MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe espoirs : Cormont et Renouard se parent d’or
5164
Commentez cette actualité
Championnats d’Europe espoirs : Cormont et Renouard se parent d’or

Ethan Cormont (perche) et Flavie Renouard (3000 m steeple) ont apporté à la France ses premiers titres aux championnats d’Europe U23 de Tallinn. Cyréna Samba-mayela (2e sur 100 m haies), Gémima Joseph (3e sur 200 m) et Aude Clavier (3000 m steeple également) complètent la moisson tricolore du jour. Pas moins de trois records personnels ont, par ailleurs, été enregistrés dans les diverses finales du jour.

La Perf

Cormont, l’or et le record… avant les Jeux !

Trois ‘clients’ à 5,80 m et plus : on attendait un concours de la perche mémorable à Tallinn. Il l’a été. Mais d’Ethan Cormont (5, 80 m en salle en 2021), Ersu Sasma (5,80 m également) et Sondre Guttormsen (5,81 m), le Français a été le seul à sauter au niveau de son record personnel pour s’approprier la médaille d’or. Sur un fil après avoir manqué ses deux premières tentatives à 5,70 m, le champion de France Elite a finalement passé cette barre… et, sur son élan, a effacé 5,75 m et 5,80 m du premier coup ! L’adversité grecque (Emmanouil Karalis, 5,65 m), norvégienne (Guttormsen, 5,60 m) et turque (Sasma, 5,60 m) était assommée - ou, comme le dit Pierre-Charles Peuf, référent U23 à la DTN, « Ethan les a étouffés, les obligeant à des impasses, des exploits… Ils ont craqué les uns après les autres. Même si paradoxalement ça aurait pu se terminer prématurément à 5,70 m, Ethan était au-dessus aujourd’hui. »
Assuré du titre, le nouveau champion d’Europe U23 de la discipline n’a pas tenté ensuite de battre son record personnel : « Dans l’optique des J.O. qui arrivent juste derrière, c’était le meilleur choix. Je voudrais entrer en finale à Tokyo, et vu le niveau général en ce moment à la perche, il me faudra être le plus en forme possible. J’ai besoin de récupérer, je suis fatigué. »
L’autre engagé Français de cette finale, Thibaut Collet (médaillé de bronze il y a deux ans à Gävle) a pris la sixième place du concours (5,50 m).

Le Temps Fort

Renouard, une fille en or

« Monter sur le podium et recevoir l’or, ça veut tout dire. Je n’étais pas trop stressée parce que je savais qu’il y avait du challenge devant. Je voulais juste tout donner et essayer de rendre le moment magique… Et c’est arrivé ! » Flavie Renouard est la grande gagnante du jour sur un 3000 m steeple que l’on savait à portée de pointes d’un trio tricolore RenouardAude ClavierClaire Palou crédité de trois des quatre meilleurs temps d’engagement de la finale (« on espérait même secrètement le triplé, forcément », commente Pierre-Charles Peuf). Mais des trois, la favorite de la course était bien Claire Palou (9’31’’46 sur la distance en 2021). C’est d’ailleurs cette dernière qui, après un premier kilomètre couru en 3’27’’75, a entrepris d’étirer progressivement un peloton toujours groupé. Sous son action, les Françaises se sont isolées devant, avec la seule Polonaise Kinga Krolik (deuxième meilleur chrono des engagées) collée à leurs semelles.

Mais quand cette dernière a, à son tour, accéléré à 600 m du but, on eut la surprise de voir Palou coincer, laissant Renouard et Clavier relever le gant à la cloche. Et c’est Renouard qui a fait valoir sa pointe de vitesse pour prendre le large dans le dernier virage, le visage empreint d’incrédulité tandis qu’elle comprenait, dans la ligne droite, qu’elle ne serait plus rattrapée. Bras ouverts, elle a coupé la ligne en 9’51’’32. Aude Clavier a pris la troisième place en 9’58’’58 (Palou n’a pas terminé), rendant aussitôt hommage « au team France. Être plusieurs filles fortes a été d’une grande aide parce que notre championnat national était déjà très relevé - il avait même été très difficile pour moi, et du coup s’est avéré la meilleure des préparations. Je croyais à la médaille, mais ça relevait plus du rêve… Maintenant le rêve est réalité. »

Les Médailles

Samba-Mayela argentée…

Deux autres Françaises sont montées sur la ‘boîte’ ce samedi. A chaud, la médaille d’argent de Cyréna Samba-Mayela sur 100 m haies avait pourtant le goût des regrets, la Française ayant fait la course en tête avant de heurter la huitième haie et de voir la Polonaise Pia Skrzyszowska revenir et la coiffer au poteau, malgré un chrono (12’’80, -0,9 m/s) tout proche de son 12’’75 de référence établi à Angers. « J’ai tapé plusieurs haies, même. J’ai été incapable de faire une course normale aujourd’hui et je me sens un peu déçue, pour être honnête. A l’échauffement, mon coach m’avait dit que j’avais juste à faire ce que j’ai fait tout au long de la saison. J’espérais finir première, j’ai travaillé dur pour ça, mais c’est comme ça. Je vais me concentrer maintenant sur Tokyo. » Dans cette finale où les Françaises composaient plus du tiers du plateau, Sacha Alessandrini termine 5e (13’’15), Laëticia Baptée 6e (13’’27, victime elle aussi de la huitième haie alors qu’elle était dans le match pour la médaille).

… Joseph bronzée

Très attendue aussi sur 200 m, où elle détenait le meilleur chrono des engagées (22’’77), Gémima Joseph a pris la troisième place (22’’97, -0,4 m/s) d’une finale où l’Italienne Dalia Kaddari a établi la meilleure performance européenne U23 de l’année (22’’64). « Sur le moment elle aussi était déçue, explique Pierre-Charles Peuf. Il y a un petit sentiment d’inachevé, forcément. Mais a posteriori elle se rendra compte que ce qu’elle accomplit depuis un moment maintenant ne mérite pas d’être remis en cause sur une course. Et puis il y a encore les relais, ça peut nourrir une soif de revanche ! » Plus tôt dans la journée, Wided Atatou s’était arrêtée en demi-finales (4e de sa course en 23’’57).

Le Chiffre

3

Soit le nombre de records personnels battus aujourd’hui par les Tricolores. Le premier a été l’œuvre d’Amanda Ngandu-Ntumba : moins de 24h après sa médaille de bronze au disque, la championne de France Elite (indoor et outdoor) a poursuivi sur sa lancée en améliorant d’un centimètre sa meilleure marque au lancer du poids, avec un jet à 16,29 m en qualifications. Elle a ensuite pris la cinquième place de la finale l’après-midi (16,07 m à son dernier essai).
Sur 400 m, on a couru très, très vite ce dimanche. Troisième au cœur de la dernière ligne droite de la finale féminine, Sokhna Lacoste a perdu la médaille de bronze sur le fil devant la Suissesse Silke Lemmens. La Française n’en abaisse pas moins son record personnel sur le tour de piste (52’’19, contre 52’’32 précédemment)… comme six autres concurrentes de cette finale ! « Elle a mis une demi-heure à s’en remettre, tellement c’était intense », pointe Pierre-Charles Peuf.
Même scenario quelques minutes plus tard dans la finale masculine, même si Ludovic Ouceni n’a jamais réellement été dans la course à la médaille. Mais sa sixième place finale est elle aussi assortie d’un record personnel, passant en outre sous la barre symbolique des 46’’ (45’’93, contre 46’’09 auparavant). Là aussi, on a compté pas moins de six records personnels dans cette finale.

Et Aussi

Kwaou-Mathey un peu juste

Il n’en avait donc pas gardé sous la semelle : après des séries et demies à 13’’74 et 13’’79 samedi, Just Kwaou-Mathey n’a pas plus été en mesure en finale d’aller titiller ses 13’’38 du début de saison. Il en aurait pourtant eu besoin pour accrocher le podium du 110 m haies ce dimanche : son chrono de 13’’59 (-1,6 m/s) lui vaut la cinquième place. « Il lui a peut-être manqué cette série ou cette demie qui aurait été très vite, analyse Pierre-Charles Peuf. Là c’est parti très fort, il a peut-être été cueilli à froid et sans rater sa course n’a pas pu remonter. » Léo El Achkar est huitième, en 13’’92.
Pas de ‘bis repetita’ pour Florian Le Pallec et Valentin Gondouin, respectivement deuxième et troisième sur 10 000 m en ouverture des championnats. Sur 5000 m, Le Pallec termine cinquième (13’56’’74), Gondouin dixième (14’03’’46).
Dans une finale du 400 m haies où le record des championnats a été battu (54’’09 pour la Slovaque Emma Zapletalova), Shana Grebo n’a pas été en mesure de se mêler à une lutte pour le podium qui s’est jouée à coup de records nationaux (toutes catégories pour la deuxième, U23 pour la troisième et la quatrième). La championne de France de la spécialité, qui avait battu son propre record personnel en demies (56’’67) n’a pas démérité et termine septième, en 56’’91.
Le concours de la hauteur s’est arrêté à 1,80 m pour Juliette Perez, neuvième (sans réelle contre-performance puisque son record personnel est à 1,84 m). Loin de la prodige ukrainienne Yaroslava Mahuchikh, qui bat le record des championnats à 2,00 m.
Enfin, Bastien Augusto prend la seizième place de la finale du 1500 m, en 3’47’’86.

Vivement demain…

Dans les dernières épreuves qualificatives programmées ce samedi, les garçons du triple saut font le sans-faute : Thomas Gogois (16,47 m, premier du groupe A) et Enzo Hodebar (16,46 m, deuxième du groupe B, à un centimètre du premier) n’ont eu besoin que d’un saut pour rejoindre la finale (la marque qualificative était fixée à 16,30 m). Neuvième sur l’ensemble des deux groupes, avec un saut mesuré à 16,01 m, Jonathan Seremes sera à leurs côtés dimanche, à partir de 10h.

A la longueur féminine, Maëlly Dalmat se qualifie pour la finale avec le meilleur saut du jour tous groupes confondus (6,49 m). Léonie Cambours (6,07 m) et Tiphaine Mauchant (6,00 m) en revanche restent à quai, toutes deux classées neuvièmes de leur groupe qualificatif. On retrouvera Maëlly en finale dimanche à 15h20.

Un point enfin sur le décathlon, où Makenson Gletty pointe septième à mi-chemin, avec 4050 points. Il a notamment battu le record des championnats au poids, avec un lancer à 16,36 m. Quant à Baptiste Thiery, il est neuvième (3982 points), en ayant battu ses records personnels dans quatre des cinq épreuves du jour.

Guillaume Willecoq pour athle.fr
Photos : © Jean-Pierre Durand / FFA

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
29/07 > (1)
22/07 >  
18/07 >  
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (1)
13/07 > (4)
13/07 >  
11/07 > (3)
11/07 >  
le reste de l'actualité
01/08 >  
01/08 >  
01/08 >  
31/07 >  
31/07 >  
31/07 >  
30/07 >  
30/07 >  
30/07 >  
29/07 >  
29/07 >  
29/07 >  
28/07 >  
28/07 >  
28/07 >  
27/07 >  
27/07 >  
27/07 >  
26/07 >  
23/07 >  
20/07 >  
18/07 >  
18/07 >  
17/07 > (1)
16/07 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS