MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
André Giraud : « Nous ne laisserons personne décider à notre place »
3844
Commentez cette actualité(8)
André Giraud : « Nous ne laisserons personne décider à notre place »

Lors du bureau fédéral qui s’est tenu ce jour pour une réunion ordinaire, les membres du bureau fédéral et le Président de la Fédération ont souhaité s’adresser à la famille de l’athlétisme.

Depuis les Jeux Olympiques de Tokyo, une petite musique revient sans cesse, concernant la Fédération Française d’Athlétisme et ses futurs choix d’organisation, dans les médias mais aussi dans de nombreuses conversations formelles ou informelles.

Encore hier, sur lequipe.fr, ainsi que ce jour dans le quotidien, c’est à nouveau la Fédération Française d’Athlétisme qui est stigmatisée sur le sujet des Jeux de 2024 et de la haute performance, elle est systématiquement citée et prise en exemple dans les bilans effectués depuis les Jeux.

Les résultats de l’équipe de France Olympique n’ont pas été à la hauteur de nos espérances à Tokyo, ils ont été en deçà des résultats obtenus à Rio en 2016.
Remettons-nous pour autant totalement en question la nouvelle stratégie du Sport Français à horizon 2024 ? Non.

La Fédération rappelle que ses missions s’étendent au-delà de la haute performance et des médailles obtenues lors des grands championnats internationaux.
Elle assume pleinement sa délégation de service public, qui ne porte pas exclusivement sur le sport de haut niveau. L’encadrement et le développement sont au cœur de ses préoccupations, tout comme sa bonne santé financière dans cette période post COVID, de la reconquête des licenciés à celle de nouveaux sponsors, la Fédération agit sur tous les fronts.
Dans ce contexte où le Sport a un rôle social fort à jouer, ces communications répétées sont une atteinte à la Fédération, à la famille de l’athlétisme, à son environnement, aux femmes et aux hommes, ainsi qu'aux bénévoles qui œuvrent au quotidien pour donner du sens à cette mission.

André Giraud déclare :
« Je suis exaspéré par ces attaques répétées et inutiles. Affaiblir la Fédération Française d’Athlétisme n’apportera pas plus de médailles à la France, qu’on se le dise.
Ce que je souhaite, je le répète, c’est que nous respections la procédure mise en place et annoncée par la Direction des Sports, que nous recevions les candidats à la DTN qui se sont préparés pour cela, et que nous le fassions au plus vite afin de préparer nos échéances, puis nous nommerons le Directeur de la Haute Performance.
Nous prendrons des décisions, certes ensemble, avec l’État, mais nous ne laisserons personne décider seul et à la place de la Fédération.
»


FFA
Fédération Française d'Athlétisme
les réactions (8)
Raymond Aubailly - 25/10 (11h20)
L'aide de la fédé aux clubs ? Après une année sinistrée par la COVID (baisse des licenciés, courses sur route annulées, contacts avec les partenaires difficiles) , contrairement à certaines fédés, la FFA n'a pas fait le moindre geste. Ou plutôt si ...l'hébergement du site passe de 150 à 200 €.
Marc Altx - 08/10 (18h59)
Beaucoup de blabla dans cette déclaration. les hautes instances de la Fédé trop préoccupé par le haut niveau avec ses compets sur listes pendant le confinement, et après. La base en perte de vitesse, avec des benjamins, minimes , cadets qui sont parti et ne reviendront peut être pas. tout par de la base je vous le rappelle , pas des copains de copains, un grand chamboulement s'impose. Soutenez les clubs( petits, moyens), entraineurs, bénévoles en leurs donnant les moyens.
François Hennequin - 07/10 (22h46)
M. Giraud, ce n'est pas de la manifestation de votre orgueil, ni de votre position d'offusqué dont a besoin l'Athlétisme français mais de mettre fin aux "guéguerres" de couloirs qui font le bonheur des journaux. Que la FFA fasse tout simplement son boulot et personne trouvera à redire.
Malek El mabrouk - 07/10 (17h23)
Des résutats déplorables lors des dernières compétitions internationales et le bouquet final les JO de Tokyo. Parfois, il faut aussi savoir écouter certaines personnes. En terme de résultats et de performances, Claude Onesta peut donner quelques conseils et leçons à la FFA. Bien évidemment, ce n'est qu'un avis personnel.
Laurent Bisleau - 07/10 (10h16)
et tout le monde en bénéficiera. ça passe par des structures adaptées, aujourd'hui on aime le confort , il suffit de voire le succès des salles de sport. même le foot se met à construire des salles. aujourd'hui il existe pour les salles des revêtements multisports compatibles pour l'athlé, l'athlé doit redevenir une discipline prioritaire au programme scolaire, recréer des compétitions d'athlé au sein de l'école, investir l'école, former et rémunérer des jeunes du club en difficultés...
Laurent Bisleau - 07/10 (10h01)
l'athlétisme a besoin de visibilité. ça passe forcément par nos champions et les médias. c'est le monde d'aujourd'hui. l'avenir de l'athlé passera par un recrutement de jeunes, de la professionnalisation et des structures. on manque cruellement de tout et nos bénévoles s'amenuisent. l'athlé du passé , du temps de nos anciens prof d'EPS c'est terminé. bientôt l'athlé aux JO ne sera plus diffusé à la TV. ne devenons pas un sport en perdition. développons l'athlé par une politique offensive:
Bernard Preau - 07/10 (07h30)
Tout à fait d'accord avec Loîc ! Que la Fédé ( ET son Président) se concentrent sur une organisation COHERENTE de sa programmation de courses - en particulier après le 31 juillet- en ne forçant pas les athlètes à devoir courir au diable vauvert à l'étranger ; et qu'ils n'oublient pas leurs fidèles serviteurs à l'intérieur de l'institution, sans favoritisme aucun, la politique des copains (et des coquins) ne menant nulle part, sinon dans le mur ( de la honte ?)
Loic Poisson - 06/10 (22h30)
je pense que si la FFA ne s'égarait pas autant vers les activités de loisirs, telles la marche nordique, le sport santé, le trail voir le trail entre autres, elle pourrait se ''recentrer'' sur le coeur de l'Athlétisme avec un grand A. ou alors, si la FFA veut changer son ''coeur de métier'' afin d'augmenter encore et toujours ses licenciés, par le biais du sport loisirs, qu'elle change de nom en même temps que de mission.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
28/06 > (7)
16/06 >  
20/05 >  
07/05 > (1)
07/04 >  
31/03 > (1)
15/03 >  
11/03 >  
11/03 > (6)
26/02 >  
le reste de l'actualité
30/06 > (1)
29/06 > (2)
28/06 >  
21/06 > (1)
16/06 >  
07/06 >  
31/05 >  
24/05 >  
19/05 >  
19/05 >  
12/05 > (1)
12/05 > (2)
11/05 > (1)
07/05 >  
06/05 >  
05/05 >  
23/04 > (3)
22/04 >  
21/04 > (1)
20/04 >  
13/04 > (4)
06/04 >  
05/04 >  
29/03 >  
08/03 >  
rechercher
Fil
Info
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
21/06 (08h56)
L’Etudiant Club Orléans Cercle Jules Ferry recherche un Educateur Sportif (H/F)
10/06 (16h46)
Le Sèvre Bocage Athletic Club recrute...
10/06 (16h36)
L’EA Douchy recherche un(e) entraîneur(e)
10/06 (10h55)
Velay Athlétisme recherche un agent de développement (H/F)
14/05 (16h53)
Offre d'emploi à l’US Vendômoise Athlétisme
13/05 (18h09)
Ouverture du niveau 3 en marche nordique de compétition
10/05 (15h58)
Offre d'emploi à l'Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey
10/05 (10h16)
L'Ouest Athlétisme 35 recherche un technicien sportif (F/H)
09/05 (17h14)
Fin de la limite du temps du travail pour les titulaires de CQP
12345
Infos Clubs
Covid
Organisme de
Formation
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS