MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Stage : Les Bleus à Saint-Malo, « chambre d’appel » des J.O.
5317
Commentez cette actualité
Stage : Les Bleus à Saint-Malo, « chambre d’appel » des J.O.

Une partie des meilleurs athlètes français sont réunis depuis lundi et jusqu’à vendredi aux thermes de Saint-Malo. Un rassemblement qui donne le coup d’envoi de la saison olympique, avec au programme du partage d’expérience, des temps de cohésion, des soins en thalasso et de l’entraînement.

De prime abord, il pourrait sembler difficile de se projeter vers la piste du Stade de France et Paris 2024 depuis les Thermes de Saint-Malo, où les habitués prennent leur petit-déjeuner continental en peignoir blanc. Dans ce cocon breton donnant sur l’Atlantique, où l’équipe de France d’athlétisme a depuis longtemps ses habitudes au début de l’automne mais qu’elle n’avait plus fréquenté depuis quatre ans, l’objectif olympique a pourtant bien été au centre des nombreux échanges proposés aux vingt athlètes présents (voir ci-dessous), identifiés comme potentiels médaillables dans la capitale, et aux quelques entraîneurs personnels ayant fait le déplacement.

Ce fut notamment le cas lors de trois des temps forts du rassemblement, débuté lundi et qui se terminera ce vendredi : une discussion constructive en visioconférence mardi matin avec Amélie Oudéa-Castéra et Claude Onesta, respectivement ministre des Sports et manager général de la haute performance au sein de l’agence nationale du sport (ANS) et désireux de témoigner de leur soutien ; une rencontre mardi après-midi avec Jean Galfione axée sur sa saison 1996 ; et une présentation pratique et concrète des aspects logistiques de Paris 2024, du village aux accréditations en passant par les transports.

La poésie de Jean Galfione

Les mots de Jean Galfione, interrogé par le journaliste Vincent Alix puis par les athlètes, ont particulièrement marqué les esprits. Dans la salle aux murs décorés de tableaux en noir et blanc représentant des voiliers, ce qui a dû rappeler des souvenirs au perchiste champion olympique et à la deuxième vie de marin, ce dernier a multiplié anecdotes et conseils pour dérouler la trajectoire unique l’ayant amené jusqu’au titre suprême à Atlanta. Il fut question de recherche d’inconfort lors des meetings pré-J.O., d’une nuit dans le centre de détention d’un aéroport russe pour absence de visa avant de franchir 5,90 m le lendemain, et bien sûr de finale olympique.

« Il a employé des mots et décrit des situations qui m’ont beaucoup parlé et que j’ai pu vivre pour certaines à mon échelle, raconte la sauteuse en longueur Hilary Kpatcha qui, comme d’autres athlètes, a sorti son petit carnet à de nombreuses reprises pour prendre des notes. Quand il a dit que « le jour J, il faut se laisser emporter par ce qu’on est de mieux », ça m’a beaucoup touché. C’est une manière très poétique de rappeler que pour se lâcher, on ne peut pas être dans le contrôle total. » Un passage qui a aussi fait cogiter Téo Andant. « L’expérience des grands champions, c’est super important. On va vivre quelque chose hors du commun à Paris et il y a des parcours dont il faut savoir s’inspirer », rappelle le spécialiste du tour de piste.

Bouée tractée et catamaran

Au-delà de ce nécessaire partage, le rassemblement aux Thermes de Saint-Malo permet de renforcer les liens entre athlètes, qui peuvent se côtoyer dans un cadre plus détendu que celui des grands championnats. Une aubaine pour une athlète prometteuse comme Louise Maraval, qui a fait ses débuts en équipe de France seniors avec le relais 4x400 m à Budapest et qui apprécie le fait « de se sentir encore plus dans le collectif. » La championne de France Elite du 400 m haies a participé à l’activité de cohésion organisée mercredi après-midi : de la bouée tractée et du catamaran. Comme ses coéquipiers les plus téméraires, qui avaient bravé le vent et la pluie arrosant copieusement Saint-Malo, après les éclaircies du mardi, la talentueuse relayeuse a fini trempée après quelques chutes dans l’eau - finalement pas si froide.

Parfum de découverte également pour Pierrick Chamayou, entraîneur d’Hilary Kpatcha depuis un peu moins d’un an et « très bien accueilli » par ses pairs. « Je n’ai pas eu le sentiment d’être un élément extérieur, même si j’étais nouveau, apprécie-t-il. Il y a beaucoup d’échanges, ce qui est quelque chose que je recherche énormément. Je vois ce stage comme une préparation pour les Jeux pour moi aussi, en tant que coach. »

Des 100 m à côté des lycéens

Si les têtes se préparent déjà à l’aventure olympique, les corps commencent tout juste à chauffer et sont chouchoutés, grâce aux soins à bases d’eau de mer prodigués chaque après-midi dans le centre de thalassothérapie. Des check-up médicaux sont aussi réalisés, afin de s’assurer que chacun est prêt à aborder l’année sans pépin. Après une longue saison achevée courant septembre, la plupart des athlètes sont encore en phase de reprise. Ils sont tout de même plusieurs à prendre tous les matins le chemin du stade, pendant que d’autres préfèrent s’offrir un footing ou un peu de fractionné en bord d’océan.

Ce mercredi matin, la pluie tambourine sur le toit en tôle de la ligne droite couverte située derrière la tribune principale de la piste du CJF Saint-Malo. Si la salle de musculation a les faveurs de la majorité des athlètes, la sprinteuse Amandine Brossier effectue quelques gammes et un peu de travail de pied à l’abri. Téo Andant ose, lui, se lancer sous l’orage pour une série de 15x100 m, mais décide vite d’arrêter les frais pour poursuivre sa séance à l’intérieur, pendant que des lycéens du coin enchaînent les triple sauts avec beaucoup d’inventivité technique, qui se sent « dans une bulle » aux thermes. « Ce stage, c’est la chambre d’appel des J.O, conclut Romain Barras. Ça y est, on est dans la saison 2024, celle qui va nous mener jusqu’aux Jeux. »

A Saint-Malo, Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Les 20 athlètes présents
Téo Andant
Wilhem Belocian
Quentin Bigot
Gilles Biron
Amandine Brossier
Hassan Chahdi
Thibaut Collet
Alice Finot
Azeddine Habz
Thomas Jordier
Just Kwaou-Mathey
Hilary Kpatcha
Louise Maraval
Kevin Mayer
Yanis Meziane
Benjamin Robert
David Sombé
Gabriel Tual
Ludvy Vaillant
Sasha Zhoya

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
29/02 >  
29/02 >  
29/02 >  
28/02 >  
22/02 >  
22/02 > (5)
29/01 >  
27/12 > (1)
07/12 >  
04/12 > (1)
le reste de l'actualité
01/03 >  
29/02 >  
29/02 >  
28/02 >  
26/02 > (1)
25/02 > (2)
25/02 >  
25/02 > (1)
24/02 >  
24/02 >  
24/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
21/02 >  
20/02 >  
20/02 > (1)
20/02 >  
20/02 > (1)
18/02 > (2)
18/02 >  
17/02 >  
16/02 >  
16/02 > (3)
rechercher
Compétitions en direct (1)
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS