MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Open de France d’icosathlon : une grande première en septembre
9343
Commentez cette actualité(2)
Open de France d’icosathlon : une grande première en septembre

Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort. Une poignée de mordus d’épreuves combinées organisera pour la première fois dans l’Hexagone une compétition d’icosathlon, à Toul, les 12 et 13 septembre prochains.

L’icosathlon, quésaco ? Ni plus ni moins que vingt épreuves d’athlétisme en l’espace de deux jours. Les quatre lancers et les quatre sauts conventionnels, mais aussi un 100 m, un 200 m, un 400 m, un 800 m, un 1500 m, un 3000 m, un 5000 m, un 10 000 m, un 110 m haies, un 200 m haies, un 400 m haies et un 3000 m steeple (cités ici dans le désordre). Un menu plus que copieux, avec dix épreuves par jour, une demi-heure de récupération entre chacune, et entre une heure et une heure et demie de pause à mi-chemin de chaque journée (entre la 5e et la 6e épreuve, ainsi qu’entre la 15e et la 1-e épreuve).
Sur le papier, les demi-fondeurs semblent avantagés, mais la table de cotation créée pour valoriser les dix épreuves ne figurant pas au programme du décathlon originelle a été pensée pour garantir l’équilibre des chances de chacun en fonction de ses qualités. D’ailleurs, le record du monde est actuellement détenu par l’Américain Joseph Detmer, dont le profil se rapproche plus d’un sprinter-sauteur que d’un amateur. La récupération, mais aussi l’alimentation, dont la gestion se rapproche de celle d’un trail long ou d’une épreuve de grand fond, restent tout de même centrales dans l’approche de l’icosathlon.
La discipline, peu connue en France, s’est développée dans les années 1980 sur une idée brillamment farfelue d’un Finlandais, et compte les pays scandinaves, l’Allemagne, la Suisse et le Royaume-Uni comme places fortes à l’échelle internationale. Quatre Français étaient présents à Helsinki en août 2019 pour les championnats du monde, et des Mondiaux de tétradécathlon, la version indoor avec 14 épreuves au programme, étaient prévus à Miramas en mars, avant que la vague de Covid-19 ne vienne ruiner le projet.

Des Mondiaux à domicile dès l’an prochain

Depuis, une association dénommée UCAF (pour Ultra Combinées Athlétiques France) s’est montée au printemps, et s’est donc lancée dans l’organisation de ce premier « Open de France », avec le soutien du club de Toul et des collectivités locales. Pour le baptême du feu, le président de la structure, Aymeric Daubié aimerait voir une centaine d’athlètes à l’œuvre sur le stade Valcourt. « Ce serait une belle réussite, parce que cela serait déjà plus qu’aux derniers championnats du monde. » Pour promouvoir l’icosathlon et offrir au plus grand nombre la possibilité de se lancer, une formule par équipes a été mise en place, et des collectifs de trois ou quatre athlètes pourront se partager le travail au cours du week-end. Avant, pourquoi pas, de franchir le pas et de s’y coller en solo l’année suivante ?
Parrains de l’évènement, Bastien Auzeil et Esther Turpin avaient envisagé de monter leur équipe (sur un Tétradécathlon pour les dames), mais la nouvelle date des championnats de France élite, placés le même week-end, est venue chambouler leur plan. Ils continuent toutefois d’assurer la promotion de la version XXL de leur sport. « Notre principal objectif est de faire découvrir notre discipline et de diffuser ses valeurs, parce qu’on pense qu’elle peut intéresser beaucoup de gens. Le principal frein, c’est qu’elle n’est pas du tout connue en France », explique Aymeric Daubié. Avec cet évènement, l’occasion est belle de trouver un public et une base de pratiquants à même de faire décoller les ultra-combinées au pays du recordman du monde du décathlon. Les organisateurs, ambitieux, voient loin, et ont déjà obtenu de la fédération internationale l’autorisation d’organiser dans la région les prochains championnats du monde, en août 2021.

Toutes les informations en cliquant ici

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (2)
Laurent Jobard - 20/06 (08h13)
Il y a plusieurs catégories de « râleurs »… un bel effort de monsieur Mielle avec une expression certes méprisante, mais non violente (à notre époque c’est malheureusement déjà une forme d’évolution « avancée »)… courage Eric : bientôt peut être le « grade » du râleur qui s’exprime sur un sujet qu’il maîtrise...
Eric Mielle - 10/06 (10h34)
C'est n'importe quoi: on parle de protection de l'athlète, de son intégrité physique et on se dirige vers une compétition type "Jeux du cirque" qu'on pourrait apparenter au film"On achève bien les chevaux", pourquoi ne pas terminer par un semi ou un marathon! Je sais bien que notre société dite de"spectacle" exige de la nouveauté, qu'il faut être regardé, mais là , sincèrement, on s'égare.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
21/09 >  
18/09 >  
15/09 >  
10/09 > (4)
09/09 > (1)
31/07 > (1)
25/06 >  
05/06 > (2)
03/06 >  
28/05 >  
le reste de l'actualité
27/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
24/09 >  
23/09 >  
22/09 >  
21/09 > (8)
21/09 > (1)
21/09 > (1)
20/09 > (2)
19/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
17/09 > (3)
17/09 >  
17/09 >  
16/09 > (1)
16/09 >  
15/09 > (2)
14/09 > (2)
13/09 > (3)
12/09 > (2)
rechercher
Rentrée
2020-2021
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS