MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de cross-country : Pour l’amour des labours
10643
Commentez cette actualité(1)
Championnats de France de cross-country : Pour l’amour des labours

L’espoir Manon Trapp et Yann Schrub sont devenus ce dimanche champions de France du cross long Elite. Une consécration pour ces deux amoureux des labours, qui se sont imposés en proposant un superbe spectacle sur l’hippodrome de Montauban. Sur cross court, Jimmy Gressier a fait le show et la régionale Alexa Lemitre a ravi ses supporters.

Cross longs Elite
Trapp, l’athlète nature

« Je me sens super vivante. » Manon Trapp, quelques minutes après avoir fait coup double en décrochant les titres Elite et espoirs sur cross long, se faisait philosophe au moment d’évoquer sa passion pour le cross. « J’aime le contact avec les éléments de la nature comme la boue, ainsi que la variété des terrains », complétait l’étudiante en première année de Master 1 géographie et montagne à Aix-les-Bains.
Sur le tracé de l’hippodrome des Allègres, avec son herbe, sa gadoue, sa cendrée, ses flaques d'eau, et même ses supporters en slips de bain, elle a été servie. Et elle a marqué les esprits, en prenant les commandes de la course dès les premiers hectomètres, pour ne plus jamais les lâcher. Le regard déterminé, la foulée rasante et les bras aux oscillements mécaniques, elle n’a été suivie que par Mekdes Woldu (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) et Margaux Sieracki (Pays de Fontainebleau Athlé). Mais la dernière nommée a rapidement été lâchée puis a abandonné. Sur la lancée de ses trois titres nationaux en deux mois, la Francilienne a tenu plus longtemps, mais a finalement dû baisser pavillon.

« J’ai décidé de faire confiance à mes sensations et d’y aller. J’ai pris les commandes, je n’ai pas eu peur et ça a fonctionné. J’étais prête à tout donner », confiait la sociétaire de l’AS Aix-les-Bains, qui a pu se permettre de « contrôler sur la fin ». La Francilienne de 21 ans, installée en Haute-Savoie depuis la rentrée et qui bénéficie d’un groupe d’entraînement « génial » avec de « l’entraide », est une athlète épanouie. Qui visera sans rougir une « super place » lors des championnats d’Europe de Dublin, le 12 décembre prochain. L’argent suffisait au bonheur de Mekdes Woldu, qui poursuit sa belle moisson et devrait connaître sa première sélection en Irlande, tout comme le bronze ravissait la championne de France du 5000 m Leïla Hadji (Pays de Fontainebleau Athlé), qui a enfin réussi à vaincre les démons psychologiques qui lui avaient souvent joué des tours sur cross long jusque-là.

Schrub très ému

Il y a quelques années, lors d’un stage fédéral, Yann Schrub avait été impressionné par cette cadette au gabarit menu du nom de Manon Trapp, capable d’accompagner sans forcer les garçons lors de leurs footings à 15 km/h. Les voilà tous les deux en possession d’un des titres nationaux les plus prestigieux. Le fondeur d’Athlé Sports Sarreguemines Arrondissements a construit sa victoire avec son sens tactique habituel. Sous l’impulsion d’un Mehdi Frère très entreprenant, les deux hommes se sont rapidement détachés à l’avant, accompagnés d’Azeddine Habz (Val d’Europe Athlétisme) et Félix Bour (Racing Multi Athlon). Bien caché au début, Yann Schrub, soutenu en bord de parcours par la traditionnelle banderole Sarreguemines visible sur les terrains sportifs du monde entier, a attendu le milieu de course pour « mettre plusieurs à-coups. Ils n’ont pas été fatals tout de suite, mais j’ai récidivé. »
Le demi-finaliste olympique sur 1500 m (6e à l’arrivée) a été le premier à lâcher, suivi du marathonien Mehdi Frère (excellent 3e alors qu’il est très pris par sa formation en école de gendarmerie). Felix Bour, en très grande forme ces dernières semaines mais sans doute émoussé par l’enchainement d’un semi et d’un 20 km au cours des trois derniers week-ends, a été le dernier à coincer et décroche une belle médaille d’argent.

Yann Schrub a, lui, coupé la ligne « très ému. J’ai pleuré à la fin de la course, soufflait-il. Je venais uniquement pour la qualif (pour les championnats d’Europe). Avec le monde qu’il y avait, je ne pensais jamais faire un podium. Mais j’avais des jambes phénoménales. » Au repos ce lundi, celui qui vient de passer en huitième année de médecine sera dès mardi dans un service de pédiatrie, pour une journée de travail de 24 heures.
Derrière le trio de tête, Duncan Perrillat (Neuilly-Plaisance Sports), en pleine progression, termine au pied du podium. La cinquième place revient à Bastien Augusto (US Berry Athlétisme), sacré chez les espoirs.

Cross Court
Le show Gressier

Ses manchons lancés dans le public, les mains des spectateurs tapées à la volée, des gestes des bras pour haranguer la foule et, en bouquet final, un franchissement de la banderole tendue à l’arrivée digne du (bref) steepleur qu’il fût. Jimmy Gressier a fait un festival lors du dernier kilomètre du cross court, et plus largement pendant toute la durée de la course. « Je me suis dit que ça n’était pas grave si je tombais, rigolait-il. On sait de toute façon que mes célébrations sont olé olé. J’aime tellement le cross et la proximité avec le public que j’étais obligé de faire le show dans les derniers mètres. »

Ce geste technique réussi, et la lucidité technique qu’il requiert, résument à eux seuls la facilité avec laquelle le triple champion d’Europe espoirs de cross a conquis son premier titre national toutes catégories dans les labours. Seul Yani Khelaf (EFCVO) a tenté, un temps, de s’accrocher à sa foulée, avant de logiquement coincer (4e). Le podium est complété par Alexis Miellet (Dijon UC) et le surprenant Donovan Christien (Bannalec Pays De Quimperle Athlétisme), la couronne espoirs revenant à Anicet Kozar (Strasbourg Agglomération Athlétisme), quinzième au scratch. Présent à Allonnes dimanche prochain, Jimmy Gressier visera ensuite les championnats d’Europe de Dublin, s’il est sélectionné. Avec un objectif affiché : le titre.

Lemitre comme à la maison

Dans la course femmes, Alexa Lemitre a suivi les conseils de son nouveau coach à Toulouse, Sébastien Gamel, en attendant sagement son heure. Pendant que la Marocaine Siham Hilali (Romilly Sport 10 Athlétisme) et l’Algérienne Nawal Yahi (Athlé 92) s’envolaient loin devant, la steepleuse de l’ECLA Albi, encouragée par de nombreux supporters sur ses terres régionales, est revenue progressivement de l’arrière. Avec ce « premier titre de championne de France seniors », elle a fait le plein de confiance avant le cross de Gujan-Mestras dans deux semaines, lors duquel elle tentera d’obtenir sa sélection au sein du relais mixte qui disputera les championnats d’Europe. L’argent et le bronze reviennent à Alice Mitard (AC Romorantin) et Manon Douteau (Entente Poitiers Athlé 86), alors que le titre espoirs est remporté par Anaëlle Guillonnet (Décines Meyzieu Athlétisme), dix-septième au scratch.

Juniors
La surprise Bertrand, la confirmation Le Baron

Jeudi dernier, Laure Bertrand a cru, pendant quelques minutes, qu’elle ne disputerait pas les championnats de France à Montauban. L’étudiante en santé au sein de l’université américaine de Butler, située à Indianapolis, venait d’apprendre l’annulation de son vol pour l’Hexagone. La sociétaire de l’EA Pays de Brocéliande a finalement réussi à rallier la France à son grand soulagement. Venue « surtout pour la qualif aux Europe », la Bretonne « jet-lagée » a créé la surprise en s’envolant vers la victoire dans la grande boucle, sans jamais être véritablement inquiétée. Après une saison sur piste cauchemardesque, avec plusieurs blessures aux tendons et le Covid-19, Laure Bertrand a déjà passé un gros cap après seulement trois mois dans son nouvel environnement américain. Elle reprendra l’avion dès ce lundi après-midi pour l'Indiana, avant un nouveau retour en France. Une escale vers Dublin et le rendez-vous continental.

Luc Le Baron, qui a lui aussi connu une saison estivale quasi blanche en raison d’une mononucléose, a pris une belle revanche sur le sort. Après une première partie de course lors de laquelle les favoris se sont beaucoup regardés, le sociétaire du Doubs Sud Athlétisme a « essayé de mettre des grosses attaques ». Sans créer d’écarts, jusqu’aux ultimes hectomètres. « J’ai attendu la fin pour faire la différence, racontait-il. C’était un peu dur dans la tête, mais la dernière a été la bonne. » A l’Insep depuis la rentrée, il a intégré le groupe d’Adrien Taouji, qui compte notamment dans ses rangs Jimmy Gressier et Mohamed El Bouajaji. « Je me fais un peu défoncer à l’entraînement mais j’essaye de m’accrocher. C’est comme ça qu’on progresse. »

Cadets
Radja et Le Corre, un parfum d'évidence

Les courses des cadets aux France de cross offrent, chaque année, leur lot de surprises. Mais, cette fois, ce sont des visages déjà bien connus des spécialistes du demi-fond qui sont allés chercher l’or sur l’hippodrome de Montauban. A l’image d’Aurélien Radja, auteur d’une impressionnante démonstration de force sur l’hippodrome des Allègres. L’athlète du CSM La Seyne avait bien retenu la leçon du 3000 m des championnats de France de sa catégorie en juillet dernier, lors duquel il avait pris la septième à l’issue d’une course tactique.

En tête dès les premiers mètres, il a rapidement pris une vingtaine de mètres d’avance de sa foulée puissante, un écart qui n’a jamais cessé de s’accroitre. « Les jambes ont répondu sur ce terrain très roulant, qui permettait de garder une allure très stable », analysait-il. Le Varois au profil éclectique a récolté les fruits de ses entraînements variés. « Je m’étais bien préparé pour les montées et l’enchaînement des efforts avec la course en montagne », expliquait le vice-champion de France cadets de cette dernière spécialité, qui a par ailleurs l’habitude de courir sur une piste en cendrée.

Dans la course féminine, Jade Le Corre n’était pas non plus une inconnue, loin de là. Deuxième performeuse U18 de l’année sur 800 m (2’10’’31) et cinquième sur 1500 m (4’32’’29), la sociétaire de l’EA Saint-Quentin en Yvelines a montré qu’elle était aussi très à l’aise dans les labours, en faisant la différence dans la grande boucle. « Je suis vraiment très contente, je ne m’y attendais pas (à gagner) même si je visais le podium. J’ai tout donnéet je suis fière de moi », confiait à l’arrivée l’élève de Cédric Beaurain, le souffle court.

Masters
Habri et Duarte en patrons

Stéphane Valenti (AMSL Fréjus Athlétisme) remettait son titre en jeu dans la première course du jours, celle des masters hommes. Mais le Varois de 42 ans est tombé sur plus fort que lui, en la personne de Najim Habri. Le sociétaire du COS Villers, d’un an son cadet et qui ne s'est mis sérieusement qu'à l'athlé en 2015, après un long passé de footballeur, a des années et des titres à rattraper. Un mois après avoir abaissé son record à 29'31'' sur 10 km, il a brillé à Montauban alors qu'il avait pourtant hésité à effectuer le déplacement à cause d’une « petite blessure » au tendon d’Achille. Les deux hommes se sont vite détachés à l’avant du peloton, puis le Lorrain a fait la différence au train. « Le parcours me convenait énormément, j’avais un bon rythme et je l’ai maintenu toute la course, en 3’10-3’15 au kilomètre, retrace-t-il. Je n’étais pas trop dans le rouge. » Il a même pu se permettre de savourer sa victoire dans les derniers hectomètres, en disant « bonjour à (s)es potos ».

Chez les femmes, pour lesquelles le titre était décerné dans le cadre du cross long, la régionale Sophie Duarte (CA Balma) a, comme prévu, largement dominé les débats. L’internationale de 40 ans a même joué les premiers rôles au scratch en terminant au sixième rang. « Je suis contente car je reviens de l’enfer, confiait-elle avec émotion en attendant de monter sur le podium. Il y a un an, je voulais arrêter. Je reviens très fort depuis le mois de juillet. J’avais peur avant ces France, car j’avais besoin de compétitions pour reprendre confiance, mais j’ai fait une course complète. » De quoi lui donner de l’appétit pour le rendez-vous d’Allonnes, dimanche prochain, où elle espère aller chercher un des derniers billets qualificatifs pour les championnats d’Europe.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : © S. Kempinaire / KMSP / FFA

Retrouvez le direct de la journée en cliquant ici
Retrouvez les résultats complets en cliquant ici
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

Alexa Lemitre
Age / Sél.23 ans / 9 J
ClubEcla albi*
SpécialitéCross - 1 500 m - 3 000 m steeple
Manon Trapp
Age / Sél.21 ans / 1 A
ClubAs aix-les-bains*
SpécialitéCross - 3 000 m - 5 000 m - 5 km - 10 km
Jimmy Gressier
Age / Sél.24 ans / 6 A
ClubBoulogne-sur-mer ac
SpécialitéCross - 3 000 m - 5 000 m - 10 000 m - 10 km
Yann Schrub
Age / Sél.25 ans / 5 A
ClubAthle sports sarreguemines a
SpécialitéCross - 3 000 m - 10 000 m - 10 km
PG
Administrateur
les réactions (1)
Jean Hubin - 15/11 (00h37)
Leila Hadji " a enfin vaincu ses démons psychologiques" ? 4 fois médaillées aux France de cross , dont un titre en 2019 !!!
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/11 > (1)
13/11 >  
25/10 >  
25/10 >  
18/10 >  
18/10 >  
28/09 > (3)
27/09 >  
20/09 >  
19/09 > (1)
le reste de l'actualité
03/12 >  
03/12 >  
02/12 >  
02/12 >  
30/11 >  
30/11 >  
29/11 >  
26/11 >  
24/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
19/11 > (1)
19/11 >  
16/11 > (1)
12/11 > (1)
11/11 >  
10/11 > (1)
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
07/11 >  
03/11 > (1)
03/11 >  
02/11 >  
rechercher
Fil
Info
03/10 (15h19)
Coupe de France à Blois : inscription des athlètes
01/10 (00h00)
L'Agenda d'Octobre 2021 ...
23/09 (16h42)
Test-match Equipe U23 Tout Rennes Court : la sélection
22/09 (12h17)
Histoire (par la CDH) : Le marathon de Neuf-Brisach
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
27/08 (18h47)
Retrouvez les start-lists des championnats de France Masters d'Epreuves Combinées et de Marche
27/08 (14h29)
Histoire (par la CDH) : La corrida pédestre de Langueux
24/08 (16h55)
Poste à pouvoir à l’Union Sportive Vendômoise Athlétisme
24/08 (11h24)
L’US Colomiers recherche un entraîneur Sprint, Sauts, Lancers
17/08 (10h15)
Retrouvez les nouvelles mesures sanitaires pour la rentrée dans la circulaire n° 39 du 12 août 2021
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS