MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Renaud Lavillenie insatiable
9318
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle : Renaud Lavillenie insatiable

Le perchiste clermontois a ajouté une nouvelle ligne à son immense palmarès en triomphant lors d’un concours de haut vol ce dimanche à l’Arena stade-couvert de Liévin. Clémence Beretta a également inscrit son nom sur les tablettes des championnats de France en salle 2020, et y a ajouté un record de France du 3000 m marche.

Le Temps Fort

Lavillenie plus fort que Lavillenie

La lutte - fraternelle plus que fratricide - a de nouveau tourné à l’avantage de Renaud Lavillenie contre son petit frère Valentin, dans la salle mythique de Liévin. Ce dernier, sixième des Mondiaux de Doha l’an passé, avait pourtant bien entamé sa campagne dominicale, après avoir confié la veille attendre impatiemment le jour où il battrait son aîné « à la régulière ». Jusqu’à 5,70 m, le benjamin de la fratrie s’est montré impeccable, mais l’aîné a suivi le rythme. A 5,80 m, Valentin a ouvert la porte en échouant à son premier essai, et Renaud s’y est engouffré en franchissant immédiatement l’obstacle. La partie était pliée, aucun des deux ne passant par la suite ni 5,85 m ni 5,90 m. Avec le bronze d'Alioune Sene (5,60 m), le Clermont Athlétisme Auvergne réalisait même le triplé.
« Le plus important est de gagner, et comme on a une discipline en bonne santé, on ne peut pas se permettre une mauvaise performance pour l’emporter, analysait le champion de France, pour la dix-septième fois. En plus, c’est mon 150e concours à plus de 5,80 m, donc je suis content de revenir dans le rythme quand il le faut après deux mois compliqués en janvier et février. » Déchu de son record du monde par le prodigieux Mondo Duplantis, le champion olympique 2012 a montré, avec une barre à 5,94 m et un nouveau titre national en l’espace de huit jours, qu’il était sur le bon chemin pour briller à Tokyo cet été. Avec son petit frère pour le pousser toujours plus loin et plus haut.

La Perf'

Beretta dégaine au bon moment

Les records ne tombent pas toujours au moment où on les attend le plus. A peine rentrée d’un stage de trois semaines en Afrique du Sud, Clémence Beretta (Athlé Vosges Entente Clubs) a tenu à faire un détour par le Pas-de-Calais, même après avoir passé la nuit de vendredi à samedi dans l’avion, pour se « faire plaisir ». Bien lui en a pris, puisqu’elle s’est emparée du record de France d’Emilie Menuet. Parfaitement emmenée par cette dernière, elle a produit une accélération fulgurante à moins de 200 m de la ligne d’arrivée, au moment où tout le monde dans la salle s’interrogeait sur sa capacité à suivre jusqu’au bout le train de la Blésoise. Verdict : 12’30’’52, deux poings serrés et un cri de joie significatif en passant la ligne.
« Je n’arrivais pas à passer pour prendre des relais, mais à la fin, j’ai senti un regain d’énergie et j’ai donné tout ce qu’il me restait, relate Beretta. Je savais que j’avais 12’30’’ dans les jambes au vu de mes séances récemment, mais en championnat, ce n’est pas ce qu’on cherche particulièrement. Comme quoi, avec l’adrénaline, l’effet de l’altitude et la densité de la course grâce à Emilie qui m’a emmenée sur de grosses bases… C’est juste génial ! » Avec le retour de Menuet à son meilleur niveau et l’émergence de la Vosgienne, le duel entre les deux femmes reprendra sans doute sur 20 km dans les semaines et mois à venir. Pour le plus grand bien des deux concurrentes, et de la marche française.

Le Chiffre

1

La corde n’est pas, loin s’en faut, le couloir préféré des sprinters, encore plus en salle qu’en plein air. Afin de conjurer le sort, Amandine Brossier a pris le taureau par les cornes ce dimanche à Liévin, pour damer le pion à toutes ses concurrentes au moment du rabattage de la finale du 400 m féminin. Une bonne idée, puisque la coureuse d’Angers Athlétisme a tenu le rythme et son pari pour l’emporter finalement en 53’’83, vingt-deux centièmes devant l'espoir Sounkamba Sylla (Laval Agglo Athlé 53). « Le couloir 1 ? J’aime bien faire des choses peu communes, ça me va bien. Ce n’était pas une difficulté pour moi, je m’en fiche, sourit celle qui avait déjà établi son record en plein air (51''77) l'an dernier lors des Universiades de Naples depuis le même endroit.

La Décla

« Je veux absolument descendre sous les 10’’ cette saison »

Amaury Golitin est un sprinter gourmand. Quelques minutes à peine après être passé pour la première fois sous les 21’’ en salle, en coupant la ligne d’arrivée du 200 m en 20’’99 et en vainqueur, l’athlète de l’EC Orléans Cercle Jules Ferry se projetait vers une barrière autrement plus mythique. En attendant cette étape, l’élève de Dimitri Demonière à l’Insep a montré qu’il avait du tempérament. Très déçu par sa médaille d’argent hier sur 60 m en 6’’74, il a su se remobiliser pour le tour de piste.  « A la base, je devais le faire seulement pour m’amuser, raconte-t-il. Je ne suis pas un spécialiste de cette distance, surtout en salle. Mais ça s’est transformé entre guillemets en vraie compète. Il fallait que je fasse le deuil de la ligne droite en gagnant. » Contrat rempli grâce notamment à un départ tonitruant, son point fort. L’athlète au bandeau, placé au couloir 5, a ensuite réussi à résister dans la dernière ligne droite au retour de Gautier Dautremer (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), deuxième en 21’’12. En 20’’99, il est seulement à cinq centièmes de son meilleur chrono en plein air. Mais la ligne droite l’appelle déjà de nouveau.

Et Aussi

Grande première pour Samba-Mayela

Pour ses premiers championnats de France Elite sur 60 m haies, Cyréna Samba-Mayela est allée chercher immédiatement le graal. La hurdleuse d’Adidas Runners Paris a préféré ne pas prendre tous les risques pour l’emporter en 8’’06, huit centièmes devant Solenn Compper (US Talence). Beaucoup d’athlètes ont aussi profité de ce dimanche pour décrocher leur première médaille d’or à ce niveau. Ce fut le cas de Ludovic Besson (EFCVO) à l’heptathlon avec 5799 points (grâce notamment à un record explosé de deux dixièmes sur les haies en 8’’07), de Noélie Yarigo (Running 41) et Maxence Bruyas (Athle Calade Val de Saône) sur 800 m en respectivement 2’06’’79 et 1’53’’26, et des demi-fondeurs espoirs Pierrik Jocteur-Monrozier (SA Toulouse UC, suite à la disqualification de Rabii Doukkana) et Bérénice Fulchiron (ASPTT Valence), respectivement sur 1500 m (3’48’’16) et 3000 m (9’23’’29). Même scénario pour le - de 23 ans Lorenzo Ricque (Nantes EC) sur 400 m en 47’’28, son record.
Melvin Raffin (Bordeaux Athlé) a assumé son statut de favori au triple saut avec 16,80 m au cinquième essai, dans un concours dominé par le Burkinabé d’Artois Athlétisme Hugues-Fabrice Zango (17,29 m). Les autres champions de France : Eloyse Lesueur-Aymonin (SCO Sainte-Marguerite Marseille) régulière à la longueur avec 6,55 m - la première place revenant à l’invitée belge Nafissatou Thiam avec 6,79 m, record national indoor -, Annaelle Nyabeu Djapa (CA Montreuil 93) au pentathlon avec 4389 points, Gabriel Bordier (US Saint-Berthevin) sur 5000 m marche en 19'03''49, le Franco-Suisse Loïc Gasch (CA Balma) à la hauteur avec 2,24 m, et enfin Maroussia Paré (US Talence) sur 200 m en 23’’44, son record.

A Liévin, F. Gaudin-Winer et E. Nappey pour athle.fr
Photos : © P. Millereau - C. Kaldor / FFA

Retrouvez le direct de la journée et toutes les réactions, en cliquant ici
Tous les résultats de ces championnats en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
02/03 >  
01/03 >  
29/02 >  
25/02 > (1)
23/02 > (4)
22/02 >  
16/02 > (1)
15/02 >  
09/02 >  
08/02 > (8)
le reste de l'actualité
03/04 >  
03/04 >  
02/04 >  
01/04 >  
30/03 > (1)
30/03 > (1)
27/03 >  
25/03 >  
24/03 > (1)
23/03 > (6)
20/03 > (1)
19/03 > (9)
18/03 >  
18/03 >  
17/03 >  
13/03 > (19)
10/03 > (1)
09/03 >  
09/03 > (2)
06/03 > (5)
06/03 > (2)
04/03 > (2)
03/03 > (32)
02/03 >  
28/02 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS