MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Crédit Mutuel Athlé Tour : Haies d’honneur à Val-de-Reuil
3369
Commentez cette actualité
Crédit Mutuel Athlé Tour : Haies d’honneur à Val-de-Reuil

Pascal Martinot-Lagarde a égalé sa meilleure performance de l’hiver sur 60 m haies en 7’’51, un centième derrière l’Américain Jarret Eaton. Aurel Manga s’est, lui, acquitté des minima pour les Mondiaux de Belgrade au centième près en séries, en 7’’61. La seule victoire française de la soirée est venue du triple saut, grâce à Enzo Hodebar avec 16,68 m. Sur 800 m, Halimah Nakaayi a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année en 1’59’’55.

Pascal Martinot-Lagarde est un perfectionniste. Alors qu’il attendait le verdict de la photo-finish, le hurdler de l’ES Montgeron secouait la tête. Il avait déjà senti que son cassé n’avait pas suffi à aller chercher l’Américain Jarret Eaton, vainqueur en 7’’50. Un centième derrière, l’élève de Benjamin Crouzet égale sa meilleure performance de l’hiver, établie deux jours plus tôt à Metz. Un chrono réalisé malgré quelques scories : un départ un peu moins saignant que d’habitude et un ultime obstacle légèrement touché. D’une régularité prometteuse lors de ses premières sorties, le finaliste olympique sait qu’il a encore de la marge. De bon augure à cinq semaines des championnats du monde de Belgrade.

Une compétition pour laquelle Aurel Manga fait, lui aussi, office de prétendant. Quatrième de la finale en 7’’62, le sociétaire de l’US Créteil avait surtout couru un centième plus vite en séries, réalisant au centième près les minima pour les Mondiaux. Sa capacité à élever son niveau au fil des courses, et plus particulièrement lors des grands rendez-vous, peut lui permettre de voir loin.

Hodebar s’offre une victoire de prestige

Enzo Hodebar a encore plus de 40 centimètres à gagner pour aller chercher les 17,10 m requis pour être quasi sûr d’être du voyage en Serbie. Reste que le triple sauteur de l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise s’est offert une victoire de prestige, la seule de la soirée côté hexagonal, sur le sautoir de la salle Jesse-Owens. Le Guadeloupéen coaché par Benjamin Compaoré à l’Insep est retombé à 16,68 m au troisième essai, la meilleure performance en salle de sa carrière.

Pas de victoire pour Jimmy Gressier sur 1500 m, mais une course riche d’enseignements tout en étant frustrante. Le demi-fondeur du Boulogne-sur-Mer AC s’est fait surprendre par le faux rythme qui s’est installé à mi-course et a ruiné tout espoir de gros chronos. Face à d’excellents finisseurs, il n’a cependant pas démérité en allant chercher la troisième place en 3’40’’94, alors que le Britannique Elliot Giles a coupé le premier la ligne d’arrivée en 3’40’’24.

Nakaayi au-dessus du lot

Le 800 m féminin a été beaucoup plus limpide, avec la belle démonstration d’Halimah Nakaayi. L’Ougandaise au petit gabarit, championne du monde à Doha en 2019, a pris ses responsabilités et s’est imposée avec plus de deux secondes d’avance, en 1’59’’55. Soit la nouvelle meilleure performance mondiale de l’année, chaleureusement saluée par le public normand. Joli 3000 m également avec trois filles sous les 8’42’’, à commencer par la vainqueure éthiopienne, Ayal Dagnachew, chronométrée en 8’41’’32, son record. A noter la onzième place en 8’57’’97 d’Alexa Lemitre (ECLA Albi), qui descend pour la première fois de sa carrière sous les neuf minutes.

Toujours en demi-fond, les Tricolores n’ont pas été en mesure de se mêler à la bagarre pour la gagne sur 1000 m. La première place revient au Marocain Abdelati El Guesse en 2’18’’79, alors que Benjamin Robert (SA Toulouse UC) et Gabriel Tual (US Talence) terminent en milieu de peloton, respectivement 4e en 2’19’’59 et 5e en 2’19’’84.

René et Contaret à leur avantage sur 60 m

A retenir également : les 4,70 m à la perche de la Slovène Tina Sutej, qui a devancé aux essais la favorite biélorusse Iryna Zhuk ; les 2,25 m du Franco-Suisse du CA Balma Loïc Gasch à la hauteur, ou encore la domination américaine sur 60 m avec les 7’’13 de Kayla White et les 6’’64 de l’inusable Michael Rodgers. Une dernière course très serrée lors de laquelle les sprinters de la SCO Sainte-Marguerite Marseille Marvin René (3e en 6’’65) et Viktor Contaret (5e en 6’’67) se sont illustrés, avec une meilleure performance de l’année pour le premier et un record personnel pour le second.

La rédaction
Photo : © Maxime Le Pihif / Stadion Actu

Tous les résultats en cliquant ici
Retrouvez tous les replays du meeting de Val-de-Reuil sur Athlé TV

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
19/09 > (1)
19/09 >  
09/09 > (2)
05/09 > (2)
02/09 >  
01/09 >  
27/08 >  
11/08 > (8)
08/08 >  
18/07 >  
le reste de l'actualité
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
17/11 >  
15/11 >  
15/11 >  
14/11 >  
10/11 >  
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
06/11 >  
06/11 > (1)
05/11 >  
04/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
rechercher
Compétitions en direct (5)
Athlètes de l'année
élection
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS