MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite : 22, revoilà Mélina
6666
Commentez cette actualité(3)
Championnats de France Elite : 22, revoilà Mélina

Mélina Robert-Michon a décroché son 22e titre de championne de France Elite du lancer du disque ce vendredi à Albi, grâce à un ultime jet mesuré à 62,69 m. Jimmy Gressier s’est emparé, tout en puissance, du record des championnats du 5000 m (13’23’’56), tandis qu’Alexandra Tavernier et Mouhamadou Fall ont également répondu présents au rendez-vous.

Le Temps Fort

Robert-Michon s’est fait violence

La Lyonnaise ne « compte plus » ses titres nationaux, mais d’autres le font pour elle. Ses 62,69 m, réalisés à son sixième essai au stadium municipal d’Albi ce vendredi, lui ont valu un 22e titre de championne de France Elite du disque. « Ça fait toujours plaisir, parce que rien n’est jamais gagné d’avance », appuyait avec sa modestie légendaire la vice-championne olympique de Rio. Manquant logiquement de tonus en début de concours, puisqu’elle sortait d’un « gros stage de préparation » pour les Mondiaux de Budapest, MRM a su se sortir d’une mauvaise passe grâce à son expérience incommensurable. « J’ai eu beaucoup de mal à trouver mes marques, je n’étais pas dans la facilité. J’ai dû me concentrer pour faire attention à des choses qui, habituellement, se font naturellement quand je suis plus disponible physiquement et mentalement. C’est aussi intéressant de voir que je peux m’en sortir dans ces conditions », soufflait-elle devant les micros des journalistes.

La lanceuse du Lyon Athlétisme prévoit de repartir en stage à l’Insep avant de se projeter vers la Hongrie, où elle disputera ses dixièmes championnats du monde. Avec déjà en tête une idée précise de son chantier prioritaire : « retrouver un peu de hauteur sur mes appuis, qui partaient dans tous les sens » ce vendredi soir. Et soigner sa fraîcheur, pour être en mesure de sortir les gros jets dès le premier essai du concours de qualification des Mondiaux. Dans le même concours, la junior Marie-Josée Bovele-Linaka (Nice Côte d’Azur Athlétisme), âgée de 25 ans de moins que Mélina, a épaté la galerie en portant son record à 55,41 m pour prendre la médaille d’argent.

La Perf'

Gressier efface El Himer

Quelques mots échangés avec Yani Khelaf en début de course, une attaque tranchante à quatre tours de l’arrivée, un relais demandé à Etienne Daguinos, le seul capable de rester sur son porte-bagages, des signes pour haranguer la foule à 500 mètres de l’arrivée, puis un dernier tour à fond. Jimmy Gressier a varié les plaisirs en finale du 5000 m ce vendredi après 22h, pour le plus grand bonheur des spectateurs massés dans la tribune d’honneur. « J’aime jouer avec les adversaires et le public, souriait-il après sa victoire. Et puis ça fait passer plus vite les courses, car douze tours et demi, c’est quand même long. »

Une dimension ludique qui ne l’a pas empêché de l’emporter en 13’23’’56, loin devant Etienne Daguinos (13’31’’78) un chrono qui lui permet d’effacer des tablettes le record des championnats de Driss El Himer (13’26’’16), qui remontait à 1998. La preuve que le demi-fondeur du Boulogne-sur-Mer AC avait encore de bonnes jambes, une semaine après son record de France à Monaco (12’56’’09). « Je n’avais pas totalement récupéré, même si j’ai fait une petite semaine à 45 kilomètres, confiait-il. J’ai un peu profité des tartines beurre-chocolat ces derniers jours. Je les ai d’ailleurs un peu senties dans le ventre. »

En l’absence d’Hugo Hay, auteur d’un retentissant retour en 13’02’’62 mais forfait après avoir ressenti à nouveau des symptômes du Covid-19 long qui l’a empêché de s’entraîner pendant plusieurs mois cette année, l’élève d’Adrien Taouji et Arnaud Dinielle a survolé les débats. « Même si j’étais le grand favori aujourd’hui en l’absence d’Hugo Hay, il fallait répondre présent, jouer le jeu, respecter les adversaires et essayer de finir à peu près vite pour commencer à préparer les championnats du monde. C’est chose faite. » Un bon barbecue l’attend dans la foulée de ces France, avant d’entamer la préparation terminale pour Budapest. Un dernier plaisir avant de reprendre le boulot.

La Décla

« Je suis un peu triste d’effacer Manuela des tablettes, parce que sans elle, le marteau féminin n’en serait pas là »

Avec son neuvième titre de championne de France au marteau, Alexandra Tavernier a égalé Manuela Montebrun dans les annales de sa discipline. Une fierté, mais aussi un peu de tristesse, pour la Haut-Savoyarde, qui n’a pas manqué de souligner le rôle de pionnière qu’a joué son aînée, citant aussi Stéphanie Falzon et Mélina Robert-Michon parmi celles qui l’ont inspirée. « Mais je ne vais quand même pas m’excuser de gagner », souriait-elle, ravie d’avoir agrémenté sa victoire de cinq jets au-delà des 70 m (70,80 m pour son meilleur). A l’arrêt cet hiver, la lanceuse d’Annecy Haute-Savoie Athlétisme a retrouvé des couleurs depuis quinze jours, le sourire, et l’appétit des grandes compétitions, deux ans après sa quatrième place traumatisante des Jeux de Tokyo. « L’athlé est un sport individuel, et mon ego m’a permis de rebondir après les Europe par équipes, où je n’ai pas été prise », appuyait-elle sans animosité. La voilà relancée, à pleine vapeur.

Le Chiffre

4

En décrochant sa quatrième médaille d’or consécutive sur la ligne droite, Mouhamadou Fall a égalé une légende de l’athlétisme et ravivé un temps que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaitre. Son nom : Roger Bambuck, champion de France du 100 m en 1965, 1966, 1967 et 1968, une dernière année lors de laquelle il fut corecordman du monde en 10’’0. « L’égaler, c’est magnifique, s’exclamait le sprinter de l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise en apprenant la nouvelle. Maintenant, il faut que je le dépasse ! C’est un gros nom, je respecte à mort. »

Ce quatrième titre albigeois a été le plus difficile à remporter pour l’élève de Mickael Hanany, vainqueur en 10’’14, puisqu’il n’a été départagé qu’au millième avec son camarade d’entraînement, Ryan Zeze. « Je suis mal parti, retraçait-il. J’ai vu tout le monde devant moi mais j’ai été fort dans la tête, même si Ryan ne voulait pas me laisser passer. » Le bonheur à l’arrivée, lui, n’avait jamais été aussi intense. « C’est la plus belle récompense après tout ce qui s’est passé depuis un an, confiait l’athlète de 31 ans, en référence aux manquements à la localisation qui lui étaient reprochés par l’Agence française de lutte contre le dopage, pour lesquels il a finalement été relaxé. C’est le titre que je savoure le plus, une explosion de joie. » Une nouvelle victoire l’attend peut-être dans deux jours sur le demi-tour de piste. Mais il y retrouvera un certain Ryan Zeze, qui nourrit des envies de revanche sur la distance qu’il priorise.

Et Aussi

Pontvianne s’est économisé

Ressentant une légère gêne au quadriceps, Jean-Marc Pontvianne n’a sauté que trois fois ce vendredi soir, mais cela s’est avéré suffisant pour empocher l’or au triple saut avec 16,75 m. Le Nîmois, qui a réalisé son saut victorieux d’entrée de jeu, ce qui lui faisait grand plaisir, s’est ensuite appliqué à rester chaud au cas où. « Je suis un compétiteur, donc si quelqu’un était passé devant, j’aurais sauté à nouveau », expliquait-il, tout en rassurant l’assistance sur son état de santé. Enzo Hodebar (EFCVO) s’est approché à deux petits centimètres, lui aussi au premier essai, mais n’a pas pu faire mieux par la suite.

Yann Chaussinand (Clermont Auvergne Athlétisme) a assuré sa victoire dans le concours de marteau masculin dès les premiers instants, puis a donné un relief supplémentaire à son après-midi en réussissant son deuxième meilleur jet de la saison en clôture de concours (76,84 m). « Je commence à bien travailler techniquement, même si tout n’est pas encore en place. J’ai pris du- plaisir sur ce concours, et je n’avais jamais réussi à mesurer autant de jets dans un championnats de France », souriait-il. Son homologue discobole Tom Reux a récupéré la couronne laissée vacante par Lolassonn Djouhan, deux ans après sa première victoire. Un jet à 59,88 m a fait l’affaire pour le lanceur de l’AC Brétilien.

Dans le duel des deux femmes ayant réalisé les standards pour Budapest sur 3000 m steeple, Alice Finot s’est montrée la plus rapide dans le dernier tour d’une course purement tactique. La Montreuilloise a pris le meilleur sur Flavie Renouard (Caen AC) en 9’54’’60. Manon Trapp (AS Aix-les-Bains) a opté pour la stratégie inverse sur son 5000 m, puisqu’elle a fait le trou sur ses adversaires dès la sortie du premier virage. Elle a finalement bouclé son affaire en 15’49’’12.

La rédaction
Photos : © L. Hahn / KMSP - B. Daniel / Capture My Sport

Tous les résultats des championnats en cliquant ici
Tous les résultats épreuve par épreuve et réactions des champions de France en cliquant ici
Retrouvez le replay des championnats de France élite sur Athlé TV
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

Melina Robert-michon
Age / Sél.44 ans / 68 A
ClubLyon athletisme
SpécialitéDisque
Jimmy Gressier
Age / Sél.26 ans / 12 A
ClubBoulogne-sur-mer ac
SpécialitéCross - 3 000 m - 5 000 m - 10 000 m - 10 km - Semi-marathon
PG
Administrateur
les réactions (3)
Jean Huysseune - 30/07 (18h19)
les performances sont d un niveau que je n ai jamais vu aussi bas. le saut en hauteur tres tres affligeant. nous ne somme pas pres pour les jo paris. ca va etre la beresina. a part le 110 m haies mais le vent a tout gache.
Gilbert Uguen - 29/07 (13h31)
en consultant la fiche de présentation du concours de triple saut, j'ai appris que le record de France est détenu par un certain Tamgho Nounours ! ( rectifié depuis ) Encore un coup de l'intelligence artificielle anglo-saxonne ... Par ailleurs, la course du 3000 clocher est encore à l'affiche .on vit une époque formidable ...
Jean-christophe Jaouen - 29/07 (09h25)
Allez Agathe toute la Bretagne est derrière toi ce Titre il est pour toi !!! Vamos !!! BZH
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
19/11 >  
22/10 > (3)
24/09 >  
07/08 >  
30/07 >  
29/07 > (2)
28/07 > (3)
19/07 >  
16/07 >  
15/07 >  
le reste de l'actualité
10/12 >  
09/12 >  
08/12 >  
07/12 >  
07/12 >  
06/12 >  
04/12 > (1)
03/12 >  
01/12 >  
01/12 >  
30/11 >  
30/11 >  
29/11 >  
28/11 >  
27/11 >  
27/11 > (1)
24/11 >  
21/11 >  
20/11 >  
20/11 >  
17/11 > (1)
17/11 >  
13/11 >  
13/11 >  
10/11 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS