MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Les combinards, sauteurs et lanceurs à suivre
5244
Commentez cette actualité(1)
Championnats de France Elite en salle : Les combinards, sauteurs et lanceurs à suivre

Présentation des têtes d’affiche dans les épreuves combinées et les concours, qui prendront part samedi et dimanche au rendez-vous national à Miramas. Kevin Mayer devrait effectuer sa rentrée, en prenant part à quatre épreuves de l’heptathlon. Les concours de la perche offriront comme d’habitude du grand spectacle, avec Thibaut Collet et Margot Chevrier en figures de proue.

Les championnats de France Elite indoor sont à suivre en direct samedi à partir de 9h50 sur athletv.fr et sur l’application mobile Athlé TV, disponible sur Apple store et Google Play store. Les commentaires seront assurés par Thibault Menanteau et Jessika Guehaseim lors des sessions du matin, et par Clément Breysse et Hélène Richter lors des sessions de l’après-midi. L’accès à Athlé TV est gratuit pour l’ensemble des licenciés de la FFA. La compétition sera aussi diffusée sur L’Equipe Live l’après-midi, ainsi que sur La Chaîne L’Equipe, samedi de 18h à 18h50 (en direct), et dimanche de 20h45 à 22h55 (en différé).

Pentathlon femmes

Tenante du titre : Léonie Cambours
Meilleure performance française 2024 :
4449 pts par Célia Perron

Impressionnante à Aubière lors du X-Athletics en janvier, avec un total de 4449 unités qui la positionne au huitième rang des bilans tous temps, Célia Perron (ECLA Albi) sera l’athlète à battre lors du pentathlon de Miramas. Derrière elle, en l’absence de Léonie Cambours et d’Auriana Lazraq-Khlass, ça se bouscule au-dessus des 4000 points avec aux avant-postes Odile Ahouanwanou (Stade Sottevillais 76) et Noémie Desailly (Athlé 78).

Heptathlon hommes

Tenant du titre : Makenson Gletty
Meilleure performance française 2024 :
6230 pts par Makenson Gletty

C’est l’heure du grand retour pour Kevin Mayer, qui disputera sa première compétition depuis les Mondiaux de Budapest, en août dernier. Le sociétaire du Montpellier A2M ne prétendra pas au titre, puisqu’il ne devrait disputer que quatre épreuves dans le cadre de l’heptathlon : le 60 m et le poids samedi, puis le 60 m haies et la perche dimanche. Des tests intéressants sur la route du décathlon de San Diego en mars, lors duquel il partira à l’assaut des minima olympiques pour Paris. Lors d’un hepta sans Makenson Gletty, qui a déjà en tête les Mondiaux indoor de Glasgow, il devrait y avoir du suspense avec quatre athlètes qui se tiennent en à peine plus de cent points au bilan hivernal. L’espoir de l’Entente Pays de Fayence Maxime Moitie-Charnois est en première ligne avec 5660 unités, suivi des habitués Bastien Auzeil (EA Grenoble 38) et Ruben Gado (Clermont Auvergne Athlétisme).

Hauteur femmes

Tenante du titre : Solène Gicquel
Meilleure performance française 2024 :
1,87 m par Solène Gicquel
Minima pour Glasgow : 1,98 m

La forme de Solène Gicquel monte au bon moment. La sauteuse en hauteur du Stade Rennais Athlétisme a franchi samedi une barre à 1,87 m. De quoi aborder en pleine confiance le rendez-vous de Miramas, où elle partira en quête d’un troisième titre consécutif. L’an dernier, la bataille avec Nawal Meniker avait été magnifique, les deux athlètes ayant été départagées aux essais avec une meilleure performance à 1,92 m. En l’absence de cette dernière, Fatoumata Balley (Amiens UC) et Laureen Maxwell (Athlé 91) aborderont la compétition en position d’outsiders, avec des performances d’engagement à 1,84 m et 1,83 m.

Hauteur hommes

Tenant du titre : Mattieu Tomassi
Meilleure performance française 2024 :
2,20 m par Nathan Ismar
Minima pour Glasgow : 2,34 m

Nathan Ismar semble au-dessus du lot sur le papier. Avec ses 2,20 m, le sauteur en hauteur du CA Montreuil 93 possède six centimètres de marge sur son dauphin au bilan, Sébastien Micheau (Sèvre Bocage AC). On retrouve ensuite Maxime Dubiez (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) à 2,13 m. S’il réussit à rééditer sa meilleure performance de l’année à Miramas, Ismar succèdera à Abdoulaye Diarra et au Franco-Suisse Loïc Gasch, les derniers Français à avoir franchi une barre à au moins 2,20 m aux France Elite indoor, respectivement en 2017 et 2020.

Perche femmes

Tenante du titre : Margot Chevrier
Meilleure performance française 2024 :
4,65 m par Margot Chevrier
Minima pour Glasgow : 4,80 m

Un des concours les plus attendus du week-end, avec cinq athlètes à 4,40 m ou plus sur la liste des engagées. Margot Chevrier (Nice Côte d’Azur Athlétisme) part en quête d’une troisième couronne consécutive, sur une piste où elle avait marqué les esprits il y a deux ans en effaçant 4,65 m, son record à l’époque. La Niçoise installée à Bordeaux est pour l’instant créditée d’une meilleure performance à 4,65 m. Ninon Chapelle (EA Cergy-Pontoise) est en embuscade avec 4,54 m, alors qu’Alix Dehaynain (Lille Métropole Athlétisme), Emma Brentel (Racing Club Nantais) et Marie-Julie Bonnin (Stade Bordelais Athlétisme) ont aussi une carte à jouer pour le podium.

Perche hommes

Tenant du titre : Alioune Sene
Meilleure performance française 2024 :
5,82 m par Thibaut Collet
Minima pour Glasgow : 5,90 m

Le spectacle sera comme d’habitude au rendez-vous sur le sautoir, avec des perchistes de très haut niveau en bout de piste d’élan. Le cinquième des Mondiaux de Budapest, Thibaut Collet (EA Grenoble 38), a la pancarte de favori sur le dos, avec ses 5,82 m réalisés par deux fois cet hiver. Et il a de bons souvenirs au Stadium de Miramas, puisque c’est ici qu’il avait porté en 2022 son record de l’époque à 5,81 m pour décrocher son premier titre national chez les grands. Mais ils sont au moins trois autres athlètes de talent à pouvoir lui donner du fil à retordre : Robin Emig (Gap Hautes Alpes Athlétisme) et Baptiste Thiery (Jeunesse Sportive Franciscaine), qui ont amélioré cet hiver leur marque de référence avec 5,75 m, et Anthony Ammirati (Envol), qui a franchi 5,70 m lors de sa rentrée au meeting de Paris.

Longueur femmes

Tenante du titre : Tiphaine Mauchant
Meilleure performance française 2024 :
6,57 m par Rougui Sow
Minima pour Glasgow : 6,88 m

Autrice de la meilleure performance en salle de sa carrière à Nantes fin janvier, Rougui Sow rêve d’un premier titre national indoor, elle qui a déjà décroché l’or à deux reprises en plein air (en 2018 et 2023). Mais la sociétaire du Nantes Métropole Athlétisme devra composer avec l’expérimentée Eloyse Lesueur-Aymonin (Athlé Provence Clubs), déjà sacrée en 2018 et 2020, et qui a sauté à 6,42 m en 2024. Angelica Berriot (EFS Reims Athlétisme) aura aussi une carte à jouer, mais la principale menace pourrait venir d’Hilary Kpatcha (Grand Toulouse Athlétisme), qui jouera son va-tout après avoir été embêtée par une sciatique pendant la première partie de la saison hivernale.

Longueur hommes

Tenant du titre : Jean-Pierre Bertrand
Meilleure performance française 2024 :
8,04 m par Erwan Konate
Minima pour Glasgow : 8,28 m

Duel au sommet attendu entre Erwan Konate (Amiens UC) et Tom Campagne (Stade Bordelais Athlétisme). Le premier nommé a amélioré son propre record de France indoor U23 en décollant à 8,04 m à Mondeville début février. Le second a marqué les esprits lors du meeting de Paris dimanche dernier en retombant à tout pile 8 mètres. Moukou Saindou (SCO Sainte-Marguerite Marseille) et Bastien Cadeot (AC Auch) ont aussi des arguments à faire valoir, avec des performances d’engagement à respectivement 7,91 m et 7,84 m.

Triple saut femmes

Tenante du titre : Ilionis Guillaume
Meilleure performance française 2024 :
13,76 m par Rouguy Diallo
Minima pour Glasgow : 14,62 m

La dernière fois que la barrière des 14 mètres a été dépassée aux championnats de France Elite, c’était en 2019 grâce à Rouguy Diallo. Un beau défi pour la triple sauteuse du Nice Côte d’Azur Athlétisme, qui retrouve progressivement ses sensations avec un meilleur saut à 13,76 m cette saison, après été 2024 blanc pour cause de blessure. La talentueuse junior Clémence Rougier (Limoges Athlé) a les moyens de lui donner du fil à retordre, avec une performance d’engagement à 13,46 m. Attention également à la championne de France en titre, Ilionis Guillaume (Stade Bordelais Athlétisme), et à Sokhna Galle (ES Montgeron).

Triple saut hommes

Tenant du titre : Benjamin Compaoré
Meilleure performance française 2024 :
17,13 m par Jean-Marc Pontvianne
Minima pour Istanbul : 17,25 m

Un fossé de près d’un mètre sépare Jean-Marc Pontvianne, meilleur performeur français de l’année avec 17,13 m, du deuxième sur la liste des engagés, Melvin Raffin (Grand Paris Seine et Oise Athlé), qui est retombé à 16,15 m. Autant dire que ne pas voir monter sur la plus haute marche du podium le sociétaire de l’Entente Nîmes Athlétisme serait une véritable sensation. Yoann Awhansou (AAS Sarcelles Athlétisme) est le troisième et dernier triple sauteur à plus de 16 mètres sur la start-list, avec ses 16,08 m réalisés mi-janvier.

Poids femmes

Tenante du titre : Amanda Ngandu-Ntumba
Meilleure performance française 2024 :
15,72 m par Amanda Ngandu-Ntumba
Minima pour Glasgow : 19,30 m

A seulement 23 ans, la lanceuse du Club Athlétique du Roannais a toutes les cartes en main pour décrocher un quatrième titre national consécutif dans cette spécialité. Si elle expédie son engin au niveau de son record (16,29 m), la spécialiste du poids et du disque sera difficile à déloger de la première marche du podium. Reste qu’elle devra tout de même se méfier d’Alexandra Aubry (Entente Franconville Cesame Val d’Oise) et Christine Gavarin (Aiglon du Lamentin), qui ont toutes les deux lancé à plus de 15,30 m cet hiver.

Poids hommes

Tenant du titre : Stephen Louis Manuotekena Mailagi
Meilleure performance française 2024 :
19,84 m par Frédéric Dagée
Minima pour Glasgow : 21,70 m

Pour son come-back après une année loin des aires de lancer, Frédéric Dagée débarque déjà aux championnats de France Elite en grand favori, avec un jet à 19,84 m cet hiver qui lui offre 90 centimètres de marge sur Stephen Louis Manuotekena Mailagi, le champion de France en titre. En cas de victoire, le sociétaire du Nice Côte d’Azur Athlétisme décrocherait sa sixième couronne en salle, égalant ainsi la légende Yves Brouzet. Le record de victoires est en revanche encore loin. Il est détenu par Gaétan Bucki avec neuf médailles d’or.

La rédaction

Championnats de France Elite en salle
Compétition à suivre en direct sur athle.fr samedi à partir de 10h
RB
Admin Athle.fr
les réactions (1)
Gilbert Uguen - 16/02 (18h46)
Pour le titre en hepthatlon, Luc Brewin me semble le candidat leplus crédible. Même s'il n'a pas fait d'hepta complet cet hiver, ses grosses qualités de coureur et de sauteur ( mis à part la hauteu ) doivent lui permettre de l'emporter ... peut-être devant l'autre espoir Moitié-Charnois ?
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
24/03 >  
21/03 >  
14/03 > (1)
20/02 >  
16/02 > (3)
15/02 > (1)
01/02 > (1)
18/01 >  
17/01 >  
16/01 >  
le reste de l'actualité
22/04 >  
22/04 > (2)
21/04 >  
20/04 > (4)
19/04 >  
19/04 >  
18/04 > (3)
18/04 > (1)
17/04 >  
15/04 > (1)
14/04 >  
12/04 >  
11/04 >  
10/04 >  
09/04 >  
09/04 > (5)
07/04 >  
07/04 >  
07/04 >  
06/04 >  
05/04 >  
05/04 >  
03/04 >  
02/04 >  
02/04 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS