MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Stages de préparation : La solution Réunion
2834
Commentez cette actualité
Stages de préparation : La solution Réunion

De nombreux athlètes de l’équipe de France sont actuellement à la Réunion pour y poursuivre leur préparation, profitant ainsi de bonnes conditions d’entrainements. A commencer par les spécialistes des épreuves combinées, dont Kevin Mayer, qui tenteront d’aller chercher la qualification olympique en fin de semaine. Sans oublier les sauteurs, lanceurs et hurdlers, présents sur plusieurs sites.

L’ile de la Réunion est actuellement le lieu de villégiature le plus recherché par les Français pour les fêtes de fin d’année, selon un célèbre voyagiste en ligne. Prisée, la destination Réunion l’est également par quelques-uns des meilleurs athlètes hexagonaux. La liste est longue, en effet, de nos internationaux présents sur le caillou réunionnais. Dimitri Bascou, Pierre-Ambroise Bosse, Alexandra Tavernier, Renaud Lavillenie, Mélina Robert-Michon, Kevin Mayer… Avouez que le plateau aurait de l’allure pour un meeting national.
Mais que sont-ils sont tous venus chercher à 10 000 km de l’Hexagone ? « On a ici un sentiment de liberté », résume le médaillé de bronze olympique Dimitri Bascou, arrivé dès septembre dans l’océan Indien après y avoir déjà passé l’ensemble du premier confinement. La crise sanitaire explique en partie cette envie d’ailleurs, puisqu’il n’y a pas eu de reconfinement sur l’île. Si les touristes vont pouvoir profiter des bars et restaurants restés ouverts, les athlètes ont, eux, rendez-vous tous les jours au stade. Où ils peuvent profiter des bonnes conditions (30 degrés, voire plus) pour bosser et transpirer.

Une longue tradition

Mais pourquoi à la Réunion ? Parce qu’ils sont tous déjà venus. Soit à l’occasion du meeting national organisé par la Ligue réunionnaise d’athlétisme depuis une dizaine d’années à Pâques. Soit par « héritage » du passé, confie le perchiste Mathieu Collet, qui indique que Pilou (ndlr : Philippe, record à 5,94 m en 1990), son papa, venait déjà en son temps en compagnie notamment de Philippe D’Encausse, qui encadre le stage d’une douzaine de perchistes réunis à Saint-Paul. Pas de démonstration sur la plage cette année pour eux, mais c’est torse nu qu’ils enchaînent les séances de sauts. « On se sent ici comme des privilégiés par rapport à l’Hexagone. On a accès à tout, on fait ce qu’on aime. On profite à fond », poursuit le Grenoblois.
« La Réunion n’est pas une destination de repli, confie d’Encausse. Les conditions techniques y sont bonnes. On a un bon tapis, des poteaux qui fonctionnent. On sait qu’il n’y aura pas de mauvaises surprises. A terme, on y revient toujours. » Dominique Hernandez, qui a choisi le Creps de Saint-Denis pour son groupe de sauteurs, renchérit. « Avant le Covid, j’avais coché la Réunion ou l’Afrique du Sud pour notre stage hivernal. Le décalage horaire (3h actuellement) est parfait. Les installations sont performantes. Les gens se décarcassent pour nous. Alors pourquoi changer ? », conclut-il, pas mécontent d’avoir suivi les conseils de Jean-Yves Cochand, ex-référent national des épreuves combinées, lorsqu’il est venu la première fois. Gilles Dupray, en stage perso avec Alexandra Tavernier, ne dit pas le contraire, en évoquant « Sangouma, Prianon, Lebon et Pausé », athlètes péi (du cru) côtoyés lors de sa carrière, qui lui rendent la vie facile. « On lance tous les matins au soleil. L’idée était de travailler dans les conditions d’humidité et de chaleur de Tokyo », glisse, ravie, son élève.

De bons repères avant les Jeux

Les Jeux, on y vient. Ils sont dans les têtes. Pas simple de les préparer depuis des mois. « Être athlète de haut niveau, c’est avoir la capacité de s’adapter », enchaine Alexandra Tavernier, sereine. Sa saison 2020, même tronquée, l’a démontré avec deux records de France battus. 2021 pourrait être du même tonneau. « En 2020, on a fait comme si les JO avaient lieu pour voir si notre planification était bonne, lâche Gilles Dupray. « Là, même si Alexandra n’a repris qu’en novembre, les perfs à l’entrainement sont déjà conséquentes. C’est bluffant. »
Les feux sont-ils au vert ailleurs ? Chacun cherche des repères, de bonnes vibrations. Pierre-Ambroise Bosse n’a pas choisi la Réunion pour rien, puisqu’il était là l’année de son titre mondial. Renaud Lavillenie avait multiplié les sauts ici l’hiver de son record du monde. Dimitri Bascou, qui a forgé son bronze olympique de Rio ici aussi, a repris ses marques. « Mais je ne me focalise pas sur les Jeux. Je vais prendre les compets les unes après les autres », dit-il. Quelles que soient les conditions, alors que les Mondiaux indoor de Nankin ont déjà été reportés à 2023. « On se fera des events (compétitions) entre nous ». « Il y aura une saison indoor », parie de son côté Philippe d’Encausse, avant d’ajouter qu’ « un sportif est optimiste. Alors on s’entraine plutôt que de se morfondre. »
« On doit se réinventer, s’adapter, trouver des solutions », s’exclame Dominique Hernandez, le ton nullement dépité. Le COVID a ainsi permis de se remettre en cause et de trouver des nouvelles méthodes de préparation. « D’habitude, je venais ici en avril », informe ainsi Mélina Robert-Michon. « On reviendra sûrement en 2021 plutôt que d’aller à Barcelone comme chaque année », insiste Gilles Dupray. Mais l’exemple le plus flagrant de cette adaptation, c’est l’organisation à Saint-Paul, vendredi et samedi prochain, du meeting international d’épreuves combinées qualificatif pour Tokyo. Kevin Mayer cherchera à y obtenir son ticket olympique, tout comme Axel Hubert ou encore Ruben Gado. Au total, une dizaine de Tricolores prendront part à ce rendez-vous peu commun à une telle date. Tous ont modifié leur routine pour ce rendez-vous en terrain inconnue. « On navigue à vue », conclut Gaëtan Blouin, référent national des épreuves combinées, confiant malgré tout en la capacité de ses ouailles à réussir ce pari osé.

A L’Etang-Salé, Luc Bizouerne pour athle.fr

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/01 > (3)
18/12 >  
17/12 > (3)
15/12 >  
14/12 >  
10/12 >  
08/12 >  
03/12 >  
01/12 >  
26/11 > (1)
le reste de l'actualité
18/01 >  
15/01 > (1)
15/01 >  
12/01 >  
11/01 >  
11/01 > (1)
11/01 >  
04/01 >  
01/01 >  
23/12 >  
21/12 > (2)
19/12 > (7)
18/12 > (1)
17/12 >  
16/12 >  
16/12 >  
14/12 >  
11/12 >  
10/12 >  
09/12 >  
07/12 >  
05/12 > (3)
04/12 >  
04/12 > (2)
04/12 >  
rechercher
Athlé à la
Maison
Fil
Info
12345
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS