MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde de trail : L’Hirondel et les Bleues restent au sommet
3934
Commentez cette actualité
Championnats du monde de trail : L’Hirondel et les Bleues restent au sommet

Blandine L’Hirondel a conservé brillamment son titre mondial en Thaïlande, en réalisant une course pleine d’intelligence. Un bonheur ne venant jamais seul, les Bleues l’emportent également à nouveau par équipes. Toujours sur le format long, Nicolas Martin a fait parler l’expérience en montant sur la deuxième marche du podium. L’équipe de France masculine est elle aussi en argent, sur cette distance ainsi que sur le format court.

Le décor a changé, des pentes techniques lusitaniennes de Miranda do Corvo à la jungle thaïlandaise du Doi Pui, sur les hauteur de Chiang-Maï. Trois ans ont passé, trois ans d’attente et de légitime impatience. Mais l’équipe de France féminine reste la patronne incontestée du trail long, toujours abonnée au sommet sur ce format que ces représentants maitrisent si bien. Et la tenue pour la première fois de formats court et long lors de la même édition, avec des choix forts à faire pour l’encadrement au niveau de la composition des collectifs, n’a finalement pas bouleversé l’ordre établi.
Au Portugal en 2019, Blandine L'hirondel s’était révélée aux yeux du monde, en montant sur la plus haute marche du podium dès sa première sélection. La sociétaire de l’Alençon Running Club s’offre cette fois le titre de la confirmation. Si elle n’a rien perdu de sa fraicheur et de son sourire qui ne la quitte jamais, même en plein effort, l’élève de Philippe Propage a appris au fil des saisons à affiner sa stratégie.
Elle en a offert la parfaite démonstration samedi matin en Thaïlande. On attendait la Népalaise Sunmaya Budha comme adversaire numéro un de la Tricolore. C’est finalement la Suédoise Ida Nilsson, ex-steepleuse et grande spécialiste du ski-alpinisme, qui est venue jouer les trouble-fêtes. Après avoir pris résolument la tête au bout d’une dizaine de kilomètres, cette dernière a compté jusqu’à trois minutes d’avance sur Blandine L'hirondel. Un écart que la Française a fait voler en éclats sur la portion la plus difficile du parcours, après le 60e km, avec un kilomètre vertical suivi d’une longue descente roulante. Un retournement de situation survenu quand le strap qui entourait une de ses chevilles, pour cause d’entorses à répétition, a été ouvert. Libérée, elle est revenue sur la Suédoise et a rapidement fait le trou, avec plus de sept minutes de marge au 66e km. La victoire ne pouvait plus lui échapper et c’est finalement avec plus de douze minutes d’avance sur Ida Nilsson qu’elle a coupé la ligne d’arrivée en 8h22’14’’.
« Ce titre est un aboutissement, ça me donne envie de pleurer rien que de le dire, savoure celle qui avait déjà été sacrée championne d’Europe cette année. C’est le fruit de beaucoup de travail. En 2019, j’étais outsider, je n’avais aucune pression. Là, j’étais la grande favorite. Je me suis battue jusqu’au bout. Nilsson était très costaude, j’ai vraiment cru pendant la première partie de course qu’elle était au-dessus. C’est ce qui rend la victoire en plus belle. »

Une densité sans égale

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, le collectif féminin est, lui aussi, monté sur la plus haute marche du podium. Derrière leur leader, Audrey Tanguy et Marion Delespierre ont réalisé une superbe course d’équipe, en restant ensemble du premier au 78e kilomètre d’un parcours comptant 4800 m de dénivelé positif. Toujours solidement accrochées au top 10, elles terminent à de magnifiques places d’honneur. Huitième des championnats d’Europe début juillet, la Savoyarde Audrey Tanguy progresse encore dans la hiérarchie en se classant sixième en 8h51’57’’. La Lyonnaise Marion Delespierre, qui effectuait ses premières foulées sous le maillot tricolore, termine septième et main dans la main avec elle. Trois Françaises dans le top 10, six dans le top 20 avec Jocelyne Pauly, 15e en 9h14’20’’, Manon Bohard Cailler, 19e en 9h23’24’’, et Laure Paradan, 20e en 9h25’30’’ : la densité des Bleues n’a aujourd’hui pas d’égale sur la planète trail.

Nicolas Martin et le collectif en argent

La densité, c’est aussi ce qui fait la force du collectif masculin sur le trail long depuis de nombreuses saisons. Une qualité qui ne doit rien au hasard mais qui, au contraire, s’entretient grâce au travail de formation des coaches et aux rassemblements réguliers dans le Cantal pour souder les athlètes.
La course, annoncée très ouverte, a finalement été survolée par le jeune Américain Adam Peterman, 26 ans. Le vainqueur des Western States 100 cette année l’a emporté haut la main en 7h15’53’’. Derrière lui, Nicolas Martin décroche une magnifique médaille d’argent en 7h28’44’’ et retrouve le podium en individuel, six ans après avoir déjà terminé deuxième des Mondiaux. L’expérimenté trailer de 36 ans a laissé s’envoler Peterman après le 30e kilomètre et n’a jamais quitté la deuxième place, pour finalement franchir la ligne d’arrivée en solitaire.
« Pour être honnête, je ne pensais pas en gagner une autre médaille en individuel dans ma carrière, confiait l’athlète de l’AL Echirolles, éprouvé comme tous les traileurs par la chaleur humide. Il y a plus de densité qu’avant. Je suis resté assez discret aujourd’hui, même si j’avais d’assez bonnes jambes. J’ai pris quelques risques puis j’ai vu rapidement que j’étais un ton en-dessous de l’Américain. »
Comme chez les femmes, l’équipe de France place trois athlètes dans le top 10, avec les 6e et 10e places de Thibaut Garrivier (7h50’12’’) et Paul Mathou (7h53’47’’). Pour leurs débuts chez les Bleus, les deux hommes n’ont pas démérité, même si le premier nommé visait plus haut mais n’a pas pu s’exprimer pleinement, après être tombé malade en Thaïlande. Un tir groupé insuffisant toutefois pour devancer par équipes les Américains. Les Français repartent tout de même avec une belle médaille d’argent, avec une densité de coureurs à laquelle on peut associer Martin Kern, 15e en 7h59’53’’.

Les Bleus deuxièmes sur le format court

La cinquième médaille du jour, pour les Tricolores, avait été la première à tomber dans leur escarcelle au cours de ce fructueux samedi, sur le format court masculin. Dans ce qui était peut-être l’épreuve la plus relevée de ces Mondiaux, les Français ont été quatre à se hisser dans le top 15. Ils décrochent, comme leurs homologues du long, la médaille d’argent, derrière des Italiens intouchables. A distance du Norvégien Stian Hovind Angermund, sacré en 3h08’29’’, un Thomas Cardin très solide se classe sixième en 3h19’31’’. Suivent Frédéric Tranchand, 12e en 3h22’20’’ après une fin de course difficile, l’inévitable Julien Rancon, 13e en 3h24’02’’, et Timothée Bommier, 15e en 3h27’45’’.
Les Bleues auraient aimé les imiter mais ont connu une course compliquée, handicapée pour plusieurs d’entre elles par des petits problèmes de santé rencontrés au cours des derniers jours. Sur ce format court remporté par la Roumaine Denisa Ionela Dragomir en 3h49’23’’, deux Françaises finissent dans les vingt premières : Mathilde Sagnès, 12e en 4h05’54’’, et Esther Eustache, 17e en 4h08’59’’.
« On est super contents, ça a été une bonne journée et les trois quarts des athlètes vont rentrer en France avec une médaille, concluait Adrien Séguret, entraîneur national du trail. Le bilan global est très satisfaisant, on montre une nouvelle fois que nous sommes une grosse nation du trail, avec beaucoup de très bon coureurs. Ça paye dès qu’on parle d’équipe, même si la densité internationale augmente. » Face à une concurrence de plus en plus relevée, les bonnes habitudes ne se perdent pas pour autant.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : © Cyrille Quintard / FFA

Tous les résultats de l'équipe de France en cliquant ici

Blandine Lhirondel
Age / Sél.31 ans / 5 A
ClubAlencon running club
SpécialitéTrail - Montagne
Nicolas Martin
Age / Sél.36 ans / 8 A
ClubAl echirolles
SpécialitéTrail - Montagne
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
05/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
18/09 >  
15/09 >  
06/09 >  
27/08 > (4)
24/08 > (1)
21/08 >  
21/08 >  
le reste de l'actualité
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
06/12 >  
05/12 > (1)
01/12 > (2)
30/11 >  
29/11 >  
29/11 >  
28/11 >  
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
23/11 >  
23/11 >  
22/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
18/11 >  
17/11 >  
15/11 >  
15/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Les
Sondages
Athlète du mois - Novembre 2022
Athlète du mois - Novembre 2022Élisez l’athlète du mois de novembre 2002
Bastien Augusto
Blandine L'hirondel
Nicolas Martin
Alice Mitard
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS