MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe espoirs : Des Bleuets denses et polyvalents
10698
Commentez cette actualité(3)
Championnats d’Europe espoirs : Des Bleuets denses et polyvalents

Les meilleurs U23 d’Europe ont rendez-vous à Tallinn (Estonie) à compter de ce jeudi et jusqu’à dimanche. Soixante-neuf athlètes (36 hommes, 33 femmes) composent une délégation française aussi paritaire que dense… et éclectique. Tour d’horizon en compagnie de Pierre-Charles Peuf, référent de la catégorie d’âge au sein de la direction technique nationale.

Suivez la compétition en direct vidéo et en intégralité sur la plateforme All Athletics.

Dix-sept médailles, dont cinq en or : c’est la moisson historique des Bleuets lors des derniers championnats d’Europe espoirs en date, à Gävle (Suède) en 2019. Deux ans plus tard, « refaire aussi bien apparaît compliqué tant nous étions alors en présence d’une génération exceptionnelle, estime Pierre-Charles Peuf, référent U23 au sein de la direction technique nationale. En revanche, cette délégation peut sur le papier évoluer dans les eaux du record précédent, à savoir les treize médailles ramenées de Bydgoszcz en 2017, et nous stabiliser ainsi à ces altitudes. Dix à quatorze médailles semblent envisageables à Tallinn. »
Ce qui frappe en consultant la liste des sélectionnés en Estonie, c’est la densité de la délégation française, ainsi que sa polyvalence, les tricolores étant représentés dans 38 des 44 épreuves proposées. « Nous avons peu de trous, à l’exception du sprint masculin. Mais il s’agit là d’un creux générationnel, déjà identifié lors des championnats d’Europe juniors précédents. Pour le reste, nous sommes présents un peu partout, y compris sur les lancers, dans lesquels nous avons parfois un peu pêchés. Et puisque nos modalités de sélection obligeaient nos athlètes à être finalistes, forcément on a partout des compétiteurs qui peuvent prétendre être au minimum dans les huit. »

Cinq Français en tête des bilans

Seront particulièrement attendu(e)s, du haut de leur meilleure performance européenne de l’année parmi les engagé(e)s de leurs disciplines respectives : Cyréna Samba-Mayela sur 100 m haies (où les trois Françaises alignées figurent toutes dans le top 5 du plateau !), Claire Palou sur 3000 m steeple (escortée par Flavie Renouard et Aude Clavier qui affichent respectivement les troisième et quatrième meilleurs chronos parmi les engagées), Pierre Bordeau (flanqué de Valentin Gondouin deuxième meilleur temps) sur 10 000 m, Gémima Joseph sur 200 m, sans oublier Margot Chevrier qui, de toutes les perchistes, est celle qui a sauté le plus haut en plein air cette saison.

Du public dans les tribunes

Autres ambitions réelles après passage en revue rapide – et sans vocation à être exhaustif - de Pierre-Charles Peuf : « Un gros demi-fond féminin, Just Kwaou-Mathey sur 100 m haies, Ethan Cormont et Thibaut Collet à la perche, les relais… Entre les sélectionnés pour Tokyo qui montent en puissance et ceux pour qui la saison s’arrête ici et qui veulent conclure en beauté, l’équipe va être performante. » Elle pourra en outre se nourrir des encouragements d’un public certes compté à l’unité près (jauge à 1/5e, soit 1000 personnes par jour en tribunes), « mais il faut se souvenir qu’on est passé près du report de ces championnats, là on échappe au huis clos… C’est une chance d’être là et de pouvoir compter sur un peu de monde pour faire du bruit, mettre de l’ambiance et chauffer les compétiteurs. En général ils aiment ça, c’est motivant. A côté, le protocole sanitaire - interdiction de quitter l’hôtel, port permanent du masque… - n’est rien. On est impatients d’être à demain. » Tallinn 2021, c’est parti !

Guillaume Willecocq pour athle.fr

Retrouvez les résultats en direct en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Gilbert Uguen - 08/07 (18h30)
Avez-vous remarqué que les traductions de l'anglais au français sont effectuées sur European Athletics par un robot qui, par définition, ne réfléchit pas. Ainsi à propos des nationalités, la machine traduit Danemark par tanière ! ce qui est en fait la traduction de Den..mark. Pour Finlande on nous propose ailette ! lequel substantif se dit fin en anglais ...Fin..land. Mais ce qui est réjouissant c'est que le fameux "Live" devient ici Vivre! Etonnant, non ?
Bernard Preau - 08/07 (12h41)
voir sur you tube en langue anglaise - parfait
Ben Vi - 08/07 (09h52)
Aucune diffusion télé en France!!!??? Ca devient décidément de plus en plus dur de suivre les événements European Athletics. La plateforme All Athletics est pleine de bugs, impossible de mettre la video en plein écran, aucun replay en différé. Heureusement avec un VPN, on peut avoir la Rai en Italie.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
22/07 >  
18/07 >  
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (1)
13/07 > (4)
13/07 >  
11/07 > (3)
11/07 >  
10/07 >  
le reste de l'actualité
26/07 >  
23/07 >  
20/07 >  
18/07 >  
18/07 >  
17/07 > (1)
16/07 >  
15/07 >  
13/07 > (3)
12/07 > (1)
12/07 >  
12/07 > (2)
11/07 > (2)
11/07 >  
10/07 > (1)
10/07 >  
09/07 >  
09/07 > (1)
09/07 >  
08/07 >  
08/07 > (2)
08/07 >  
07/07 >  
06/07 > (3)
06/07 > (2)
rechercher
Fil
Info
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS