MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Sport à l’école : l’athlé à la rencontre des collégiens
3043
Commentez cette actualité
Sport à l’école : l’athlé à la rencontre des collégiens

Plusieurs opérations de sensibilisation à l’athlétisme ont été organisés à travers la France lors du mois d’octobre, à travers le dispositif Urban’Athlé et des opérations Athlétisme et Citoyenneté. Illustrations dans la Loire et à Saint-Jean-de-Monts.

Dans la Loire, l’opération Urban’Athlé est une tradition bien ancrée. A tel point que les instances locales ne savent plus si cela fait seize ans ou dix-sept ans que cela dure. La recette du succès est relativement simple : amener l’athlétisme au sein-même des collèges du département, à travers quatre épreuves : un saut (multi-bond), un lancer (de médecine ball), une course de sprint (20 m ou 30 m selon le terrain disponible) et une plus longue (environ 500 m).

« Cela permet de montrer aux jeunes que notre sport est vivant et ludique, explique Fabrice Jonin, cadre technique du Comité départemental 42, qui coordonne l’ensemble du dispositif avec son collègue Antoine Augé, de la ligue Auvergne-Rhône-Alpes. Avec la sonorisation, la présence d’un athlète professionnel pour les accompagner, ça donne envie. »

Du 9 au 13 octobre, quatre collèges ont ainsi été visités, et le dispositif a également été déployé le mercredi 11 lors de l’opération Terre de Jeux organisée à Saint-Chamond. Au total, c’est un bon millier d’élèves qui a pu s’essayer aux activités proposées. Le steepleur Alexis Phelut (en photo ci-dessus), le lanceur de marteau Yann Chaussinand, la discobole Amanda Ngandu Ntumba et la spécialiste du 400 m Marjorie Veyssière sont venus prêter main forte à tour de rôle aux encadrants mobilisés. Les clubs opérant sur le territoire des collèges concernés ont également apporté leur écot.

« Il y a quelques années, certains profs ou directeurs d’établissement pouvaient être difficiles à convaincre de nous ouvrir leurs portes. Ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui, au contraire : ils sont tous demandeurs. On essaie de ne pas avoir les mêmes établissements d’une année sur l’autre, et d’avoir au moins un ou deux qui n’ont jamais été visités chaque année », explique Fabrice Jonin. Ces opérations présentent plusieurs avantages, outre celui de mettre des paillettes dans les yeux des élèves : la possibilité de présenter de façon concrète aux enseignants ce qu’est l’athlétisme, voire de mettre en place des partenariats entre certains collèges et les clubs locaux. « C’est une vraie plus-value », apprécie le technicien ligérien.

Le sprint comme vecteur de réflexion 

Dans l’Ouest, c’est par le biais de rencontres labellisées « Athlétisme et citoyenneté » que l’athlétisme a fait son apparition dans l’enceinte des établissements scolaires, au début du mois d’octobre. Le collège Pays de Monts et celui de Saint-Jean-les-Lauriers à Saint-Jean de Monts ont ainsi pu bénéficier d’une demi-journée dédiée, orchestrée en trois temps.

D’abord par le visionnage du film « La couleur de la victoire », autour des exploits de Jesse Owens aux Jeux olympiques de Berlin en 1936, afin de sensibiliser les élèves aux valeurs de l’olympisme. Les classes de Troisième, qui étaient celles invitées à participer à cet évènement, ont justement à leur programme cette période à leur programme d’Histoire.

Un temps d’échange avec Aladji Ba, athlète paralympique médaillé aux Jeux de Sydney 2000 et Athènes 2004, a également permis d’éveiller les ados à la fois aux enjeux du sport de haut niveau et aux questions d’inclusion et de handicap. Enfin, un atelier pratique de sprint avec des cellules de chronométrie a rappelé l’importance d’efforts physiques réguliers pour optimiser la santé des jeunes.

Karine Legris, cadre technique départementale en Vendée, s’est chargée de la mise en place et de l’animation de cette dernière activité, les deux autres étant opérées par l’association 733. « Les enfants viennent par groupe de classe, et passent chacun deux fois sur chaque atelier : un 15 m avec départ arrêté et un 15 m avec départ lancé sur 10 m, explique-t-elle. Dès qu’ils voient leur temps s’afficher sur l’écran de la cellule, ils adorent. Ils comprennent rapidement qu’ils ne sont pas là pour se confronter aux autres, mais juste essayer d’améliorer leur propre chrono. Certains demandent même à pouvoir passer plus de deux fois... »

Chacun des plus de 250 participants est reparti avec un T-shirt et un diplôme, en plus de ses souvenirs d’un bon moment. A Ancenis (Loire-Atlantique) du 2 au 4 octobre, le même dispositif a été déployé auprès de six classes primaires, rassemblant également plus de 250 élèves autour d’un moment à la fois ludique et de réflexion sur le sprint et la place du sport dans la société.

La rédaction

 

PG
Administrateur
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
01/02 > (1)
16/01 >  
15/12 >  
14/12 >  
27/10 >  
25/10 >  
27/09 >  
07/09 >  
22/06 >  
30/03 > (1)
le reste de l'actualité
18/02 >  
15/02 > (1)
12/02 >  
01/02 > (1)
01/02 > (4)
01/02 > (1)
30/01 >  
30/01 >  
30/01 >  
18/01 >  
17/01 > (2)
02/01 >  
24/12 >  
20/12 > (1)
14/12 >  
13/12 > (1)
08/12 >  
07/12 > (3)
27/11 >  
23/11 >  
22/11 > (1)
17/11 > (1)
15/11 >  
17/10 >  
11/10 > (1)
rechercher
Fil
Info
12345
Rentrée des
clubs
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS