MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Les
Vidéos
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe espoirs : Le bouquet final !
7152
Commentez cette actualité(3)
Championnats d’Europe espoirs : Le bouquet final !

Et de 8 qui font 17 : en raflant pas moins de 8 médailles lors la dernière journée des championnats d’Europe U23 de Tallinn, l’équipe de France espoirs a égalé son record de Gävle il y a deux ans. Des courses (trois médailles en relais dont l’or sur le 4x400 m masculin) aux lancers (deux troisièmes places pour le javelot !) en passant par les sauts (l'argent et bronze au triple saut, argent à la hauteur), il y en a eu pour tous les goûts ! Signe de sa force collective, la France termine première nation de ces championnats au nombre de podiums.

Le Temps Fort

Le 4x 400 masculin au bout (du bout) du suspense

Et au bout de la dernière épreuve de ces championnats, la troisième médaille d’or du clan français. Sur la piste, Elmir Reale, Téo Andant, David Sombe et Ludovic Ouceni (remplacé par Eddy Leech le matin en série) ont pourtant été devancés d’une courte tête par les Néerlandais. Mais les Français, auteurs d’un chrono en 3’05’’01, avaient bien vu qu’au cours du troisième relais, le sprinteur néerlandais avait poussé son concurrent suisse, celui-ci tombant et entraînant le Britannique au sol avec lui. Et effectivement, la disqualification du relais batave tombait quelques minutes après la fin de la course, concluant idéalement une moisson historique pour l’équipe de France espoirs : 17 médailles, le record de Gävle il y a deux ans est égalé. Et s’il y a moins de médailles d’or à la clé (3 contre 5), les ambitions étaient un peu moindres aussi au départ : « J’avais dit en début de compétition que ce serait dur de faire aussi bien qu’à Gävle, où nous avions une génération véritablement exceptionnelle : et bien ce soir je vais leur dire à tous qu’ils le sont eux aussi, exceptionnels, salue Pierre-Charles Peuf, référent des U23 à la DTN. Même si on avait un peu de réserve, les bilans nous mettaient plutôt théoriquement entre 12 et, allez, 15 médailles… Chapeau, ils ont tous assuré. »

La Perf

Hodebar ouvre la voie, Gogois et Seremes s’engouffrent

2, 3 et 4 : il n’y avait que l’Italien Andrea Dallavalle pour contrecarrer l’hégémonie française en finale du triple saut. En améliorant d’un coup son record personnel de 27 cm (16,99 m contre 16,72 m), Enzo Hodebar a fait jeu égal avec le favori transalpin, seul au-delà des 17 m au bilan 2021 (17,35 m). Ce saut, son deuxième (+1,9 m/s), lui offrit même un temps la tête du concours, avant que l’Italien repasse devant au troisième essai avec 17,05 m (-0,5m/s). « Je suis fier de ce que j’ai réalisé aujourd’hui, réagissait le médaillé d’argent guadeloupéen. Mes sauts étaient techniquement OK et il fallait bien ça parce que le vent était pénible. D’abord je l’ai eu de dos, puis de face, ça changeait tout le temps ! »

Même constat pour Thomas Gogois, troisième sur la boîte grâce à un saut à 16,55 m : « J’apprécie cette médaille de bronze à sa juste valeur. Bien sûr, je visais l’or mais il faut toujours être heureux d’une médaille. J’ai progressé tout au long du concours, en réussissant à m’adapter au vent et à en tenir compte dans ma course d’élan pour être mieux sur la planche. Mais aux quatrième et cinquième essais, j’étais bien fatigué ! » C’est pourtant au quatrième qu’il a définitivement sécurisé la troisième place… convoitée par un autre Tricolore, Jonathan Seremes, crédité de son meilleur saut de la saison à 16,21 m. L’école du triple saut à la française se porte bien, merci pour elle !

La Promesse

Le javelot tire son épingle du jeu

Le javelot français a aussi de beaux jours devant lui, si l’on s’en fie aux deux médailles ramenées de Tallinn. C’est d’abord Jona Aigouy qui est montée sur le podium ce dimanche midi, grâce à un jet à 55,82 m à son premier essai. Pointant à ce moment en deuxième position du concours, la championne de France Elite de la discipline ne devait ensuite perdre qu’un seul rang dans la hiérarchie, après le lancer impressionnant de la Biélorusse Aliaksandra Konshyna (59,14 m, alors qu’elle n’avait pas fait mieux que 54,40 m en 2021).

La sociétaire du CA Balma a été imitée en fin de journée par un Teuraiterai Tupaia lui aussi bien entré dans son concours (76,52 m), puis autoritaire au cinquième essai pour reprendre place sur un podium dont il venait de se faire éjecter (78,80 m). « C’est bien pour le javelot, c’est un beau symbole qu’ils repartent avec deux médailles, souligne Pierre-Charles Peuf. Cela montre qu’il y une dynamique qui se crée. »

Le Chiffre

3’30’’33

Record de France espoirs pour les filles du 4x400 m : en 3’30’’33, Sokhna Lacoste, Louise Maraval, Camille Seri et Shana Grebo abaissent une marque qui datait de presque quinze ans (3’30’’56 en 2007). La médaille d’or a, par la même occasion, semblé dans leurs cordes quand un superbe tour de piste de la polyvalente Louise Maraval a placé les Françaises en tête au deuxième relais, position maintenue par Camille Seri au troisième et que Shana Grebo aurait pu conserver jusqu’au bout sans un finish tchèque venu d’ailleurs. A noter qu’Agathe Guillemot occupait la place de première relayeuse en séries le matin.

Les Médailles

Ismar voit haut

Champion de France Elite à Angers avec un saut à 2,19 m, Nathan Ismar est monté sur la deuxième marche du podium à Tallinn. Très à l’aise à 2,10 m puis 2,17 m (barres effacées à chaque fois au premier essai), il a ensuite calé trois fois de suite à 2,20 m (son record personnel, réalisé en salle en 2020), voyant l’or lui filer sous le nez. « Comme pour le javelot, on sent aussi un élan à la hauteur, que cette médaille de Nathan incarne parfaitement, reprend Pierre-Charles Peuf. On l’avait dit aussi au début des championnats, cette équipe de France était polyvalente : ça se retrouve dans les médailles. Tout le monde a ‘scoré’ : les lancers, les sauts, le sprint, le demi-fond, le fond, les relais, la marche… C’est assez rare pour être souligné. » Maxime Dubiez termine douzième de la finale, après avoir franchi 2,10 m à son troisième essai et échoué à 2,14 m.

Il n’y avait pas que les 4x400 m à l’honneur côté relais : le 4x100 féminin, composé de Marie-Ange Rimlinger, Sacha Alessandrini, Wided Atatou et Mallory Leconte, initialement quatrième de la finale (44’’15), a récupéré la médaille de bronze après la disqualification des Italiennes pour des appuis dans le couloir intérieur.

Et Aussi

3 records personnels…

Deux records personnels ont été non seulement battus, mais carrément pulvérisés ce dimanche. Par Maelly Dalmat à la longueur, d’abord. Après avoir amélioré une première fois son record personnel en entame de finale (6,48 m, contre 6,45 m précédemment), la sauteuse de l’Amiens UC s’est envolé à 6,61 m (+0,8 m/s) au quatrième essai. Une ‘perf’ insuffisante pour accrocher le podium (elle termine quatrième) mais qui est la nouvelle référence française de l’année chez les espoirs, tout près de la meilleure marque toutes catégories (Yanis David, 6,63 m). « C’est super, tant on pense toujours qu’elle va être pénalisée à un moment par sa taille (ndlr : 1,64 m), et puis non, elle nous donne tort, sourit Pierre-Charles Peuf. Elle a une telle énergie, c’est fou ! »
Baptiste Thiery, quant à lui, a pris la cinquième place au décathlon avec 7915 points, son record personnel. Le Français a notamment tapé dans l’œil du public de Tallinn (et de Kevin Mayer !) en franchissant 5,60 m à la perche, du jamais-vu en championnats d’Europe ou du monde, toutes catégories confondues, d’après les bases de données d’European Athletics ! Makenson Gletty termine pour sa part douzième (7446 points).
Sur 5000 m, Manon Trapp va chercher son record personnel en même temps que la cinquième place (15’52’’70, contre 15’’55’’70 précédemment) de la finale. Elle passe par la même occasion devant Alessia Zarbo (septième de la finale, en 15’57’’90) au bilan national en 2021.
Dans les autres épreuves de demi-fond, Baptiste Guyon prend la septième place de la finale du 3000 m steeple (8’45’’78), Baptiste Coudert la quinzième (9’10’’19). Bérénice Fulchiron est huitième sur 1500 m (4’18’’62).

… et une déception

Le coup dur du jour est venu de la perche, où Margot Chevrier a dû se contenter de la quatrième place. La championne de France Elite et espoirs, meilleure performeuse française de l’année du haut de ses 4,51 m, s’y est reprise à trois fois pour franchir 4,35 m, avant de rater ses deux premiers essais à 4,40 m et son va-tout (après impasse) à 4,45 m. Elina Giallurachis (4,42 m cette année) n’a pas été en mesure de la suppléer, bloquée à 4,25 m (septième). D’autant plus rageant que l’or s’est joué à 4,50 m, le bronze à 4,40 m…

Guillaume Willecoq pour athle.fr
Photos : © Jean-Pierre Durand / FFA

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Ludovic Gouzerh - 12/07 (12h27)
Il s'agit d'un temps avec un départ lancé donc il faut ajouter quelques dixièmes par rapport à un départ arrêté.
Jocelyn Launey - 12/07 (09h38)
Bernard, 52"00 pour Louis Maraval en finale selon les stats de l’EA
Bernard Preau - 12/07 (07h16)
a t'on enregistré le temps de Maraval réellement impressionnante tant en série qu'en finale ?
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
06/09 >  
31/08 >  
22/08 > (5)
22/08 >  
21/08 >  
20/08 > (1)
19/08 >  
18/08 > (2)
16/08 >  
13/08 > (4)
le reste de l'actualité
15/09 > (1)
13/09 >  
10/09 >  
10/09 >  
08/09 > (1)
06/09 >  
06/09 > (1)
04/09 >  
04/09 >  
03/09 >  
02/09 >  
30/08 >  
30/08 >  
30/08 >  
30/08 >  
28/08 > (3)
28/08 >  
27/08 > (1)
27/08 >  
27/08 >  
25/08 > (2)
23/08 > (4)
23/08 > (2)
20/08 > (1)
19/08 >  
rechercher
Fil
Info
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
06/09 (11h38)
La Fédération Luxembourgeoise d’Athlétisme (FLA) recherche
03/09 (21h44)
Meeting National de la Roche sur Yon (P-L) : les résultats
03/09 (09h02)
Le Castres Athlétisme recrute
01/09 (23h04)
Meeting National à thème d'Halluin (H-F) : les résultats
01/09 (00h00)
L'Agenda de Septembre 2021 ...
27/08 (18h47)
Retrouvez les start-lists des championnats de France Masters d'Epreuves Combinées et de Marche
27/08 (14h29)
Histoire (par la CDH) : La corrida pédestre de Langueux
24/08 (16h55)
Poste à pouvoir à l’Union Sportive Vendômoise Athlétisme
24/08 (11h24)
L’US Colomiers recherche un entraîneur Sprint, Sauts, Lancers
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS