MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de course en montagne : Cachard et Poncet tiennent leur rang
3213
Commentez cette actualité
Championnats de France de course en montagne : Cachard et Poncet tiennent leur rang

Les favoris des championnats de France de course en montagne ont honoré leur statut ce dimanche matin à Arrens-Marsous (Pyrénées). Les courses spectaculaires et enlevées ont tenu leurs promesses : Sylvain Cachard a remporté le titre masculin pour la troisième fois consécutive tandis qu’Élise Poncet a brillé pour son retour en montagne.

« J’ai trouvé les ressources pour me faire plaisir, j’étais vraiment heureux de courir et c’est le plus important ! », se réjouissait Sylvain Cachard juste après sa victoire tout en maîtrise ce dimanche à Arrens-Marsous. L’orage annoncé n’a pas tonné et les nuages ont protégé les coureurs d’un soleil trop brûlant : tout était aligné pour le sociétaire de l’EA Grenoble 38, ultra favori de la course, qui a obtenu un troisième titre de champion de France consécutif, et a dominé les débats du début à la fin. Dans les raidillons ardus comme dans les descentes aux virages techniques, la figure de proue de la nouvelle génération des coureurs en montagne français s’est « fait plaisir partout » et a avalé en solitaire les 11,5 km de forêt et de pâturages et les 890 m de dénivelé en 53’59’’, plus de quatre minutes devant le deuxième. « Je voulais me faire plaisir mais c’était dur, j’étais fatigué et pas tellement en confiance ces deux dernières semaines », confiait le natif de Mont-Saint-Aignan qui « court toujours à l’émotion, bourré d’adrénaline ». Il a pu se rassurer de la belle manière et profiter de son avance à l’arrivée pour jouer avec le public et soutenir les autres coureurs.
Le désormais triple champion de France a apprécié cette course relevée et son parcours grandiose : « C’était une course magnifique, les conditions étaient parfaites, Philippe Lanne et les Esclops ont fait un super travail : ils peuvent avoir l’ambition d’accueillir de grands événements ici à Arrens-Marsous. » Ce sont maintenant les championnats d’Europe qui se profilent pour le roi d’un jour du val d’Azun : « J’ai toujours beaucoup de respect pour le maillot bleu, et j’ai vraiment à cœur de briller là-bas (à El Paso, aux Canaries, NDLR). Y aller avec les copains ça va être quelque chose de ouf (sic) : j’espère avoir les jambes pour batailler avec les meilleurs Européens », concluait-il, enthousiaste.

L’Isérois devrait partir à El Paso en bonne compagnie : les deuxième et troisième de la course l’accompagneront en Espagne. L’enfant du pays Loïc Robert (Esclops d’Azun), a obtenu la médaille d’argent et a suscité les hourras des spectateurs dans le dernière droite du village, après une descente en trombe dans la forêt. La pépite locale, qui avait évidemment les faveurs du public de la vallée, a atteint ses objectifs avec la manière à la maison : « Je visais le podium mais en haut de la première bosse j’ai eu du mal à y croire, j’étais sixième ou septième alors que j’étais déjà à fond ». Avec sa cheville strappée après une entorse il y a deux semaines, Robert, tout en agilité, a pu rattraper ses concurrents dans les descentes abruptes et sinueuses qu’il connaît par cœur, et tenir l’expérimenté Julien Rancon à distance. L’inépuisable coureur de l’AL Échirolles, déjà troisième sur le trail court il y a quinze jours à Salers, se satisfait de sa nouvelle médaille de bronze. « Je suis parti prudemment, en misant sur mon expérience dans la gestion de l’effort. » Rancon était déjà tourné vers les championnats d’Europe : « J’ai gagné les Europe par équipe avec Didier Zago à l’époque (à Kamnik en 2017), l’objectif sera de les gagner avec la nouvelle génération ! ». La place de premier espoir est revenue à Rémi Lonchampt (EA Grenoble 38), quatrième au scratch après un gros retour en fin de parcours. Au classement par équipes, les locaux des Esclops d’Azun se sont imposés avec douze points de marge devant l’AL Echirolles.

Un retour en verve pour Poncet

La course féminine fut encore plus disputée et mouvementée. C’est finalement la favorite, Elise Poncet (Athlé St-Julien 74) qui s’est imposée, après avoir exploré le circuit de ski-alpinisme cet hiver. « Je suis allée chercher cette victoire aux tripes. Je n’étais pas forcément dans un super jour, je ne savais pas vraiment où me situer après deux ans d’absence en montagne, c’était un vrai challenge de revenir pour cette discipline que j’adore », confiait-t-elle, encore essoufflée, dans l’aire d’arrivée. « Dès la première côte, j’ai dû me rentrer dedans mentalement (sic), m’accrocher et rester au contact de la tête. Je savais que j’avais un avantage en descente, mes concurrentes étant un peu au-dessus en montée. » Malgré l’échappée de la grimpeuse Christel Dewalle, finalement troisième, dès le début de la course, Poncet a pu revenir et rester au contact dans les montées, se livrant à un mano a mano avec sa coéquipière de club. « Le titre est encore plus beau, je n’y suis pas allée les doigts dans le nez, loin de là. Dès le début j’ai senti que ce serait difficile mais j’avais très envie de remettre le maillot de l‘équipe de France ! »
Mathilde Sagnes et Christel Dewalle, respectivement deuxième et troisième de la course, deviendront coéquipières dans moins d’un mois à El Paso. La locale de la compétition Mathilde Sagnes, toute fraîche championne de France de trail court, a cette fois-ci pris la deuxième place à Arrens. « J’avais bien préparé cette course à la maison. Le début de la première boucle était difficile, c’est tout de suite parti très vite et pour moi qui suis habituée aux trails de 40km, c’était violent », racontait la sociétaire des Esclops, très satisfaite de sa médaille d’argent. L’entraide et la tactique étaient de mise : « Dans la montée, on s’entraidait avec Élise (Poncet, première), c’était super sympa ! Je l’ai laissée partir dans la descente mais je suis revenue sur Christel ». L’expérimentée Christel Dewalle (Athlé St Julien 74), contente de son podium agrémenté d’un titre masters, le reconnaissait tout sourire : « les petites jeunes poussent derrière, c’est dur mais c’est bon ! (rires) » Dans la foulée de ses deux locomotives, les Haut-Savoyardes de l’Athlé St-Julien 74 ont raflé la mise par équipes, avec Louise Penhoat-Servan cinquième du jour. Onzième au scratch, Laëtitia Croissant (EA Saint-Quentin en Yvelines) est montée sur la plus haute marche chez les moins de 23 ans.

À Arrens-Marsous, Martin Dupuy pour athle.fr
Photos : © Hugo Aussenac / FFA

Tous les résultats en cliquant ici

Elise Poncet
Age / Sél.26 ans / 4 A
ClubAthle st julien 74
SpécialitéMontagne
Sylvain Cachard
Age / Sél.23 ans / 3 A
ClubEntente athletique grenoble
SpécialitéMontagne
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
26/06 >  
25/06 > (1)
24/06 >  
24/06 >  
23/06 >  
12/06 >  
29/05 >  
28/05 >  
27/05 >  
27/05 >  
le reste de l'actualité
24/06 > (2)
24/06 >  
24/06 >  
23/06 > (2)
23/06 > (4)
23/06 >  
21/06 > (4)
20/06 > (4)
20/06 >  
20/06 > (2)
18/06 > (4)
17/06 >  
17/06 >  
17/06 > (1)
17/06 >  
16/06 >  
16/06 >  
16/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
15/06 >  
14/06 > (1)
13/06 > (2)
10/06 > (1)
rechercher
Compétitions en direct (3)
Fil
Info
12345
Défi
Perf
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS