MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Défi Athlé : Evaluer ses performances à l’entraînement
2794
Commentez cette actualité
Défi Athlé : Evaluer ses performances à l’entraînement

La direction technique nationale a lancé, dans la foulée de la fin du déconfinement, le Défi Athlé. Un dispositif qui permet aux benjamins et minimes d’évaluer leur progression à l’entraînement, puis de se comparer à leurs camarades de club, de comité et de ligue. Une trentaine de clubs rhônalpins se sont emparés de ce nouvel outil. Témoignages.

Les benjamins de l’EA Bourg-en-Bresse (Ain) sont arrivés en rigolant près du sautoir. Lucie s’est élancée. Arrivée sur la planche, elle s’est envolée. Son saut en longueur a ensuite été mesuré : 5,20 m. Une performance impressionnante pour cette catégorie d’âge. « Elle fait partie des quelques enfants à avoir participé aux petites séances à distance qu’on proposait pendant le confinement, raconte Sophie Guillon, salariée et entraîneure du club. Elle est allée aussi loin simplement parce qu’elle était relâchée. C’était différent des meetings ou championnats habituels. »
Si le Défi Athlé n’a pas vocation à remplacer les compétitions - les performances ne figurant d’ailleurs pas sur les fiches individuelles des athlètes - il a permis aux benjamins et minimes d’évaluer leur progression au cours de cette saison estivale tronquée par la crise sanitaire du Covid-19. Le principe de ce dispositif, imaginé et développé par la direction technique nationale : proposer aux clubs un outil d’animation et d’évaluation, facilitant la structuration des entraînements tout en donnant le goût de la confrontation aux pratiquants des catégories benjamins et minimes.
« Le Défi Athlé est un atout de plus pour les entraîneurs qui souhaitent donner aux jeunes qu’ils encadrent une véritable éducation athlétique, précise Guillaume Geisler, conseiller technique national en charge des – de 16 ans (U16) à la FFA. Il complète le panel d’outils pédagogiques mis à disposition des clubs pour accompagner la formation des benjamins et minimes, en complément du Pass’Athlète dont il est le volet compétitif. Pour rappel, le Pass’Athlète permet d’évaluer, au fil de la saison, les progrès moteurs et techniques des jeunes au niveau des acquisitions fondamentales. »

Une motivation supplémentaire

Concrètement, depuis le 22 juin, soit le début de la troisième phase de déconfinement, deux défis estivaux sont proposés chaque semaine aux écoles d’athlétisme de toute la France. Le 50 m et la longueur ont ouvert le bal le 22 juin, suivis du triple saut et du disque, du 50 m haies et du javelot, puis à nouveau du 50 m et de la longueur la semaine dernière. Les résultats sont enregistrés sur une page dédiée du site fédéral, et permettent aux participants de se comparer à leurs camarades de club, de comité et de ligue.
« Près de 800 athlètes ont déjà participé au Défi Athlé en Auvergne Rhône-Alpes, explique Alain Bonardi, cadre technique de cette ligue en pointe depuis le lancement du dispositif. Nous avons eu de bons retours de la part de la trentaine de clubs qui se sont mobilisés depuis la fin juin. » Parmi eux, Pierre-Bénite, une des sections locales de l’Entente Sud Lyonnais. « Le Défi Athlé a donné une petite motivation à nos jeunes, comme il n’y avait plus d’autres objectifs, remarque Sébastien Aligne, un des coaches. Les plus intéressés par la compétition, qui évolueront en cadets la saison prochaine, sont même allés regarder les résultats des autres structures. » « Les enfants ont bien accroché, confirme Sophie Guillon. D’habitude, on termine les entraînements de l’école d’athlé fin juin. Cette année, on les a prolongés jusqu’à mi-juillet, et ce dispositif leur a donné envie de rester jusqu’au bout. »
La plupart des écoles d’athlétisme ont désormais fermé leurs portes, avec le début des grandes vacances. Mais les Défis Athlé se poursuivront tout l’été, et s’intensifieront à partir de la rentrée de septembre. « On pourrait avoir l’objectif d’en proposer tout au long de l’année, à la fin de chaque cycle d’entraînement de trois ou quatre semaines », se projette déjà Sébastien Aligne. Avec un triple avantage au final, comme le rappelle Guillaume Geisler : « dynamiser les entraînements, dédramatiser les compétitions officielles et préparer au mieux les athlètes. »

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
02/11 > (15)
02/10 > (6)
23/09 >  
04/09 > (1)
07/08 >  
04/08 > (1)
24/07 >  
21/07 >  
12/06 > (1)
11/12 > (1)
le reste de l'actualité
26/10 >  
17/09 >  
28/07 > (1)
01/07 >  
11/06 >  
26/05 >  
11/05 > (7)
29/04 > (3)
22/04 > (3)
07/02 >  
05/02 > (1)
31/01 >  
10/12 >  
26/09 >  
23/09 >  
16/09 >  
06/09 >  
18/07 >  
30/06 >  
28/06 >  
20/06 > (1)
05/02 >  
19/11 >  
30/10 >  
08/10 > (2)
rechercher
Défi
Athlé
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS