MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France de course en montagne : Poncet pour le doublé
5160
Commentez cette actualité
Championnats de France de course en montagne : Poncet pour le doublé

Alors que Sylvain Cachard a décidé de passer son tour, Elise Poncet sera présente au Dévoluy dimanche matin pour défendre son titre de championne de France de course en montagne. Christel Dewalle, Adeline Martin et Marie Nivet tenteront de la détrôner.

La compétition sera retransmise en intégralité dimanche 14 mai à partir de 9h, avec Laurence Vivier, Olivier Gui et Julien Rancon comme consultants, sur Athlé TV et sur les applications AthléTV Apple et Android. L'accès à Athlé TV est 100 % gratuit pour les licenciés de la saison 2022-2023 !

A un mois des championnats du monde en Autriche, les championnats de France de course en montagne seront décisifs pour l’attribution des places dans l’équipe pour Innsbruck. Quatre places sont disponibles au sein de chaque collectif, et les trois premiers de chaque course sont assurés d’avoir leur ticket. Un parcours de 12,5 km, lesté de 850 m dénivelé positif et tracé sur les hauteurs du Superdévoluy, ne sera pas de trop pour faire la différence entre l’ensemble des prétendants.

Chez les dames, Elise Poncet (Athlé Saint-Julien 74) aura le dossard numéro 1 de tenante du titre, suite à sa victoire l’an passé du côté d’Arrens-Marsous. Même si elle a peu couru en compétition ces derniers mois, privilégiant une saison de ski-alpinisme cet hiver, son talent naturel devrait lui permettre de jouer devant, puisqu’elle a coché le rendez-vous à Innsbruck dans son agenda.

Comme l’an passé, sa camarade de club Christel Dewalle tentera de la décramponner dans les parties montantes, pour créer un écart suffisant au moment d’aborder la descente, un terrain où elle est moins à l’aise. Annoncée en grande forme, la médaillée de bronze des Mondiaux 2016 briguera un douzième titre national Elite, toutes disciplines confondues. Adeline Martin (CA du Roannais) a également les moyens de s’immiscer dans la lutte pour la plus haute marche du podium. En novembre, la championne du monde de trail 2018 avait pris la dixième place aux Mondiaux de Chiang Mai, et a retrouvé un excellent niveau.

Attention également à la spécialiste Julia Combe (AL Echirolles), à Marie Nivet (EFS Reims Athlétisme), qui avait surpris tout le monde en remportant la course de sélection l’an passé à Saint-Jacques des Blats, à la vice-championne de France de cross, Cécile Jarousseau (Entente des Mauges), et l'habituée des efforts plus longs Laure Paradan (Clermont Athlétisme Auvergne).

Course ouverte chez les hommes

L’intégralité du podium masculin de 2022 sera absent, à commencer par Sylvain Cachard, le vainqueur des trois dernières éditions des championnats de France. Le Grenoblois a fait le choix de s’orienter vers des distances un peu plus longues, et a opté pour le circuit skyrunning, au moins pour cette saison. Ses deux dauphins, Loïc Robert et Julien Rancon, sont déjà qualifiés sur trail pour Innsbruck, et affinent donc leur préparation. Le dernier cité sera toutefois sur place, en tant que consultant de luxe pour la télévision.

En l’absence du patron Cachard, qui avait collé plus de trois minutes à tout le monde l’an passé, le scénario pourrait être beaucoup plus épicé ce dimanche, avec une course pleine de densité et de rebondissements. Théodore Klein (Entente Haute Alsace), cinquième l’an passé, deuxième en 2021, et douzième des derniers Mondiaux, semble bien placé pour prendre la succession. Mais l’Alsacien devra se méfier d’une bonne dizaine d’autres prétendants aux dents longues. Parmi eux, Rémi Lonchampt (EA Grenoble 38), quatrième l’an passé, est à suivre de très près, tout comme les duettistes du Clermont AA, Boris Orlhac et Quentin Meyleu. Troisième des France de trail court à la Cité de Pierres, et déjà qualifié pour les Mondiaux sur ce format, Thomas Cardin (Taillefer Trail Team) viendra travailler sa vitesse ce dimanche au Dévoluy. Peut-être pourra-t-il se frayer un chemin jusqu’au podium.

Le plus grand danger pourrait bien venir d’un ancien, puisqu’Emmanuel Meyssat (Athletic Club du Lyonnais) a retrouvé ses jambes de jeunots, comme le prouve sa victoire aux championnats de France de cross masters en mars. Le péril jeune sera incarné par Maël et Killian Allaire (Esclops d’Azun), ainsi que Dylan Ribeiro (Grand Besançon Trail Académie), qui ne devraient pas être loin du top 10, si ce n’est mieux, à l’arrivée. De la même façon, Alexandre Fine (Gap Hautes Alpes Athlétisme) devrait figurer aux avant-postes s’il a retrouvé la plénitude de ses moyens physiques. Les grosses cotes sont pour l’habituel routier Youssef Mekdafou (Pierrefitte Multi Athlon) et Julien Navarro (Athlé Provence Clubs).

La rédaction

Retrouvez les engagés et résultats en direct dimanche en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
12/04 >  
11/04 >  
06/04 >  
05/04 >  
28/03 >  
24/03 >  
22/03 >  
21/03 >  
20/03 >  
15/03 > (2)
le reste de l'actualité
15/04 >  
14/04 >  
10/04 >  
09/04 >  
09/04 > (5)
07/04 >  
07/04 >  
07/04 >  
05/04 >  
03/04 >  
02/04 >  
02/04 >  
30/03 > (2)
29/03 > (2)
26/03 >  
25/03 >  
25/03 >  
22/03 >  
20/03 >  
18/03 >  
17/03 >  
17/03 > (1)
12/03 >  
12/03 >  
10/03 > (3)
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS