MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Disparition : Victor Sillon s’en est allé
3742
Commentez cette actualité(2)
Disparition : Victor Sillon s’en est allé

C’est une page de l’histoire du sport antillais, et plus largement français, qui se tourne avec le décès jeudi du perchiste Victor Sillon dans sa quatre-vingt-quatorzième année.

Né en 1927 à Fort-de-France (Martinique), il fut le deuxième athlète antillais à porter le maillot tricolore. Sélectionné à cinquante-quatre reprises en équipe de France entre 1947 et 1961, il prit notamment la quatrième place lors des championnats d’Europe de Bruxelles en 1950. Il participa aux Jeux olympiques à trois reprises : en 1948 à Londres (9e), en 1956 à Melbourne (non classé) et en 1960 à Rome (qualifications). Il fut en revanche privé des Jeux d’Helsinki en 1952, pour lesquels il pouvait prétendre à une médaille, suite à un grave accident de voiture.

Figure du Racing Club de France, dont il porta les couleurs à partir de 1951 après avoir débuté au Stade Bordeaux UC, il effectua toute sa carrière de perchiste en métropole. Il améliora le record de France à onze reprises, de 4,09 m en 1948 à 4,41 m en 1960 et remporta huit titres de champion de France de 1948 à 1960. Les dernières années de sa carrière coïncidèrent avec l’apparition des perches en fibre de verre, une révolution technologique et métrique puisque le record du monde fut amélioré ou égalé seize fois en 1963 pour atteindre 5,20 m. Des résultats qui lui valurent, en 1954, le Grand Prix de la presse sportive.

Après avoir mis fin à sa carrière, Victor Sillon, réputé pour sa joie de vivre et son art du récit, garda tout au long de sa vie un lien fort avec l’athlétisme, notamment par le biais du groupement des internationaux français d’athlétisme (GIFA), dont il était membre.

La Fédération Française d’Athlétisme adresse ses condoléances les plus sincères à la famille et aux proches de Victor Sillon.

 

FFA
Fédération Française d'Athlétisme
les réactions (2)
Jean-jacques Godard - 20/12 (17h48)
Quelqu'un connait la date et lieu des obsèques si ce n'est pas passée?
Maurice Maitre - 19/12 (16h04)
Il a été un des meilleurs perchistes , des années 50 .Les perches étaient en métal . Il y avait 30 centimètres d'écart avec l'élite americaine . L'Américain Don BRAGG , avait sauté en mars 1959 : 4,70 m. c'était au Vel d'Hiv a Paris , avant qu'il soit démoli . Il a d'ailleurs remporté le titre olympique aux J.O de ROME en 1960 .
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
29/11 >  
18/11 >  
02/11 >  
01/09 > (2)
25/07 > (1)
15/07 >  
13/07 >  
28/06 > (8)
16/06 >  
20/05 >  
le reste de l'actualité
15/11 >  
28/10 >  
19/10 > (2)
27/09 > (1)
27/09 >  
31/08 >  
13/07 >  
28/06 >  
21/06 > (1)
16/06 >  
07/06 >  
31/05 >  
24/05 >  
19/05 >  
19/05 >  
12/05 > (1)
12/05 > (2)
11/05 > (1)
07/05 >  
06/05 >  
05/05 >  
23/04 > (3)
22/04 >  
21/04 > (1)
20/04 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Recrutement
campagne
Pass'
Sport
Organisme de
Formation
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS