MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Assemblées générales des ligues : bilan et perspectives
2739
Commentez cette actualité(1)
Assemblées générales des ligues : bilan et perspectives

En attendant l’Assemblée générale élective de la FFA, qui se tiendra le samedi 5 décembre, retour sur les AG électives de ligues, qui se sont déroulées pour leur immense majorité par visioconférence. Les présidents et comités directeurs élus, qui auront l’honneur d’officier jusqu’à fin 2024 et vivront donc les Jeux olympiques de Paris de près, se distinguent par leur expérience.

Auvergne Rhône-Alpes

Elu en 2017 à la tête de la nouvelle ligue, Marcel Ferrari (EA Chambéry), qui officiait précédemment en tant que président de la LARA, rempile pour un « ultime défi », avec les Jeux de 2024 en ligne de mire. Parmi les projets qui attendent celui qui est, par ailleurs, maire du village de Saint-Sulpice (Savoie) : la création d’une « infrastructure moderne, pouvant influer sur le développement de notre athlétisme pour les prochaines décennies ».

Bourgogne Franche-Comté

Alain Bulot (Dijon UC) est reconduit à la présidence de la ligue Bourgogne Franche-Comté, avec un comité directeur dans lequel on retrouve environ 90 % de l’équipe de la mandature précédente. A l’exception de cette saison 2020 si particulière, la ligue a connu chaque saison une progression de son nombre de licenciés. « On a surtout passé nos quatre dernières années à harmoniser notre fonctionnement après la fusion des deux ligues. Ça n’a pas été facile. Notre cœur de métier reste de comment amener nos moins de 23 ans au plus haut niveau, tout en faisant face à un renouvellement de nos adhérents difficile chez nos plus âgés, en raison de la crise sanitaire », a confié Alain Bulot à l’Yonne Républicaine.

Bretagne

Seul candidat à sa propre succession, Jean-Marc Béraud (Le Penthièvre Athlétisme) entame un nouveau mandat à la tête de la ligue de Bretagne. Fidèle à sa tradition, la région s’est illustrée au cours des quatre dernières années par des organisations de grande qualité, avec notamment d’inoubliables France de cross à Plouay en 2018 et, depuis 2016, les France du 10 000 m à Pacé.

Centre-Val de Loire

Une seule liste était en lice dans le Centre-Val de Loire. Celle d’Alain Butté (A.M.O Mer Athlétisme), qui est donc reconduit sans trembler à la présidence de la ligue avec 98,4 % des suffrages. Parmi ses priorités : faire en sorte que les jeunes talents continuent à porter les couleurs des clubs du Centre-Val de Loire, plutôt que de partir sous d’autres cieux. Autre ambition, et pas des moindres : permettre à un stade couvert de sortir de terre avant 2024.

Corse

Nicole Filippi (AS Porto Vecchio Athlétisme), qui avait succédé en 2019 à Ange-Félix Antonietti, est réélue pour un mandat de quatre années. Seule candidate en lice, elle a obtenu la totalité des suffrages exprimés. Lors du discours de clôture de l’assemblée générale de la ligue, elle a souligné « l’importance de fédérer les énergies au-delà du seul comité directeur » et a « lancé un appel à toutes les personnes désireuses d’apporter leur aide au service de l’athlétisme ».

Grand-Est

Devenu président de la ligue Grand-Est en avril 2019, à une période où cette dernière se trouvait dans une situation économique complexe, Jean-Pierre Deloy (Athletic Vosges Entente Clubs) a réussi à redresser la barre avec l’aide d’une équipe unie et motivée. Le Vosgien, qui n’aspirait pas forcément à occuper ce poste au départ, a finalement pris goût à ses nouvelles fonctions et repart pour un tour. Les comptes se rapprochant désormais de l’équilibre, de nouveaux projets vont pouvoir être mis sur les rails, notamment au niveau des infrastructures sportives.

Hauts-de-France

Ancien président de la Fédération Française d’Athlétisme, Philippe Lamblin (Planète Running and Walking) a été réélu à la tête de la ligue des Hauts-de -France. Sa liste de « vingt-cinq passionnés » a recueilli plus de 98 % des suffrages. Celui qui fut président de la ligue Nord Pas-de-Calais dès 1988 connaît par cœur tous les rouages de l’athlétisme régional et, fort de sa grande expérience des ressources humaines, va pouvoir continuer à mettre en place de nombreux dispositifs et événements.

Ile-de-France

Jean-Jacques Godard (C.O. du Sud de l’Essonne) repart pour une nouvelle mandature en tant que président de la plus grande ligue régionale en nombre de licenciés, celle d’Ile-de-France. Sa nomination a été approuvée à un peu plus de 83 % par les clubs. Ses objectifs : « continuer le développement de la LIFA avec en premier lieu un fort soutien aux clubs pour le redémarrage après le Covid, et construire avec les clubs une belle dynamique d’organisation dans l’optique des J.O. 2024. »

Normandie

Thierry Collignon, 61 ans et licencié au GA Basse Seine, est le nouveau président de la ligue de Normandie et succède à André Voiriot. Athlon Nous 2024, dont il était la tête de liste, a recueilli un peu plus de 90 % des suffrages. « Parce que de son organisation et de son fonctionnement dépend la capacité d’une structure à mettre en œuvre une politique de développement et la mise en place d’actions, notre priorité sera de repenser l’organisation de la ligue », annonçait Athlon Nous 2024 dans sa vidéo de présentation.

Nouvelle-Aquitaine

Là aussi du changement, avec un nouveau président en la personne de René Meyer (Athlétisme Nord Bassin), qui prend la suite d’Eric Raul. La liste Lana 2024, qui avait la volonté « d’allier l’expérience des anciens et l’ouverture apportée par quatorze nouveaux membres sur les trente-et-un », a ciblé plusieurs objectifs pour les quatre ans à venir : « développer l’athlétisme pour tous et sous toutes ses formes pour répondre aux besoins de l’ensemble des licenciés, mettre les clubs et les licenciés au centre des préoccupations en intégrant leurs réalités quotidiennes, déconcentrer les moyens avec le concours indispensable des comités, et enfin augmenter le nombre de podiums nationaux et de sélections internationales des athlètes de la ligue ».

Occitanie

Président par intérim depuis septembre 2019, suite à l’accident vasculaire dont a été victime André Albert, André Olive (SA Toulouse UC) conduisait la seule liste soumise au vote lors de l’assemblée générale de la ligue d’Occitanie. Sa liste a recueilli près de 89 % des suffrages. Le dirigeant présente les trois principaux chantiers qui l’attendent : « accroitre la communication et l'identification de la ligue par tous les acteurs, d’abord les clubs mais aussi les collectivités locales. Continuer à moderniser l’appareil de la ligue, avec l'embauche de personnel pour préparer l'avenir. Enfin, essayer de progresser dans la hiérarchie sportive des ligues au niveau national. »

Pays de la Loire

Ancien directeur général de la ligue, le Mayennais Serge Mottier (Laval Agglo Athlé 53) en devient le nouveau président. Il succède à Jo Baron, qui avait fait le choix de ne pas se représenter pour mener des projets personnels en dehors de l’athlétisme. « Je vais m’appuyer sur une équipe de vingt-cinq élus, qui se sont engagés depuis quelques mois pour préparer le passage de témoin et profiter de cet arrêt des compétitions pour structurer les clubs et former nos dirigeants et professionnaliser la ligue », a déclaré Serge Mottier dans les colonnes de Ouest-France.

Provence Alpes Côte d’Azur

Président sortant, Jean-François Rouillé (UAVH Aubagne) était le seul candidat en lice et repart donc pour un nouveau mandat, en compagnie de ses 26 colistiers. Il a été reconduit à la tête de la ligue PACA avec près de 97 % des voix. Avec son écrin indoor de Miramas, l’instance régionale sera à nouveau au four et au moulin en matière d’organisations dès début 2021, si les conditions le permettent, en étant le théâtre d’un meeting national, des championnats de France FFSU et des prestigieux France Elite.

Guadeloupe

Premier vice-président sous la précédente mandature de Julien Dellan, qui ne se représentait pas, Ernest Daninthe (Athletic Club de Saint-Anne) a été élu à la tête de la ligue de Guadeloupe. Le Pontois de 65 ans et son équipe vont s’atteler dès que possible à l’organisation de compétitions, et ont pour ambition de développer la culture des résultats au cours des quatre prochaines années.

Guyane

Elu président de la ligue il y a deux ans, Jean-Victor Castor (Matoury 2000) entame un nouveau mandat de quatre années. L’ancien triple sauteur, homme de consensus, va tenter de poursuivre le travail entamé en 2018 avec une équipe dynamique, qui commence déjà à porter ses fruits.

Martinique

Après quatre premières années à la présidence de la ligue, Claude Chéry (Athletic Club Saléen) rempile pour la même durée. Secrétaire général à la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi -son métier-, il revendique un « très bon bilan » qu’il compte bien faire fructifier au cours des prochaines saisons.

Nouvelle-Calédonie

Seul candidat en lice pour la présidence, l’ancien international au saut en hauteur Paul Poaniewa (EF Mont Dore) est réélu président de la ligue de Nouvelle-Calédonie en frôlant l’unanimité. Lors de son intervention, il a tenu à rappeler que « la ligue est au service avant tout de l’ensemble des athlètes calédoniens » et a salué « l’organisation de compétitions en province Nord, qui a été un succès auprès des jeunes athlètes ».

Polynésie Française

Ancienne athlète et ancienne conseillère technique au ministère des Sports, Cécile Gilroy (Athletic Club Excelsior Arue) avait été élue présidente de la fédération polynésienne l’an dernier. Avec son équipe, elle aura trois années de plus pour mener à bien ses projets, qui s’articulent autour d’une « stratégie innovante, percutante et bienveillante pour redonner à l’athlétisme la place qui lui revient ».

Réunion

Seul candidat déclaré à sa propre succession, Jean-Claude Prianon (Athletic Club de Saint-Paul) a logiquement été réélu président de la ligue réunionnaise à une très large majorité. Si la réussite économique et structurelle a été au rendez-vous lors de la précédente mandature, le principal chantier est celui des résultats sportifs. Pour passer un palier, un plan de développement vient d’être lancé.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Raymond Blu - 03/12 (15h29)
Félicitations à tous. Mais où sont passées ''les femmes''??
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/06 >  
03/06 >  
02/06 > (3)
25/05 > (3)
19/05 >  
17/05 >  
12/05 >  
12/05 >  
11/05 >  
30/04 > (7)
le reste de l'actualité
11/06 >  
09/06 > (2)
03/06 >  
03/06 >  
27/05 >  
11/05 > (1)
04/05 >  
29/04 > (2)
27/04 >  
16/04 >  
14/04 >  
09/04 > (1)
02/04 > (5)
26/03 > (5)
25/03 >  
15/03 > (3)
11/03 >  
11/03 >  
11/03 > (2)
10/03 >  
08/03 >  
03/03 >  
11/02 >  
10/02 >  
25/01 > (1)
rechercher
Opérations nationales
de Rentrée
Fil
Info
12345
Organisme de
Formation
Gros
Plans
PSF 2021
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS