MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Assemblée générale : en route vers la professionnalisation et la modernisation
5787
Commentez cette actualité(3)
Assemblée générale : en route vers la professionnalisation et la modernisation

Réunis à l’occasion du Congrès fédéral 2022 à Mulhouse ce samedi, les délégués des clubs ont validé l’ensemble des résolutions proposées par le comité directeur, dont le passage à une date unique de début du calendrier au 1er septembre et la mise en place d’un plan d’investissement et d’accompagnement des territoires.

L’assemblée générale de la Fédération Française d’Athlétisme a donné lieu à des débats empreints de sérénité et de sens commun ce samedi au parc des expositions de Mulhouse. Dans le Haut-Rhin, les 170 délégués de clubs venus des quatre coins de l’Hexagone et des outre-Mers ont retrouvé l’ambiance d’un congrès fédéral en présentiel, puisque celle de l’année passée avait dû se dérouler en visioconférence en raison de la crise sanitaire. Tous les intervenants ont souligné lors de leur passage à la tribune leur plaisir d’être là.
Après avoir rappelé les turbulences traversées par la Fédération en 2021, son président André Giraud s’est voulu optimiste au moment de présenter les orientations voulues par son équipe pour l’année à venir. « Nous avons désormais toutes les clés en main pour réaliser les engagements du programme Impulsion 2024, sur lequel nous avons été élus en décembre 2020, a-t-il rappelé. L’arrivée de Patrick Ranvier au poste de DTN et les différents ajustements qui ont déjà été apportés nous permettent d’envisager un avenir meilleur. Parmi nos priorités, figurent le renforcement de l’autonomie de l’organisation sportive, la féminisation et l’inclusion sociale de tous les Français au sein de nos pratiques. »
Parmi les principales résolutions portées au vote des délégués, l’adoption d’une date unique de début de calendrier au 1er septembre s’est faite à plus de 83 % des voix. Portée par Didier Vareecke, cette réforme, qui tenait du « serpent de mer vieux de plusieurs dizaines d’années » de l’aveu-même du dirigeant breton, a été préparée depuis plusieurs mois par une commission qui a synthétisé les ressentis d’un grand nombre de commissions et de structures de la FFA. « Elle n’est que le début d’une réflexion globale sur la refonte du calendrier et la dépoussiérage du registre des compétitions », a-t-il commenté en conclusion.

Le plan d’investissement et d’accompagnement des territoires adopté

Le budget de l’année 2021, présenté par le trésorier général Jean Thomas, a été plébiscité à plus de 96 % des voix, avec un déficit limité à un peu moins de 70 000 euros, « grâce aux efforts de toutes les composantes de la Fédération, que je souhaite remercier », alors que le budget prévisionnel approuvé l’an passé prévoyait un déséquilibre de 925 000 euros. Le budget prévisionnel 2022, à l’équilibre et fort d’un maintien des fonds propres à hauteur de deux millions d’euros, a été approuvé par 63,4 % des votants.
Il incluait notamment un projet structurant pour les trois prochaines années, basé sur un plan d’investissement et d’accompagnement des territoires qui prévoit le recrutement et la formation de 24 agents territoriaux mis à disposition des ligues pour favoriser la structuration et la professionnalisation des clubs. Le montant de la part fédérale de la licence passait, à cette occasion de 30 à 36 euros pour financer ce projet, qui bénéficiera également de fonds venus de l’Agence nationale du sport.
« Nous avons renoué avec un niveau de licenciés proche de celui d’avant le Covid, puisque nous allons dépasser les 300 000 très prochainement à l’occasion des Interclubs, et nous savons qu’il y aura un fort afflux de nouveaux adhérents dans la foulée des Jeux olympiques de Paris 2024, et nous manquons clairement de ressources actuellement pour les accueillir, avait prévenu le président de la FFA. Sans ce plan, qui sera du sur mesure pour coller au plus près des attentes de chacun des territoires, nous aurions été en grande difficulté. »

La modernisation des structures au coeur des esprits

Le directeur technique national Patrick Ranvier a profité de l’occasion pour présenter en détails les grandes lignes de son action depuis sa nomination il y a quatre mois. « Après avoir constitué mon équipe, que j’ai voulue plus resserrée pour plus d’efficience et de lisibilité, j’ai priorisé les tâches les plus urgentes parmi les urgences : la restructuration de la DTN, le renouvellement du plan de performance fédéral, et les réponses à apporter aux nombreuses sollicitations du ministère et de l’ANS. » Après avoir souligné sa fierté d’avoir été nommé à la tête de la FFA, il a salué la décision du Ministère de reconnaître le caractère de haut niveau de l’ensemble des pratiques athlétiques, y compris pour les disciplines non olympiques.
Souäd Rochdi, directrice générale de la Fédération, a pris le temps de détailler les actions menées depuis un an pour appuyer la nécessaire modernisation de l’organisation interne de la Fédération. « De nouveaux outils de suivi budgétaire ont été adoptés et nous avons à coeur de simplifier la coordination entre les différents acteurs de notre sport, dans le cadre d’un travail en mode projets. Nous travaillons également activement à la mise en place d’une centrale d’achats et d’un CRM pour améliorer encore notre communication avec l’ensemble de nos acteurs. A l’avenir, le développement durable, l’éco-responsabilité, l’inclusion, l’éthique et la mixité sociale devront être au cœur des choix que nous aurons à faire. »
Enfin, Béatrice Pfaender (Ligue Auvergne Rhône-Alpes) a été élue au comité directeur, au poste laissé vacant suite au décès de Patricia Zuger.

La rédaction
Photos : One com - Mehdi Boswingel

Les clubs, dirigeants et entraîneurs récompensés

Comme chaque année, de nombreuses personnalités de l’athlétisme ont été récompensées pour leur engagement lors du repas de gala du Congrès fédéral, vendredi soir au Musée de l’automobile à Mulhouse. En voici la liste ci-dessous.

Dirigeants
Patrick Huertas (Bourgogne-Franche-Comté)
Florence Grados (Grand Est)
Edward Pujar (Île-de-France)
Isabelle Armand (Sud PACA)
Annick Lemoinde (Hauts-de-France)
Marylène Duval (centre)

Officiels
Thierry Masclet (Corse)
Benjamin Riberon (Auvergne Rhône-Alpes)
Romain Siry (Grand Est)
Philippe Chapt (Nouvelle Aquitaine)
Jean-Yves Pennanec’h (Bretagne)
Lydia Delin (Martinique)
Marie-Jeanne Amadi (Réunion)

Entraîneurs
Gabrielle Issurée (Île-de-France)
Lydie Bunel (Normandie)
Sébastien Gamel (Occitanie)
Julien Bouyer (Pays de la Loire)

Clubs
CA Loisirs Riom (Auvergne-Rhône-Alpes)
Entente Châlon-sur-Saône Athlétisme (Bourgogne-Franche-Comté)
Pont-à-Mousson Athlétisme (Grand Est)
Charleville-Mézières Athlétisme (Grand Est)
US Vésinet (Île-de-France)
CA Ermontois (Île-de-France)
Entente Poitiers 86 (Nouvelle Aquitaine)
FC Oloron (Nouvelle Aquitaine)
SC Bernay (Normandie)
ASPTT Rouen (Normandie)
Athlé 632 (Occitanie)
Athlé Tarn Passion (Occitanie)
Jogging Meslay Athlétisme (Pays de la Loire)
UA Canton de Savenay (Pays de la Loire)
AC Locminé Pontivy Ploërmel (Bretagne)
AC Digne (Sud PACA)
TEC Toulon Club (Sud PACA)
CA Bastia (Corse)
CA Fourmies (Hauts de France)
Amiens UC (Hauts de France)
Sud Touraine Ligueuil Athlétisme (Centre)
AC Romorantin (Centre)
AC Omnisport Saint-Leu (Réunion)
US Pointe des Galets Athlétisme (Réunion)

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Antoine Journoux - 27/04 (21h14)
Le montant de la part fédérale de la licence passait, à cette occasion de 30 à 36 euros pour financer ce projet, qui bénéficiera également de fonds venus de l’Agence nationale du sport. Ce sont toujours les même qui payent.. les coureurs ne sont pas des pigeons.. Quand je vois les aide qu'on a pu avoir lors de la période covid.. inexistant
Laurent Bisleau - 24/04 (16h03)
bon! en dehors du discours technocratique, une habitude française, c'est un peu comme la chanson " ma sœur Anne ne vois tu rien venir: non que la route qui poudroie". concrètement pas grand chose sur le terrain. des conseillers techniques , des entraineurs salariés des clubs tout ça on en a ! on aimerait une politique d'aide au financement de salle d'athlé pour faire suite à un article précédent sur le financement des entreprises dans le milieu sportif. il fut un temps ou les entreprises aidaien
Joseph Baron - 23/04 (23h40)
L entraîneur de la ligue PL doit être Jacky Bouyer et non Julien Bouyer...
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
24/05 >  
19/05 >  
12/05 > (1)
06/05 >  
23/04 > (3)
16/12 >  
13/10 >  
10/09 >  
02/09 >  
12/08 >  
le reste de l'actualité
27/09 > (1)
27/09 >  
01/09 > (1)
31/08 >  
25/07 > (1)
15/07 >  
13/07 >  
28/06 >  
28/06 > (8)
21/06 > (1)
16/06 >  
16/06 >  
07/06 >  
31/05 >  
19/05 >  
12/05 > (2)
11/05 > (1)
07/05 > (2)
07/05 >  
05/05 >  
22/04 >  
21/04 > (1)
20/04 >  
13/04 > (4)
07/04 >  
rechercher
Fil
Info
31/08 (15h59)
24 et 25 septembre, participez aux assises du Baby Athlé !
31/08 (15h16)
La FFA recherche un(e) Juriste Senior
04/08 (15h40)
Le Nice Côte d'azur Athlétisme renforce son équipe de gestion
27/07 (10h36)
La Ligue d’Athlétisme d’Occitanie recherche un(e) Agent Administratif
23/07 (15h53)
Le Groupement Athlétique de la Basse Seine (76) recherche un entraîneur sportif (H/F)
12345
Recrutement
campagne
Pass'
Sport
Organisme de
Formation
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS