MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde juniors : Les réactions du vendredi
1965
Commentez cette actualité
Championnats du monde juniors : Les réactions du vendredi

Retrouvez les déclarations des athlètes français en lice lors de la cinquième journée des Mondiaux U20 de Cali (Colombie).

Mathys Moutarde, 6e de la finale du javelot avec 71,31 m : « Je suis content, très satisfait ! Ça a été la cata’ au 1er essai, car j’ai eu trop vite envie de bien faire, de même qu’au 2e, même si le jet ne m’a pas paru si mal. Ensuite, il me restait un essai pour tenter d’entrer dans le top 8, et c’est passé. Ça a été un jet au mental et un gros soulagement, car atteindre le top 8 était le gros objectif. Ensuite, on s’est dit que le podium était jouable, donc je suis resté dedans. Derrière, mon 4e jet n’a pas été bon, mais on pouvait s’y attendre, et sur le 6e, j’ai mis plus d’intensité par rapport aux appuis…  Au final, pour moi, tout est coché, c’est une énorme pression qui retombe. Ma saison est plus que réussie, je n’aurais pas pensé en arriver là. »

Martin Lefevre, 4e de la finale de la hauteur avec 2,10 m : « C’est la place du c** ! Ça me rend fou, il ne manquait rien. En plus, je me sentais bien avec la pluie, je pensais que le concours allait continuer. Mais ils l’ont finalement arrêté : au début, on nous a annoncé 30 minutes de pause, puis 45 minutes, puis 1 heure. Une pause aussi longue, ça casse le rythme, et reprendre derrière à 2,14 m d’un coup, c’est très haut. J’aurais préféré continuer à concourir sous la pluie. Au final, je suis quatrième, à un essai du podium. Je n’étais pas venu ici pour ça, même si je n’étais pas dans les premiers aux bilans. Cela dit, c’est bien, car tout le monde rêve de Mondiaux… On reviendra plus fort. »

Sonny Gandrey, 7e de la finale du 400 m haies en 50’’86 : « Je suis content, très fier de ma place et du chrono, car j’ai commencé ma saison en 53’’ et elle se termine sur une finale mondiale. Techniquement, c’est une course moins bonne qu’hier : je suis plus près des haies, donc j’impulse trop vers le haut au lieu d’aller vers l’avant, ce qui fait que je subis davantage la course. Mais physiquement, j’ai les jambes qui brûlent moins. L’an prochain, il y aura beaucoup de choses à changer sur le plan tactique : je vais passer en 13 ou en 14 foulées entre les haies, car là, je suis encore en 15 tout le temps. »

Sohane Aucagos, 4e des qualifications du triple saut avec 13,18 m (+0.1), qualifiée : « J’ai mordu mon premier saut, même si je ne l’ai pas forcément senti. Mais de tout façon, je ne l’avais pas vraiment terminé, car je m’étais pris un “pain” : en gros, j’ai ressenti un choc à la réception du cloche. Pour le 2e essai, j’ai reculé mes marques pour assurer, et j’ai terminé le saut sans ramener. J’ai abordé ces qualifications de façon sereine, car la marque pour aller en finale était à ma portée (13,15 m, NDLR). Ma seule petite appréhension, c’était mon talon, sans compter que j’avais un peu de fatigue hier. J’ai eu des soucis aux talons durant toute la saison : avant, c’était plutôt le droit qui m’embêtait, et depuis deux ou trois semaines, c’est surtout le gauche. En finale, l’or est abordable, même si ça ne sera pas facile. »

Matéo Lorusso, Benoit Moudio Priso, Allan Lacroix et Lucas Vivin, 3es de leur série du 4x400 m en 3’07’’84, qualifiés : « On avait une revanche à prendre, cette série était un peu comme une finale européenne, même si on savait que l’Afrique du Sud et le Japon allaient aussi être forts. On a un beau collectif, on a réussi à se transcender, et en finale, aucune porte ne sera fermée : on a en tête le podium, on en a rêvé, on va tout faire pour monter dessus. En plus, notre chrono est meilleur qu’aux Europe (3'08''31 à Tallinn, NDLR) ! »

Paul Anselmini, 3e de sa demi-finale du 800 m en 1’48’’96, éliminé : « C’est dur, mais je n’ai pas de regrets, car j’ai tenté ! De toute façon, si on ne prend pas de risques, ça ne sert à rien de venir. J’ai peut-être accéléré trop tôt, mais j’étais bien. Et ensuite, c’est revenu vite derrière. Après, ça se joue à des détails : peut-être que si j’avais accéléré dix mètres plus tard, ça serait passé. En tout cas, je n’ai pas été ridicule, j’ai couru ! C’est encourageant pour la suite. »

Elvina Carré, 24e de la finale du 10 000 m marche en 50’31’’88 : « Au début, j’étais bien, mais j’ai ensuite cru que j’étais la première athlète à avoir reçu trois cartons. Donc j’ai tout de suite ralenti. Puis, au 5e kilomètre, j’ai compris que ce n’était pas moi. Ensuite, j’ai eu du mal à redémarrer, car j’étais déjà partie sur un faux rythme. J’ai quand même réussi à gratter quelques places, mais ça a été dur, même dans le dernier kilomètre. J’aurais aimé terminer dans le top 15, voire le top 10. »

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
07/08 > (3)
07/08 >  
06/08 >  
06/08 >  
05/08 >  
05/08 >  
04/08 >  
04/08 > (3)
04/08 >  
03/08 >  
le reste de l'actualité
12/08 >  
11/08 >  
11/08 >  
11/08 > (7)
10/08 >  
10/08 > (1)
10/08 >  
09/08 > (1)
09/08 >  
09/08 >  
08/08 >  
05/08 >  
04/08 >  
04/08 > (9)
02/08 > (1)
28/07 >  
25/07 > (3)
25/07 >  
25/07 >  
24/07 >  
24/07 >  
23/07 >  
23/07 >  
22/07 >  
22/07 >  
rechercher
Fil
Info
01/07 (08h26)
Retrouvez les start-lists de la finale nationale des Pointes d'Or à Saint-Renan
01/07 (00h00)
L'Agenda de Juillet 2022 ...
30/06 (08h55)
Meeting National à thème d'Halluin (H-F) : les résultats
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS