MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France espoirs et nationaux : Chérot et Moudio Priso ont fait le show
4123
Commentez cette actualité
Championnats de France espoirs et nationaux : Chérot et Moudio Priso ont fait le show

Vingt-six titres étaient en jeu ce dimanche à Miramas lors de la deuxième journée des championnats de France espoirs et nationaux. Parmi cette profusion d’épreuves, on recense deux meilleures performances U23 de l’année améliorées par leur propriétaire, à savoir Benoît Moudio Priso sur 400 m et Julia Chérot sur 800 m. Cette dernière s’approprie, par la même occasion, le record des championnats, qui datait de 1998.

Le Temps Fort

Chérot en a mis « plein les yeux »

Un record des championnats est tombé chez les espoirs : celui du 800 m féminin, propriété de Laëtitia Valdonado depuis 1998 (2’05’’88). Déjà détentrice de la meilleure marque U23 de l’année (2’08’’12), ayant même déjà couru en 2’06’’67 l’an passé en finale de ce même championnat de France indoor, Julia Chérot (Athlé du Pays de Vannes) lorgnait dessus à l’heure d’entrer en piste : « J’avais entendu mon coach et mon copain en parler, de ce record des championnats. Ça m’a trotté dans la tête. En plus, c’est venu se croiser avec le fait qu’il y a eu de la bousculade en séries et que je n’ai pas pu m’exprimer comme je le voulais. Je n’avais pas envie de retomber là-dedans en finale. Je voulais prendre mes responsabilités et tout donner, même si ça voulait dire courir toute seule. Mon coach (Régis Quilleré, NDLR) m’a fait confiance et m’a dit ‘si tu le sens, vas-y, pars’ alors j’avais envie de leur en mettre plein les yeux, à lui et à mes proches. »

Ainsi qu’au Stadium de Miramas par la même occasion, tant le public a apprécié de voir ainsi la récente médaillée d’argent aux championnats indoor U23 de la Méditerranée s’isoler d’emblée en tête, le speaker égrenant ses temps de passage : passage au 400 m en 1’02’’13, au 600 m en 1’34’’07, pour finalement couper la ligne d’arrivée en 2’05’’46. Pour les amateurs de chiffres, ce chrono fait de Julia Chérot la 8e Française la plus rapide de l’année sur la distance, la 34e toutes époques confondues. Ambre Valmorin (Athletic Club de Colombes) est sa dauphine du jour, en 2’10’’28 (record personnel).

La Perf'

Moudio Priso affiche ses ambitions

Il partait avec une certaine marge sur la concurrence au vu de ses 47’’44 de référence, seul sous les 48’’ : Benoît Moudio Priso (Athlé 91) a tenu son rang sur 400 m en écrasant la course, améliorant par la même occasion de deux centièmes son record personnel, qui était aussi la meilleure performance U23 de l’année sur la distance (47’’42). Et pourtant… « Moi j’aime mieux quand il y a de la bagarre, rigolait-il après la course. Je fonctionne beaucoup à la concurrence et là ça ne s’y prêtait pas trop, en l’absence de Ludovic Oucenir. Donc c’est une bonne surprise de voir que le record personnel tombe quand même. J’espérais l’abaisser un peu plus encore mais c’est bien, je confirme. On verra si je peux faire encore mieux aux Elite où j’ai des ambitions de qualifications pour les championnats d’Europe à Istanbul. » Deuxième, Rayane Plantier (Athletic Club de Colombes) pointe à près d’une seconde (48’’35).

Le Chiffre

2


Le nombre de jeunes filles ayant franchi 1,81 m à la hauteur… le tout en suivant exactement les mêmes rythmes de passage, avec un unique échec dans le concours - justement à 1,81 m - avant de se heurter à la barre des 1,83 m. Il a donc fallu en passer par un barrage pour départager Laureen Maxwell (Athlé 91) et Lola Picard (Nancy Athlétisme Métropole). Et à ce petit jeu, véritable mort subite où l’on redescend la barre jusqu’à ce que celle-ci soit franchie par une athlète, c’est logiquement Maxwell, détentrice de la meilleure performance espoirs de l’année (1,85 m, elle qui possède un record personnel à 1,91 m) qui l’a emporté en passant 1,79 m, devant une Lola Picard qui avait dû battre son record personnel (et sauter 13 fois !) pour s’assurer l’argent.
« C’est la première fois de ma vie que je vivais un barrage, revivait la gagnante. C’est vraiment mental. Il faut rester dans ton concours, très concentré… Tu sais que tu n’as qu’un seul saut, pas de droit à l’erreur. » Avec ce titre national, son premier depuis les Elite à Angers en 2021, elle espère tirer un trait sur douze derniers mois compliqués : « Je me suis fait une fissure du tendon rotulien lors de la saison indoor précédente, puis à l’automne une entorse de la cheville. J’ai passé quatre semaines en béquilles. A Hirson récemment, je saute 1,85 m mais derrière je tombe malade à Amiens le week-end dernier… J’ai fait un peu avec les moyens du bord aujourd’hui mais j’essaie de récupérer et de réenclencher une dynamique. Le titre est acquis, maintenant j’ai les Elite la semaine prochaine pour essayer de trouver de la continuité. »  

La Décla

« Je savoure. Je prends plaisir à retrouver des sensations de vitesse en course, d’adrénaline… J’ai juste envie de courir, en fait ! »


De Marie-Ange Rimlinger, le tout dit avec un sourire XXL. La sprinteuse de l’US Forbach était pressée. C’est qu’elle a du temps perdu en 2022 à rattraper, après une saison estivale « gâchée par des blessures aux ischios et quadris. » Alors elle court. Vite : meilleure performance française de l’année U23 pour survoler le 200 m samedi (23’’76), et un second titre ce dimanche sur 60 m, au bout d’une ligne coupée dans le même temps que la Gabonaise Pierrick-Linda Moulin (7’’40), victorieuse à la photo-finish. Quittant la Provence avec deux médailles d’or autour du cou, elle se projette déjà goulûment sur la suite : « les Elite la semaine prochaine, et puis la saison estivale derrière. » Impatiente d’avaler d’autres lignes droites ou demi-tours de piste.

Et Aussi

Sur 1500 m, le duel annoncé entre Martin Desmidt (Lille MA, 3’43’’48 soit la meilleure performance espoirs de l’année) et Thomas Piquart (Athlé Bocage Vendée, 3’44’’13) a bien eu lieu… mais a tourné à l’avantage du second, auteur d’une attaque décisive à l’amorce du dernier virage. Il coupe la ligne en 3’46’’92, proche du record des championnats établi par Flavien Szot l’an passé. Desmidt suit en 3’47’’99. Ils entraînent cinq records personnels dans leur sillage, dont celui garantissant le bronze à Théophile Laporte (EA Grenoble 38, en 3’51’’21).
Pas de surprise en revanche sur le 1500 m féminin, le titre revenant à la favorite Alice Seguin (Rouen Normandie Athlétisme) en 4’32’’08, devant celle qui la suivait sur la liste des engagées, Julia Ravet (Clermont Athlétisme Auvergne, 4’’32’’36).

Fletcher en costaud

Médaillé d’argent aux championnats indoor U23 de la Méditerranée en janvier, Kenny Fletcher (EFVCO) est en pleine bourre. Le champion de France espoirs en titre du 110 m haies a coupé la ligne du 60 m haies en 7’’86, onze centièmes devant le favori Erwann Cinna (Athlé 91), auteur d’un chrono en 7’’79 huit jours plus tôt dans cette même salle de Miramas, mais qui a heurté la cinquième haie. « Je me suis bien mis dedans dès le départ parce que je m’attendais à une grosse bagarre, en particulier avec Erwann. Après, c’est bien de voir que les chronos sont réguliers mais j’aurais bien voulu y ajouter le record personnel. » Il lui a manqué… un centième (7’’85 à Mondeville il y a tout juste un an). « J’espère que ça sera pour les Elite la semaine prochaine ! »

Opération 400 m validée pour Louise Maraval. Impressionnante collectionneuse de titres nationaux, option diversification (heptathlon, pentathlon, 400 m haies, 200 m), au fil des catégories d’âges, la combinarde de l’Entente Sèvre a décidé en 2023 de se focaliser sur cette distance. « C’est le premier hiver où je me concentre vraiment sur le 400 m en salle, et là, c’était le premier que je gagnais dans une course serrée, à la bagarre. Faire face comme ça à une grosse adversité, je suis sûre que ça va beaucoup m’apprendre. » Son chrono de 54’’45 lui vaut de prendre le dessus sur Mathilde Descoux (Montpellier AAM) et ses 55’’35.
Détentrice de la meilleure performance espoirs de l’année, établie à Amiens huit jours plus tôt (13,24 m), Daniela-Martine Wamokpego (EFCVO) n’a pas tremblé au triple saut, assommant le concours dès son premier essai, mesuré à 13,20 m. C’est simple : ses cinq sauts mesurés (un mordu), tous au-delà des 13 m, sont aussi les cinq meilleures marques du concours !

Record personnel pour Badru sur 200 m

Mohamed Badru (Caen Athletic Club) a abaissé de huit centièmes son record personnel (21’’37, contre 21’’45 précédemment) pour griller la politesse à Jehan Anicet (EFS Reims), qui partait favori sur 200 m, flashé en 21’’15 à domicile il y a un mois. Bloqué à 21’’66, ce dernier voit même Sacha Rascar (USM Gagny) lui chiper le bronze dans le même chrono.
Dans la foulée de son record personnel à la perche établi à Roubaix (5,65 m), Robin Emig (Gap Hautes Alpes Athlétisme) s’est cette fois contenté de franchir 5,55 m, qui suffira pour ce dimanche à son bonheur puisqu’il lui vaut un premier titre national, toutes catégories d’âges confondues, lui qui était pourtant déjà monté sur un podium européen, chez les juniors en 2019.
Bastien Cadeot (AC Auch) l’emporte à la longueur avec un saut à 7,37 m. Vice-champion en salle 2022, il grimpe d’une marche sur le podium en s’avérant le seul à franchir les 7,30 m ce dimanche - et pas une fois, mais trois !

Record des championnats nationaux pour Dordain

Du côté des nationaux, un troisième record des championnats est tombé ce week-end… mais il ne quitte pas pour autant le giron du CA Balma : en franchissant 4,30 m, la perchiste Albane Dordain a surpassé la marque de référence établie par Jade Vigneron en 2018 (4,25 m).
Comme chez les espoirs féminines, le titre national masculin s’est également joué en barrages, à l’avantage de Dorian Tharaud (Entente Bassin Athlétisme) sur Maxime Dubiez (EFCVO), tous deux ayant franchi 2,15 m, tout près de la meilleure marque française en salle de l’hiver (Taylor Minos, de l’EFCVO, à 2,17 m).

Guillaume Willecoq pour athle.fr
Photos : © Jean-Luc Juvin / Stadion-actu / FFA

Tous les résultats des championnats espoirs en cliquant ici
Tous les résultats des championnats nationaux en cliquant ici
Retrouvez tous les replays des championnats de France Espoirs et Nationaux sur Athlé TV

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
19/05 >  
14/05 >  
22/04 > (1)
05/04 >  
26/03 >  
19/03 >  
18/03 >  
12/03 >  
12/03 > (1)
11/03 >  
le reste de l'actualité
30/05 >  
30/05 > (1)
30/05 >  
29/05 >  
27/05 >  
26/05 > (2)
26/05 >  
26/05 >  
25/05 >  
24/05 >  
23/05 >  
22/05 >  
22/05 > (4)
22/05 > (1)
21/05 >  
21/05 > (1)
19/05 >  
19/05 >  
18/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
17/05 >  
16/05 >  
16/05 >  
15/05 > (2)
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS