MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe de cross-country : les Bleus ambitieux
4976
Commentez cette actualité
Championnats d’Europe de cross-country : les Bleus ambitieux

La majorité des six équipes engagées aux Europe de cross ce dimanche à Dublin semblent en mesure de jouer le podium collectif dans leur catégorie, tout comme le relais mixte. Plusieurs athlètes peuvent également ambitionner de briller en individuel, à commencer par Jimmy Gressier, pour sa première chez les seniors.

Seniors hommes : la génération dorée sur sa lancée ?

Vainqueur de cinq titres de rang chez les juniors puis les espoirs, la génération Gressier-Hay entend bien poursuivre sa moisson après un an d’interruption en raison de la crise sanitaire. Les deux susnommés retrouveront pour l’occasion Yann Schrub, qui était de l’équipe victorieuse en 2018 à Tilburg, et qui a brillamment remporté les championnats de France à Montauban. Deuxième dans le Tarn, Félix Bour est également attendu aux avant-postes. Le dernier podium par équipes des Bleus remonte à 2015, à Hyères-Toulon, lorsque l’équipe emmenée par Florian Carvalho et Yohan Durand avait décroché la médaille d’argent. Pour retrouver trace d’un titre collectif, il faut remonter à 2011, lorsque Morhad Amdouni, Mokhtar Benhari et leurs camarades avaient triomphé à Velenje (Slovénie).
Triple champion d’Europe chez les espoirs, Jimmy Gressier préfère « ne pas se mettre de pression » quant à son résultat individuel pour sa première chez les seniors. S’il vise ouvertement un top 5, il se sent « capable de faire de belles choses. Sur la piste, Jakob Ingebrigtsen ne joue pas dans la même cour, mais en cross, j’ai hâte de me mesurer à lui. C’est là que je me sens le plus à l’aise, quand je peux courir à l’instinct. Mais il ne faut pas oublier qu’il y a d’autres gars très forts, comme Isaac Kimeli, Carlos Mayo et Yemane Crippa. » 

Seniors femmes : Dans la peau des outsiders

L’équipe est un savant mélange entre l’expérience et la jeunesse. Sophie Duarte, championne d’Europe en 2013, a de la bouteille à revendre, et pourra encadrer ses jeunes coéquipières. A 29 ans, Mekdes Woldu est également une coureuse expérimentée, même si elle honorera sa première sélection en bleu depuis sa naturalisation récente. Leila Hadji, Mathilde Senechal, Meline Rollin et Valentine Chapelotte, toutes âgées de 23 ans, tenteront de se frayer un chemin vers les accessits, dans une course où la victoire devrait se jouer entre la quadruple tenante du titre turque Yasemin Can et l’Allemande Konstanze Klosterhalfen.

Espoirs hommes : Un rang à tenir

Les jeunes Français auront la lourde tâche de succéder aux triple champions d’Europe de la génération Gressier - Palcau - Hay - El Bouajaji. Si tous savent que faire aussi bien sera difficile, ils ne manqueront pas d’ambition pour autant. En pleine forme depuis la fin de l’été, Bastien Augusto sera leur leader naturel, appuyé par les deux médaillés des derniers championnats d’Europe espoirs sur 10 000 m, Valentin Gondouin et Florian Le Pallec, mais aussi l’expérimenté Baptiste Guyon, le plus jeune de la bande, mais déjà nanti de sept sélections internationales.

Espoirs femmes : une densité pour rêver

A Montauban, Manon Trapp est devenue la première espoir à remporter les championnats de France Elite sur le cross long. La sociétaire de l’AS Aix-les-Bains se sait en grande forme, et entend jouer crânement sa chance. « Il y a deux finalistes olympiques du 5000 m au départ, ça veut tout dire sur le niveau de la concurrence. J’espère faire mieux que ma neuvième place en juniors il y a deux ans à Lisbonne, et un top 5 serait vraiment dingue », nous confiait-elle cette semaine.
Révélation de l’automne, Margaux Sieracki peut également viser haut, tout comme Flavie Renouard, championne d’Europe sur le steeple en juillet. Avec l’apport d’Aude Clavier, Mélody Julien et Eugénie Lorain, les espoirs femmes (troisièmes chez les juniors il y a deux ans) ont une vraie chance de monter sur le podium par équipes, ce qui n’est plus arrivé depuis 2015 et la deuxième place d’Emma Oudiou et ses camarades. « Si on est toutes à notre niveau, on peut jouer la gagne », affirme Manon Trapp.

Juniors hommes : Une concurrence féroce

C’est l’une des courses les plus ouvertes du week-end : pas moins de quatre champions d’Europe juniors de Tallinn seront au départ : les Irlandais Nick Grigg (3000 m) et Cian McPhilipp (1500 m), l’Espagnol Pol Oriach (3000 m steeple) et le Danois Joel Lilleso (5000 m). Sans compter une poignée de leurs dauphins du mois de juillet, bien décidés à renverser la hiérarchie. La tâche sera donc ardue pour Luc Le Baron et ses acolytes. Le champion de France de Montauban vise « un top 10 » pour sa première participation à des Europe dans les labours. Au vu de la course très serrée des championnats de France, il n’est pas impossible que ses cinq dauphins se retrouvent dans le top 15 ou pas très loin, ce qui garantirait aux Bleuets une bonne place au classement collectif.
« Il y a une belle densité et un bon potentiel dans cette équipe, avec des garçons qui étaient aux championnats du monde juniors à Nairobi cet été, relève Laurence Vivier, référente jeunes à la direction technique nationale. Le piège, ce serait de se comparer aux aînés et de se mettre trop de pression. Ils étaient très proches aux France, mais là, le scénario sera différent. Un podium collectif peut se jouer à un ou deux points, il faudra s’engager jusqu’au bout et bien gérer le départ, car ça part toujours vite aux Europe, pour être placé à la mi-course. »

Juniors femmes : la découverte du haut niveau

Des six filles engagées, seule Margot Dajoux a déjà porté le maillot bleu, à l’occasion du match international des moins de 18 ans à Franconville cet été. C’est donc un saut dans le grand bain qui attend les quatre juniors et deux cadettes (Dajoux et Jade Le Corre), face à la concurrence européenne. L’absence de compétitions majeures depuis deux ans en raison de la crise sanitaire rend l’étalonnage des forces en présence encore plus complexe que d’habitude.
« Il y a toujours de l’incertitude quand on aborde ce genre de compétition pour la première fois, reconnaît Laurence Vivier. Le niveau est variable selon les années, la seule certitude, c’est que les Anglaises seront fortes, car c’est toujours le cas. Le niveau de nos filles est homogène, et le format court devrait leur plaire. Le stage organisé à l’Insep leur a permis de mieux se connaître, ça favorise les ambitions collectives. Elles sont confiantes, ne se posent pas trop de questions, elles vont à la bataille. »

Relais mixte : jamais deux sans trois ?

Médaillés d’argent en 2018 et de bronze en 2019, les Bleus restent sur deux podiums consécutifs dans cette épreuve créée en 2017 et souvent riche en rebondissements. Deux des médaillés de Lisbonne remettront le couvert en Irlande : Alexis Miellet (également présent en 2018) et Aurore Fleury, qui ont tous les deux remporté la course de sélection à Gujan-Mestras. Dans une discipline où les pronostics sont toujours difficiles à lancer, l’expérience pourrait compter, il est quasi-certain que les Espagnols et les Britanniques aligneront une équipe solide. « C’est un avantage clair pour ceux qui ont déjà l’habitude, reconnaît Alexis Miellet. 1500 m en cross, c’est une distance à la fois courte et difficile à appréhender si l’on n’a pas les bons repères. » De quoi aborder sereinement la quête d’une troisième médaille de rang pour les Tricolores.

La rédaction

Les horaires de dimanche (heure française) :
11h00 : Juniors hommes
11h28 : Juniors femmes
11h50 : Espoirs hommes
12h23 : Espoirs femmes
13h21 : Relais mixte
14h13 : Seniors hommes
14h53 : Seniors femmes

Suivez la compétition en direct vidéo sur All Athletics
Toutes les informations sur le site de European Athletics en cliquant ici
Retrouvez la sélection complète de l'Equipe de France en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
26/01 >  
21/12 >  
14/12 >  
12/12 >  
12/12 > (1)
11/12 >  
10/12 >  
09/12 > (2)
02/12 >  
30/11 >  
le reste de l'actualité
27/01 >  
24/01 > (1)
21/01 >  
21/01 > (2)
20/01 >  
19/01 >  
17/01 >  
17/01 >  
14/01 >  
14/01 >  
13/01 >  
13/01 >  
12/01 >  
11/01 >  
10/01 > (2)
07/01 >  
07/01 >  
06/01 >  
01/01 >  
31/12 >  
29/12 >  
27/12 > (1)
23/12 > (1)
20/12 > (1)
20/12 >  
rechercher
Fil
Info
03/10 (15h19)
Coupe de France à Blois : inscription des athlètes
01/10 (00h00)
L'Agenda d'Octobre 2021 ...
23/09 (16h42)
Test-match Equipe U23 Tout Rennes Court : la sélection
22/09 (12h17)
Histoire (par la CDH) : Le marathon de Neuf-Brisach
12/09 (10h29)
Recherche entraîneur confirmé au Nantes Métropole Athlétisme
12345
Défi
Perf
Gros
Plans
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS