MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Championnats du monde en salle : Le décryptage de la sélection par Romain Barras
5111
Commentez cette actualité(5)
Championnats du monde en salle : Le décryptage de la sélection par Romain Barras

Romain Barras, directeur de la haute performance au sein de la direction technique nationale, présente les choix effectués par le comité de sélection, qui s’est réuni mercredi soir.

Une sélection plus large

Il y avait dix athlètes à Belgrade il y a deux ans et à Birmingham en 2018. Le nombre d’athlètes sélectionnés pour Glasgow est donc un peu plus important. On s’est appuyé sur les minima World Athletics et on a gardé un fort degré d’exigence, tout en ayant la volonté d’ouvrir le collectif à ceux ayant le potentiel pour terminer dans le top 12. C’est pour cette raison que les athlètes éligibles à une qualification par World Athletics, et figurant dans les seize premiers au ranking ou à la top list, étaient sélectionnables selon nos modalités. Au-delà de leur donner la possibilité de s’exprimer face à une opposition de très haut niveau, on a souhaité leur permettre de marquer de précieux points au ranking, dans la perspective des Jeux de Paris. Les bonus à aller chercher en terminant dans le top 12 lors de ces Mondiaux indoor sont en effet assez intéressants.

Des échanges fluides

Il n’y a eu aucun cas complexe à trancher, puisque nous avons tout simplement déroulé nos modalités. Il n’y avait qu’un athlète éligible par World Athletics et prioritaire grâce au résultat obtenu lors des Mondiaux de Budapest : Wilhem Belocian (8e du 110 m haies). Nous sommes ensuite allés chercher les champions de France ayant réalisé les minima, puis ceux figurant dans les seize premiers au ranking ou à la top list. Pour illustrer notre cheminement avec un exemple concret, Amandine Brossier répondait à cet ultime critère grâce à sa douzième place à la top list. On a aussi eu une petite surprise avec l’éligibilité d’Ilionis Guillaume, dixième à la top list au triple saut grâce à ses 14,11 m à Miramas, et qui a gagné de nombreuses places au classement « Road to Glasgow » à la suite du forfait de plusieurs des meilleures athlètes mondiales. A noter que Laeticia Bapté (60 m haies) et Hilary Kpatcha (longueur), qui étaient éligibles et remplissaient les conditions fixées par la FFA, ont préféré faire l'impasse sur la compétition dans la perspective de la saison estivale.

L’absence des relais 4x400 m

Une échéance déterminante pour la qualification olympique nous attend début mai avec le challenge mondial des relais aux Bahamas, une compétition que nos sprinters préparent déjà. Envoyer des relais signifiait contraindre des athlètes à effectuer la saison indoor, alors que plusieurs avaient fait le choix de partir s’entraîner dans l’hémisphère sud. Bien sûr, les athlètes souhaitant tenter de décrocher une qualification en individuel en avaient la possibilité.

La rédaction

Retrouvez la sélection complète en cliquant ici

 

RB
Admin Athle.fr
les réactions (5)
Jean Deruelle - 25/02 (19h06)
Merci Thierry ... si j'étais allé à l'école j'aurais su lire ! Amicalement !
Thierry Rouillé - 23/02 (20h00)
@Le vrai Candide @Jean Deruelle L'article dit que Laeticia Bapté a choisi de faire l'impasse sur la compétition. Sinon, Jean, sauf erreur de ma part, il ne peut y avoir que deux athlètes par nation aux Mondiaux en salle...
Jean-christophe Jaouen - 23/02 (14h42)
Pas Kandissounon ni Bourgoin sur 800 féminin…pas Maraval ni Seri sur 400… Un peu incompréhensible quand même… pour préparer les Jo avec de la confrontation ça aurait quand même été bien, non ?
Jean Deruelle - 22/02 (21h25)
D'accord avec toi d'autant plus que Laeticia BAPTE a une meilleure performance cette saison hivernale et un meilleur record personnel que Solenn COMPER ... pourquoi ne pas sélectionner trois athlètes à moins qu'il y ait une raison supérieure pour ne pas sélectionner Laeticia BAPTE ?
Le vrai Candide - 22/02 (18h33)
Aux France Elite de Miramas et en confrontation directe, Laeticia Bapte devance Solenn Compper tant en série qu'en finale. On aurait aimé connaître la véritable raison de ce choix dans les explications de Romain Barras.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
18/04 > (3)
10/04 >  
03/04 >  
03/03 >  
03/03 >  
03/03 >  
02/03 >  
02/03 >  
01/03 >  
01/03 >  
le reste de l'actualité
22/04 >  
22/04 > (2)
21/04 >  
20/04 > (4)
19/04 >  
19/04 >  
18/04 > (1)
17/04 >  
15/04 > (1)
14/04 >  
12/04 >  
11/04 >  
09/04 >  
09/04 > (5)
07/04 >  
07/04 >  
07/04 >  
06/04 >  
05/04 >  
05/04 >  
02/04 >  
02/04 >  
30/03 > (2)
29/03 > (2)
28/03 >  
rechercher
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS