MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Les résultats trail du week-end : Marmissolle le bienheureux
1679
Commentez cette actualité(1)
Les résultats trail du week-end : Marmissolle le bienheureux

Beñat Marmissolle a remporté la Diagonale des Fous au terme d’une course haletante sur les sentiers de l’île de La Réunion, devançant de quelques minutes le Suisse Jean-Philippe Tschumi, tandis que l’Américaine Courtney Dauwalter a livré un nouveau récital chez les femmes. Son compatriote Jim Walmsley a dicté sa loi sur les Templiers, devant le spécialiste Sébastien Spehler.

Le règlement du Grand Raid de la Réunion ne permettant plus les arrivées main dans la main, la Diagonale des Fous a donné lieu à une explication somptueuse lors des ultimes kilomètres entre le Basque Beñat Marmissolle et le Suisse Jean-Philippe Tschumi. Longtemps ensemble en tête de course, ils se sont finalement séparés par la force d’une accélération du Français, sixième de l’UTMB en août, dans la descente du Colorado, après plus de 150 km d’effort. Le coureur de l’Aviron Bayonnais Athlétisme a finalement bouclé les 165 km du parcours (pour 9900 m de dénivelé positif) en 23h14’47’’, avec un peu plus de 5’ de marge sur Tschumi. A 41 ans, il s’offre un premier grand succès dans l’ultra, en courant à la perfection pour mettre dans le mille, alors que plusieurs noms au palmarès plus ronflant que le sien ont dû déclarer forfait sur blessure.
Chez les femmes, l’Américaine Courtney Dauwalter a de nouveau épaté la galerie en prenant la quatrième place au scratch, en 24h37’47’’, quasi sur les talons de son compatriote Ben Dhiman (3e). La terreur du Minnesota a ajouté une nouvelle ligne à son imposant CV, qui comptait déjà la Western States 2018, l’UTMB 2019 et 2021, et la Hardrock 2022, entre autres bouquets prestigieux. La performance monumentale de l’Américaine a quelque peu éclipsé la belle course de ses poursuivantes. Anne-Lise Rousset (Annecy Athlétisme) a pris la deuxième place, à 4h21’ de Dauwalter, et la 20e place au scratch, et la Suédoise Anna Carlson a complété le podium deux heures après Rousset-Séguret. Pour ses débuts sur l’ultra, Sarah Vieuille (Athletic Vosges EC) a pris une jolie quatrième place, devant Sylvaine Cussot (CA Balma).

Walmsley intouchable

Sur l’autre monument du trail français couru ce week-end, Jim Walmsley n’a laissé aucune chance à ses concurrents sur la Grande course des Templiers, 80 kilomètres à travers les Causses du Larzac (3500 m de dénivelé positif). Le longiligne traileur de Flagstaff a fait le tempo dès les premiers kilomètres, et seul Sébastien Spehler (Entente Haute Alsace) s’est accroché, avant de plier après un peu plus de quatre heures de course. Au final, Walmsley a franchi la ligne en moins de 7h (6h56’16’’), avec 17 minutes d’avance sur l’Alsacien, vainqueur de l’épreuve en 2017 et 2018, et déjà deuxième l’an passé. La troisième place est revenue à Matthieu Simon (Saint-Lary Aure Athlétisme), qui a conservé son rang tout au long de la course après avoir repris Romain Maillard (Clermont AA), auteur d’un départ canon et finalement sixième. Simon Gosselin (Groupe Athlétique Haut-Saônois) s’est classé quatrième, devant Rémy Brassac (Athlétisme Lozère).
La course féminine s’est lancée rapidement avec quatre filles dans un mouchoir de poche sur les deux premières heures de course. Camille Bruyas (Dominicaine Athlétisme) a ensuite accéléré après le passage à Saint-Andrée, et a progressivement creusé l’écart sur Ruth Croft et Fiona Porte. La Réunionnaise a finalement triomphé en 8h23’06’’, dix minutes devant la Néo-Zélandaise Croft et près d’une demi-heure devant la Roumaine Oana Mihalcea, grande habituée des courses dans l’Hexagone.
Sur les autres courses du Larzac, les internationaux français Blandine Lhirondel (Alençon Running Club) et Nicolas Martin (AL Echirolles), en pleine préparation des Mondiaux en Thaïlande, se sont imposés sur le Vo2 trail (17 km pour 700 m de D+). Théo Le Boudec (AC Saint-Affricain) a remporté l’Endurance Trail (105 km, 4500 m D+) et Dylan Ribeiro (Grand Besançon Trail Académie) le marathon des Causses (35 km, 1600 m D+).
Quelques coureurs en montagne avaient fait le déplacement en Italie pour le très réputé Trofeo Vanoni, une course par équipes de trois, qui a vu trois Français s'imposer pour la huitième édition consécutive. Emmené par un Emmanuel Meyssat (Athletic Club du Lyonnais) de gala, le collectif comptant également Quentin Meyleu (Clermont Auvergne Athlétisme) et Alexandre Fine (Gap Hautes Alpes Athlétisme) a triomphé des Italiens du Valchiese (à 52'') et des Slovènes (à 2'26'').

La rédaction
Photo : © Clément Berchet

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Yves Vignau - 24/10 (14h53)
Un grand bravo à Benat qui porte haut les couleurs de l'Aviron Bayonnais
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
24/10 > (1)
29/08 >  
14/03 >  
25/10 >  
30/08 >  
28/06 >  
28/05 >  
02/03 >  
15/04 >  
03/09 >  
le reste de l'actualité
01/12 >  
30/11 >  
29/11 >  
29/11 >  
28/11 >  
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
17/11 >  
15/11 >  
15/11 >  
14/11 >  
10/11 >  
10/11 >  
09/11 >  
08/11 >  
06/11 >  
rechercher
Compétitions en direct (1)
Fil
Info
12345
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS