MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats d’Europe U20 : Décollage réussi pour Rougier
6507
Commentez cette actualité
Championnats d’Europe U20 : Décollage réussi pour Rougier

La triple sauteuse du Limoges Athlé a impressionné lors de la première journée du rendez-vous continental, en dominant les qualifications avec 13,72 m, record personnel égalé. Démarrage réussi également pour les hurdlers Théo Pedre et Mathéo Boulineau, ainsi que pour Florella Freyche au marteau et Mathis Vaitulukina à la longueur. C’est en revanche terminé pour Jeff Erius, stoppé dans son élan par une blessure sur la ligne droite.

La Perf'

Dans son temple à Jérusalem

Son explosion de joie en bondissant hors du sautoir, ce lundi soir, donnait presque l’impression que Clémence Rougier venait de décrocher le titre de championne d’Europe juniors du triple saut. Pourtant, il ne s’agissait que de son premier essai en qualifications. Mais en retombant à 13,72 m (+0.9) à l’issue d’un envol plein de peps, la Tricolore de 18 ans a frappé un grand coup. Une performance correspondant au centimètre près à celle qui lui avait permis de monter l’an dernier, sur la même piste, sur la plus haute marche du podium lors des championnats d’Europe U18. Un record personnel qui a même un peu surpris ses coaches Jean-Christophe Sautour et Michael Bournazeix, qui la savaient pourtant en forme.

Vainqueure lors des France à Châteauroux mi-juillet avec un résultat en deçà de ses attentes (12,86 m), Clémence Rougier a retrouvé ses sensations et partira favorite en finale, ce mardi soir, lors d’un concours où elle retrouvera notamment l’Ukrainienne Oleksandra Chernukha, qui a porté son record à 13,59 m (+1.7).

Le bonheur de la Limougeaude contrastait ce lundi avec la douleur de Thierrine Correa, qui s’est malheureusement gravement blessée au genou et a dû être évacuée vers un hôpital pour y subir des examens.

Le Temps Fort

Les hurdlers se placent

Entrée en matière très solide pour Théo Pedre et Mathéo Boulineau en séries du 110 m haies. Le premier nommé, licencié à l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise, a réalisé une course très fluide et a même pu relâcher son effort dans les derniers mètres, ce qui ne l’a pas empêché de l’emporter en 13’’48 (+1.8). De quoi retrouver de belles sensations sur une piste israëlienne qui, à la différence de Rougier, ne lui avait pas réussi en 2022 avec une dernière place en finale des Europe U18 en raison d’un pépin physique. Dans un style un peu plus heurté, Mathéo Boulineau, fils de l’ex-international au décathlon Wilfried, a fait aussi belle impression, en partie à l’aveugle depuis son couloir 2, en se classant 2e de sa série en 13’’50 (+1.2), deux centièmes derrière le Croate Janko Kisak. Les deux Bleuets ont largement les moyens d’entrer en finale, alors que l’Autrichien Enzo Diessl se positionne déjà en grand favori avec ses 13’’13 un peu trop ventés (+2.3). C’est en revanche terminé pour Boubacar Badji, 4e de sa série en 13’’83.

Chez les femmes, le 100 m haies a souri à Aucéane Bouijoux. Autrice d’une course très propre et longtemps en tête de sa série, la hurdleuse de l’Athlé Provence Clubs n’a cédé que sur les derniers obstacles face à la Slovène Lana Andolsek (13’’22). Deuxième en 13’’38, elle aurait pu s’offrir un record personnel amélioré de deux centièmes si le vent n’avait pas soufflé un poil trop fort dans le dos (+2.1).

Le Chiffre

10

Sur le papier, la performance n’a rien d’extravagant. Dixième des qualifications du marteau grâce à un troisième jet à 58,36 m, à distance de son record (62,02 m), Florella Freyche a fait le job. Mais la lanceuse de l’Entente Sud Lyonnais a eu le mérite de savoir se faire violence à son ultime tentative pour effacer le mauvais souvenir des Mondiaux U20 de Cali (Colombie) l’an dernier, où elle n’avait pas réussi à valider le moindre lancer en qualifications. Elle a dû ensuite patienter plusieurs dizaines de minutes avant de voir sa qualification entérinée grâce à une dixième place au scratch, avec la tenue du concours du groupe B dans la foulée du sien. L’élève d’Olivier Rambaud va maintenant pouvoir se lâcher.

Le Coup Dur

Erius n’a pas pu défendre ses chances

Deuxième meilleur performeur européen U20 de l’année sur 100 m en 10’’23 à l’entame de ce rendez-vous continental, Jeff Erius n’a pas pu s’exprimer comme il le souhaitait ce lundi. Blessé aux ischio-jambiers le 1er juillet lors du meeting de Troyes, le sprinter du Lille Métropole Athlétisme avait entamé une course contre la montre pour pouvoir s’aligner en Israël. S’il a pris le départ de sa série, il a ressenti en fin de ligne droite une douleur, qui fait craindre une rechute. Troisième en 10’’46, une place synonyme de qualification pour les demi-finales, il a préféré déclarer forfait pour cette course et va maintenant prendre le temps de bien se soigner.

Et Aussi

Vaitulukina à son meilleur

Un record personnel dès les très denses qualifications de la longueur pour Mathis Vaitulukina, qui a décollé à 7,61 m (+2.0) à son troisième essai pour aller arracher la dixième place et son billet pour la finale. Le sauteur de l’US Talence, vice-champion de France à Châteauroux et également à l’aise sur le tour de piste (7e de la finale nationale) prouve qu’il est un athlète de grand rendez-vous. Il n’aura rien à perdre ce mardi, lors d’un concours où l’Italien Mattia Furlani fera figure d’épouvantail avec ses 8,07 m (+0.6). Moins de réussite pour Louis Odin, 21e avec 7,23 m (-1.5).

A la perche, un sur trois pour les Tricolores. Si Rémi Filhon est passé in extremis avec 5,05 m (11e) avant de coincer à 5,15 m, Gabin Mathé a terminé à la même hauteur mais a payé cher un premier échec à 5,05 m. Mathis Prod homme, en manque de repères actuellement, a, lui, coincé dès son entame à 4,85 m.

Sur le tour de piste, belle prestation d’Alexe Deau, qui a pris la troisième place qualificative de sa série en 53’’66, soit un record personnel amélioré de quatre centièmes pour valider son ticket pour les demies. En demi-fond, contrat rempli pour tous les Bleuets en lice avec des passages en finale pour Jade Le Corre et Adèle Gay sur 1500 m (respectivement 5e en 4’22’’54 et 6e en 4’29’’33), Margot Dajoux sur 3000 m steeple (6e en 10’33’’82) et Suleyman Yalaoui sur 3000 m (7e en 8’32’’97). A noter qu’il n’y avait que des qualifications à la place et pas au temps, ce qui est désormais la norme lors des championnats internationaux.

Enfin, à l’heptathon, Maeva Bastien est pour l’instant finaliste, puisqu’elle occupe le huitième rang avec 3384 points après quatre épreuves. En avance sur les bases de son total record, elle a réalisé ses meilleurs chronos en carrière sur 100 m haies (13’’84) et 200 m (25’’20). Ses autres résultats : 1,71 m à la hauteur et 11,78 m au poids.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr
Photos : © Coen Schilderman / FFA

Les photos de la première journée en cliquant ici

Clemence Rougier
Age / Sél.19 ans / 4 J
ClubLimoges athle*
SpécialitéTriple-saut
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
16/05 >  
07/05 >  
02/05 >  
30/04 >  
04/04 >  
02/04 >  
21/11 >  
08/11 >  
31/10 > (5)
12/10 >  
le reste de l'actualité
18/05 > (1)
18/05 >  
17/05 > (1)
17/05 > (1)
17/05 >  
17/05 >  
16/05 > (1)
15/05 >  
15/05 >  
14/05 >  
14/05 >  
13/05 >  
13/05 >  
12/05 > (4)
12/05 >  
10/05 >  
09/05 >  
06/05 >  
06/05 >  
05/05 >  
04/05 >  
04/05 >  
02/05 >  
01/05 >  
30/04 >  
rechercher
Compétitions en direct (3)
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS