MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Du beau monde dans les courses
7594
Commentez cette actualité(2)
Championnats de France Elite en salle : Du beau monde dans les courses

Après les concours, place à la présentation des courses lors desquelles seize titres seront mis en jeu sur la piste bleue du Stadium Miramas Métropole. Les 60 m haies hommes et femmes, ainsi le 400 m masculin, s’annoncent particulièrement passionnants.

La compétition sera à suivre en direct et en intégralité sur Athlé TV et l'application Sportall samedi à partir de 15h50 et dimanche à partir de 10h. Avec Clément Breysse et Alexandre Brunel aux commentaires, Etienne Nappey aux interviews, et de nombreux invités de prestige. La compétition sera également retransmise en direct sur la chaîne L'Equipe, samedi de 21h10 à 22h30, et dimanche de 16h10 à 18h.

60 m femmes

Tenante du titre : Cynthia Leduc
Meilleure performeuse de l’hiver : Gémima Joseph (Rou Kou), 7’’33
Minima pour Belgrade : 7’’11

Si la ligne droite n’est pas sa spécialité, Gémima Joseph aborde tout de même le 60 m en favorite, après avoir été flashée deux fois en 7’’33 cet hiver. Mais l’espoir guyanaise du Rou Kou devra se méfier d’une autre U23, Mallory Leconte (Saint-Denis Emotion), qui a franchi un cap cette saison avec un record abaissé à 7’’34. Le reste de la concurrence hexagonale pointe plus loin, à 7’’40 ou plus, en l’absence des taulières habituelles que sont Carolle Zahi, Orlann Ombissa-Dzangue et Cynthia Leduc.

60 m hommes

Tenant du titre : Mouhamadou Fall
Meilleur performeur de l’hiver : Jimmy Vicaut (Lille Métropole Athlétisme), 6’’59
Minima pour Belgrade : 6’’54

L’Ivoirien de l’AS Villejuif Gué-Arthur Cissé ne pouvant pas prétendre au titre national, c’est un duel de générations qui se profile entre Jimmy Vicaut, qui fêtera ses 30 ans dimanche, et le junior première année Jeff Erius. Le premier a couru en 6’’59 cet hiver et a besoin de gagner encore 5 centièmes pour réaliser les minima pour les championnats du monde. Le second a égalé le record de France U20 de Christophe Lemaitre en 6’’64, le week-end dernier lors du rendez-vous national des cadets-juniors à Nantes. Le régional Viktor Contaret (SCO Sainte-Marguerite Marseille), qui a abaissé son temps de référence à 6’’67 cet hiver, aura aussi sa carte à jouer.

200 m femmes

Tenante du titre : Estelle Raffai
Meilleure performeuse de l’hiver : Elise Trynkler (EC Orléans Cercle Jules Ferry), 23’’53

Sur sa distance de prédilection, Gémima Joseph sera, là aussi, l’athlète à battre. En quête d’un doublé qui aurait de l’allure, l’élève de Kathia Benth et Gaëtan Tariaffe part cependant un peu dans l’inconnu, puisqu’elle n’a pas encore disputé de tour de piste cet hiver. Elyse Trynkler (EC Orléans Cercle Jules Ferry), qui a porté son record à 23’’53 cet hiver, tentera de lui donner du fil à retordre. Wided Atatou (Entente Nîmes Athlétisme) et Diana Iscaye (Pays de Fontainebleau Athlé) sont en embuscade, avec leurs 23’’81. Mais la menace pourrait aussi venir de la recordwoman de France espoirs du 400 m indoor, Sokhna Lacoste (Grand Angoulême Athlétisme). A noter que Shana Lambourde (AC du Pays de Meaux), deuxième meilleure performeuse cadettes de tous les temps sur 200 m en salle (23’’98) depuis le week-end dernier, sera aussi au départ.

200 m hommes

Tenant du titre : Loïc Prévot
Meilleur performeur de l’hiver : Hachim Maaroufou (SCO Sainte-Marguerite Marseille), 21’’10

Comme sur la ligne droite, le club phare des Bouches-du-Rhône, la SCO Sainte-Marguerite Marseille, jouera gros sur 200 m avec en piste le meilleur temps des engagés, Hachim Maaroufou, qui a couru en 21’’10. Mais au moins trois autres sprinters le suivent de près et peuvent prétendre à l’or : Ryan Zeze (Bordeaux Athlé), 21’’15, Théo Schaub (Entente Grand Mulhouse), 21’’22, et Maxime Lancelot (EFCVO), 21’’24. Une bonne occasion pour casser la barrière des 21’’.

400 m femmes

Tenante du titre : Amandine Brossier
Meilleure performeuse de l’hiver : Amandine Brossier (SCO Angers Athlé), 52’’65
Minima pour Belgrade : 52’’30

Amandine Brossier (SCO Angers Athlé) part largement avec la faveur des pronostics, avec un temps de référence en 52’’65. La demi-finaliste olympique, double championne de France Elite en salle, souhaite coiffer une troisième couronne consécutive. Mais elle a aussi un autre objectif en tête : les minima pour les championnats du monde de Belgrade (52’’30). Le podium est en ligne de mire d’au moins trois autres sprinteuses, qui sont descendues sous les 54’’ : Laurine Xailly (Nancy Athlétisme Métropole), 53’’36, Marjorie Veyssière (Clermont Athlétisme Auvergne), 53’’46, et la spécialiste du 400 m haies Camille Séri (Nice Côte d’Azur Athlétisme), 53’’49.

400 m hommes

Tenant du titre : Thomas Jordier
Meilleur performeur de l’hiver : Ludovic Ouceni (Pierrefitte Multi Athlon Ville), 46’’40
Minima pour Belgrade : 46’’10

Une des courses les plus alléchantes du programme, même en l’absence du champion de France en titre, Thomas Jordier. Quatre engagés possèdent un temps d’engagement inférieur à la barrière des 47’’. Parmi eux, les espoirs Ludovic Ouceni (Pierrefitte Multi Athlon Villetaneuse) et David Sombé (Lille Métropole Athlétisme). Si le premier nommé s’est emparé du record de France U23 en 46’’40, c’est le second (record en 46’’83) qui est monté sur la plus haute marche du podium lors des France de leur catégorie à Lyon, il y a deux semaines. Le Martiniquais Gilles Biron (Madinina Athlétisme), 46’’60, et Jimy Soudril (Pays de Fontainebleau Athlé), 46’’94, sont aussi dans le coup. Même s’ils n’apparaissent pas au sommet de la liste, les spécialistes du 400 m haies Wilfried Happio (Lille Métropole Athlétisme) et Ludvy Vaillant (Athletic Club Saléen), ou encore le Réunionnais Fabrisio Saidy (Dominicaine A) possèdent de solides références.

800 m femmes

Tenante du titre : Léna Kandissounon
Meilleure performeuse de l’hiver : Cynthia Anaïs (non licenciée), 2’00’’49
Minima pour Belgrade : 2’01’’00

Médaillée d’argent l’an dernier sur cette même piste du stadium Miramas Métropole, Noélie Yarigo, 36 ans, a une revanche à prendre. La Franco-Béninoise du Running 41, avec ses 2’02’’39 hivernaux, a de la marge sur le reste de la concurrence, au moins sur le papier, en l’absence de Rénelle Lamote et de Cynthia Anaïs. Mais elle devra surveiller de près le finish d’Agnès Raharolahy (Nantes Métropole Athlétisme), ex-spécialiste du 400 m qui est en train de réaliser une reconversion prometteuse sur la distance supérieure, avec un temps de référence en 2’04’’58. A observer aussi : Charlotte Dumas (Décines Meyzieu Athlétisme), en 2’05’’72.

800 m hommes

Tenant du titre : Benjamin Robert
Meilleur performeur de l’hiver : Benjamin Robert (SA Toulouse UC), 1’47’’20
Minima pour Belgrade : 1’46’’50

Duel annoncé entre le champion de France en titre, Benjamin Robert (SA Toulouse UC) et le septième des derniers Jeux olympiques, Gabriel Tual (US Talence). Premier et troisième temps des engagés, en respectivement 1’47’’20 et 1’48’’16, les deux hommes voient s’intercaler entre eux le Marocain du Nantes Métropole Athlétisme Hamza Belmer, 1’47’’45. Clément Dhainaut (Troyes Omnisports), titré en 2018, possède le quatrième temps des engagés en 1’48’’63.

1500 m femmes

Tenante du titre : Claire Palou
Meilleure performeuse de l’hiver : Aurore Fleury (Nancy Athlétisme Métropole), 4’07’’09
Minima pour Belgrade : 4’07’’00

Avec plus de dix secondes de marge sur le deuxième temps des engagées, Aurore Fleury a un boulevard devant elle. La demi-fondeuse du Nancy Athlétisme Métropole, toute proche des minima pour les Mondiaux avec ses 4’07’’09 de Karlsruhe fin janvier, a cependant connu un petit coup de moins bien lors du meeting de Liévin, mi-février. Sa camarade de club Manon Fage pointe en deuxième position avec ses 4’17’’99, mais c’est Alexa Lemitre (ECLA Albi), si elle a récupéré de son 3000 m disputé la veille (voir ci-dessous), qui pourrait venir jouer les trouble-fêtes avec ses 4’18’’86.

1500 m hommes

Tenant du titre : Djilali Bedrani
Meilleur performeur de l’hiver : Jimmy Gressier (Boulogne-sur-Mer AC), 3’37’’41
Minima pour Belgrade : 3’37’’50

Le meilleur performeur français de l’hiver, Jimmy Gressier, n’est pas présent à Miramas. Ce qui ne devrait pas empêcher les milers d’offrir une course passionnante, sur cette distance toujours spectaculaire. Azeddine Habz (Val d’Europe Athlétisme), en grande forme cet hiver avec notamment une toute récente meilleure performance française de tous les temps sur 2000 m (4’57’’22) et un chrono de 3’39’’16, partira avec la faveur des pronostics. Mais le très bon finisseur Baptiste Mischler (Unitas Brumath Athlétisme), 3’39’’61, sera là pour contrecarrer ses plans. Derrière l’Algérien de l’EFCVO Salim Keddar, 3’39’’82, l’espoir du Bordeaux Athlé Flavien Szot flirte avec la barrière des 3’40’’ (3’40’’78).

3000 m femmes

Tenante du titre : Alice Finot
Meilleure performeuse de l’hiver : Alexa Lemitre (ECLA Albi), 8’57’’97
Minima pour Belgrade : 8’46’’50

Lancée dans la quête d’un ambitieux doublé, Alexa Lemitre (ECLA Albi) entamera donc ses travaux par le 3000 m, samedi. Une distance sur laquelle la championne de France du cross court sera très difficile à battre. Seule engagée à être descendue sous les 9 minutes, en 8’57’’97, son record, elle ne pourra pas compter sur la concurrence d’Aurore Fleury et de Cassandre Beaugrand, ses suivantes aux bilans. Les fondeuses de Pays de Fontainebleau Athlé Leila Hadji, 9’10’’33, et Margaux Sieracki, 9’12’’05, tenteront de la faire vaciller.

3000 m hommes

Tenant du titre : Hugo Hay
Meilleur performeur de l’hiver : Azeddine Habz (Val d’Europe Athlétisme), 7’43’’33
Minima pour Belgrade : 7’41’’00

Les quatre meilleurs performeurs français de l’année (Habz, Hay, Schrub et Bédard) manquant à l’appel, c’est un trio ayant couru sous les 8 minutes qui se détache. Avec aux avant-postes Simon Denissel (A Coureurs de Fond du Cateau), 7’53’’66, suivi d’Emmanuel Roudolff-Lévisse (Racing Multi Athlon), 7’55’’05, et Bastien Augusto (Bourges Entente Athlétisme), 7’56’’16. Des écarts relativement faibles, qui peuvent laisser présager une fin de course haletante.

60 m haies femmes

Tenante du titre : Laeticia Bapté
Meilleure performeuse de l’hiver : Cyréna Samba-Mayela (Lille Métropole Athlétisme), 7’’84
Minima pour Belgrade : 7’’96

Suite au forfait de dernière minute de Cyréna Samba-Mayela (Lille Métropole Athlétisme), victime d'une gastro-entérite, Laeticia Bapté (US Robert) a toutes les cartes en main pour conserver son titre acquis l'an dernier à la surprise quasi générale. Avec ses 8’’00 hivernaux, la Martiniquaise n'est qu'à 4 centièmes des minima pour les Mondiaux de Belgrade. Sacha Alessandrini (Nice Côte d’Azur Athlétisme), 8’’15, et Solenn Compper (US Talence), 8’’18, tenteront de s’inviter sur la boite.

60 m haies hommes

Tenant du titre : Wilhem Belocian
Meilleur performeur de l’hiver : Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron), 7’’46
Minima pour Belgrade : 7’’61

Le feu d’artifice de ces championnats de France Elite, avec un trio de haut vol et une seule place sur la plus haute marche du podium. Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron), en pleine bourre depuis le début de l’hiver, part avec une petite longueur d’avance grâce à ses 7’’46. Mais Wilhem Belocian (Lille Métropole Athlétisme), 7’’52, et Aurel Manga (US Créteil), 7’’61, seront de redoutables adversaires. Just Kwaou-Mathey (Evreux AC), 7’’71, rêve de venir bousculer l’ordre établi, alors que le recordman du monde du décathlon, Kevin Mayer (Montpellier A2M), 7’’72, sera surmotivé face aux spécialistes.

3000 m marche femmes

Tenante du titre : Eloïse Terrec
Meilleure performeuse de l’hiver : Clémence Beretta (Athletic Vosges Entente Clubs), 12’52’’40

En l’absence de la recordwoman de France de la distance Clémence Beretta, la course au titre s’annonce très ouverte. Les espoirs Camille Moutard (Athlé 21), meilleur temps des engagées en 13’09’’34, et Marion Manaresi (AC Romorantin), 13’’15’’58, peuvent lorgner la première place. Mais l’expérimentée Emilie Menuet (AJ Blois-Onzain), qui s’intercale entre elles en 13’12’’21, aura aussi des arguments à faire valoir.

5000 m marche hommes

Tenant du titre : Aurélien Quinion
Meilleur performeur de l’hiver : Aurélien Quinion (EFCVO), 19’37’’19

Sans Aurélien Quinion, en pleine préparation du 35 km des championnats du monde de marche par équipes, ni Kevin Campion et Gabriel Bordier, David Kuster (EFS Reims Athlétisme) fait figure de grand favori avec ses 19’45’’88. Il est le seul athlète, parmi les engagés, à être descendu sous les 20 minutes. Suivent quatre espoirs, emmenés par Martin Madeline-Degy (ECLA Albi), 20’28’’01.

La rédaction

Championnats de France Elite en salle
Compétition à suivre en direct sur athle.fr samedi à partir de 16h
RB
Admin Athle.fr
les réactions (2)
Dominique Benard - 26/02 (12h55)
Bonjour Comment se fait il que dans le jeu de pronostics il n'y ait pas la liste complète du 400m femmes pas d'amandine Brossier par exemple
Yannick Le helloco - 26/02 (10h32)
les athlètes étrangers licencié(e)s en France oui pour les éiltes en salle et non pour les élites estivaux ? Pourquoi ?
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
23/11 >  
23/11 >  
05/10 >  
29/09 > (3)
28/09 >  
23/06 > (2)
23/06 > (5)
19/05 >  
12/05 > (1)
22/04 >  
le reste de l'actualité
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
22/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
17/11 >  
15/11 >  
15/11 >  
14/11 >  
10/11 >  
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
06/11 >  
06/11 > (1)
05/11 >  
04/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
31/10 >  
27/10 >  
rechercher
Athlètes de l'année
élection
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS