MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Développement : La FFA accompagne la pratique du running
3884
Commentez cette actualité(1)
Développement : La FFA accompagne la pratique du running

La Fédération Française d’Athlétisme a profité de la première journée du Run Expérience, le salon du running organisé au parc des expositions porte de Versailles en amont du marathon de Paris, pour présenter ce jeudi sa stratégie running sur le stand J’aime Courir. Le point avec André Giraud, président de la FFA, et Adrien Tarenne, responsable du développement des pratiques.

La licence, gage de performance

La France compte 13 millions de runners, parmi lesquels 91 000 possèdent une licence au sein de la Fédération Française d’Athlétisme. La principale différence entre licenciés et non licenciés : leur niveau de performance. Un athlète licencié FFA court en effet en moyenne son marathon 36 minutes plus vite qu’un coureur non licencié, d’après une étude réalisée sur les 28 marathons référencés FFA disputés en 2022. Dans le détail : les écarts les plus significatifs sont relevés chez les seniors et Masters 0, tant chez les hommes que chez les femmes. Des différences qui s’expliquent notamment par le suivi proposé dans les clubs par « les entraîneurs, qui font figure de pierre angulaire dans nos structures en apportant aux pratiquants une expertise et en participant à l’animation des groupes », selon Adrien Tarenne, responsable du développement des pratiques à la FFA. Actuellement, un tiers des licenciés FFA pratiquent le running. « L’augmentation a été importante après la pandémie de Covid-19, souligne André Giraud, président de la FFA. Notre rôle est d’accompagner tous les coureurs, qu’ils soient ou non dans les clubs. »

Parmi les services au bénéfice des licenciés, la double tarification avec des tarifs préférentiels lors des courses labellisées dont le marathon de Paris, et l’organisation d’opérations sportives et conviviales dans les clubs comme le Run 2K Challenge en début de saison, sont autant d’atouts pour attirer de nouveaux pratiquants.

Le Diagnorunning, une évaluation personnalisée

Parmi les nombreux outils mis par la FFA à disposition des clubs pour permettre à chaque runner de s’évaluer, le diagnorunning est aujourd’hui un atout maitre. L’idée de ce dispositif développé dans les Hauts-de-France et décliné aujourd’hui dans une bonne partie de l’Hexagone : aller au-delà du seul test VMA pour identifier ses forces et faiblesses dans des secteurs comme la posture, l’équilibre, la souplesse, le gainage et la technique de course. La tournée Diagnorunning 2022 a réuni 500 participants. Celle de 2023 prendra encore un peu plus d’ampleur en posant ses cartons dans 15 régions.

Entre course sur route et trail, une cohabitation naturelle

C’est peut-être un tournant. Pour la première fois, il y a eu plus de trails que de courses sur route en France lors de la saison 2022, avec respectivement 4253 et 3629 courses parmi celles référencées par la FFA. Des chiffres qui confirment l’essor croissant de la pratique du running en nature, portée par les brillants résultats des équipes de France en trail et course en montagne, mais aussi par le développement des sections spécialisées dans les clubs, les parcours Uni’Vert trail et les courses labellisées. Pour autant, la course sur route est loin d’avoir dit son dernier mot, puisque c’est elle qui génère largement le plus de résultats enregistrés avec un chiffre dépassant légèrement le million sur un total d’1,9 millions de performances. Ces pratiques, loin d’être opposées, sont au contraire complémentaires. « Les runners évoluent de plus en plus vers une pratique qui concilie les deux terrains de jeu », confirme Adrien Tarenne

Signature d’une convention entre la FFA et ASO

Le stand J’aime Courir a accueilli son premier temps fort ce jeudi après-midi lors du Run Expérience, avec un point presse suivi de la signature d’une convention entre la FFA et Amaury Sport Organisation, la société organisatrice du marathon de Paris. Un partenariat qui s’annonce fructueux et qui porte notamment sur la mise en place du Pass Event sur le semi, le marathon de Paris et le 10 km adidas, ainsi que sur l’animation par des coaches J’aime Courir des séances d’entraînement proposées aux participants en amont de ces courses. « C’est un mariage de passion et de complémentarité », ont souligné André Giraud et le directeur général d’ASO Yann Le Moenner. Le stand J’aime Courir, idéalement situé à l’entrée du salon, accueille tous les runners pendant trois jours avec sur place les conseils de ses coaches, des animations, des infos running et calendrier, et de nombreux cadeaux partenaires à gagner.

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Malek El mabrouk - 31/03 (13h16)
Peut on savoir si le test diagnorunning sera dans les pays de La loire ? Quand et Où ? Merci de votre réponse
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
01/02 > (1)
16/01 >  
15/12 >  
14/12 >  
27/10 >  
25/10 >  
27/09 >  
07/09 >  
22/06 >  
30/03 > (1)
le reste de l'actualité
03/03 >  
18/02 >  
15/02 > (2)
12/02 >  
01/02 > (1)
01/02 > (4)
01/02 > (1)
30/01 >  
30/01 >  
30/01 >  
18/01 >  
17/01 > (2)
02/01 >  
24/12 >  
20/12 > (1)
14/12 >  
13/12 > (1)
08/12 >  
07/12 > (3)
27/11 >  
23/11 >  
22/11 > (1)
17/11 > (1)
15/11 >  
17/10 >  
rechercher
Fil
Info
12345
PSF
2024
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS