MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de cross-country : Les chiffres clés de la compétition
9178
Commentez cette actualité
Championnats de France de cross-country : Les chiffres clés de la compétition

La vitesse moyenne la plus élevée, les clubs et les ligues les plus récompensés, les progressions les plus dingues… Retour en statistiques sur un week-end inoubliable à Carhaix (Finistère).

5

Cinq athlètes médaillés d’or ce dimanche à Carhaix étaient déjà montés sur la plus haute marche du podium aux France de cross. Il s’agit des deux champions de France sur le long Elite, Manon Trapp, vainqueure sur la même distance lors des deux dernières éditions, et Jimmy Gressier, qui s’était imposé chez les espoirs en 2019 et sur cross court à Montauban en 2021. Auxquels il faut ajouter Julie Chuberre, qui a conservé son titre chez les Masters 0, Valentin Bresc, titré chez les espoirs sur le long après l’avoir emporté dans la même catégorie mais sur le court l’an dernier, et enfin Laure Bertrand, sacrée chez espoirs sur le long, deux ans après avoir gagné en juniors.

18,9

La vitesse moyenne la plus élevée pour le vainqueur d’une course sur le site de Kerampuilh a été atteinte par Azeddine Habz avec 18,9 km/h, sacré sur le cross court et ses 4510 mètres. Un chiffre qui donne une bonne idée de la difficulté du parcours, avec beaucoup de boue et de relances à négocier. Voici, dans l’ordre décroissant, la vitesse moyenne des autres athlètes en or : 18,2 km/h sur le cross long hommes (9810 m), 17,7 km/h chez les masters (9810 m) et juniors hommes (7670 m), 17,5 km/h chez les cadets hommes (6010 m), 16,1 km/h sur le cross court femmes (4510 m), 15,8 km/h sur le cross long femmes (8910 m), 15,4 km/h chez les cadettes (4510 m) et enfin 15,3 km/h chez les juniors femmes (6010 m). A noter que le tracé était logiquement plus détérioré lors des dernières courses de la journée.

159

Enorme surprise de la compétition avec sa démonstration sur le cross court, la sociétaire du Bourge Entente Athlétisme Célia Tabet a progressé à foulées de géante au cours des trois dernières saisons. Pour preuve, elle avait dû se contenter de la 159e place dans la même épreuve à Vittel en 2019.

7

Emmanuel Meyssat, en or chez les masters 1 en Bretagne, est devenu champion de France pour la septième fois. Il s’agissait de la première médaille nationale en cross pour le fondeur de l’Athletic Club du Lyonnais, 42 ans, qui était jusque-là habitué à truster les podiums en course en montagne et en trail.

30 000

30 000 personnes (athlètes, accompagnants, spectateurs, bénévoles) ont été comptabilisées en deux jours sur le site de Kerampuilh, un record. A noter que 3237 performances ont été enregistrées lors de cette édition 2023 historique.

9

Vice-championne de France sur le long à Carhaix, Cécile Jarousseau n’était plus montée sur le podium d’un France de cross depuis 9 ans et l’édition 2014 au Pontet, où elle s’était imposée chez les espoirs dans la même épreuve (7e au scratch).

7

Deux clubs ont largement dominé le classement des médailles : le Clermont Auvergne Athlétisme et le Racing Multi Athlon, avec chacun 7 récompenses. C’est le premier nommé qui termine en tête avec 5 victoires et 2 médailles d’argent, le club francilien remportant 4 titres, auxquels s’ajoutent une médaille d’argent et deux médailles de bronze. Les Bretons de l’EA Pays de Brocéliande complètent le podium avec 3 récompenses, 2 en or et 1 en argent.

17

Vice-champion d’Europe du 800 m à Istanbul sept jours plus tôt, Benjamin Robert a pris la 17e place du cross court à Carhaix, à 41 secondes du vainqueur Azeddine Habz. Le sociétaire du SA Toulouse UC, en argent avec son club, avait terminé 14e il y a deux ans à Montauban.

2

La double championne du monde de trail Blandine L’hirondel, magnifique médaillée de bronze sur cross long, ne participait au rendez-vous national dans les labours que pour la deuxième fois. La première, c’était en 2009 à Aix-les-Bains, avec une 198e place chez les juniors.

18

Deux ligues ont survolé les débats à Carhaix, en décrochant 18 des 29 titres mis en jeu, soit 62 % d’entre eux : l’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Ile-de-France, avec neuf titres chacune.

500 000

Le nombre de vues comptabilisées sur la vidéo reel Instagram du « cœur » du parcours, réalisée à l’aide d’un drone. La couverture proposée par la FFA sur ses réseaux sociaux a, comme chaque année, généré un fort trafic, avec 679 655 comptes ayant vu au moins un contenu sur Instagram, 561 700 sur Twitter, et 422 132 sur Facebook.

La rédaction

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
29/05 >  
17/05 >  
01/05 >  
24/03 >  
21/03 >  
14/03 > (1)
20/02 >  
16/02 > (3)
15/02 > (1)
01/02 > (1)
le reste de l'actualité
20/06 > (1)
20/06 > (2)
17/06 > (2)
14/06 >  
14/06 > (1)
14/06 >  
12/06 >  
12/06 >  
11/06 >  
11/06 >  
10/06 >  
10/06 >  
09/06 >  
09/06 >  
08/06 >  
08/06 >  
07/06 >  
07/06 >  
07/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
06/06 >  
05/06 >  
05/06 >  
04/06 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS