MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite et espoirs : Les coureurs vont assurer le spectacle
14060
Commentez cette actualité(4)
Championnats de France Elite et espoirs : Les coureurs vont assurer le spectacle

Athle.fr vous propose de découvrir les temps chauds prévus lors des courses des championnats de France Elite et espoirs, disputés ce week-end au stadium municipal d’Albi. Avec Wilhem Belocian, Cyréna Samba-Mayela, Kevin Mayer, Djilali Bedrani ou encore Jimmy Gressier en têtes d’affiche.

100 m Femmes

Tenante du titre : Carolle Zahi
Meilleure performance française : 11’’29 par Carolle Zahi (CA Montreuil 93)


Sa rentrée en 11’’29, mi-août à La Chaux-de-Fonds (Suisse), permet à Carolle Zahi d’entamer ces championnats de France avec une confortable marge sur la concurrence pour conserver son titre. La Francilienne retrouve une piste qu’elle adore, puisque c’est ici qu’elle avait signé il y a deux ans son record personnel, en 11’’01. Orphée Néola (Athlétisme Le Bourget Drancy), qui avait elle aussi réalisé son chrono de référence en 11’’15 ce jour-là, tentera de l’accrocher. Chez les espoirs, duel attendu entre Wided Atatou (Entente Nîmes Athlétisme) et Estelle Raffai (Athlé 91).

100 m Hommes

Tenant du titre : Amaury Golitin
Meilleure performance française : 10’’27 par Amaury Golitin (EC Orléans Cercle Jules Ferry)


Même scénario que chez les dames, avec un tenant du titre, Amaury Golitin, bien placé pour coiffer à nouveau la couronne sur la ligne droite, grâce à sa performance en altitude à La Chaux-de-Fonds. Mais attention à Mouhamadou Fall, qui aura à cœur de prendre sa revanche après avoir été disqualifié en finale pour faux-départ l’an dernier. Jérémy Leroux (Athlé Provence Clubs) est en embuscade. Le favori pour le titre espoirs est Alexandre Ferrando (SCO Sainte-Marguerite Marseille), en pleine progression cet été. Jimmy Vicaut, qui a stoppé sa saison à son retour des Etats-Unis en juillet, et Christophe Lemaitre, freiné par des blessures, sont absents.

200 m Femmes

Tenante du titre : Sarah Richard-Mingas
Meilleure performance française : 23’’18 par Wided Atatou (Entente Nîmes Athlétisme)


Révélation de la saison sur le demi-tour de piste avec ses 23’’18, Wided Atatou tient une occasion en or de monter pour la première fois de sa jeune carrière sur la plus haute marche du podium aux championnats de France Elite. Si le titre espoirs lui tend les bras, les seniors comptent bien empêcher la Nîmoise de faire coup double, à commencer par l’expérimentée Carolle Zahi (23’’65), même si l’écart chronométrique est important sur le papier.

200 m Hommes

Tenant du titre : Mouhamadou Fall
Meilleure performance française : 20’’65 par Christophe Lemaitre (AS Aix-les-Bains)


On retrouve à nouveau Amaury Golitin au sommet de la liste des engagés, suite au forfait de Christophe Lemaitre. Le puissant sociétaire de l’EC Orléans Cercle Jules Ferry va devoir composer avec une nouvelle génération aux dents longues, incarnée par les juniors Pablo Mateo (Lisses AC) et Sasha Zhoya (Clermont Athlétisme Auvergne), le prodige des haies hautes et du sprint en général. Le vieux record de France des - de 20 ans, 20’’62 par Bruno Cherrier en 1972, est en danger. A suivre également : l’espoir Ryan Zeze (Bordeaux Athlé), également descendu sous les 21’’ et qui part largement avec la faveur des pronostics chez les U23.

400 m Femmes

Tenante du titre : Déborah Sananes
Meilleure performance française : 52’’86 par Sokhna Lacoste (Grand Angoulême Athlétisme)


Pour sa première année chez les espoirs, la prometteuse Sokhna Lacoste, licenciée au Grand Angoulême Athlétisme, se retrouve en première ligne pour le titre à la faveur de son record abaissé à 52’’86 lors du meeting de Marseille. L’Angoumoisine pense avoir les jambes pour un « petit » 52’’. Une performance dont il faudra sans doute se rapprocher pour devancer la tenante du titre Déborah Sananes (CA Montreuil 93) et Diana Iscaye (Pays de Fontainebleau Athlé), qui disputeront à Albi leur premier tour de piste de la saison, ou encore Amandine Brossier (SCO Angers Athlé), 52’’98 cette année.

400 m Hommes

Tenant du titre : Christopher Naliali
Meilleure performance française : 46’’18 par Ludvy Vaillant (AC Saléen)


Ludvy Vaillant délaisse le temps d’un week-end sa distance de prédilection, le 400 m haies, pour le tour de piste sans obstacles. Une course lors de laquelle il sera l’homme à battre, après ses 46’’18 à Marseille. Le Martiniquais a largement les jambes pour descendre sous les 46’’. Son dauphin, sur la liste des engagés, est l’espoir Téo Andant (AS Monaco), qui possède une belle marge d’avance sur les autres U23. On suivra avec attention la prestation du junior Ludovic Ouceni (Pierrefitte Multi Athlon).

800 m Femmes

Tenante du titre : Rénelle Lamote
Meilleure performance française : 2’00’’11 par Noélie Yarigo (Running 41)


Déjà sacrée en salle, Noélie Yarigo est en bonne position pour enchaîner à ciel ouvert. La native du Bénin, qui possède la nationalité française depuis un peu moins d’un an, part avec la faveur des pronostics grâce à ses 2’00’’11 estivaux. En l’absence de Rénelle Lamote, actuellement en congés avant sa reprise de l’entraînement, Cynthia Anaïs (Mairie Sportive Fort-de-France) est la mieux placée pour la concurrencer. Chez les U23, Léna Kandissounon (Haute Bretagne Athlétisme) et Maéliss Trapeau (Martigues Sport Athlétisme), qui ont fait de beaux progrès cet été, semblent au-dessus du lot. A suivre également : Charlotte Pizzo (Pays de Fontainebleau Athlétisme).

800 m Hommes

Tenant du titre : Pierre-Ambroise Bosse
Meilleure performance française : 1’44’’56 par Benjamin Robert (SA Toulouse UC)


Benjamin Robert, qui évolue encore dans la catégorie espoirs, a passé un énorme cap cet été, à la faveur de ses 1’44’’56 lors du meeting de Monaco. Un chrono qui lui permet d’aborder ces championnats de France Elite avec plus de deux secondes de marge sur le deuxième temps des engagés français, Renaud Rosière (Nancy Athlétisme Métropole), 1’46’’68 cette année. Le Marocain du Nantes Métropole Athlétisme Hamza Belmer vient s’intercaler entre les deux hommes. A noter que le recordman de France, Pierre-Ambroise Bosse, a fait l’impasse sur la saison estivale.

1500 m Femmes

Tenante du titre : Elodie Normand
Meilleure performance française : 4’10’’32 par Aurore Korotchansky (Athletic Clubs 92)


Aude Korotchansky (4’10’’32) ayant décidé de s’aligner sur 5000 m, voici encore une espoir bien placée pour décrocher la timbale au Stadium. En la personne de Bérénice Fulchiron (ASPTT Valence), autrice d’une course pleine d’audace à Marseille et récompensée par un record abaissé à 4’11’’40. Marine Houel (SA Toulouse UC) est descendue pour la première fois de sa carrière sous les 4’20’’ cette année, en 4’16’’72. La locale de l’ECLA Albi Alexa Lemitre, devant son public, tentera de jouer les trouble-fêtes, tant chez les U23 que chez les seniors.

1500 m Hommes

Tenant du titre : Alexis Miellet
Meilleure performance française : 3’35’’00 par Pierrik Jocteur-Monrozier (SA Toulouse UC)


Sur le papier, peut-être la course la plus dense et relevée de ces championnats, avec une nouvelle génération enthousiasmante cet été. L’espoir (encore un !) Pierrik Jocteur-Monrozier mène la danse, devant Azeddine Habz (Racing Multi Athlon), Baptiste Mischler (Unitas Brumath Athlétisme), Quentin Tison (Lille Métropole Athlétisme), ou encore Yani Khelaf (Entente Franconville Cesame Val d’Oise), qui sont tous descendus sous les 3’38’’ en 2020. Tout ce petit monde devra se méfier du tenant du titre Alexis Miellet. Le demi-fondeur du Dijon UC, perturbé par des pépins physiques, n’a disputé qu’un 800 m cet été. Mais sa science tactique et ses qualités de finisseur le rendent redoutable.

5000 m Femmes

Tenante du titre : Liv Westphal
Meilleure performance française : 15’39’’66 par Liv Westphal (AS Saint-Junien)


Les 15’33’’04 d’Aude Korotchansky, en juillet à Caen, ont été invalidés car ils ont été réalisés lors d’une course mixte. La fondeuse de l’Athletic Clubs 92, qui vient d’améliorer son record personnel sur 1500 m (voire plus haut), n’en reste pas moins la grande favorite du 5000 m en l’absence de Liv Wesphal suite à des pépins physiques. Toute fraiche recordwoman de France juniors sur la distance, en 15’50’’47, Alessia Zarbo (Nice Côte d’Azur Athlétisme) est sa plus proche poursuivante. La première espoir, parmi les engagées, est une athlète du crue, la stakhanoviste Mélody Julien (Association Multisports Montredonnaise), avec ses 16’20’’90.

5000 m Hommes

Tenant du titre : Hugo Hay
Meilleure performance française : 13’15’’77 par Jimmy Gressier (US Athlétiques de Liévin
)

Jimmy Gressier a bien travaillé sa pointe de vitesse cette année, en explosant ses records personnels sur 1500 m (3’36’’04) et 5000 m. Le Nordiste a toutes les cartes en main pour monter sur la plus haute marche du podium, que la course se déroule au train ou se conclut au sprint. On aurait aimé le voir face au tenant du titre, Hugo Hay, mais ce dernier vient de mettre un terme à sa saison. Arsène Guillorel (CA Montreuil 93) et Fabien Palcau (Dijon UC), vice-champion de France du 10 000 m et qui a franchi un gros palier, seront aussi à suivre. La curiosité de la course : la présence de Dorian Coninx (EA Grenoble 38), sacré champion du monde de triathlon avec l'équipe de France de relais mixte et sixième en individuel le week-end dernier. Le premier espoir parmi les engagés est Bastien Augusto (US Berry Athlétisme).

100 m Haies Femmes

Tenante du titre : Laura Valette
Meilleure performance française :
12’’87 par Cyréna Samba-Mayela (Lille Métropole Athlétisme)

Cyréna Samba-Mayela a près d’une demi-seconde d’avance sur ses adversaires, avec ses 12’’87. Autant dire que la nouvelle représentante du Lille Métropole Athlétisme a largement le potentiel pour s’offrir deux médailles d’or, en espoirs et seniors. La tenante du titre Laura Valette, qui a ressenti une gêne à l’entraînement il y a une semaine, et Solène Ndama manquent à l’appel. L’espoir martiniquaise Laeticia Bapte (US Robert) et Fanny Quénot (Lyon Athlétisme) sont les mieux placées pour monter également sur le podium.

110 m Haies Hommes

Tenant du titre : Wilhem Belocian
Meilleure performance française : 13’’18 par Wilhem Belocian (Stade Lamentin)


Wilhem Belocian tient une superbe occasion de décrocher un deuxième titre consécutif. Solide et régulier, le Guadeloupéen fait partie des belles satisfactions de l’été avec un record porté à 13’’18. Pascal Martinot-Lagarde, qui malgré une préparation écourtée aurait pu le titiller, a malheureusement dû déclarer forfait suite à une nouvelle blessure à l’ischio-jambier. Pour sa première course de la saison, le recordman du monde Kevin Mayer (Montpellier Athletic Méditerranée Métropole) a le potentiel pour s’inviter sur le podium. Il devra composer avec les spécialistes Ludovic Payen (Bordeaux Athlé), Jeanice Laviolette (Stade Lamentin) et Just Kwaou-Mathey (Evreux AC), ces deux derniers se disputant le titre espoirs. A noter la présence du Norvégien de l’EFCVO Vladimir Vukicevic, 13’’53 cette saison.

400 m Haies Femmes

Tenante du titre : Aurélie Chaboudez
Meilleure performance française :
57’’93 par Shana Grebo (Haute Bretagne Athlétisme)

Une course très indécise, avec deux espoirs aux avant-postes : Shana Grebo et la combinarde Agathe Guillemot (CAB Pont L’Abbé), en 58’’75. Mais Farah Clerc, vice-championne de France Elite l’an dernier, est en embuscade et a l’expérience des grands rendez-vous. Aurélie Chaboudez, sacrée l’an dernier à Saint-Etienne, a stoppé sa saison dès la fin juin.

400 m Haies Hommes

Tenant du titre : Wilfried Happio
Meilleure performance française :
49’’11 par Wilfried Happio (Lille Métropole Athlétisme)

Ludvy Vaillant ayant choisi de s’aligner sur 400 m (voir plus haut), Wilfried Happio a le champ libre pour s’offrir un deuxième sacre consécutif. L’athlète entraîné par Marc Vecchio, auteur d’une saison pleine en meetings, pourrait même s’attaquer au record de France espoirs, détenu par Stéphane Diagana en 48’’92 depuis les championnats d’Europe de Split en 1990. Pierrik Godefroy (SCO Sainte-Marguerite Marseille) et Bastien Mandrou (Montpellier Athletic Méditerranée Métropole), avec des chronos supérieurs à 51’’, sont en pole position pour les autres marches du podium.

3000 m Steeple Femmes

Tenante du titre : Emma Oudiou
Meilleure performance française :
9’45’’37 par Alice Finot (Bordeaux Athlé)

Avec vingt-cinq secondes gagnées en un an, Alice Finot a changé de braquet et se rapproche des chronos permettant de prétendre à un billet en grand championnat. L’athlète de 29 ans peut espérer décrocher son premier titre de championne de France, mais aura fort à faire face à Claire Palou, la nouvelle recordwoman de France juniors en 9’56’’64, et à l’espoir Flavie Renouard (EA Mondeville Hérouville), qui a été classée au millième près dans le même temps que la junior lors du très relevé meeting de Décines.

3000 m Steeple Hommes

Tenant du titre : Djilali Bedrani
Meilleure performance française :
8’13’’43 par Djilali Bedrani (SA Toulouse UC)

Il va y avoir du spectacle lors de cette course, qui s’annonce très animée. Djilali Bedrani, cinquième des Mondiaux de Doha l’an dernier et en tête des bilans hexagonaux, sera difficile à battre. Mais l’espoir Louis Gilavert (Pays de Fontainebleau Athlétisme), 8’21’’05, et Mehdi Belhaj (Athlétisme Villeneuve la Garenne), 8’22’’06, ont passé un cap chronométrique important cette saison. Attention également aux Auvergnats Abdellah Riahi (Athlétisme Chamalières) et Alexis Phelut (Clermont Athlétisme Auvergne).

10 km Marche Femmes

Tenante du titre : Clémence Beretta

Les marcheuses n’ont pas eu beaucoup l’occasion de se distinguer cet été, les compétitions dédiées à leur spécialité étant réduites à la portion congrue. Difficile, donc, de se livrer au jeu des pronostics, même si des noms sortent du lot par leur palmarès. On peut citer Clémence Beretta (Athletic Vosges Entente Clubs), autrice du record de France en salle du 3000 m l’hiver dernier lors des France, suite à un superbe mano a mano avec Emilie Menuet (AJ Blois-Onzain), également présente à Albi. A suivre aussi : l’espoir Eloïse Terrec (AC La Roche-sur-Yon), qui a fait sa rentrée dimanche dernier lors de la coupe de France, la prometteuse junior Pauline Stey (Alsace Nord Athlétisme), ou encore les expérimentées Violaine Averous (CA Balma) et Amandine Marcou (SA Mérignac).

10 km Marche Hommes

Tenant du titre : Kevin Campion

Comme leurs homologues féminines, les marcheurs retrouvent la compétition et ont déjà en ligne de mire les championnats de France des 20 et 50 km, en décembre prochain. L’international Gabriel Bordier (US Saint-Berthevin), deuxième l’an dernier à Saint-Etienne, peut espérer grimper d’une marche sur le podium. Son principal adversaire sera David Kuster (EFS Reims Athlétisme), grand favori pour le titre espoirs. La nouvelle génération sera bien représentée avec aussi le junior Matteo Duc (AS Aix-les-Bains) en piste.

La rédaction

Billetterie : Réservez vos billets en cliquant ici

Les championnats de France élite en salle seront diffusés sur la chaine L'Equipe, samedi de 18h à 20h et dimanche de 14h45 à 16h45 et en intégral vidéo sur athle.fr.

Retrouvez toutes les informations sur les France Elite (liste des qualifiés, horaires…) en cliquant ici
Suivez la compétition en direct sur athle.fr (tous les résultats et live commenté), ainsi que sur les comptes Instagram, Twitter et Facebook de @FFAthletisme (les coulisses en photos et vidéos).

  

RB
Admin Athle.fr
les réactions (4)
Gilbert Uguen - 12/09 (11h14)
Gabriel Candusso. Certes, un article a été consacré aux concours du même championnat, avec un titre teinté d'un jeu de mot comme sait le faire L'lEquipe, mais il n'est pas question cette fois de "spectacle", c'est pourq.uoi je note une différence de traitement. Les images et les propos que diffusera l'Equipe ce week-end nous indiqueront si je me trompe... Salutations.
Gabriel Candusso - 12/09 (10h16)
Gilbert Uguen, peut-être est-ce seulement parce que cet article nous dévoile uniquement les courses (+marche) et u'un article spécifique lancers et sauts a été publié?
Gilbert Uguen - 11/09 (16h24)
A propos du titre de l'article : " les coureurs vont assurer le spectacle " . Les lancers et les sauts ne constituent donc pas un spectacle ? Gardons nous de caractériser ainsi les disciplines de l'athlétisme . Toutes les épreuves ne méritent-elles pas le même intérêt ?
Bastien Lacoste - 11/09 (12h46)
Bonjour. Merci beaucoup pour le clin d œil à Sokhna Lacoste. Attention cependant, elle est licenciée au Grand Angoulême Athlétisme, et non au CA Montreuil. Bonne chance à tous les engagés. Bien sportivement. Bastien Lacoste.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
21/09 >  
18/09 >  
15/09 >  
10/09 > (4)
09/09 > (1)
31/07 > (1)
25/06 >  
05/06 > (2)
03/06 >  
28/05 >  
le reste de l'actualité
29/09 >  
27/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
24/09 >  
23/09 >  
22/09 >  
21/09 > (8)
21/09 > (1)
21/09 > (1)
20/09 > (2)
19/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
17/09 > (3)
17/09 >  
17/09 >  
16/09 > (1)
16/09 >  
15/09 > (2)
14/09 > (2)
13/09 > (3)
rechercher
Rentrée
2020-2021
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS