MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Meeting Pro Athlé Tour de Marseille : Samba-Mayela comme une grande
5556
Commentez cette actualité
Meeting Pro Athlé Tour de Marseille : Samba-Mayela comme une grande

La hurdleuse de 19 ans a enchaîné une deuxième victoire consécutive en meeting international, en dominant avec la manière le 100 m haies en 13’’00. Wilhem Belocian s’est, lui, classé deuxième du 110 m haies en 13’’27, derrière l’Espagnol Orlando Ortega (13’’15). Le vent, de face dans la ligne droite, a progressivement faibli au cours de la soirée, et n’a pas empêché les demi-fondeurs français d’enquiller les records. Autre bonne nouvelle, lors d’une soirée diffusée en direct sur la chaîne L'Equipe et marquée par quatre records du meeting : le retour au premier plan du lanceur de disque Lolassonn Djouhan.

Le Temps Fort

Les hurdlers assurent le spectacle

A même pas 20 ans (elle les fêtera le 31 octobre), Cyréna Samba-Mayela apprend très vite sur 100 m haies. Encore un peu en retrait en août à Bruxelles (13’’19) et à Szekesfehervar en Hongrie (13’’07), la hurdleuse avait explosé à la fin du mois son record personnel à Chorzow en Pologne, en s’imposant en 12’’87. Elle a décroché ce jeudi soir une deuxième victoire consécutive, en dominant en patronne sa course en 13’’00 (-0,8m/s). Idéalement sortie des blocks et en tête dès le premier obstacle, l’élève de Teddy Tamgho ne s’est pas désunie et a repoussé les assauts de la Biélorusse Elvira Herman, la championne d’Europe en titre, deuxième en 13’’13. « Je prends de la maturité dans ma nouvelle technique, se félicite Cyréna. J’ai vite senti que je me détachais, il a fallu que je reste dans les mêmes intentions. J’espérais battre mon record, mais je suis quand même contente. Je reste constante. » Elle sera la grande favorite pour le double titre national Elite et espoirs à Albi, les 12 et 13 septembre.

Ortega impérial, Belocian en métronome

Le 110 m haies, dernière course de la journée, s’est résumé à un duel entre Orlando Ortega et Wilhem Belocian. Le hurdler du Stade Lamentin a longtemps accroché l’Espagnol, avant de légèrement baisser de rythme sur les derniers obstacles. Ortega l’emporte en 13’’15 (-0,3m/s), à quatre centièmes de sa meilleure performance mondiale de l’année. Toujours aussi régulier, le Guadeloupéen coaché par Ketty Cham prend la deuxième place en 13’’27 et sera l’homme à battre à Albi. Il enchaînera ensuite avec Zagreb, Rome et Doha. Programme identique pour Pascal Martinot-Lagarde qui, pour sa première compétition de l’été, après une alerte à l’ischio début août, n’a logiquement pas pu se mêler à la lutte pour la victoire. Troisième en 13’’63, le sociétaire de l’ES Montgeron affichait un grand sourire à l’arrivée. « J’avais beaucoup d’envie. Aujourd’hui, je me suis rassuré, assume le médaillé de bronze mondial à Doha l’an dernier. Je vais monter crescendo. Je m’entraîne, je vis pour l’athlé, ça m’a fait kiffer aujourd’hui. »

La Perf'

Djouhan se relance

Deux ans qu’il n’avait pas lancé aussi loin. Lolassonn Djouhan a pris une superbe deuxième place au disque avec un quatrième essai à 63,04 m, uniquement devancé par le Belge Philip Milanov (63,51 m). Il évoluait à domicile, puisqu’il vit à Marseille et s’entraîne sous la houlette de Stéphane Vial depuis trois mois à Martigues. « Je sors d’une espèce de gouffre, donc cette performance me fait énormément plaisir », confie le recordman de France, victime en 2018 d’un accident de voiture qui lui a laissé de nombreuses séquelles, notamment aux cervicales et à l’épaule.
Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer (Montpellier Athletic Méditerranée Métropole) a pris la sixième place du concours avec un troisième jet à 49,65 m. Une performance qui l’a largement satisfait, le combinard ayant considérablement modifié sa technique au cours des dernières semaines afin d’allonger son temps de lancer. Seule femme engagée, Mélina Robert-Michon a expédié son engin à 60,02 m au troisième essai, et a retrouvé de belles sensations avant de disputer ce week-end la coupe de France à la maison, sur le stade de Lyon Parilly.

Le Chiffre

10

Cinq chez les hommes, cinq chez les femmes. Et donc pas de jaloux, puisque les demi-fondeurs hexagonaux des deux sexes ont enquillé les records personnels sur 1500 m. Côté messieurs, Azeddine Habz (Racing Multi Athlon) a terminé sur les talons du steepleur marocain Soufiane El Bakkali (3’34’’51) et montré qu’il serait un prétendant à un billet pour les J.O. l’an prochain, en prenant la deuxième place en 3’35’’87. « Je suis super content de ma course, j’ai bien géré, je savais qu’il y avait une occasion à saisir pour chercher un bon chrono », savoure-t-il. Jimmy Gressier (Boulogne-sur-Mer AC), quatrième en 3’36’’22, poursuit sa progression, alors que Baptiste Mischler (Unitas Brumath), cinquième en 3’36’’39, méritait encore mieux après un premier kilomètre de très belle facture. Yani Khelaf (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), huitième en 3’37’’70, retrouve le sourire après de nombreuses galères, et Hugo Hay, onzième en 3’39’’11, complète ce quintet record.
Côté dames, les Françaises n’ont pas pu suivre jusqu’au bout le rythme des meilleures, dans une course remportée par la Britannique Jemma Reekie en 4’02’’20. Mais elles ont réalisé un prometteur tir groupé juste au-dessus des 4’10. Avec en figure de proue Aude Korotchansky (Athlétic Club 92), sixième en 4’10’’33. En pleine progression, la Francilienne a su attendre sagement son heure. « La course est partie assez vite, retrace-t-elle. Je me demandais si c’était moi qui n’étais pas dans le rythme. Je suis restée concentrée en me disant qu’il fallait que je fasse un gros dernier 500 m. » Une stratégie payante, qui lui a permis de reprendre l’espoir Bérénice Fulchiron (ASPTT Valence), passée en 2’44’’ au 1000 m avant de logiquement coincer pour terminer en 4’11’’40. Alice Finot (Bordeaux Athlé), septième en 4’11’’12, est venue s’intercaler entre ses deux compatriotes, alors que Marine Houel (SA Toulouse UC), 4’16’’72, et Mélody Julien (Association Multisports Montredonnaise), 4’18’’22, sont descendues pour la première fois de leur carrière sous les 4’20’’.
Les spécialistes du 800 m n'ont pas été en reste, avec les nouvelles marques de référence des espoirs Lena Kandissounon (Haute Bretagne Athlétisme) en 2'02''97 et Maeliss Trapeau (Martigues Sport Athlétisme) en 2'03''20, quelques mètres derrière Cynthia Anais (Mairie S. (Ft-de-France)), 2'01''77.

La Décla

« J’adore l’ambiance des meetings. Ça m’a aidé à ne pas avoir trop la tête à ma douleur au tendon d’Achille droit »

Le record du monde juniors du 110 m haies, détenu par Wilhem Belocian et le Jamaïcain Damion Thomas en 12’’99, lui semble promis. Mais Sasha Zhoya a eu la politesse de ne pas le faire tomber dès sa première sortie sur la distance chez les U20. Le polyvalent athlète du Clermont Athlétisme est tout de même devenu le deuxième meilleur performeur français de tous les temps sur les obstacles à 0 ,99 m, en l’emportant largement en 13’’28. Il est resté très solide, face à un vent (-1,3m/s) qui a perturbé les sprinters en fin d’après-midi avant de se calmer, et malgré une douleur récurrente au tendon d’Achille droit qui l’empêche « de mettre la même force que d’habitude pour rester haut ». L’élève de Ladji Doucouré et Dimitri Démonière s’alignera sur 200 m à Albi, lors des France Elite. L’occasion de s’attaquer à un autre record de France juniors, détenu par Bruno Cherrier en 20’’62 depuis… 1972.

Et Aussi

Quatre records du meeting améliorés

Les mille spectateurs installés dans la tribune principale du Stade Delort ont assisté à quatre records du meeting, lors d’une compétition de belle facture. Deux sont venus des 800 m, avec le Kényan Ferguson Rotich (1’44’’34) et la Britannique Laura Muir (2’00’’16). Les deux autres ont été l’œuvre de la Britannique Jemma Reekie sur 1500 m (4’02’’20) et de l’Espagnol Orlando Ortega sur 110 m haies (13’’15), déjà cités ci-dessus. A retenir également, côté Français, le record personnel de l’espoir Sokhna Lacoste (Grand Angoulême Athlétisme) sur le tour de piste, vainqueure en 52’’86 à la faveur d’une dernière ligne droite tonitruante.

A Marseille, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : © Philippe Millereau / KMSP / FFA

Tous les résultats en cliquant ici

Cyrena Samba-mayela
Age / Sél.19 ans / 5 J
ClubLille metropole athletisme*
Spécialité60 m haies - 100 m haies - Medley relais
Lolassonn Djouhan
Age / Sél.29 ans / 14 A
ClubMartigues sports athle
SpécialitéPoids - Disque
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
25/09 >  
23/09 >  
21/09 > (1)
18/09 >  
16/09 > (1)
16/09 >  
09/09 >  
07/09 >  
03/09 >  
03/09 >  
le reste de l'actualité
29/09 >  
27/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
24/09 >  
22/09 >  
21/09 >  
21/09 > (8)
21/09 > (1)
20/09 > (2)
19/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
17/09 > (3)
17/09 >  
17/09 >  
15/09 >  
15/09 > (2)
14/09 > (2)
13/09 > (3)
12/09 > (2)
10/09 > (4)
10/09 > (2)
rechercher
Rentrée
2020-2021
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS