MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France du marathon : Quémener pour remonter le temps
4076
Commentez cette actualité
Championnats de France du marathon : Quémener pour remonter le temps

Six ans après sa victoire à Tours, Anaïs Quémener a de bonnes chances de remporter à nouveau les championnats de France du marathon, qui se disputent ce dimanche à Deauville. Chez les hommes, Duncan Perrillat tentera de renouer le fil de son histoire, un an après avoir été privé du titre national à Rennes pour un oubli réglementaire.

En baskets sur les planches. C’est dans le cadre de la chic cité balnéaire de Deauville que les titres nationaux 2022 du marathon seront attribués. Treize mois après le marathon vert de Rennes, Aude De La Mettrie et Alexandre Bourgeois, les tenants du titre, ne seront pas en Normandie pour défendre leur couronne. Non classé l’an passé en raison d’une tenue qui n’était pas son maillot de club réglementaire, Duncan Perrillat visera une première victoire aux championnats de France sous les couleurs de Neuilly-Plaisance Sports. Fort de son chrono de 2h12’37’’ (à Rennes, encore) cette année, pour l’un de ses trois marathons en 2022, déjà, il occupe la tête des bilans des engagés.

Son plus dangereux rival pour la gagne sera sans doute le Marocain (en attente de naturalisation française) Alaa Hrioued (Coquelicot 42), qui a couru en 2h17’22’’ à Val-de-Reuil début octobre, et a déjà avalé cinq courses de 42,195 km cette année. Manuel Sainjon (EA Grenoble 38), crédité de 2h17’46’’ à Rotterdam au printemps, est également un prétendant crédible à la médaille d’or en cas de défaillance du dossard numéro 1.

Chez les femmes, Anaïs Quémener semble en pole position pour monter sur la plus haute marche du podium, six ans après l’avoir emporté à Tours. La coureuse de La Meute a réalisé 2h37’26’’ à Paris au printemps, et a remporté Paris-Versailles fin septembre. L’Ethiopienne Chaltu Negasa, licenciée à l’Amicale Athlétisme du Roumois, devrait lui apporter une concurrence de bon niveau, propice à un chrono de qualité si le vent daigne épargner les athlètes sur la côte fleurie.

Derrière ces deux-là, une bonne demi-douzaine de runneuses dispose de référence sous les 3h, qui peuvent leur laisser envisager un podium. Parmi elles, Anne-Sophie Louf (CA Mantes-la-Ville), Julie Sylvain (Boulogne-sur-Mer AC), Alexandra Droulin (AJ Moneteau), Suzanne Cariant (AS Caluire et Cuire), Flavie Dupagny (Maubeuge Marathon) et Blandine Vincent (AC Barentin) devraient se disputer ardemment les places d’honneur.

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
08/12 >  
08/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
06/12 >  
01/12 > (2)
30/11 >  
26/11 >  
25/11 >  
25/11 >  
le reste de l'actualité
05/12 > (1)
29/11 >  
29/11 >  
28/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
14/11 >  
06/11 >  
06/11 > (1)
05/11 >  
04/11 >  
02/11 >  
31/10 >  
27/10 >  
24/10 >  
24/10 > (1)
17/10 >  
16/10 > (4)
10/10 > (3)
10/10 >  
04/10 >  
03/10 > (1)
03/10 > (10)
26/09 >  
21/09 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Les
Sondages
Athlète du mois - Novembre 2022
Athlète du mois - Novembre 2022Élisez l’athlète du mois de novembre 2002
Bastien Augusto
Blandine L'hirondel
Nicolas Martin
Alice Mitard
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS