MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Wanda Diamond League de Monaco : La nouvelle vague bleue à l’assaut du rocher
4215
Commentez cette actualité(1)
Wanda Diamond League de Monaco : La nouvelle vague bleue à l’assaut du rocher

Le Stade Louis-II accueille mercredi soir la dixième étape de la Diamond League, au cœur d’un été inédit où championnats du monde et championnats d’Europe se suivent dans la foulée. Réputé pour ses performances de haut vol, notamment en demi-fond, le Meeting Herculis recevra bon nombre de têtes d’affiche internationales et fera la part belle à la nouvelle vague de l’athlétisme français.

Pascal Martinot-Lagarde, Sasha Zhoya et Just Kwaou-Mathey
L’expérience et la fougue

Le 110 m haies sera l’une des épreuves les plus en vue ce mercredi soir à Monaco. Trois Français seront présents sur la ligne de départ, tous trois fraîchement rentrés des championnats du monde. Pascal Martinot-Lagarde voudra monter en puissance, sur la piste même où, en 2014, il avait battu le record de France de la discipline (12’’95). L’expérimenté hurdler de l’ES Montgeron pourra se jauger une dernière fois avant Munich et sera accompagné par les deux valeurs montantes de l’école française des haies, Sasha Zhoya (Clermont Auvergne Athlétisme) et Just Kwaou-Mathey (Évreux AC), qui disputeront le deuxième meeting Diamond League de leur carrière. Face à ce trio bleu, un trio de favoris avec en chef de file Grant Holloway, le champion du monde américain au grand gabarit, son dauphin à Eugene et compatriote Trey Cunningham, et le Jamaïcain Hansle Parchment, champion olympique en titre.

Méba-Mickaël Zézé
Confirmer face aux meilleurs

L’athlète du Mandelieu La Napoule AC a fait sensation début juillet en courant le 200 m en 19’’97 à La Chaux-de-Fonds (Suisse). Avant de se rendre à Munich où il sera aligné sur 100 m, 200 m et 4x100 m, Meba-Mickael Zeze essaiera de suivre les stars américaines présentes mercredi à Louis-II. L’impressionnant champion du monde Noah Lyles sera le grand favori de la course, qui s’annonce comme le temps fort de la soirée monégasque avec également les venues de la pépite Erryion Knighton et du champion du monde du 400 m Michael Norman.

Sokhna Lacoste
Au révélateur

La spécialiste du 400 m de 21 ans va découvrir la Diamond League ce mercredi soir, dans une course qui s’annonce spectaculaire. La sociétaire du Grand Angoulême Athlétisme, sélectionnée avec le 4x400 m bleu pour Munich, retrouvera la Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo, qui n’est ni plus ni moins que la double championne olympique et championne du monde en titre du tour de piste. Un plongeon dans le grand bain du 400 m mondial qui devrait permettre à Lacoste, de retour de Eugene où elle a fait bonne impression avec ses camarades du relais (finaliste) de se tester avant les championnats d’Europe.

Camille Séri
Une première en diamant

La championne de France du 400 m haies, deuxième lors des Jeux méditerranéens, s’apprête à découvrir la Diamond League ce mercredi à Monaco. La sociétaire du Nice Côte d’Azur Athlétisme, qui a déjà porté son record sur le tour de piste avec obstacles à 55’’79 cet été, voudra s’imprégner de l’ambiance de grands championnats avant Munich. Elle tentera de s’accrocher aux foulées des Jamaïcaines Rushell Clayton et Janieve Russell, les favorites de la course.

Agnès Raharolahy
Aller vite avant Munich

Comme Camille Séri, Agnès Raharolahy participera mercredi à son premier meeting Diamond League sur le double tour de piste du stade Louis-II. La vice-championne de France du 800 m, qui a couru pour la première fois sous les deux minutes cet été (1’59’’59, son record), voudra aller encore plus vite avant les championnats d’Europe, où elle représentera la France aux côtés de Renelle Lamote. La sociétaire du Nantes Métropole Athlétisme tentera de suivre les cadences de la Jamaïcaine Natoya Goule (1’57’’88 cette saison) et pourra se jauger face à l’autre Européenne présente avec elle à Monaco, la Britannique Jemma Reekie.

Benjamin Robert
Un 1000 m pour relancer la machine

Le deuxième meilleur performeur européen de la saison sur 800 m (1’43’’75) qui a enchainé les podiums en Diamond League cette saison sur le double tour de piste avant de coincer en demi-finales des Mondiaux, sera sur la ligne de départ du peu disputé 1000 m. Le taurillon toulousain, champion de France en titre, pourra travailler son finish ravageur tout en essayant de s’approcher du record de France de Mehdi Baala (2’13’’96 en 2003). Dans une course qui s’annonce palpitante, avec en chefs de file les Kenyans Emmanuel Korir, Ferguson Rotich et Wyclife Kisasy et le champion du monde surprise du 1500 m, le Britannique Jack Wightman, le sociétaire du SATUC Toulouse Athlé tentera de jouer les premiers rôles pour relancer la machine avant Munich.

Aurore Fleury
« La piste à perf’ »

La mileuse Aurore Fleury affectionne particulièrement le stade Louis-II. « Quand on arrive sur la piste, on sait que l’on va pouvoir sortir une belle perf’ » se souvenait en juin la vice-championne de France du 1500 m, licenciée au Nancy Athlétisme Métropole. Celle qui y avait battu son record personnel l’an dernier (4’03’’35), au cours d’une course particulièrement enlevée, voudra de nouveau briller cette année, juste avant de rejoindre ses collègues de l’équipe de France en Bavière. Elle tentera de suivre le rythme effréné que devraient imposer la championne du monde en titre de la distance, la Kényane Faith Kipyegon, et les Éthiopiennes Embaye et Meshesha.

Hugo Hay
Un 3000 m pour la confiance

L’élancé champion de France du 5000 m sera au départ du 3000 m. Il s’efforcera de suivre le train des Kenyans Krop, Kipkorir et Kemboi et des Éthiopiens Bekele et Aregawi. Non sélectionné pour les Mondiaux de Eugene, il a effectué un long stage de préparation à Flagstaff, aux Etats-Unis, dont il espère récolter les fruits dès ce mercredi soir. Son record, établi en salle en 7’41’’59, sera en danger.

Ninon Chapelle, Margot Chevrier et Marie-Julie Bonnin
Derniers réglages avant le décollage

Les trois meilleures Françaises de la saison s’élanceront sur le sautoir monégasque. La recordwoman de France Ninon Chapelle (EA Cergy-Pontoise Athlétisme), qualifiée en finale à Eugene, voudra se tester une dernière fois dans les airs et tenter d’améliorer sa meilleure performance de la saison (4,50 m). La championne de France Margot Chevrier (Nice Côte d’Azur Athlétisme), elle aussi présente en finale aux États-Unis et autrice d’un saut à 4,70 m plus tôt cet été, sera aussi de la partie, tout comme l’espoir Marie-Julie Bonnin (Stade Bordelais Athlétisme), qui participera, quant à elle, à sa première ligue de Diamant, et voudra plonger dans le bain du haut niveau avant Munich, forte de son record porté à 4,52 m le 30 juillet dernier à Nantua. Le concours s’annonce dense et relevé, avec sept athlètes ayant déjà franchi 4,70 m au cours de leur carrière, dont la championne du monde en salle et vice-championne du monde en plein air Sandi Morris (États-Unis).

Jules Pommery et Erwan Konaté
Le bac à sable et le grand bain

Deux Français tenteront de briller à la longueur, pour leur deuxième participation à un meeting Diamond League. Le champion de France Jules Pommery (Entente Athlé 58), auteur d’un bond de 8,17 m cette saison, voudra se régler face aux meilleurs mondiaux avant de rejoindre Munich, où il a bien l’intention de jouer les premiers rôles. Erwan Konaté (Amiens UC), qui a conservé son titre mondial juniors avec 8,08 m la semaine dernière, sera également présent dans un contexte plus relevé. Le Grec Tentoglou, vice-champion du monde en titre et l’un des sérieux prétendants au titre à Munich, est aussi annoncé.

Les têtes d’affiches internationales
Un plateau princier à Monaco

Outre les grandes stars déjà citées, de Noah Lyles à Grant Holloway en passant par Shaunae Miller-Uibo, de nombreux athlètes vedettes seront présents à Monaco ce mercredi. Dans les concours, le champion du monde de la hauteur Mutaz Barshim devrait rayonner dans la demi-lune de Louis-II. Au triple saut, la star vénézuélienne Yulimar Rojas tentera d’améliorer son record du monde. Enfin, le 100 m féminin promet d’être particulièrement riche en performances, avec les présences des Jamaïcaines Shelly-Ann Fraser Pryce, championne du monde en titre et meilleure performeuse de l’année sur la ligne droite (10’’66), et Sherika Jackson, sa dauphine à Eugene.

Martin Dupuy pour athle.fr

Retrouvez les horaires et la liste des engagés en cliquant ici.
La compétition est à suivre en direct sur Canal + Sport à partir de 20h.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Frédéric Hugenell - 10/08 (21h10)
et sinon on le regarde où le meeting?
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
29/09 > (3)
28/09 >  
23/09 >  
20/09 >  
17/09 >  
16/09 >  
16/09 >  
14/09 >  
14/09 >  
07/09 >  
le reste de l'actualité
27/09 > (10)
26/09 >  
21/09 >  
19/09 > (1)
19/09 >  
19/09 >  
18/09 >  
18/09 >  
15/09 >  
14/09 >  
12/09 > (2)
09/09 > (1)
09/09 > (2)
08/09 >  
07/09 >  
06/09 >  
05/09 > (2)
02/09 >  
01/09 > (1)
01/09 >  
31/08 >  
29/08 >  
27/08 > (4)
27/08 >  
25/08 >  
rechercher
Compétitions en direct (3)
Fil
Info
22/06 (10h36)
Le Comité d’Athlétisme du Maine et Loire recherche un Conseiller Technique Fédéral (H/F)
19/06 (20h33)
Meeting National de Thonon-les-Bains (ARA) : les résultats
19/06 (17h42)
Meeting National à thème de Saint-Egrève (ARA) : les résultats
18/06 (23h57)
Meeting National à thème de Moulins (ARA) : les résultats
18/06 (23h54)
Meeting National à thème Quatrache de Tarare (ARA) : les résultats
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS