MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats de France Elite en salle : Erius, pile à l’heure
7104
Commentez cette actualité
Championnats de France Elite en salle : Erius, pile à l’heure

Jeff Erius a signé une course pleine de caractère pour remporter le 60 m des championnats de France Elite, en s’affranchissant au centième près des minima pour les championnats du monde de Glasgow, en 6’’58. Cyréna Samba Mayela sur 60 m haies et Margot Chevrier au saut à la perche ont également illuminé la journée à Miramas ce samedi.

La Perf'

Erius fait le grand chelem

En plus d’être redoutablement rapide, Jeff Erius est doté d’un sens de la synthèse efficace. « Je conserve mon titre de champion de France, je fais les minima pour les championnats du monde, et je bats mon record personnel, je ne pouvais pas espérer mieux », résumait-il devant les micros des journalistes. En 6’’58, le sprinter alsacien installé à Poitiers a « fait le travail » pour garder à distance Antoine Thoraval (EA Mondeville-Hérouville), qui détenait la meilleure performance française de l’hiver en 6’’60.

Frustré de voir le chrono bloqué à un niveau qui ne correspondait pas à ses sensations, Erius avait besoin de la « petite excitation des championnats » pour mettre en adéquation son ressenti avec la feuille de résultats. « Je me sentais vraiment bien, et même si mon coach a trouvé que je manquais un peu d’agressivité dans ma transition en séries, je savais que ça allait le faire pour la finale. Je n’ai même pas eu besoin de consignes entre les deux courses », racontait-il.

Conscient que le « niveau mondial est très élevé », le jeune sprinter de bientôt 20 ans (il les aura le 8 mars) a bien compris que pour bien figurer à Glasgow, il faudra passer à la vitesse encore supérieure. « Avec 6’’58, ça ne suffira clairement pas pour entrer en finale, qui est mon objectif. » Pour son deuxième grand championnat chez les grands, après un début rageant l’an passé à Istanbul où une gêne musculaire s’était réveillée à la veille de son entrée en lice, Erius veut profiter du moment pour se faire les dents. Et il les a longues.

Le Temps Fort

Samba Mayela voyage en première classe

Deux jours à peine après son arrivée des Etats-Unis, où elle s’entraîne désormais en Floride sous les ordres de John Coghlan, Cyrena Samba-Mayela a fait fi du jetlag pour dominer la finale du 60 m haies en 7’’87, privant ainsi Laeticia Bapté (US Robert) du quatre à la suite. En tête dès les premiers appuis, la hurdleuse du Lille Métropole Athlétisme n’a jamais relâché son étreinte pour devancer sa camarade de jeu martiniquaise, qui a tout de même réalisé son meilleur temps de la saison en 7’’94. « Faire descendre le chrono dans ces conditions-là, c’est quand même très bien », soufflait la championne du monde en titre, sans cacher qu’elle aurait volontiers « dormi jusqu’à 15 h ».

Outre la gestion de la fatigue, c’est l’assimilation réussie des changements opérés depuis son changement radical de cadre d’entraînement qui donnait le sourire à « CSM ». « Je n’ai commencé la préparation qu’en octobre, et j’ai débuté les haies fin décembre. Et vous avez dû vous en rendre compte, beaucoup de choses ont changé, notamment au niveau de la coordination pendant la course... » Et même si son esprit est évidemment tourné vers la préparation des Jeux de Paris, son « obsession depuis des années », Cyréna s’est montrée très claire avec son nouvel entraîneur au moment de planifier son année. « Je veux défendre mon titre à Glasgow, cela me tient à cœur. » Même si la concurrence devrait y être féroce, puisque deux filles ont couru en 7’’67 cette semaine, la championne de France a montré qu’elle avait toujours le mordant nécessaire pour parvenir à ses fins.

La Décla

« Je n’allais pas exulter pour 4,66 m, car ce n’est pas pour ça que j’étais venue. »

Plutôt démonstrative d’habitude, Margot Chevrier avait la joie assez discrète en retombant sur le tapis, après avoir effacé avec maestria 4,66 m au deuxième essai. Elle venait pourtant d’améliorer d’un centimètre le record des championnats, qu’elle partageait jusque-là avec Ninon Chapelle (EA Cergy-Pontoise), sa dauphine du jour avec 4,50 m. C’est que l’ambitieuse perchiste du Nice Côte d’Azur Athlétisme visait encore plus haut, sur un sautoir qui lui réussit bien puisque c’est ici-même qu’elle avait passé en 2022 4,65 m, pour rejoindre sur les tablettes Chapelle. « Je voulais faire 4,73 m ou 4,76 m », rappelait-elle à l’issue du concours. Des performances correspondant aux minima olympiques et au record de France.
Au-delà de la fatigue qui l’a logiquement un peu rattrapée lors de ses trois tentatives à 4,73 m, l’élève de Damiel Dossevi à Bordeaux a dû composer avec une perche récalcitrante. « Elle est plus dure, pardonne moins, et en plus je pense qu’elle tourne un peu, expliquait-elle dans les coursives du Stadium. En termes de sécurité et de confiance, ça n’était pas forcément l’idéal. » Elle en est persuadée, la suite de la saison doit l’amener bien plus haut. Confirmation, peut-être, dès le All Star Perche à Clermont-Ferrand jeudi prochain.

Le Chiffre

5

Voilà cinq ans qu’aucune Française n’avait dépassé la ligne des 14 m lors des championnats de France indoor au triple saut, depuis Rouguy Diallo en 2019. Ilionis Guillaume (Stade Bordelais) a corrigé cette anomalie en retombant à 14,11 m à son ultime tentative ce samedi à Miramas, alors qu’elle avait déjà la couronne en poche. Le tout six ans jour pour jour après son dernier record personnel, qui datait de sa victoire aux France à Liévin en 2018. Clémence Rougier (Limoges Athlé) fait une magnifique dauphine avec un premier essai mesuré à 13,62 m et synonyme de record de France U20 indoor.

Et Aussi

Finot a du finish

Un dernier 200 m en 30’’38 lui a permis de boucler l’affaire. Malgré le gros travail foncier réalisé cet hiver, qui devrait porter ses fruits le week-end prochain à Castellon (Espagne) sur 10 km, Alice Finot avait envie de travailler sa pointe de vitesse sur 3000 m à Miramas. La cinquième du 3000 m steeple des derniers Mondiaux, grande favorite du jour, a couru à sa main en se détachant à partir de la mi-course puis en remettant un dernier gros coup d’accélérateur dans l’ultime tour. « J’ai lancé la machine à la fin, pour me prouver que ça répondait encore, retraçait-elle. Ça me tenait à cœur de défendre mon titre et de permettre au public français de me voir, à quelques mois des Jeux. C’était important aussi de montrer le maillot de mon club, le CA Montreuil 93. »

Si Alice Finot possède déjà une belle collection de médailles d’or, il s’agissait en revanche d’une grande première pour Romain Mornet, sacré sur la même distance en 8’00’’29. Auteur d’une course d’attente, le fondeur de l’AC Roche-sur-Yon a fait parler ses qualités de miler pour faire la différence et décrocher une couronne nationale derrière laquelle il courait depuis les catégories jeunes.

L’essai gagnant de Konaté

Même émotion des premières fois pour Erwan Konaté, vainqueur à la longueur grâce à un bond à 7,97 m. Le sauteur de l’Amiens UC n’a validé qu’un seul saut, le troisième, les cinq autres ayant été mordus. Une prise de risques dont il est coutumier. « Ça fait plaisir d’être enfin champion de France Elite, ça faisait un petit moment que je tournais autour, savourait-il. Je n’arrivais pas à bien sauter quand mes parents étaient là, et aujourd’hui, j’avais décidé de faire tomber cette malédiction. » Toujours dans les sauts mais à la hauteur, Solène Gicquel s’est offert un troisième titre en franchissant 1,86 m du premier coup, avant de coincer quatre centimètres plus haut. Elle a devancé aux essais une épatante Lola Picard (Nancy Athlétisme Métropole), qui a explosé son record de cinq centimètres. 

Au poids, Frédéric Dagée a égalé la légende Yves Brouzet avec une sixième victoire en salle. Le colosse du Nice Côte d’Azur a mis tout le monde d’accord dès le premier essai, grâce à un jet à 19,90 m. Il s’est à nouveau approché de la ligne dès 20 mètres au lancer suivant, avec 19,82 m, avant de baisser de pied physiquement. Chez les femmes, Amanda Ngandu-Ntumba a su profiter de la concurrence de la Martiniquaise Christine Gavarin (Aiglons du Lamentin), qui avait pris la tête au troisième essai avec 15,99 m, pour se dépasser. La polyvalente athlète du CA du Roannais a d'abord répliqué à sa quatrième tentative avec 16,04 m, puis a fait tomber son record personnel à sa sixième avec 16,61 m. Pas mal pour une lanceuse qui privilégie désormais largement le disque au poids à l'entraînement.

Orlann Olière n’avait, elle non plus, plus grand-chose dans les pattes à l’arrivée de la finale du 60 m. Mais la sprinteuse du CA Montreuil 93 a su préserver l’essentiel en passant la ligne d’arrivée en première position, avec un chrono de 7’’21. Elle a relégué sa plus proche poursuivante, Mallory Leconte (Saint-Denis Emotion), à sept centièmes. Il lui reste deux semaines pour faire du jus avant les Mondiaux de Glasgow, où elle souhaite « juste kiffer ».

Enfin, le pentathlon a été dominé par Odile Ahouanwanou au bout du suspense. La Franco-Béninoise du Stade Sottevillais 76, autrice notamment d'un excellent jet à 15,35 m au poids, a tout donné lors du 800 m (2'23''25), l'ultime épreuve, pour battre son record personnel avec 4449 points et garder 26 unités d'avance sur Célia Perron (ECLA Albi), sa dauphine avec 4423 points. 

La rédaction
Photos : © M. Delobel - JM Hervio - P. Millereau / FFA

Tous les résultats des championnats en cliquant ici
Tous les résultats épreuve par épreuve en cliquant ici
Retrouvez le replay des championnats de France élite sur Athlé TV
Retrouvez quelques photos de la compétition en cliquant ici

Cyrena Samba-mayela
Age / Sél.23 ans / 7 A
ClubLille metropole athletisme*
Spécialité60 m haies - 100 m haies - Medley relais
Jeff Erius
Age / Sél.20 ans / 3 A
ClubLille metropole athletisme*
Spécialité60 m - 100 m - 4 x 100 m
RB
Admin Athle.fr
les réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
14/04 >  
07/04 >  
26/03 >  
25/03 >  
17/03 >  
10/03 > (3)
09/03 > (1)
03/03 >  
03/03 >  
02/03 >  
le reste de l'actualité
22/04 >  
22/04 > (2)
21/04 >  
20/04 > (4)
19/04 >  
19/04 >  
18/04 > (3)
18/04 > (1)
17/04 >  
15/04 > (1)
12/04 >  
11/04 >  
10/04 >  
09/04 >  
09/04 > (5)
07/04 >  
07/04 >  
06/04 >  
05/04 >  
05/04 >  
03/04 >  
02/04 >  
02/04 >  
30/03 > (2)
29/03 > (2)
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS