MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Pierre-Ambroise Bosse : L’au revoir d’un athlète fulgurant
5326
Commentez cette actualité(1)
Pierre-Ambroise Bosse : L’au revoir d’un athlète fulgurant

Pierre-Ambroise Bosse a annoncé mardi, dans un entretien au quotidien L’Equipe, qu’il mettait un terme à sa carrière sportive. La faute à une blessure au tendon de l'insertion de l'ischio-jambier droit, qui l’empêche de s’entraîner normalement. Champion du monde du 800 m en 2017 à Londres à la surprise générale, l’Aquitain de 31 ans aura inspiré toute une génération.

Il y avait chez lui quelque chose de facile. Du délié dans la foulée, même s’il ne la trouvait pas assez fluide et aurait rêvé avoir celle de David Rudisha. Une spontanéité dans ses mots qui se bousculaient au micro à l’arrivée des courses, quand ses jambes étaient pourtant encore gorgées d’acide lactique, et qui faisait rire bien au-delà des frontières de l’athlétisme. Mais Pierre-Ambroise Bosse travaillait dur au quotidien et savait souffrir. Car même lorsque, comme lui, on est un noctambule, une séance spécifique fait aussi mal aux jambes après s’être réveillé à midi qu’à sept heures du matin. Ce côté besogneux, le natif de Nantes formé à l’UA Gujan-Mestras, avant une courte escale à l’US Créteil puis une dernière partie de carrière au Lille Métropole Athlétisme, n’aimait pas le montrer. « Je n’ai pas envie que les gens découvrent le côté très sérieux que j’ai en moi, qui m’aide à repousser mes limites. Je préfère qu’ils perçoivent ce que je suis dans la vraie vie, quand je suis en famille ou avec mes amis », nous confiait-il quelques semaines après sa première finale mondiale, à Moscou en 2013 (8e).

Une récidive fatale

Alors PAB en a bavé en silence, en particulier au cours de ces dernières saisons. Rattrapé par un corps usé et peut-être un peu trop malmené pendant ces jeunes années, en tant qu’amoureux de la vie et de ses plaisirs. Il l’a annoncé hier dans un entretien à L’Equipe : sa carrière sportive est terminée. 31 ans, c’est jeune pour raccrocher les pointes nouvelle génération, qui n’auront pas suffi à soulager son corps douloureux. Et c’est un déchirement à sept mois des Jeux olympiques de Paris. Pas épargné par les blessures, il avait montré en 2022 qu’il fallait encore compter sur lui, en claquant un chrono de 1’44’’54. Il rêvait alors de finir en beauté à la maison. Mais son tendon de l'insertion de l'ischio-jambier droit, qui le malmenait depuis près de dix ans, en aura décidé autrement. Opéré en décembre 2022, il était victime, en mai dernier, d’une récidive fatale. « C'est comme si on m'avait annoncé la mort de Pierre-Ambroise Bosse, athlète de haut niveau, a-t-il expliqué au quotidien sportif. Ç'a été difficile, j'ai eu besoin de temps pour l'admettre. Maintenant j'ai envie de m'exprimer pour dire aux gens que je ne serai plus jamais sur une piste d'athlé. Je me sens mieux depuis que j'ai pris la décision. »

Le « coup de poker » de Londres

C’est donc l’heure de se retourner et de regarder son palmarès. Avec, tout en haut de la feuille, ce titre mondial à Londres en 2017. Une course de légende, inattendue et à l’instinct, à son image en fait, qui vint récompenser une prise de risque qui n’avait pas payé un an plus tôt aux Jeux de Rio, lorsqu’il avait échoué au pied du podium après s’être magnifiquement accroché à Rudisha dans la ligne droite opposée, du 500 au 600 mètres. C’est au même endroit qu’il façonna son chef d’œuvre dans la capitale anglaise, en se décalant à l’extérieur pour remonter tout le peloton et prendre la tête à 200 mètres de l’arrivée, avant de résister à la meute de ses poursuivants. « Un coup de poker », « un tour de magie », selon ses propres mots, géniale épiphanie d’une saison jusque-là compliquée, encore la faute aux blessures. Médaillé de bronze européen un an plus tard à Berlin, Pierre-Ambroise Bosse ne retrouvera jamais cet état de grâce. Mais on ne décroche jamais l’or par hasard. « Je n’ai pas été champion du monde pour rien, nous rappelait-il fin 2017. Je le répète : je ne suis pas le meilleur, loin de là. Mais je l’ai été le jour J. »

Un record de France qui tient toujours

Pierre-Ambroise, ce fut aussi un record de France - qui tient toujours - en 1’42’’53 à Monaco par une douce soirée de juillet 2014, une année où une crise de tachycardie lui tomba dessus sur la ligne de départ en finale des championnats d’Europe de Zurich (8e), rappel que derrière son air insouciant se cachait un esprit tourmenté. Ce fut aussi, pour le demi-fondeur coaché successivement par Bernard Mossant, Bruno Gajer, Alain Lignier et Philippe Dupont, des titres continentaux en juniors (2011) et espoirs (2013), ainsi qu’une troisième place aux Europe d’Helsinki en 2012, à seulement 20 ans. Autant de performances qui ont permis au 800 m de sortir la tête de l’eau après de longues années de disette, et qui ont inspiré toute une génération talentueuse emmenée aujourd’hui par les Benjamin Robert, Gabriel Tual et Yanis Meziane. « Merci de m’avoir fait rêver », a écrit sur son compte Instagram ce dernier.

Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

La carrière de Pierre-Ambroise Bosse en quelques images


Tallinn 2011 : Champion d'Europe juniors


Helsinki 2012 : Médaillé de bronze européen


Tampere 2013 : Champion d'Europe espoirs


Monaco 2014 : Record de France en 1'42''53


Londres 2017 : Champion du Monde


Berlin 2018 : Médaillé de bronze européen


Saint-Etienne 2019 : Cinquième titre de champion de France plein air

Pierre-ambroise Bosse
Age / Sél.31 ans / 16 A
Club-
Spécialité800 m - 1 500 m
RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Gilbert Uguen - 28/12 (13h11)
Quel palmarès ! Quel athlète sympathique ! Bravo M.Bosse, et merci de nous avoir faits vibrer !
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
22/02 >  
22/02 > (4)
29/01 >  
27/12 > (1)
07/12 >  
04/12 > (1)
30/11 >  
17/11 >  
10/11 >  
09/11 >  
le reste de l'actualité
25/02 >  
25/02 > (1)
24/02 >  
24/02 >  
24/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
23/02 >  
21/02 >  
20/02 >  
20/02 > (1)
20/02 >  
20/02 > (1)
18/02 > (2)
18/02 >  
17/02 >  
16/02 >  
16/02 > (3)
15/02 >  
15/02 > (1)
14/02 >  
13/02 >  
12/02 > (5)
12/02 > (5)
rechercher
Compétitions en direct (2)
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS