour malheureusement annoncer son forfait à ses supporters. La faute à une gêne au tendon d’Achille, présente depuis les Mondiaux de Doha et qui s’est intensifiée à l’entraînement au cours des trois derniers jours. « Je venais ici pour m’éclater avec le public et les autres hurdlers, mais je ne peux pas me permettre de prendre des risques en année olympique », a confié à la presse le recordman du monde du décathlon, avant de partir enchaîner les autographes au pied des tribunes.

A Paris, Florian Gaudin-Winer et Etienne Nappey pour athle.fr
Photos : © S. Kempinaire - P. Millereau / KMSP / FFA

Tous les résultats du meeting de Paris indoor en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/02 >  
18/02 >  
17/02 >  
15/02 >  
14/02 >  
10/02 >  
09/02 >  
08/02 >  
06/02 >  
03/02 > (1)
le reste de l'actualité
21/02 >  
21/02 >  
21/02 >  
20/02 >  
20/02 >  
20/02 >  
18/02 >  
17/02 > (1)
17/02 >  
16/02 > (1)
16/02 >  
15/02 >  
15/02 >  
14/02 >  
13/02 >  
13/02 >  
11/02 > (1)
10/02 >  
09/02 >  
08/02 > (8)
08/02 > (1)
07/02 > (2)
06/02 >  
06/02 >  
03/02 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
Derniers
résultats
International
National
Régional
Départemental
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS