MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Confinement 2 : Où et comment continuer à pratiquer l’athlé
54749
Commentez cette actualité(15)
Confinement 2 : Où et comment continuer à pratiquer l’athlé

La mise en place d’un nouveau confinement national, au moins jusqu’au 1er décembre, a un fort impact sur la pratique du sport et donc de l’athlétisme. Si, nouveauté par rapport au printemps, les sportifs de haut niveau peuvent continuer à s’entraîner, les clubs ont dû fermer provisoirement leurs portes. La FFA, qui a organisé un bureau extraordinaire vendredi, réclame un plan de sauvegarde pour ces derniers et travaille déjà à de nouvelles actions pour relancer l’activité athlétique.

Pour le grand public

Comme lors du premier confinement, la pratique individuelle d’une activité physique reste autorisée, dans un rayon d’un kilomètre maximum par rapport à son domicile et pour une durée maximum d’une heure, une fois par jour, sur présentation d’une attestation dérogatoire. Toute pratique collective est en revanche prohibée. Les enceintes sportives, comme les stades, ne sont pas accessibles au grand public. En revanche, les parcs et jardins restent accessibles, toujours dans le respect du rayon d’un kilomètre.

Pour les sportifs de haut niveau

C’est la principale différence par rapport au premier confinement : les sportifs de haut niveau (catégories élite, senior, relève) peuvent continuer à s’entraîner en respectant un protocole sanitaire renforcé, sur présentation d’une attestation dérogatoire et d’une attestation mentionnant leur statut, à télécharger  sur le site du Ministère chargé des sports ou sur le portail quotidien du sportif. Sont aussi concernés les athlètes figurant sur les listes ministérielles espoirs, ainsi que ceux faisant partie des collectifs nationaux ou relevant du projet de performance fédéral. « On a été entendu, c’est une réelle avancée, apprécie Patrice Gergès, le directeur technique national. Cette mesure englobe près de mille athlètes sur l’ensemble du territoire, ainsi que leurs entraîneurs. » Ces derniers doivent récupérer une attestation auprès de leur employeur, quand il s’agit d’une activité professionnelle. Dans le cas contraire, ils doivent se rapprocher du directeur de la performance en territoire ou du référent national de la spécialité pour obtenir une attestation.
Les portes des établissements nationaux, comme les CREPS, restent ouvertes pour les sportifs de haut niveau.  Pour ceux qui utilisent au quotidien des établissements recevant du public (ERP) gérés par des collectivités locales ou des propriétaires privés, l’accès aux infrastructures est placé sous la responsabilité de ces derniers. « Notre rôle est d’expliquer aux gestionnaires l’intérêt et l’importance d’ouvrir leurs installations à ce public dédié », explique le DTN. « Une communication auprès des mairies pour ouvrir les installations sportives municipales aux publics prioritaires va être mise en place, prolonge André Giraud, président de la FFA. Je souhaite être informé de toute difficulté dans ce domaine, afin d’intervenir si besoin auprès des instances compétentes, en collaboration avec la DTN. »

Pour les personnes en situation de handicap ou disposant d’une prescription médicale d’activité physique adaptée

Comme les sportifs de haut niveau, les personnes en situation de handicap ou disposant d’une prescription médicale d’activité physique adaptée bénéficient d’une dérogation pour accéder aux établissements recevant du public, sur présentation d’une attestation dérogatoire.

Pour les élèves

Le sport à l’école, dans le cadre des cours d’éducation physique et sportive (EPS), est maintenu avec un protocole sanitaire renforcé et des pratiques adaptées au contexte. Les associations sportives scolaires, les sections sportives scolaires et les classes d’excellence sportives peuvent poursuivre leur activité, sous réserve qu’elles concernent les élèves du même groupe qu’à l’école. L’accueil périscolaire est également autorisé.
« Comme je l’ai mentionné lors du bureau fédéral extraordinaire organisé vendredi, nous regrettons la décision gouvernementale de n’autoriser les activités sportives que dans un cadre scolaire ou périscolaire, en dehors des publics prioritaires, relève André Giraud. Nous souhaitons, en collaboration avec le CNOSF et l’ensemble des fédérations, y compris scolaires, obtenir des clarifications sur l’organisation du temps périscolaire lors duquel les clubs auront un rôle primordial à jouer. » La FFA, qui a été désignée comme fédération pilote pour le sport en milieu scolaire, va demander aux ligues d’identifier les clubs prêts à s’investir, un financement spécifique de l’Agence nationale du sport étant prévu pour ces actions.

Un plan de sauvegarde réclamé pour les clubs

« L’interdiction du sport associatif va avoir des conséquences lourdes pour nos clubs, rappelle le président de la FFA. Nous réclamons avec conviction un plan de sauvegarde pour les clubs impactés par une diminution du nombre de licenciés. Après la lettre ouverte au Président de la République signée par 95 fédérations, nous lançons une enquête pour évaluer les pertes financières des clubs. »

Les championnats de France de marche et de 10 km annulés

Suite à l’interdiction des compétitions ne relevant pas du sport professionnel, les championnats de France de marche, prévus le 15 novembre à Saint-Berthevin (Pays de la Loire), et de 10 km, prévus le 29 novembre à Saint-Omer (Hauts de France), sont annulés. « Nous allons créer un groupe de travail pour imaginer des actions, à partir de décembre, et pour relancer l’activité athlétique au premier trimestre 2021, annonce André Giraud. Nous réfléchissons également à la création de nouvelles activités virtuelles, afin d’aider nos licenciés à garder leur motivation. » Dans la même optique, du contenu et des conseils pour continuer à faire de l’athlé à la maison seront proposés par les services de la Fédération, avec des vidéos, articles et initiatives de clubs relayés sur le site internet et les réseaux sociaux de la FFA.

 

FFA
Fédération Française d'Athlétisme
les réactions (15)
Abdellatif Aichi - 10/11 (14h40)
Bonjour, je suis éducateur sportif et entraineur fédéral demi-fond, je me pose la question, combien de temps cela va durer... Nous sommes des milliers à être employé par des associations sportives. Concernant les adhésions, les adhérents ont pu bénéficier d'un report des licences jusqu'au premier novembre, ce qui est bien de la part de la FFA, mais aujourd'hui beaucoup de parents demandent le remboursement de leur licence, ,,,Quel malheur!!
Patrick Rochette - 10/11 (10h05)
Je demande un remboursement total par l Etat de toute licence 2021 sur la prise de licence 2022. Pour relancer le sport, venir en aide aux familles et aux clubs. Annoncer tout de suite pour que chacun prenne une licence cette année. Au 1er novembre pour mon club 130 licences sur 295 n ont pas renouvelées. Paris 2024 se fera avec nos jeunes actuels!
Adrien Pichon saeki - 08/11 (15h45)
Renforcer ces défenses immunitaires en pratiquant un sport d'extérieur, interdit, s'entasser dans le métro, où est la logique, messieurs les Enarques des ministères !
Stephane Delrieu - 07/11 (15h14)
S'il y a du haut niveau, c'est qu'il y a une base . Sans base, il n'y a rien et ça va se payer dans quelques années. Il faut aussi ajouter que les listes Espoirs ont été faites sur des bases tronquées et que du coup, avec l'annulation des France jeunes des athlètes se retrouvent deux fois pénalisés. La Fédé avait un choix simple, tout le monde ou personne. ! A la veille des JO ( s'ils ont lieu ) à la veille de Paris 2024, l’arrêt total de toutes les activités aurait eu plus de poids.
Albert Salgueiro - 05/11 (09h03)
La méthode suédoise je vous dis, la méthode suédoise!
Yannick Le helloco - 03/11 (22h24)
Je ne vois rien pour les athlètes qui font vivre les clubs, les sections, l'athlè ; nos athlètes qui s'entrainent 4/5 fois semaine toute l'année pour représenter leur club, leur ville sur les différents championnats et biens sur, lors des interclubs , compétition majeure pour eux. il est urgent que la fédération réagissent pour trouver des solutions .......
Laurent Bisleau - 03/11 (21h06)
l'année. ainsi nous garderons nos jeunes fervent de compétitions contrairement à ce que l'on pourrait penser. dans les sports Co, les jeunes font 30 matchs par an tournoi compris, on est loin du compte dans l'athlé. à nous d'adapter nos entrainements. l'avantage c'est une meilleur gestion de la compétition à tous les niveaux, physique, psychologique etc... nous devons changer notre culture de l'athlé, pour ça il faut des salles dédiées à l'athlé sans être démesurées: allez la fédé!
Laurent Bisleau - 03/11 (20h50)
quelle est la bonne nouvelle à part nous rappeler les mesures en vigueur du confinement. bref, l'absurde n'a pas de limite. l'important est l'avenir de l'athlétisme. recruter, former, performer. pour cela il faut les structures et repenser la période de compétition: plus de compétitions hivers comme été. les entraineurs s'adapterons comme le font depuis longtemps ceux des sports Co. le challenge de la fédé est là: une salle d'athlé par département pour assurer une continuité de l'athlé toute
Frederic Vicart - 03/11 (10h54)
Des adhérents demandent le remboursement partiel de leurs cotisations, est ce que la FFA envisage un remboursement au prorata des semaines de confinement? Nous avons perdu environ 1/5 de nos adhérents par rapport à la saison dernière et je crains que cette deuxième vague apporte un coup fatal à beaucoup d'associations.
Frédéric Gardes - 03/11 (10h52)
Pas très logique tout cela. Les élèves peuvent pratiquer les activités sportives dans des lieux confinés (gymnases) au sein des établissements scolaires et paradoxalement ces mêmes jeunes gens ne peuvent plus pratiquer les activités athlétique dans des stades à l'extérieur au sein des clubs d'athlétisme ......... ! ! ! A croire que le risque est moindre au sein de l'éducation Nationale. Pouvez-vous m'expliquer car je ne comprends pas !
1 2
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
26/11 >  
26/11 >  
24/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
10/11 >  
05/11 >  
02/11 > (15)
21/09 >  
18/09 >  
le reste de l'actualité
24/11 > (1)
20/11 > (7)
10/11 > (1)
09/11 >  
06/11 > (4)
29/10 >  
26/10 >  
22/10 > (1)
19/10 > (10)
17/10 > (2)
16/10 >  
14/10 > (1)
13/10 > (9)
13/10 > (48)
12/10 > (1)
12/10 >  
09/10 > (2)
08/10 > (1)
05/10 >  
05/10 >  
01/10 > (1)
29/09 >  
27/09 >  
25/09 >  
25/09 >  
rechercher
Athlé à la
Maison
Election athlète du
centenaire
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS