MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France du 5 km : Gilavert et Allier dans le vent
7123
Commentez cette actualité(4)
Championnats de France du 5 km : Gilavert et Allier dans le vent

Louis Gilavert a tenu son rang pour devenir le tout premier champion de France du 5 km, malgré les bourrasques qui ont ralenti les coureurs sur le circuit automobile d’Albi ce dimanche. Chez les femmes, Mélanie Allier a surpris les favorites pour empocher la victoire en fin de parcours.

Alors qu’Eole avait plutôt épargné les courses matinales des masters 1 et plus et des cadets-juniors, le vent a fait son apparition sur les coups de 11h dimanche matin, sur la plaine du Séquestre où se tenaient les championnats de France du 5 km à Albi. Sur la piste bitumée et ensoleillée du circuit automobile tarnais, les coureurs élite ont donc dû composer avec un souffle continu qui a sérieusement refroidi les ardeurs des plus téméraires. Ainsi, Etienne Daguinos a vite compris qu’il devait remiser ses ambitions de record de France U23 au placard, malgré un stage de préparation intensif du côté de Font-Romeu. « J’ai fait un gros effort pour créer un écart sur la partie où le vent était de dos, mais en arrivante face au vent, j’ai vu directement que ça allait être très compliqué. J’ai subi, et je suis un peu déçu du scénario, mais je décroche quand même mon premier podium national chez les seniors », soufflait à l’arrivée le sociétaire de l’US Talence, qui n’a rien pu faire contre l’attaque de Louis Gilavert (Pays de Fontainebleau Athlé) dans les derniers hectomètres de la course.
Placé derrière le Girondin, « en chasseur », le steepleur du Pays de Fontainebleau Athlé a produit son accélération à l’amorce du dernier kilomètre pour décrocher un à un les trois autres membres du quator qui avait pris la poudre d’escampette après une première moitié d’épreuve à jouer groupés. Gilavert avouait lui aussi avoir souffert pendant toute la durée de son effort, conclu en 14’03’’, avec deux secondes de marge sur Daguinos. « Je me suis détaché à 300 m de la ligne, et c’est assez rare que je me fasse battre dans ces circonstances. Mais avant ça, je n’étais pas à l’aise du tout, je me sentais lourd, et chaque appui était une bataille. Le vent nous a vraiment fait mal. Je suis donc content, parce qu’aujourd’hui, j’ai gagné contre mon mental. C’est avec ce genre de petites batailles que je deviendrai un coureur de championnats. » Très déçu de sa quinzième place en finale des championnats d’Europe sur 3000 m steeple, le Seine-et-Marnais a décidé de ne pas prendre de vacances estivales pour tenter de se relancer au plus vite. L’opération rebond a bien débuté pour lui.
Donovan Christien (Bannalec Pays de Quimperlé Athlé) a complété le podium masculin en 14’10’’, en gardant deux secondes de marge sur Youssef Mekdafou (Pierrefitte Multi Athlon Villetaneuse). Septième au scratch, Mathieu Brulet (AS Saint-Junien) est le premier M0 à avoir franchi la ligne d’arrivée en 14’24’’, et pouvait savourer une nouvelle médaille d’or acquise à Albi, quatre ans après un titre sur marathon dans la cité cathare. Un peu plus tôt dans la matinée, c’est El Hassane Ben Lkhainouch (Alès Cévennes Athlétisme) qui a dominé la course réservée au masters 1 et plus, en s’imposant au sprint en 14’31’’ face à Jean-Jacques Trogneux (Amiens UC), mettant un terme à une période compliquée par les blessures et le Covid.

Allier sort du bois

Dans la course féminine, la décision entre les trois favorites annoncées s’est faite par élimination. C’est d’abord Alexa Lemitre qui a été écartée du jeu, avant même le départ, en raison d’une blessure. Bien présente dans le peloton de tête lors du premier passage sur la ligne d’arrivée, après 1,5 km d’effort, Aude Clavier (Amiens UC) a ensuite été contrainte de mettre la flèche dans le deuxième tour. Et alors que tout semblait s’aligner pour Mélody Julien, la routière de l’AM Montredonnaise n’a pas réussi à décrocher ses adversaires, malgré plusieurs tentatives dans le vent. Tant et si bien que ce sont finalement les outsiders qui se sont frotté les mains lorsque la récente championne de France du semi-marathon a dû replier ses ailes, les jambes lourdes.
Et dans la dernière ligne droite des stands, c’est Mélanie Allier qui a sorti les marrons du feu. En coupant le ruban en 16’34’’, l’athlète de l’Entente Athlétique Rhône Vercors 26 07 s’est offert une victoire de prestige, alors qu’elle n’était jamais montée sur un podium national auparavant. « J’avais le quatrième chrono donc je m’étais dit que tout était possible, mais les filles de devant sont des internationales », reconnaissait-elle après coup, tout sourire.
Au milieu des félicitations de ses adversaires, la Drômoise de bientôt 23 ans racontait sa stratégie prudente et payante. « Mon but était d’abord de m’accrocher jusqu’aux 3000 m ou un peu plus, pour voir comment ça se passait dans l’emballage final. Quand je sentais le vent, je me mettais derrière les filles pour me protéger. J’ai suivi le train, et en voyant qu’à 1500 m de la ligne, on respirait toutes de la même façon, j’ai compris que j’avais ma chance. J’ai donc relancé un peu, et c’est comme ça que je me suis retrouvée devant… » Créditée de 16’08’’ sur piste l’été dernier, Allier a passé un cap avec ce résultat, sur lequel elle compte s’appuyer dans les mois à venir. « Un premier podium national en toutes catégories, ça fait vraiment plaisir, et ça donne confiance pour la suite ! » Reste à savoir où elle choisira de tenter sa chance cet hiver : sur la route, dans les champs de cross, ou peut-être même les deux.

Mihoubi en patron

Jenipher Contois (Bourges Entente Athlétisme) est celle qui a le mieux résisté au finish de la nouvelle championne de France, mais elle a dû baisser pavillon dans les cent derniers mètres, et s’est contentée de la médaille d’argent, conquise en 16’36’’. Troisième en 16’45’’, Cyndie Sabattini (Alès Cévennes Athlétisme) avait la banane qui allait avec sa troisième place au scratch, assortie d’une victoire chez les masters. Marion Le Goff (Stade Brestois) a pris la quatrième place en 17’04’’, juste devant la montagnarde Elise Poncet (Athlé Saint-Julien 74) et Mélody Julien.
Dans la même course, Melissande Jourdan (EA Cergy Pontoise Athlétisme) est la première junior à avoir rallié l’arrivée en 17'16'', Camille Laurent (CA Balma) s’est emparé de la couronne des espoirs en 17'27'', et Fleur Templier (EA Pays de Brocéliande) est devenue championne de France cadettes en 17'31''. Chez les garçons, les cadets et juniors avaient droit à une course rien que pour eux, et c’est le recordman de France U20, Ylies Mihoubi, qui a dicté sa loi en 14’40’’, devant son camarade de club à l’AS Pierrefitte Gabriel Timba (14’42’’). Septième, le champion de France de cross Gaston Rohmer (SR Obernai) a triomphé chez les cadets en 14’51’’.

La rédaction
Photos : © Hugo Aussenac / FFA

Tous les résultats ci-dessous :
   --> Course espoirs, seniors, masters 0 masculins
   --> Course toutes catégories féminines
   --> Course masters masculins (M1 et +)
   --> Course cadets, juniors masculins

Melanie Allier
Age / Sél.22 ans / 1 J
ClubE a rhone vercors 26 07*
Spécialité10 km
Louis Gilavert
Age / Sél.24 ans / 3 A
ClubPays de fontainebleau athle*
SpécialitéCross - 1 500 m - 2 000 m steeple - 3 000 m steeple
RB
Admin Athle.fr
les réactions (4)
Maxime Miaskiewicz - 18/10 (10h32)
Y aurait-il un endroit avec des photos de ces championnats ? Merci d'avance
Pascal Simandoux - 17/10 (10h39)
Vous pouvez retrouver des photos des championnats d'ALBI sur la page : https://www.facebook.com/Loeildecoachvahid/
Daniel Arcuset - 17/10 (09h42)
Cf circulaire 32 qui indique que ce championnat est un championnat 2021-22 avec référence au changement de catégorie d'âge au 01/11/2021 ( même situation que pour les France de Cross 2021) Concernant les Europe de CROSS de Novembre c'était déjà le cas chaque année avec un changement de catégorie d'âge au 01/11.
Vollard Luc - 16/10 (19h13)
Désolé pour Etienne Daguinos, mais grâce au vote du Comité Directeur de fin juin qui a révisé la règlementation des records (toujours pas en ligne !), il ne pouvait plus battre de record de France espoir ... mais il pourra faire les championnats d'Europe de cross en décembre dans cette catégorie. Ubu est roi !
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
20/11 >  
16/10 > (4)
18/09 >  
07/09 >  
14/08 >  
25/07 > (3)
17/07 >  
16/07 >  
15/07 > (3)
10/07 > (1)
le reste de l'actualité
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
06/12 >  
05/12 > (1)
01/12 > (2)
30/11 >  
29/11 >  
29/11 >  
28/11 >  
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
20/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
17/11 >  
15/11 >  
15/11 >  
14/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Les
Sondages
Athlète du mois - Novembre 2022
Athlète du mois - Novembre 2022Élisez l’athlète du mois de novembre 2002
Bastien Augusto
Blandine L'hirondel
Nicolas Martin
Alice Mitard
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS