MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
5 km Athlé Open de France : C’était la fête du running
3192
Commentez cette actualité
5 km Athlé Open de France : C’était la fête du running

Le challenge virtuel organisé par la FFA, du 11 au 14 juillet, a rencontré un beau succès populaire. Plus de huit mille coureuses et coureurs, sur onze mille inscrits, ont pris part au défi proposé par la Fédération Française d’Athlétisme avec Strava, partenaire technique de l’événement. Parmi eux, des noms connus du fond hexagonal, mais aussi des débutants ayant parcouru les 5 km en solitaire, ou encore des camarades de club prêts à tout donner. Une diversité à l’image de la pratique du running, toujours plus éclectique.

Le 5 km Athlé Open de France a eu le droit à son feu d’artifice. Après trois jours sous le cagnard, avec un thermomètre dépassant parfois les 30°C, les conditions étaient un peu plus douces, mardi 14 juillet, pour chausser ses runnings et activer son GPS sur son smartphone ou sa montre connectée. Et la dernière journée a vu le nombre de participants continuer à s’envoler. Parmi eux, Auriane Prévot, kinésithérapeute de 24 ans. « J’ai découvert le challenge avec l’application Strava, dont je me sers régulièrement. C’est parfois compliqué pour moi de courir sans objectifs. Les défis, c’est ce qui me motive. » Cette ex-nageuse a effectué son effort autour du canal du grand large, en périphérie de Lyon, et a terminé en 25’28’’. Un chrono qui lui a permis de terminer en milieu de classement. « Je n’ai commencé la course à pied qu’il y a dix mois, raconte-t-elle. Je n’ai disputé que deux courses officielles, alors que je comptais en faire beaucoup plus. » En manque de compétitions, Auriane, séduite par le côté « très officiel » de l’organisateur, a pu trouver un bon dérivatif.

Kevin Campion avec le Stade Dieppois

S’adresser à des pratiquants aux profils divers, et notamment aux non licenciés, était un des objectifs du 5 km Athlé Open de France, dont les vainqueurs seront connus en début de semaine prochaine. Un pari réussi, comme s’en félicite André Giraud, président de la FFA : « Cet événement nous a permis d’entrer en contact avec un public parfois éloigné de l’univers fédéral. Le nombre de participants comptabilisés, qui dépasse les 8000 personnes, montre que nous allons dans la bonne direction par rapport aux attentes des coureurs. A nous de continuer à innover et à être force de propositions, pour renforcer encore notre lien avec le grand public, les licenciés ayant eux aussi répondu présents. »
Les clubs se sont, en effet, également mobilisés pendant les quatre jours du défi virtuel. En n’hésitant pas à réunir leurs licenciés pour partager un moment de convivialité, comme le Stade Dieppois en Seine-Maritime. C’est sa tête d’affiche numéro un, le marcheur Kevin Campion, qui a été à l’origine du rassemblement. « Ça me tenait à cœur de jouer le jeu en tant qu’athlète de l’équipe de France, explique-t-il. J’ai proposé au club de faire le 5 km tous ensemble et on s’est retrouvé à une quinzaine le 14 juillet. » Direction la piste cyclable de l’avenue verte Paris Londres, son terrain d’entraînement habituel. « Je m’étais entraîné avant, j’avais fait quinze bornes. Je suis resté à 12 km/h. Ça s’est fait dans la bonne humeur, on a terminé par un petit apéro. » D’autres pointures de l’athlétisme national ont pris part au défi : les fondeuses Liv Westphal et Mekdes Woldu, la spécialiste du 800 m Charlotte Pizzo, et même l’ex-lanceur de poids Tumatai Dauphin, depuis Tahiti !

Un segment proposé par le comité départemental du Rhône

Les structures déconcentrées se sont aussi approprié le 5 km Athlé Open de France. A l’image du comité départemental du Rhône, qui a créé son propre segment Strava sur les berges du Rhône, en plein cœur de Lyon, avec une ligne droite parfaitement plate de 5 km à parcourir. « On avait mis en place notre propre système de récompenses, avec des dossards à gagner pour des 10 km prévus à l’automne prochain, raconte Olivier Gaillard, salarié du comité et entraîneur à l’AS Caluire. Une dizaine d’athlètes de mon club se sont chauffés samedi matin et sont allés sur le parcours, ça permet de mettre de l’émulation. Pour de prochains défis, on pense à des évolutions comme la création d’une arrivée matérialisée par une arche. » La FFA, après la réussite de cette première édition, réfléchit déjà à mettre en place d’autres courses virtuelles, pourquoi pas sur de nouvelles distances.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photo :© Danou Rose

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
17/07 >  
25/06 >  
24/06 >  
19/06 >  
16/06 >  
31/01 > (2)
29/01 >  
20/12 >  
04/12 > (1)
01/11 > (1)
le reste de l'actualité
03/08 > (1)
28/07 >  
08/07 > (1)
08/07 > (1)
02/07 >  
26/06 > (4)
29/04 > (3)
23/04 > (4)
17/03 >  
03/03 > (32)
11/02 >  
24/01 >  
23/01 >  
08/01 >  
28/10 >  
15/10 >  
30/09 >  
25/09 > (1)
05/09 >  
28/08 >  
15/08 > (2)
06/08 >  
22/07 > (1)
21/06 >  
14/06 >  
rechercher
Athlé
Estival
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS