MES ACCÈS
Trouver un club près de chez vous
Derniers
clichés
Espaces
FFA
STRUCTURES
CLUBS
l'actu des espaces | infos
Margot Chevrier : « Il y a un monde dans lequel je suis aux Jeux »
7183
Commentez cette actualité(3)
Margot Chevrier : « Il y a un monde dans lequel je suis aux Jeux »

Victime d’une fracture ouverte du talus - un os de la cheville - lors des championnats du monde en salle de Glasgow le 2 mars, Margot Chevrier a été opérée en Ecosse puis a pu rentrer chez elle à Mérignac, en banlieue de Bordeaux, en milieu de semaine dernière. Le début d’un long chemin lors duquel chaque victoire, aussi petite soit-elle, a son importance. Si la perchiste du Nice Côte d’Azur Athlétisme et étudiante en médecine garde toujours les Jeux olympiques de Paris comme objectif, elle ne prendra pas de risques inconsidérés.

Margot, tout d’abord, comment allez-vous ?

Pour l’instant, j’y vais petite victoire après petite victoire. La première, ça a été de réussir à utiliser des béquilles. On m’en a données à l’hôpital à Glasgow, mais j’étais tellement épuisée que je n’avais pas la force d’avancer sur un pied et avec deux bras. Aller prendre une douche, c’est mon sport de la journée, ma compet’. Aujourd’hui (lundi, NDLR), truc de fou, j’ai lavé mes cheveux. Ça n’a pas été simple de rester seule en Ecosse après l’opération. On se pose beaucoup de questions, on a très peu de réponses. Je m’en pose encore beaucoup, mais au moins, je ne suis pas seule à la maison. Avec ‘’Gab’’ (Gabriel Tual, son compagnon), j’ai un infirmier sympa. Rentrer chez soi, ça signifie mieux dormir et pouvoir manger de vrais repas. Même si, entre le sevrage de la morphine, que je prenais pour calmer la douleur, et la prise des antibiotiques, je n’ai pu commencer à véritablement m’alimenter qu’hier soir (dimanche, NDLR).

Comment avez-vous vécu les minutes et heures qui ont suivi votre grave blessure ?

Je me souviens très bien de l’accident en lui-même. En entendant le craquement et en voyant mon pied, je me suis dit : ‘’Les J.O., c’est mort, et je vais morfler’’. Mais je n’ai pas cédé à la panique. Ce qui a été chouette, c’est que j’ai pu voir mes parents avant le départ pour l’hôpital, grâce à Arnaud Flanquart (le chef de délégation, NDLR). Antoine (Bruneau, médecin des équipes de France) était avec moi dans l’ambulance. Dans un moment comme celui-là, avoir quelqu’un que tu connais à tes côtés est très précieux. Dès mon arrivée à l’hôpital, les médecins ont essayé de m’impliquer dans le processus. Et une fois que mes parents m’ont rejointe, j’ai pu un peu couper le truc. Ils sont restés jusqu’à tard dans la nuit. Le lendemain, je suis passée au bloc pour la première intervention. J’ai aussi reçu les visites d’Arnaud Flanquart, de mon manager, ma photographe et mon référent chez adidas. Je suis restée toute seule du lundi au mercredi, ça n’a pas été simple. Mais avec la morphine, j’ai eu l’impression que ça avait duré seulement 24 heures.

Psychologiquement, vous êtes déjà passée par plusieurs étapes…

Tu vises un objectif que moins d’un pour cent des sportifs peuvent espérer atteindre et, le lendemain, tu ne peux plus faire des petites choses du quotidien. J’ai eu jeudi dernier un rendez-vous avec le chirurgien, lors duquel j’ai pris un coup de massue. Il n’était pas là pour être optimiste mais pour que les vis tiennent. Ne pas pouvoir resauter, c’est une possibilité. C’est une fracture grave avec des facteurs de risque. Mais il y a aussi de bonnes chances pour que tout se passe bien. On ne peut pas prévoir comment ça va évoluer. On avait dit à ‘’Val’’ (Valentin Lavillenie) qu’il ne pourrait plus faire de footing (après sa grave blessure à la cheville en 2018, NDLR), et il a été vice-champion d’Europe en salle trois ans plus tard.

Forcément, on vous parle beaucoup de l’échéance des Jeux olympiques de Paris au mois d’août…

Il y a un monde dans lequel je suis aux Jeux. C’est à celui-là que je m’accroche. Il me reste cinq mois. J’ai plus que tout au monde envie d’y être, même s’il y a plus de chance que je n’y sois pas que l’inverse. Tant que la sélection pour Paris ne sera pas sortie, ça restera mon objectif. Et si ça n’est pas pour cette année, ça sera dans quatre ans. Je ne prendrai pas le risque de flinguer ma carrière en reprenant trop tôt.

Vous avez bénéficié d’une forte exposition médiatique depuis dix jours. Comment vivez-vous cela ?

Cette médiatisation, c’est ce qui m’a fait prendre conscience de la gravité de ce qui m’était arrivé. On n’aurait pas autant parlé de moi si j’avais été sacrée championne du monde avec cinq mètres. Pas mal de photos et de vidéos ont tourné. Ça a choqué pas mal de mes proches et ça m’a aussi marquée. Heureusement, tous les messages de soutien m’aident à positiver. Se dire qu’on n’est pas seule dans son salon à y croire, ça fait chaud au cœur.

Propos recueillis par Florian Gaudin-Winer pour athle.fr

Margot Chevrier
Age / Sél.24 ans / 8 A
ClubNice cote d'azur athletisme
SpécialitéPerche
RB
Admin Athle.fr
les réactions (3)
Alain Flaccus - 15/03 (17h43)
A terre le/la meilleur est celui/celle qui se relève avant les autres. Vielle adage des très anciens entraîneurs. Bonne rééducation vous reviendrez encore plus forte parole de vieux perchiste vétéran il y a fort longtemps....
Didier Chateau - 14/03 (11h41)
Espoir , espoir, je suis un vieux coureur avec 55 ans de pratique.Je me suis cassé 3 côtes et le bassin à 2 endroits en septembre et on m'a prédit que je ne courrais plus. Le 10 novembre j'étais sur un home trainer, le 1 décembre je trottinais , maintenant je cours 3 fois par semaine et roule 2 à 3 fois!!! Le corps des sportifs se régénère beaucoup plus vite
Laurent Bisleau - 14/03 (10h43)
Accroche toi margot et reviens plus forte! tout sur la rééducation et une cheville en bêton. enfin tu sais ça mieux que personne, nous on applaudira ton retour sur les stades.
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
dans la même rubrique
17/04 >  
28/03 >  
13/03 > (3)
04/03 >  
25/01 >  
24/01 >  
02/01 >  
11/12 > (1)
06/12 >  
01/12 >  
le reste de l'actualité
20/07 >  
20/07 >  
19/07 >  
19/07 >  
19/07 > (2)
18/07 >  
18/07 >  
17/07 > (1)
16/07 >  
15/07 > (3)
12/07 >  
12/07 >  
12/07 > (1)
12/07 >  
11/07 > (1)
10/07 >  
09/07 > (1)
09/07 >  
09/07 > (10)
08/07 >  
07/07 >  
07/07 > (10)
07/07 >  
07/07 >  
06/07 >  
rechercher
Compétitions en direct (1)
Fil
Info
12345
Plateforme
Enterprise
boutique
FFA
INFORMATIONSFORMATIONCOMMUNAUTÉBASES DE DONNÉESMÉDICALBOUTIQUE
NOS PARTENAIRES
CONDITIONS D'UTILISATION MENTIONS LÉGALES CONTACTS