MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France espoirs et nationaux : Sombe cueille Ouceni
5894
Commentez cette actualité
Championnats de France espoirs et nationaux : Sombe cueille Ouceni

David Sombe a fait tomber Ludovic Ouceni en 46’’98, dans les ultimes longueurs de la finale du 400 m U23 aux championnats de France espoirs et nationaux ce dimanche à Lyon. Flavien Szot, Baptiste Thiery et Thomas Gogois ont, eux, assumé leur statut de favori.

Le Temps Fort

Sombe au finish

La bataille tant attendue entre Ludovic Ouceni et David Sombe a tourné à l’avantage du Nordiste ce dimanche à Lyon. Alors que l’Amiénois avait pris le meilleur au rabattage, passant à la cloche en 22’’28, il a vu le sociétaire du Lille Métropole Athlétisme grignoter son retard à la sortie du dernier virage, jusqu’à le sauter dans les dix derniers mètres. « J’ai eu de la chance que le lactique frappe Ludovic sur la fin », reconnaissait le nouveau champion de France. Perfectionniste, Sombe regrettait son chrono de 46’’98 (contre 47’’02 à Ouceni), « le même que celui de Ludovic en séries hier. C’est dommage que le mode de qualification uniquement au temps n’ai pas permis de souffler un peu lors des séries, parce que je pense que la finale aurait été beaucoup plus rapide, sans ça. J’étais vraiment venu pour un gros chrono. » Les deux duettistes devraient se retrouver dans quinze jours à Miramas, avec quelques autres prétendants sérieux, pour tenter de conquérir la couronne Elite. Et pour gagner dans les Bouches-du-Rhône, il faudra à coup sûr aller plus vite.

La Perf'

Szot a pris son temps

Avec une demi-douzaine de candidats crédibles à la victoire, le 1500 m espoirs hommes était l’épreuve la plus ouverte du week-end. C’est finalement le détenteur du meilleur chrono des engagés, Flavien Szot, qui s’est imposé, en 3’46’’71, soit plus de trois secondes de mieux que le record des championnats détenu par Saïd Chebili. Le demi-fondeur de Bordeaux Athlé a laissé à Clément Touati (Amiens UC) le soin de mener le train, avant que Valentin Bresc (Décines Meyzieu Athlétisme) ne secoue le cocotier à trois tours de l’arrivée. Patient, Szot a pris les commandes de la course à la cloche et a fait ce qu’il fallait pour qu’Arthur Gervais (Villeneuve d’Ascq Frétin Athlétisme), dans son sillage, ne puisse pas remonter. « J’avais un peu peur d’une fin de course rapide, mais comme on est partis assez vite, ça m’a favorisé. Tant mieux, parce qu’il y avait de sacrés clients autour de moi aujourd’hui », a réagi Szot au micro d’Athlé TV quelques minutes après son sacre. Son programme des semaines à venir s’annonce tout aussi périlleux, avec les championnats de France Elite sur la même distance puis les championnats de France de cross court aux Mureaux.

La Décla

« J’avais une rage de dent toute la semaine », Thomas Gogois

A le voir aérien et décidé dans sa course d’élan, difficile de deviner que le semaine précédent ces championnats a été plus que délicate pour le triple sauteur d’Amiens UC. Mais après avoir serré les dents, sans pouvoir s’entraîner pendant plusieurs jours, Thomas Gogois avait du jus à revendre pour la finale du triple saut espoirs. Il l’a dominée sans sourciller, en portant la meilleure performance française de la saison à 16,57 m chez les U23, à sa troisième tentative.
Son alter ego féminine Victoria Josse (ES Montgeron) n’a pas tremblé non plus pour vaincre ses adversaires. Ses quatre essais mesurés auraient suffi à lui assurer le titre de championne de France espoirs, et sa performance de pointe à 13,61 m est la meilleure de l’année dans sa catégorie.

Et Aussi

Thiery voulait voir plus haut

En pleine forme depuis le début de l’hiver, Baptiste Thiery (JS Fransiscaine) a surfé sur sa bonne dynamique pour dominer le concours de perche. Alors que Matthias Orban (EA Nord Mayenne) s’est montré menaçant jusqu’à 5,50 m, le Martiniquais a parfaitement mené sa barque pour franchir 5,25 m puis 5,40 m sans ciller. Un petit échec, vite corrigé, à 5,50 m, et le tour était joué. « Mais le concours a été très long, j’ai passé deux heures à attendre avant de débuter, avançait-il. Et même si je me sentais bien lors de mes premières barres, j’ai connu une baisse de régime quand il a fallu s’attaquer à 5,65 m. C’est dommage, parce que je comptais repartir de Lyon avec mes premières barres à 5,70 m. Je retiendrai tout de même la médaille et les bonnes choses mises en place dans ma course d’élan. » Pour devenir le trente-troisième Français à 5,70 m ou plus, Thiery attendra le All Star Perche à Clermont, où les conditions devraient être plus favorables, et la concurrence encore plus propice à s’élever dans les airs. 

Le concours de hauteur féminine a été bien plus indécis, puisque c’est à son ultime tentative à 1,76 m qu’Aïcha Moumin (Troyes Omnisports) a fait la différence, alors que Léa Vidal (ES Villeneuve sur Lot) faisait la course en tête jusque-là. 

Le 800 m masculin a sacré Yanis Meziane (Athlé 91), qui a placé une mine à deux tours de la ligne pour aller chercher sa toute première médaille aux championnats de France en 1’50’’07, alors qu’il comptait déjà à son palmarès une médaille européenne chez les U23 depuis l’été dernier. Dans la course féminine, Julia Cherot (Athlé Pays de Vannes) a suivi le rythme imposé par Cindy Bourdier (Pays de Fontainebleau Athlé) puis a surgi à la sortie du dernier virage pour battre son record et décrocher le titre en 2’06’’67. 

Très à l’aise lors des demi-finales du 60 m haies, Judy Chalcou (US Talence) s’est emmêlé les pinceaux lors de la finale, et n’a pu disputer la victoire à Célia Chausseray (Grand Angoulême Athlétisme), qui ne s’est pas fait prier pour l’emporter en 8’’24.  Pauline Toriel (EA Cergy Pontoise), elle, n’a laissé aucune chance à ses adversaires lors de la finale du 400 m féminin, qu’elle a mené de bout en bout jusqu’à couper la ligne en 54’’36. Enfin, Chloé Galet (Entente Sambre Avesnois Athlétisme) et Théo Schaub (Entente Grand Mulhouse Athlé) ont touché de l’or sur 200 m, avec des chronos respectifs de 24’’03 et 21’’22, soit à chaque fois la nouvelle meilleure performance français de la saison. 

La rédaction
Photos : © Maxime Delobel / Capture My Sport / FFA

Tous les résultats des championnats espoirs en cliquant ici
Tous les résultats des championnats nationaux en cliquant ici
Retrouvez tous les replays des championnats de France Espoirs et Nationaux sur Athlé TV

David Sombe
Age / Sél.22 ans / 3 J
ClubLille metropole athletisme*
Spécialité400 m - 4 x 400 m
PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/11 >  
16/10 > (4)
18/09 >  
07/09 >  
14/08 >  
25/07 > (3)
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (3)
10/07 > (1)
le reste de l'actualité
01/12 >  
30/11 >  
29/11 >  
29/11 >  
28/11 >  
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
20/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
17/11 >  
15/11 >  
15/11 >  
14/11 >  
10/11 >  
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
06/11 >  
06/11 > (1)
rechercher
Compétitions en direct (1)
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS