MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de trail : le Cantal avant l’Europe et le monde
2209
Commentez cette actualité
Championnats de France de trail : le Cantal avant l’Europe et le monde

Les championnats de France de trail 2022, qui se déroulent vendredi et samedi autour de Salers, serviront de course de sélection pour les championnats d’Europe, début juillet aux Canaries, et du monde, en novembre en Thaïlande. De quoi assurer du grand spectacle, avec un plateau relevé pour la course longue comme la plus courte.

Trail court

Placée en clôture de programme samedi matin (départ à 9h), la course courte (32 km pour 1150 m de dénivelé positif) offrira un billet direct pour les Mondiaux de Chiang Maï à chaque champion de France. Taulier des équipes de France de trail et de montagne depuis quinze ans, Julien Rancon (AL Echirolles) sera une nouvelle fois de la partie, et très probablement aux avant-postes. Le local de l’étape, Fabien Demure (Rando Trail Mauriac), connaît les chemins comme sa poche, et a lui aussi une expérience conséquente des places d’honneurs aux championnats de France. Une colonie de coureurs de Clermont Athlétisme Auvergne, emmenée par Timothee Bommier, deuxième à Rouffach à l’automne, aura aussi l’avantage d’avoir déjà foulé les sentiers cantalous.
Les deux Coureurs du Monde en Isère, Arnaud Bonin, champion de France du long en 2021, et Adrien Michaud, tenteront également leur chance face à une ribambelle de jeunes loups aux dents longues. Parmi ceux-ci, Fleury Roux (Atousports), Clovis Chaverot (Entente Athlétique de l’Arve), Simon Paccard (ASPTT Annecy) et Dylan Ribeiro (ASPTT Besançon) ont de belles cartes à jouer. Said Mansouri et Sebastien Fine (Gap Hautes Alpes Athlétisme), mais aussi Hugo Altmeyer (CMI) et Alexandre Violle (Rando Trail Mauriac) ne devraient pas être trop loin de la tête de course non plus.
Chez les femmes, la hiérarchie semble plus clairement établie, puisque Mathilde Sagnes (Esclops d’Azun) est la grande favorite de la course. Souvent sur le podium mais jamais sacrée championne de France lors des dernières années, elle aura cette fois les coudées franches en l’absence de Christel Dewalle, Blandine L’hirondel ou Anaïs Sabrié, sacrée l’an passé. Il lui faudra tout de même se méfier de Louise Serban-Penhoat (Athlé Saint Julien 74), lauréate du trail Drôme sur 20 km cette année, de Clémentine Geoffray (Go for it running Grand Chambéry) et de l’ex-marcheuse internationale Emilie Menuet (AJ Blois Onzain).

Trail long

Le trail long, avec 53 km et 2700 m au programme vendredi matin à partir de 7h30, sera des plus ouverts. Seuls les deux vainqueurs se verront offrir un billet garanti pour les championnats d’Europe, le premier week-end de juillet aux Canaries (Espagne), mais aussi pour les Mondiaux en Thaïlande. Déjà assuré d’en être grâce à sa victoire au trail du Ventoux il y a quelques semaines, Thomas Cardin (Taillefer Trail Team) voudra y ajouter le prestige d’un titre national, trois ans après sa victoire sur trail court à Méribel. Mais ils seront nombreux à vouloir l’en empêcher, à commencer par Romain Maillard (Clermont Athlétisme Auvergne), deuxième en 2021, et Benoit Cori (Aviron Bayonnais). Les deux quarantenaires, plusieurs fois membres des collectifs nationaux dans les années 2010, courent peu, mais savent se préparer pour jouer devant à chaque fois qu’ils accrochent un dossard.
Baptiste Chassagne (Athlé Calade Val de Saône), troisième en 2019, rêve ouvertement de porter le maillot bleu, et a les armes adéquates pour se hisser à la hauteur de ses espoirs. Kevin Vermeulen (Chamonix Mont Blanc Marathon), Martin Kern (Ecrins Trail Running) et le récent champion de France du 100 km Benjamin Polin (Athlé Vosges Entente Clubs) sont autant de candidats très crédibles à une couronne nationale. Léandre Santin (ASPTT Besançon), Alexandre Meyleu (Clermont AA), Paul Mathou (Dordogne Athlé), Alban Berson (Gap Hautes Alpes Athlétisme) et Jérémy Martin (Alès Cévennes Athlétisme) ont également des arguments à faire valoir, tout comme les jeunes Enzo Ratti (Clermont AA) et Antoine Thiriat (Athlé Vosges EC).
Championne du monde en 2017, Adeline Martin (ex-Roche) s’élancera avec le plus petit dossard des prétendantes féminines. Mais la coureuse du Club Athlétique du Roannais, de retour de maternité, devra retrouver des repères, après un trail du Ventoux où elle n’était pas apparue dans la forme de sa vie. Ses récentes séances d’entraînement semblent toutefois indiquer de vrais progrès. Sa camarade de l’équipe de France Maryline Nakache (Courir Pays de Grasse), qui s’était orientée vers l’ultra ces dernières saisons, a les moyens de s’offrir la victoire sur ce format. Marie Goncalves (Décines Meyzieu Athlétisme), Jennifer Lemoine (La Berrichonne de Châteauroux) et Coralie Blanchard (Alès Cévennes Athlétisme) ont également la prétention légitime de croire à un podium, voire mieux.

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
24/06 >  
23/06 > (2)
23/06 > (4)
21/06 > (4)
17/06 >  
17/06 >  
17/06 >  
16/06 >  
16/06 >  
15/06 >  
le reste de l'actualité
26/06 >  
25/06 > (1)
24/06 >  
24/06 >  
24/06 > (2)
24/06 >  
23/06 >  
23/06 >  
20/06 > (4)
20/06 >  
20/06 > (2)
18/06 > (4)
17/06 > (1)
16/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
13/06 > (2)
12/06 >  
10/06 > (1)
10/06 >  
09/06 > (1)
08/06 >  
07/06 >  
07/06 > (1)
rechercher
Compétitions en direct (3)
Fil
Info
12345
Défi
Perf
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS