MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Les résultats running du week-end : Rollin et Charik tout près des minima olympiques
4416
Commentez cette actualité
Les résultats running du week-end : Rollin et Charik tout près des minima olympiques

Méline Rollin et Abderrazak Charik ont explosé leur record personnel dimanche, lors du marathon d’Amsterdam (Pays-Bas). Il ne leur a manqué qu’une poignée de secondes pour réaliser les minima pour les Jeux olympiques de Paris. Toujours sur route mais à Trieste (Italie), l’équipe de France U23 a brillé lors du match international sur 10 km.

Entre la frustration d’être passé tout près de l’exploit et la fierté d’avoir réalisé la plus belle course de leur carrière, Méline Rollin et Abderrazak Charik pencheront vite, à coup sûr, pour le deuxième sentiment. Dans les rues de la capitale hollandaise, arrosées par une belle averse en début de course, ils ont réalisé des performances de tout premier plan grâce à une bonne gestion de leur effort. La fondeuse du GRAC Athlétisme, qui disputait son deuxième marathon à 25 ans, a pris la dixième place en 2h26’55’’, à seulement cinq secondes des minima pour Paris 2024 (2h26’50’’), la victoire revenant à l’Ethiopienne Meseret Belete (2h18’19’’). Pour sa première tentative sur la distance, elle avait couru en 2h30’27’’ à Valence en décembre 2022. La voilà au quatrième rang des bilans tous temps français, derrière Christelle Daunay (2h24’22’’), Clémence Calvin (2h26’28’’) et Mekdes Woldu (2h26’34’’). L’avenir lui appartient et elle aura encore une ou deux occasions pour aller chercher son billet olympique.

Même constat pour Abderrazak Charik, qui a encore de nombreuses années devant lui sur les 42,195 km, du haut de ses 26 ans. Le sociétaire du Racing Multi Athlon, qui avait abandonné le 24 septembre à Berlin en raison d’un point de côté, a montré qu’il faudrait compter sur lui parmi les prétendants à la sélection olympique. Il a mis une claque de deux minutes à son record personnel pour couper la ligne d’arrivée en neuvième position et en 2h08’35’’, à distance du vainqueur kényan Joshua Belet (2h04’18’’). Les minima pour les J.O. ne sont plus qu’à 20 secondes pour le neuvième performeur français de l’histoire.

Méline Rollin et Abderrazak Charik, avant de briller chez les seniors, sont passés par les matches internationaux jeunes sur route. L’un d’entre eux se déroulait dimanche à Trieste (Italie) pour les U23. Opposés à l’Italie et à la Suisse, les Bleuets ont brillé sur le parcours tracé sur les bords de la mer Adriatique, entre les châteaux de Miramare et de San Giusto.

Le triplé pour les U23 féminines

Les femmes ont réalisé un joli triplé, avec la victoire de Camille Laurent en 35’26’’, devant Laure Bertrand (35’42’’) et Inès Hamoudi (35’45’’). A noter que cette dernière, partie aux avant-postes, a été embarquée dans une mauvaise direction après le sixième kilomètre et a perdu de précieuses secondes, repartant ensuite derrière le peloton de tête. Une mésaventure vécue également par Manon Cumy (6e en 36’04’’). Comme prévu, la côte pavée d’un peu moins d’un kilomètre, située juste avant l’arrivée, a fait office de juge de paix en transformant les derniers mètres en une sorte de course en montagne au sprint. Camille Laurent notamment y a fait forte impression. Entre cette difficulté et le vent, qui soufflait sur une large partie de ce parcours en ligne droite, les chronos sont vite passés au second plan. Seule la place importait, et les Bleues l’ont bien sûr emporté largement par équipes, devant l’Italie et la Suisse.

Chez les hommes, Baptiste Guyon (AC Romorantin), parti assez prudemment, a récolté les fruits de sa bonne gestion de course en allant chercher la deuxième place en 30’50’’ derrière l’intouchable Italien Francesco Guerra (30’11’’). Téo Rubens Banini, qui avait démarré fort, a un peu coincé sur la fin et a perdu sa troisième place dans la dernière côte. Il termine 4e en 31’08’’, juste devant l’espoir première année Baptiste Cartieaux (5e en 31’12’’), alors que Martin Desmidt, victime d’un gros coup de fatigue en pleine course, termine un peu plus loin (8e en 31’33’’). Les Bleus se classent deuxièmes par équipes, un point derrière l’Italie.

« Avec quatre podiums individuels, les résultats sont très positifs, souligne Laurence Vivier, responsable du collectif. C’était la première édition de ce match, que tous les participants ont la volonté de pérenniser. Ce sont des matches importants pour stimuler la motivation et apporter de l’expérience aux athlètes. »

La rédaction

Meline Rollin
Age / Sél.25 ans / 4 A
ClubGrac athletisme*
SpécialitéCross - 10 km - Semi-marathon
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
26/02 > (1)
18/02 >  
08/01 > (1)
03/12 >  
20/11 >  
13/11 >  
06/11 >  
05/11 >  
30/10 > (2)
16/10 >  
le reste de l'actualité
29/02 >  
29/02 >  
29/02 >  
29/02 >  
29/02 >  
28/02 >  
28/02 >  
25/02 > (2)
25/02 >  
25/02 > (1)
24/02 >  
24/02 >  
24/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
22/02 >  
22/02 > (5)
21/02 >  
20/02 >  
20/02 > (1)
20/02 >  
20/02 > (1)
18/02 > (2)
rechercher
Compétitions en direct (1)
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS