MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Espoirs : Vent de folie sur Albi
9117
Commentez cette actualité
Championnats de France Espoirs : Vent de folie sur Albi

L’anémomètre du stadium municipal d’Albi avait de quoi donner le tournis lors de cette première journée du rendez-vous national des U23. Les performances aussi, avec les sprinters Pablo Matéo et Mallory Leconte dans le vent sur 100 m, un Jules Pommery combatif à la longueur, et un Clément Ducos record en séries du 400 m haies.

La Perf'

Pablo Matéo, tornade sur le stade

Il y avait comme un vent de folie sur la ligne droite du stadium municipal d’Albi, réputée rapide et très prisée des sprinters. Pablo Matéo a impressionné en finale du 100 m ce samedi, en s’imposant dans le temps canon de 10’’00. Avec l’aide d’un vent un peu trop favorable (+ 2.4 m/s) mais aussi capricieux, puisqu’il avait, plus tôt dans la journée lors des séries, battu son record face au vent (10’’30, - 0.9), avant d’être chronométré en demi-finale en 10’’02 bien aidé par Eole (+ 3.0).

À la lutte en finale avec le Mauricien Noa Bibi (10’’03), l’athlète du Stade Bordelais a largement devancé William Aguessy (US Talence, 10’’17) et Maxime Lancelot (Entente Franconville Césame Val D’Oise, 10’’25), auteurs également de chronos marquants. « Je n’arrive pas à réaliser : peut-être qu’ils se trompent sur le panneau, s’amusait-t-il. « Habituellement, je ne suis pas un très bon partant, mais là j’ai démarré vite. Je reviens d’une année de blessures avec des déchirures tous les mois, j’ai bien galéré mais je n’ai jamais lâché : ça paye ! Le vent ? Honnêtement, je m’en fiche ! Il y a un mois de cela, je faisais 10’’27 avec le même dans le dos. Être si proche des neuf secondes aujourd’hui, c’est magique ! ». Un chrono non homologué mais précieux pour la confiance : « Je pars mardi pour Eugene avec le relais ! On va tenter d’aller chercher la médaille avec le super collectif de cette année. J’ai hâte ! »

Sur la même distance chez les femmes, la favorite Mallory Leconte (Saint-Denis Émotion) s’est imposée en 11’’22 lors d’une finale enlevée et là encore fortement ventée (+ 3,0 m/s), bien aidée par la Belge Delphine Nkansa (11’’23) qui l’a poussée dans ses retranchements. « Mon départ est bon, après, j’arrive à tout mettre en place comme me l’avait dit mon coach. Je suis super contente», savourait la toute fraiche championne de France Elite, qui avait battu son chrono de référence en demies en 11’’26 (+ 1.9), nouveau record des championnats. A noter la deuxième place en 11’’26 de la Guyanaise Gemima Joseph (Rou Kou), autrice d’un excellent départ (11’’26).

Le Temps Fort

Pommery au bout du suspense

Champion de France Élite il y a deux semaines, Jules Pommery, a récidivé ce samedi à Albi chez les espoirs, sous la pression de son adversaire Alexis Latouche. En l’absence de Tom Campagne, forfait après avoir senti une gêne à la cheville, le sauteur de l’Entente Athlé 58 semblait, sur le papier, un peu seul dans ce concours. Mais c’était sans compter sur l’athlète de l’US Villercresne, qui s’est transcendé au dernier essai et a complètement relancé le concours, dans le clameur de la tribune principale, en bondissant à 7,72 m (+ 2,0 m/s). Soit un record personnel sorti au meilleur moment.
En tête tout au long du concours, il a dû se remobiliser pour s’imposer sur le fil, au dernier essai, avec un saut à 7,87 m (+ 1.4). « Je savais que j’étais favori et j’étais un peu contre moi-même aujourd’hui, jusqu’à ce dernier saut d’Alexis ! », confiait-il en zone mixte. « Il me met la pression et, sans ça, je ne sais pas si j’aurais été capable de me surpasser : je suis content de prendre une jolie planche au dernier essai et d’avoir montré que je sais répondre sous la pression », concluait Pommery, qui va désormais « (s)e reposer et bien soigner (s)es tendons jusqu’aux championnats d’Europe ».

La Promesse

Clément Ducos n’a pas le temps

Le champion de France Elite en salle du 400 a confirmé sa réputation d’athlète de championnats. Clément Ducos a marqué les esprits en claquant son record personnel (49’’65) dès les séries, au bout d’une course maîtrisée de bout en bout. Un nouveau record des championnats et une première sous les 50’’ pour l’athlète du Bordeaux EC, qui devient le 22e meilleur performeur français seniors et le septième espoir tous temps. Le voilà lancé dans les meilleures dispositions pour la finale de dimanche, où il fera évidemment figure de favori.

La Décla

« Je suis dégoûtée, mais je sais dompter le vent maintenant ! »

Le vent n’a pas fait que des heureux à Albi samedi. Gênée par le vent, la perchiste du Stade Bordelais, Marie-Julie Bonnin, a tout de même su s’adapter pour remporter le titre de championne de France qui lui tendait les bras. « Je suis dégoûtée car j’étais là pour m’amuser et pour aller haut, mais c’est pour bientôt ! J’ai les jambes pour aller au-dessus des 4,50 m » confiait « M.J. » peu après sa dernière tentative malheureuse à 4,42 m. « Je suis entrée très tard dans le concours, nous avions demandé à changer le sautoir de sens mais le vent a tourné pour se mettre complètement de face, avec de grosses rafales. Je suis contente malgré tout car j’assure mon saut et que je franchis 4,30 au premier essai : je sais dompter le vent maintenant ! (rires) Il y a encore sept mois, je n’en aurais pas été capable. » Un seul saut (4,30 m) aura donc suffi à la vice-championne de France Elite pour s’imposer, loin devant Armelle Deffit (CC Taverny Athlétisme, 3,90 m) et Flora Rousseau (Amiens UC, 3,90 m). L’autre favorite du concours, Elina Giallurachis (SCO St-Marguerite Marseille), entrée dans le concours en même temps que Bonnin et elle aussi malmenée par le vent, n’a pas franchi la moindre barre, échouant trois fois à 4,30 m.

Le Chiffre

13,49

Ce n’est pas la régularité qui fait défaut à Victoria Josse : déjà titrée à Caen il y a deux semaines avec un meilleur triple bond mesuré à 13,49 m, la triple sauteuse de l’ES Montgeron a récidivé pour s’imposer avec exactement la même marque samedi sur le sautoir d’Albi (13,49 m, + 1.1). A l’issue  du concours remporté par la Sénégalaise Saly Sarr (13,67 m), qui a battu son record trois fois pendant le concours, Josse se disait contente, mais frustrée de ne pas avoir bondi plus loin : « J’étais vraiment venue chercher plus, je sais ce que j’ai dans les jambes, mais je n’arrive pas à le sortir ! (sic) c’est vraiment frustrant, je reste sur les mêmes bases que la saison dernière alors que j’ai progressé techniquement ! ». Josse a finalement pris le meilleur sur Maëva Dorsile (La Berrichonne Chateauroux Athlé, 13,26 m) et Daniela-Martine Wamokpego (EFCVO, 13,01 m), qui complètent le podium.

Et Aussi

Bruxelle en fête

Côté lancers, le favori Jean-Baptiste Bruxelle s’est imposé sans sourciller dans la cage annexe du stadium municipal, lors du concours du marteau. « Content d’avoir pu sortir un bon jet », le lanceur de l’Amiens UC a été sacré champion de France espoirs le jour de ses 20 ans avec un troisième essai mesuré à 71,27 m. Thaméra Manette s’est imposée au poids avec un dernier essai mesuré à 14,77 m, loin devant toute la concurrence également. Marc-Alexandre Delin (ASC Zénith) l’a emporté au disque masculin (53,37 m), et Jade Maraval (Montbéliard Belfort Athlétisme) au javelot féminin (49,96 m).
À la hauteur masculine, c’est Paul Métayer (Entente Brive Tulle Athlé) qui est allé chercher l’or avec 2,16 m, un record personnel établi à sa dernière tentative. Noé Del Proposto (Nantes Métropole Athlétisme) s’est classé deuxième en battant lui aussi son record (2,14 m), Mohammed-ali Benlahbib (Lille Métropole Athlétisme) prenant la troisième place en franchissant la même barre.

Hamoudi en patronne

La sociétaire de l’US Talence a impressionné de maîtrise samedi soir en remportant en solitaire le 5000 m avec un record personnel à la clé (16’43’’06) malgré la chaleur. L’US Talence s’est même offert le doublé sur la distance, avec le titre d’Etienne Daguinos dans une course beaucoup plus tactique. « Je suis très content, j’avais les jambes lourdes après ma série du 1500 m, mais la tête a pris le relais. J’espère que la forme va monter demain », expliquait celui qui s’attaque à un audacieux doublé à Albi.

A Albi, Martin Dupuy pour athle.fr
Photos : © Capture My Sport / C. Kaldor / FFA

Tous les résultats des championnats en cliquant ici
Tous les résultats épreuve par épreuve en cliquant ici
Retrouvez le replay des championnats de France espoirs sur Athlé TV
Retrouvez quelques photos de la journée en cliquant ici

Pablo Mateo
Age / Sél.21 ans / 2 A
Club-
Spécialité200 m - 4 x 100 m - 4 x 200 m
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/09 >  
07/09 >  
14/08 >  
25/07 > (3)
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (3)
10/07 > (1)
09/07 >  
06/07 > (1)
le reste de l'actualité
29/09 > (3)
28/09 >  
27/09 > (10)
26/09 >  
21/09 >  
20/09 >  
19/09 > (1)
19/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
17/09 >  
16/09 >  
16/09 >  
15/09 >  
14/09 >  
14/09 >  
14/09 >  
12/09 > (2)
09/09 > (1)
09/09 > (2)
08/09 >  
07/09 >  
06/09 >  
05/09 > (2)
02/09 >  
rechercher
Compétitions en direct (3)
Fil
Info
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
19/06 (17h42)
Meeting National à thème de Saint-Egrève (ARA) : les résultats
18/06 (23h57)
Meeting National à thème de Moulins (ARA) : les résultats
18/06 (23h54)
Meeting National à thème Quatrache de Tarare (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS