MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Espoirs : Thiery roi d’Albi
6318
Commentez cette actualité(1)
Championnats de France Espoirs : Thiery roi d’Albi

Le décathlonien Baptiste Thiery a fait preuve une nouvelle fois de sa polyvalence, en s’imposant à la perche avec 5,70 m, son record et un cap symbolique de franchi. Gemima Joseph, après un début de saison difficile, a réalisé les minima pour les championnats d’Europe sur 200 m en 23’’05.

La Perf'

Thiery casse une barrière

Décidément, Baptiste Thiery ne fait rien pour calmer les débats. Au contraire, il fait le maximum pour les rendre encore plus enflammés. La question à résoudre est la suivante : sera-t-il un futur grand décathlonien ou un grand perchiste ? Dans la première discipline, qu’il a privilégiée cet été, le sociétaire de la Jeunesse Sportive Franciscaine a été sacré champion de France à Caen grâce à un total de 7966 points, aux portes du niveau international chez les seniors. Dans la seconde, il a survolé la compétition ce dimanche à Albi, en améliorant son record de personnel de cinq centimètres avec 5,70 m. « C’est une barre un peu barrière dans la discipline et, au troisième essai, j’ai réalisé le meilleur saut de ma carrière. Ca me procure beaucoup d’émotions. »
Pas mal pour l’espoir de 21 ans, qui était arrivé dans le Tarn « un peu dans l’incertitude. Ca faisait deux semaines que je n’avais pas sauté, en raison des décathlons que j’avais enchaînés, et j’avais une petite gêne derrière le genou. Mais à l’échauffement, je me suis senti en forme. Il faisait chaud et bon, j’étais bien. » Même le vent, qui a soufflé plus fort lorsque la barre est montée à 5,50 m, ne l’a pas perturbé, puisqu’il a trouvé les bons réglages à sa deuxième tentative avec la sérénité d’un vieux briscard. Vainqueur trente centimètres devant Léo Cabrera, Baptiste Thiery n’en a pas encore fini avec sa saison 2022. « Je suis dans l’attente de la sélection pour les Europe de Munich, afin de savoir si je suis pris pour le ‘’déca’’. Si ça n’est pas le cas, je ferai une tournée de meetings à la perche. » Histoire de relancer encore la discussion sur son avenir athlétique.

Le Temps Fort

Les minima pour Gemima

Au centième près, la demi-finaliste olympique de Tokyo Gemima Joseph a réalisé les minima requis pour les championnats d’Europe de Munich, en bouclant son demi-tour de piste en 23’’05 avec un vent tout juste dans la limite autorisée (+1.9). « J’étais bloquée à 23’’30, 23’’40… un temps comme ça, ça fait du bien de ouf (sic !) C’était l’objectif du jour, le voilà réalisé, je suis super heureuse ! ».
La sprinteuse guyanaise du Rou Kou revenait pourtant de loin, blessée cet hiver et en difficulté pour tenir la distance jusqu’au bout depuis le début de l’été. « J’avais peur hier après le 100 m (où elle a pris la deuxième place en finale, NDLR), mais là, à la lutte avec Delphine (Nkansa, la sprinteuse belge qui l’a emporté en 23’’03, NDLR), je n’ai pas senti la fatigue, je me suis vraiment bagarrée et je ne sentais plus la douleur, c’était génial ! » Une victoire et un chrono qui font du bien au mental de celle qui détient un record en 22’’77 : « Je sens que je peux de nouveau m’approcher de mes meilleurs temps, et c’est bon pour la confiance » concluait-elle, tout sourire en zone mixte.

La Décla

« C’était le quatrième « 4h » de ma vie et mon troisième de l’année ! »

Les combinards sont par essence polyvalents. Mais de là venir frayer dans les eaux des spécialistes pour leur ‘’piquer’’ des titres, il y a un pas. Que Baptiste Thiery mais aussi Louise Maraval ont franchi avec fraicheur et insouciance. L’athlète de l’Entente Sèvre est encore une débutante sur le tour de piste avec obstacles. « J’ai très peu d’expérience, je fais des fautes de base, reconnaissait celle qui avait décroché l’or national U23 à l’heptathlon le week-end dernier à Amiens. Mais je venais pour gagner et faire un beau chrono. » Après une série bouclée en 59’’29, l’élève de Samuel Anneau a accéléré le rythme en finale. « J’ai respecté le schéma qu’il fallait l’objectif était de partir plus vite qu’hier, où j’avais assuré, et les filles m’ont tirée sur la fin », appréciait-elle. La lutte a été serrée jusqu’à la ligne avec la Portugaise Fatoumata Diallo et c’est finalement l’heptathlète qui a coupé la première la ligne d’arrivée en 57’’22, avec huit centièmes d’avance. Arrivée dans le Tarn avec un record en 59’’07, elle s’invite déjà au quatrième rang du bilan national. « Je voulais essayer le 400 m haies pour voir où ça pouvait me mener, ça va forcément me donner des idées, se projetait-elle. C’est un chrono qui va me permettre de faire de beaux meetings. Il va falloir réfléchir à tout ça. » La famille du ‘’4H’’ est en train de s’agrandir.

Le Chiffre

19''89

L’apparition du chrono de la pépite mauricienne du Nancy Métropole Athlétisme, Noa Bibi, sur le panneau d’affichage, à l’issue de la finale masculine du 200 m, a soufflé tout le monde : 19’’89 (+ 1.3). Record personnel explosé, et ni plus ni moins que la dixième meilleure performance mondiale de la saison sur le demi-tour de piste. L’élancé sprinter de 22 ans, présenté comme l’avenir du sprint en Afrique, renforce encore un peu plus le statut officieux de « piste la plus rapide de France » pour l’enceinte albigeoise, en balayant la barrière des 20’’ pour la première fois de sa carrière. De quoi tirer le Français Maxime Lancelot, qui a été sacré champion de France espoirs en se classant deuxième de la course en 20’’65, record personnel et meilleure performance française espoirs de la saison. « J’ai tout envoyé, j’avais la gnaque après une saison compliquée : aujourd’hui je prends le titre et le record, c’est parfait ! », savourait celui qui va désormais préparer les championnats méditerranéens U23, qui auront lieu les 10 et 11 septembre prochains.
Les athlètes étrangers licenciés dans l’Hexagone sont mis en évidence, puisque c’est à une Belge qu’est revenue la première place du 100 m haies. En l’occurrence Yanla Ndjip-Nyemeck (Lille Métropole Athlétisme), qui, avec un record personnel en 13’’32 (+0.7), a largement devancé Célia Chausseray (Grand Angoulême Athlétisme), championne de France en 13’’55.

La Promesse

Gogois rassurant et rassuré

Le triple sauteur Thomas Gogois, qui avait impressionné début juin à Montreuil en bondissant à  16,83 m avant de devoir déclarer forfait pour les championnats de France Elite en raison d’une talonnade au pied droit, s’est bien rattrapé ce dimanche. Avec un cinquième essai mesuré à 16,58 m (+ 1.3), le sociétaire de l’Amiens UC a devancé Simon Gore (Vallée De La Marne Athlétisme 77), médaillé de bronze aux mondiaux juniors l’été dernier, qui a porté son record à 15,91 m. « Je savais qu’aux championnats de France Elite j’aurais pu faire quelque chose de très costaud, soulignait-il. Je suis content de sauter aussi loin ici, je ne m’y attendais vraiment pas, il fallait que je me remette en jambes ! La confiance va revenir, et c’est déjà le cas avec ce titre » déclarait l’athlète de 22 ans, avant de donner rendez-vous à Epinal dans deux semaines pour l’Open de France.

Et Aussi

Ouceni n’est pas rassasié

Favori annoncé, Ludovic Ouceni a tenu son rang en décrochant son premier titre de champion de France du 400 m. Après un début de saison compliqué, le sprinter de Pierrefitte Mutli Athlon Villetaneuse avait déjà retrouvé des bonnes sensations lors France Elite à Caen, en terminant au pied du podium en 46’’08. A Albi, il a grappillé encore quelques centièmes en l’emportant en 45’’99, sa meilleure performance française U23 de la saison. Mais le record des championnats (45’’85) de son « ami Fabrisio (Saidy) » lui a échappé. « Je suis assez content, mais il y a un goût d’inachevé dans ce que je fais en compétition par rapport à l’entraînement. J’ai hâte que le chrono sorte. » Une forme montante dont il pourra faire profiter le relais 4x400 m tricolore lors des Mondiaux, puisqu’il s’envolera dès mardi pour Eugene (Etats-Unis) avec le collectif.
Sur la même distance chez les femmes, l’or est revenu à Isabelle Black. La fille de Roger Black, double champion d’Europe du 400 m sous les couleurs du Royaume-Unis, a battu son record en finale en 54’’14, à l’issue d’une dernière ligne droite très indécise. Pauline Toriel (54’’32) et Cassandra Delaunay-Belleville (54’’40) complètent le podium.

Fletcher record

Kenny Fletcher a battu ce dimanche son record au terme d’un 110 m haies enlevé, en 13’’64 (+ 1.5). Le hurdler de l’Athletic Club De Baie Mahault a assumé son statut de favori en dominant Widi Zahana-Oni (US Sete Athlétisme) et Cameron Ngo (Entente Sarthe Athlétisme), qui améliorent eux aussi leurs chronos de référence en respectivement 13’’88 et 13’’97.
Côté lancers, la belle performance du jour est à mettre à l’actif d’Audrey Couchot (AS Tourlaville). La discobole s’est transcendée pour améliorer son record de dix centimètres au tout  dernier essai (49,48 m) et s’emparer du titre de championne de France espoirs. Au lancer du marteau, Estelle Veillas (EA Chambéry) s’est imposée avec un meilleur jet mesuré à 59,59 m. Chez les hommes, Stephen-Louis Mailagi (Entente Ouest Athlé 13) a remporté le concours du poids avec 17,98 m. Enfin le javeliste Teuraiterai Tupaia (Entente De Haute Alsace) a signé une belle performance pour son retour à la compétition après une blessure, avec un deuxième jet mesuré à 73,38 m. Toujours dans les concours mais sur les sautoirs, Maëlly Dalmat s’est imposée à la longueur, deux semaines après sa médaille d’argent aux Élites de Caen. Bien relâchée sur son deuxième bond, la sauteuse de l’Amiens UC a réalisé sa deuxième marque en carrière avec 6,51 m (+ 1.3). A la hauteur, l’or a été décroché par Lea Vidal, qui a effacé à sa deuxième tentative une barre à 1,76 m, son record, pour devancer aux essais la combinarde Leonie Cambours (SPN Vernon).

La surprise Piquart

Dans les épreuves de demi-fond, la tactique a, comme toujours, joué un rôle primordial. Et à ce petit jeu, le spécialiste du 800 m Thomas Piquart (AB Vendée) a créé la surprise sur 1500 m, en réalisant une incroyable remontée pour l’emporter en 3’51’’32. Sur le double tour de piste, Yanis Meziane s’est imposé avec autorité en 1’48’’58, devant Alexandre Selles (EFCVO), 1’49’’21, et Anicet Kozar (Strasbourg 2A), 1’49’’29. Large victoire également pour Baptiste Guyon (AC Romorantin) sur 3000 m steeple, titré en 8’43’’73. Chez les femmes, Floriane Quesada s’est emparée du record des championnats en 10’02’’25, à l’issue d’un cavalier seul. Le 800 m est revenu à Cindy Bourdier (Athlé Sud 77) en 2’06’’97 et le 1500 m à Clara Liberman (Haute Bretagne Athlétisme) en 4’27’’75.
La compétition s’est conclue par les traditionnels relais 4x100 m. Le Montpellier A2M chez les femmes et le Nancy Athlétisme Métropole chez hommes sont montés sur la plus haute marche du podium en respectivement 46’’53 et 40’’92.

A Albi, Martin Dupuy et Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : © Capture My Sport / C. Kaldor / FFA

Tous les résultats des championnats en cliquant ici
Tous les résultats épreuve par épreuve en cliquant ici
Retrouvez le replay des championnats de France espoirs sur Athlé TV
Retrouvez quelques photos de la journée en cliquant ici

Baptiste Thiery
Age / Sél.21 ans / 1 A
ClubJeunesse sportive franciscai
SpécialitéPerche - Décathlon
RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Laurent Bisleau - 11/07 (13h32)
de jolie championnat de France avec des points forts et des points faibles mais agréable à regarder. merci à athlé tv pour sa retransmission même si la réalisation doit encore s'améliorer: être plus vivante, enchainer les images, moins de temps mort sur la vue d'un stade bref il faut faire vivre l'athlé. bravo aux athlètes .
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/09 >  
07/09 >  
14/08 >  
25/07 > (3)
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (3)
10/07 > (1)
09/07 >  
06/07 > (1)
le reste de l'actualité
29/09 > (1)
28/09 >  
27/09 > (10)
26/09 >  
21/09 >  
20/09 >  
19/09 > (1)
19/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
17/09 >  
16/09 >  
16/09 >  
15/09 >  
14/09 >  
14/09 >  
14/09 >  
12/09 > (2)
09/09 > (1)
09/09 > (2)
08/09 >  
07/09 >  
06/09 >  
05/09 > (2)
02/09 >  
rechercher
Compétitions en direct (1)
Fil
Info
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
19/06 (17h42)
Meeting National à thème de Saint-Egrève (ARA) : les résultats
18/06 (23h57)
Meeting National à thème de Moulins (ARA) : les résultats
18/06 (23h54)
Meeting National à thème Quatrache de Tarare (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS