MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France du 10 000 m : grand spectacle à venir
8696
Commentez cette actualité
Championnats de France du 10 000 m : grand spectacle à venir

La première levée des différents championnats de France en plein air de l’année aura comme théâtre le stade Chasseboeuf de Pacé ce samedi, pour la grande explication des amateurs de 10 000 m. Avec un engouement inédit en cette année particulière.

A la lecture des engagés aux championnats de France 2020, certains habitués de l’évènement ont cru avoir la berlue. Avec 62 femmes et plus de 280 hommes (sans compter les cadettes et cadets engagés sur les épreuves de 30’ !), on est loin, très loin, des standards des années précédentes. « Quand je pense qu’il y a quatre ans, on avait quatre filles au départ, et cette fois, on aura deux séries de 35 partantes ! », souffle Loïc Rapinel, président du club pacéen, organisateur de l’évènement.
« Ces championnats de France marquent le coup d'envoi de plusieurs semaines qui verront les athlètes français renouer avec la compétition nationale, sur tous les formats et tous les terrains, complète André Giraud, président de la FFA. Il nous a fallu mettre en place différents protocoles sanitaires et adapter nos habitudes pour parvenir à organiser ces évènements, et nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos licenciés un espace d'expression de leur passion. Le nombre d'inscrits sur 10 000 m, en très forte hausse cette année, montre l'attachement des coureurs à la confrontation, qui est l'essence de notre sport, au sortir d'une période où chacun a dû composer avec la frustration de ne pas pouvoir courir comme d'habitude. Je souhaite à chacun d'y trouver plaisir et une performance à la hauteur de ses ambitions. »
Pour faire face à cet afflux de fondeurs sur la piste bretonne, les organisateurs ont dû bouleverser leur planning, puisque pas moins de sept courses masculines et deux courses féminines se tiendront en l’espace d’une journée. Le tout en respectant scrupuleusement les contraintes sanitaires liées à la pandémie de coronavirus, mais aussi au plan Vigipirate. « La mairie de Pacé nous a donné un bon coup de main en rajoutant des gradins autour du stade, pour porter la capacité à 300 places assises, alors que nous n’avions à la base qu’une petite tribune de 75 places, et qu’il faut en plus laisser un siège vide entre deux personnes. C’est un défi en soi que de d’organiser un évènement dans ce contexte, et avec autant de monde, mais ce sera pour nous une sorte de répétition grandeur nature, puisque nous postulons pour accueillir la Coupe d’Europe de la spécialité à partir de 2022. Et c’est un plaisir pour nous de voir que les athlètes répondent massivement présent, avec de grands coureurs qui seront au départ », résume Loïc Rapinel.

Brulet aura fort à faire

La succession de Fadouwa Ledhem et Mathieu Brulet s’annonce palpitante, la quantité de coureurs impliquant une densité de coureurs de très haut niveau qui promet des étincelles. Pour conserver sa couronne, le sociétaire du SA Toulouse UC devra venir à bout de clients comme Florian Carvalho (Adidas Runners Paris) et les frères Damien et Michaël Gras (Alès Cévennes Athlétisme). En pleine forme l’hiver dernier, puisqu'il avait le niveau de performance requis pour le marathon des Jeux de Tokyo, Benjamin Choquert ne devrait pas être loin de la tête du peloton sur les 25 tours de l’épreuve.
Le montagnard Alexandre Fine (Gap Hautes Alpes Athlétisme), privé de championnats de France de trail à domicile en octobre prochain, sera l’une des attractions de la finale B, sur un terrain inhabituel pour lui.
L’épreuve féminine sera hélas privée de Liv Westphal (AS Saint-Junien), victime de « petits pépins » dans sa préparation terminale, mais ne manquera pas de piquant pour autant. La vainqueure de 2018, Samira Mezeghrane-Saad (Stade de Vanves), aimerait ajouter une nouvelle ligne à son palmarès. Susan Kipsang Jeptooo (Athlé Saint-Julien 74) semble la mieux armée pour l’en empêcher, mais il faudra aussi compter avec la jeune Mélody Julien (AM Montredonaise), mais aussi Floriane Chevalier Garenne (Entente Sarthe Athlétisme) au moment où la course se décantera.

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
25/09 >  
24/09 >  
22/09 >  
21/09 >  
20/09 > (2)
19/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
17/09 > (3)
17/09 >  
le reste de l'actualité
29/09 >  
27/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
23/09 >  
21/09 > (8)
21/09 > (1)
21/09 > (1)
18/09 >  
18/09 >  
16/09 > (1)
16/09 >  
14/09 > (2)
13/09 > (3)
12/09 > (2)
10/09 > (2)
09/09 >  
07/09 > (3)
07/09 >  
06/09 >  
05/09 > (1)
03/09 >  
03/09 >  
31/08 >  
rechercher
Rentrée
2020-2021
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS